AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Escalier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Escalier Mer 7 Sep - 15:19

Dante, un poète ? J'en sais rien, et je ne dis rien. elle eut un sourire un peu débile, je ne savais pas pourquoi en fait.
"Bon qu'est ce qu'il t'a fait ?"
Qu'est-ce qu'il m'a fait ? Question pas trop difficile en fait. Il m'a fait chier.
"Heuuu... Tu dis quoi si je te dis qu'il m'a violée, fouettée, frappée et tout le tralala ? Nan, c'est pas vrai, il m'a fait un travail digne d'un psy..."
Rah, franchement, il m'énerve encore ce mec. En même temps ... il a raison. Un peu ! Juste un peu !
"Mais sinon, toi, ça a pas l'air d'aller ... Qu'est-ce qu'il y a ?"
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Escalier Mer 7 Sep - 16:35

" Moi sa va j'ai révasser toute la journée, je suis en pleine forme, mais moi je veux tous savoir de se qui ces passé!!!"

La curiosité c'est un défaut? Pourquoi un défaut pourquoi pas une qualité enfin..... bon je dois me stopé je pars dans des questions sans queue ni tête, mais malgrés les apparence je voulais savoir ce que ce "psy" lui avait dit..... peut etre le discour digne d'un gourou venu d'une secte lointain.... je crois que je m'éloigne encore une fois.
Pendant cette longue reflection, tout en me posant des questions à moi même, je jouais avec les manches de mon sweat, maintenant les rayons du soleil était devenu rougeatre et ce rapprochaient de nos corps qui depuis deux bonne heures étaient restés immobile.

"Qu'a t il dit?"
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Escalier Jeu 8 Sep - 20:00

    Je ris avec lui et tout en montant les marches, je ralentissais ma montée, à l'entente de son histoire... On est pas si différents tous les deux. M'arrêtant alors dans ma montée pour le regarder dans les yeux, le dévisageant avec une lueur compatissante, je lui dis, simplement :

    << Je connais ça, je l'ai déjà vécu... Cette sensation que personne ne t'adopteras comme tu es... Mais malgré que ton père ait fait de moi cette pianiste qu'il a façonné avec beaucoup de considération, il aurait du t'aider... C''est ton père après tout... >>

    Me retournant pour continuer à monter, j'eu une lueur triste et quand j'entendis la fin de sa phrase, je m'étais encore une fois stoppée. Me retournant plus doucement que tout à l'heure, je plantais mon regard dans le sien pour y déceler un quelconque indice puis lorsque je vis ses joues rouges, je ne pu que l'imiter, ne sachant pas vraiment le pourquoi du comment, je me mis à m’éclaircir la gorge nerveusement pour remonter et arrivée en haut, je lui indiquais les couloirs. Alors qu'on s'y rendait, je lui demandais, de plus en plus rougissante :

    << Pourquoi ? Parce que je...? >>

    Je n'eu même pas besoin de terminer ma phrase que je sentais mes joues brûler. En même temps... C'est pas si désagréable... Noon, Sen !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Escalier Jeu 8 Sep - 21:23

La suivant dans les marches tout en lui parlant, je la vis ralentir peu à peu pour finalement s'arrêter. Posant alors ses yeux dans les miens avec un regard compatissant, elle me dit qu'elle aussi avais connus ça. Entendre cette révélation me fis manquer un battement. Alors comme ça, elle aussi n'a jamais été accepter par les autres ? Ça alors... je ne l'aurais jamais crus... Finissant de l'écouter, elle ajouta que mon père aurait dû m'aider comme il l'avait fait pour elle en la faisant devenir pianiste. Après quoi elle recommença à monter les marches, sans s'arrêter. Échappant un rire mi-moqueur à ses dernières paroles, je lui répondis en continuant de la suivre, sans savoir si elle m'entendait ou pas :

" Tss ! Mon père ne m'a jamais supporter. Il me croit responsable de la mort de ma mère à ma naissance. N'est ce pas idiot ? Un simple nouveau né ne peut pas tuer sa propre mère, ou en tout cas, pas volontairement. Quand on y pense, une hémorragie en mettant au monde un enfant, c'est assez connu chez certaines femmes. Oui mais voilà, depuis tout jeune, je n'ai jamais eus d'amour de mon père. C'est ma nourrice qui m'a quasiment élever. Quand à la musique, je m'y étais d'abord mis pour l'impressionner mais rien à faire, il s'en foutait royalement de ce que je pouvais bien faire. Alors aujourd'hui, je ne joue que pour moi, et moi seul. Et le pire dans toute cette histoire, c'est que je l'aimes quand même... "

Ah mais quel idiot... Pourquoi je l'ennuis avec toutes mes histoires, hein ? Ignorant le pourquoi du comment, elle s'était arrêter une seconde fois pour me regarder mais n'avait rien dit. Je pus tout de même déceler un soupçon de rougeurs sur ses joues pâles avant qu'elle ne se décide à continuer de monter. Franchissant les dernières marches, elle m'indiqua les couloirs et avançai toujours lorsque je l'entendis me demander pourquoi. Je n'eus malheureusement pas la fin de sa phrase car elle s'était stopper avant. Me grattant alors l'arrière du crâne avec un sourire d'imbécile coller au visage à la Naruto, je lui répondis :

" Pardon mais... je n'ai pas compris, tu disais ? Hi hi ! "
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Escalier Jeu 8 Sep - 21:34

    (Narutoooo <3)

    Juste avant, j'avais entendu ce que son père lui avait fait et comment l'avait-il accusé de la mort de sa femme... C'est malheureux pour cette pauvre dame mais... Je sais qu'où elle soit, elle sait qu'elle a un fils formidable, ça, il n'y a pas de doute... J'avais murmuré, ne sachant si il avait entendu ou pas : << Tu mérites tellement plus... >> Puis, l'entendant me demander ce que j'avais dis, je dis en m'éclaircissant une nouvelle fois la gorge :

    << Je me demandais juste pourquoi tu... N'avais plus envie de quitter cet endroit. C'est tout. >>

    Mettant mon poing devant mes lèvres pour feindre une quinte de toux complètement pourrie, je relevais mes yeux vers les portes de chambres des garçons... Ehh, c'est laquelle la sienne ?

    << Ta chambre, c'est la numéro combien ? >> J'en profitais par la même occasion de changer de sujet, à moins qu'il le poursuive, ce, ça ne me dérangerais pas vraiment... Quoi que...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Escalier Jeu 8 Sep - 22:10

J'avais crus l'entendre murmurer que je méritais mieux mais je n'étais vraiment pas sur... Cette idée me réchauffa tout de même le coeur, c'était si gentil de sa part. Ensuite, elle répondit à ma question en me réitérant les paroles qu'elle avait dite un peu avant. Se demandant pourquoi j'avais dis plus tôt que je ne voulais plus quitter cet endroit. Puis elle se mit à tousser étrangement, comme si elle se forçait. Reprenant un visage neutre, je ne vis qu'une seule réponse à lui donner :

" Et bien... Parce que... Parce que je m'y sens déjà chez moi, voilà tout... "

J'avais dis cela on ne peut plus sérieusement en la regardant tendrement alors qu'elle cherchait des yeux ma chambre. C'était parfait pour moi, comme ça, elle n'avait pu voir le regard que j'avais poser sur elle. J'imaginais déjà les questions sinon... Me demandant ensuite quel était le numéro de mon dortoir, je lui répondis simplement :

" Hum... La numéro six il me semble. "
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Escalier Ven 9 Sep - 17:28

Ce qu'il a dit maintenant ?! Ma parole, mais c'est un interrogatoire ! C'est son côté Faguoren, français, qui revient ... je soupirai (mais je ne fais que ça en ce moment !) et lui lançai, d'une voix blasée:
"Bof, il m'a fait la moral, comme quoi je devais pas fuir mon passé, et tout quoi. Bon, dis moi ce que t'as faiiiiiis !!! Et si on pourrais bouger aussi, je commence à avoir mal au ..."
Je m'interrompis en voyant son visage. ouais, ouais, pas de "vilain mot" ...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Escalier Ven 9 Sep - 17:38

"Tu lui as fait TA morale hein !!!"

Je poussas un soupire pour suivre l'exemple de mon amie, enfin la connaissant elle à du le gifler, bah Qiang Wei est Qiang Wei....
Et d'aprés moi son mauvais caractére reprend le dessus, je ne vais pas pouvoir continuer à lui poser des questions, je devrais m'en contenter.
J'ai envie de visiter cette établissement, je pense que ça nous accuperas un petit moment...

"Bon d'aprés moi ta coopération s'arrete ici!!! Malgrés tous tu es arrivée au point de non retour donc si ont nous allions faire un petit tour !?"
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Escalier Sam 10 Sep - 8:41

"Pourquoi pas, ouais ... Mais où ? Tu veux qu'on aille inspecter les salles de cours ? Ou alors... on va regarder s'il y a des salles, disons, pas courantes pour une école !"
Je trépignai presque sur place. J'avais envie de bouger, et la perspective de marcher dans les couloirs, voir de faire des choses interdites me rendait complètement folle de joie. Je croisais les doigts pour que du côté de Chigiku, se soit la même chose. Je la voyais qui réfléchissais à ma proposition, hésitante. Je me levai, montai les escaliers, arrivait devant une porte marqué "Interdite d'accès", l'ouvris doucement, et vis une pièce plongée dans le noir, puant la poussière. Je refermais aussitôt la porte, en toussant un peu. Beurk. Tout en redescendant les escaliers, je faillis me ramasser en trébuchant sur le pied de mon amie.
"Oups, désolée"
Je la vis qui se tournais vers moi pour me parler. Allez, dis oui !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Escalier Sam 10 Sep - 9:48

"Euh, ben...."

Bon ma curiosité me revint en pleine face, je voulais voir les endroit soit disant interdit être au calme .... De plus je n'avais encore jamais vu un des surveillants donc ils ne connaissaient pas mon visage.
Je fermas mon sweat et mis ma capuche qui, grace à elle, ont ne voyait pas mon visage, juste quelque une de mes méches blonde et mes yeux qui brillaient d'excitation.

"Bon je ne m'appelle pu Chigiku maintenant c'est Chi' !!! Et je veux aller au grenier !!!"
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Escalier Mar 6 Déc - 16:18

    La jeune fille, pressée et à la fois peinée de devoir quitter le grenier, s'engagea dans les couloirs pour parvenir aux escaliers. Les rembarres étaient poussiéreuses et c'est à maintes reprises que l'air lui chatouilla le nez et la fit éternuer. Sa veste, elle l'avait gardé dans sa main droite, son sac à dos panda toujours collé contre son dos. Elle ne savait pas où aller et décida donc de rester ici, assise tranquillement et seule sur l'une des marches. De là, elle n'entendait plus l'orage gronder dehors. Elle voyait seulement le ciel se faire déchirer par des éclairs grâce à la longue et large baie vitré sensé illuminer le lieu. C'était un peu effrayant, le décor s'étant vu dans plusieurs films d'horreurs. Seulement, vu qu'elle était du genre à se vouloir du mal, elle resta là, les genoux serrés et occupés à tapoter le sol d'un rythme rapide et stressé.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Escalier Mar 6 Déc - 17:53

    Quittant tristement le grenier une fois que Nanami m‘est laissé seul, j’avais errer dans les couloirs, à la recherche de ma chambre. Mes vêtements humides sur le dos, mon corps grelottait et pourtant, je ne ressentais pas le froid. Pensif, je me remémorais la scène qui venait de se produire. Elle était partit si vite… Me fuyait-elle aussi finalement ? A en croire son écriture, c’était très explicite ! Elle ne voulait plus me revoir ! Tss… J’ai été con de penser que je pouvais me lier d’amitié avec elle… Personne ne voudrait de quelqu’un comme moi ! Personne !

    Marchant visiblement sans savoir où j’allais, je ne pouvais m’empêcher cependant de revoir l’image de son visage lorsqu’elle avait rougit en se retournant vers moi ou bien même simplement lorsqu’elle avait sourit. Daaah ! Oublis ça ! Me frottant frénétiquement la tête à l’aide de mes deux mains, j’étais comme frustré d’avoir accepté son aide sans réfléchir. De cette initiative ridicule, je m’étais quasiment attaché à elle et cela était le résultat de mon incroyable stupidité ! Par ma faute, j’avais éveiller en moi et peut être même en elle un sentiment insignifiant voir inutile : l’espoir. Lui ai-je causé du tort ? Est-ce à cause de moi si elle s’est enfuie ?

    Soupirant, je repris mon chemin pour enfin arriver à l’escalier. Du haut des marches, je me stoppai net lorsque j’aperçus la silhouette de Nanami, assise et recroquevillée sur elle-même, plongée dans l’ombre. Alors c’est donc là qu’elle avait préférée aller ? Surpris de la voir ainsi, je repensai à sa dernière phrase puis, ne voulant pas la déranger d’avantage car cela était sa dernière volonté, je me mis à descendre pas à pas l’escalier, serrant les dents et crispant ma main sur la rambarde poussiéreuse au fur et à mesure. Bien que moi je restais souvent seul pour éviter tout problème, j’avais toujours détester voir les autres dans mon cas. De plus, je ne comprenais vraiment pas pourquoi elle s’infligeait ça alors qu’elle avait l’air d’avoir le cœur sur la main.

    Arrivant doucement à sa hauteur, je baissai la tête, laissant mes cheveux noirs tombés devant mes yeux pour les cacher, avant de simplement lui murmurer ces derniers mots :

    « Ne reste pas dans le noir toute seule. J’ai été ravi moi aussi de te rencontrer… »

    La dépassant ensuite sans m’arrêter, le pincement que j’eus au cœur ne me permit même pas de lui adresser un regard. Cela était au dessus de mes forces. Nous n’avions été ensembles que quelques minutes et pourtant, ce qui pour moi ressemblait à un adieu me faisait mal. M’éloignant dans un nouveau couloir, je disparus peu à peu de sa vue.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Escalier Mar 6 Déc - 20:33

    Son coeur avait loupé quelques battements. Elle avait d'abord entendu des pas, qu'elle croyait imaginaires puis il était venu lui souffler dans l'oreille des mots qu'elle ne pouvait oublié. Les mots s'étaient inscrits dans sa tête d'un coup et probablement pour toujours. La voix aussi, voguée dans sa mémoire tel un chant mélodieux. Il était partit mais son cerveau ne cessait de violer le bouton replay. On ne s'était pas préoccupé de son sort depuis des lustres et la sensation était, bien qu'étrange à ressentir après tout ce temps, dès plus douces. Nanami avait réussi, volontairement ou non à oublier le bonheur que de se sentir ne serait-ce qu'un tout petit aimé. " Ne reste pas dans le noir toute seule. J’ai été ravi moi aussi de te rencontrer… "

    Malgré tout, elle avait l'amer impression de l'avoir bléssé. Il était partit sans se retourner alors que elle, ne l'avait pas quitté des yeux, cherchant à revoir les siens avant qu'il disparaisse dans les couloirs. Drôle, gentil, généreux et ouvert, voilà l'image qu'elle s'était faite de lui mais il se montrait sous un autre jour. Il aurait fallu, pour que tout coincide, qu'il se tourne vers elle, qu'il lui sourisse, puis qu'il franchisse le pas le séparant des capteurs visuels de la muette.

    Bouleversée émotionnellement parlant, elle se leva, et prit par un magnétisme inconnu, commença sa marche en direction de la sortie. Elle voulait écouter les sages paroles de Haku car elle pensait le lui devoir.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Escalier Lun 16 Jan - 21:53

    - AIGHT !

    Beugla Kuroe. Elle voulait déchirer le silence qui régnait dans les escaliers depuis qu'elle avait posé son derrière sur une marche et après avoir glander comme une sans domicile. Envoyant des sms à ses amis Irlandais, elle reçut un sms de Mashu. Choquée, elle lut son message, le coeur battant à vive allure. Lisant attentivement ses mots, Kuroe serrait de plus en plus son portable entre ses mains ; Mashu lui avouait pourquoi il avait fait ça. Pourquoi son hypocrisie, son petit jeu vicieux, etc. Il lui avait fait tout ça car il la trouvait rigolote. Il voulait tester sa naïveté et c'est justement parce qu'elle était naïve que Mashu avait décidé de jouer avec elle.

    Effondrée, Kuroe baissa la tête, un moment de silence passant en l'honneur de cette époque... Qui était révolu. Relevant son visage, Kuroe répondit rapidement un ' bravo, tu es aussi intelligent qu'un concombre, t'es vraiment qu'un abruti, au final, j'aurais bien voulu que tu es encore des problèmes psychologique, parce que maintenant, tu n'es plus rien, plus-rien ! Sur ce, adieu. '

    Elle remit son phone à proprement parler dans la poche arrière de son jeans pour agripper sa guitare et poser ses coudes sur ses genoux. Écoutant en boucle sur mon I-Pod l'album d'Adele, je me mis à looker le plafond avec comme seul ami le vide. Youhou !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Escalier Mar 17 Jan - 22:15

    Je parcourais les couloirs, qui pour moi étaient des labyrinthes. Enfin, pas vraiment, dans la 'planque' à Orochimaru, il y avait encore plus de couloirs, il fallait bien s'y connaitre autrement on s'y perdrait facilement. Là, j'étais au milieu d'un couloir, et un escalier était juste à côté de moi. Bon, allons un peu voir où ma chambre se situe et à quoi elle ressemble, toute façon je n'ai rien d'autre a faire, je sais même pas ce qu'on doit faire dans le monde des 'humains'. Et après avoir passé dans ma chambre, j'irais à la bibliothèque pour aller chercher des informations sur cette établissement.

    Je montais les escaliers, et arrivait au tournant, je remarquais une fille qui bloquait le chemin au dessus. Une petite mélodie me parcourait les tympans. Je n'ai jamais supporté la musique, faut dire que ce n'était pas un passe temps pour moi. En entendre à Konoha, c'était très rare. Je montais les escaliers, et regardait la jeune fille, comme pour dire 'pousses-toi, tu bloques le passage'. Je n'ai même pas envie de parler, cette femme à l'accueil m'a comme on pourrait dire traumatisée, et ce lieu ne m'inspire pas vraiment confiance.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Escalier Mar 17 Jan - 22:59

    Kuroe était de ces filles qui étaient longues à la détente.

    Car elle dévisageait le brun qui montait les escaliers, et sa première pensée fut :

    << Lui, il vient pas d'ici, il est paumé et teigneux. Remarque, teigneux,75% des gens ici le sont. >>

    Celui-ci s'arrêta face à Kuroe, et attendit ce que prétendait Kuroe le ' dégèle '. Elle le regardait bien dans les yeux ce qui était surprenant pour une fille comme elle et surtout vis-à-vis de la taille du jeune homme. Tenant son regard noir néant dans le sien qui était tierce, c'est quand celui-ci se râcla la gorge que Kuroe en fit de même en se relevant. Mais elle ne bougea pas d'un millimètre, sa guitare contre son dos et ayant éteint son I-Pod, elle regardait le brun qui n'avait pas l'air joyeux à voir la tête de mule continuer son petit manège.

    - Tu as l'air irrité, t'es nouveau et tu veux pas rester ici car ce lieu ne t'inspire pas confiance, c'est ça ?

    Sonder le coeur des gens par la musique, don que Kuroe maîtrise à peine et qui arrive pourtant à lui ouvrir des portes. Mais elle n'avait pas utiliser ce pouvoir pourtant, juste parce qu'elle était habitué à détailler les gens au millimètre près, elle savait déjouer les petits tics et autre petites choses. Et, elle remarquait très bien aussi que la musique, il n'appréciait guère, à voir son visage stoïque et maintenant apaisé du fait que Kuroe avait éteint son I-pod, Kuroe le trouvait bien étrange.

    << Alors soit il vient de Pluton et il est fou, ou soit il aime pas Adele. >>

    Adele étant une artiste britannique qui avait touché le coeur de Kuroe pour sa force de voix et son émotion qui pouvait faire pleurer un pauvre con, elle l'admirait, tout simplement. Puis finalement, Kuroe bougea de là où elle était, laissant le brun passer. Celui-ci, limite si il grognait, monta les marches assez rapidement mais Kuroe dit avant qu'il ne s'en aille ou, du moins, essayer de le stopper :

    - La chambre des nin-jutsukas, c'est à droite. Et, je m'appelle Kuroe Taisu, je suis chaman.

    Kuroe n'avait pas vraiment envie d'utiliser son pouvoir comme justification, mais au moins pour que le garçon puisse remarquer un changement anormal de sa personnalité. Kuroe sortie sa guitare de son dos et commença à faire les accords de Rolling in the deep à la guitare en se concentrant sur le rythme assez régulier de la chanson et en se concentrant sur le calme qu'intégrait cette chanson. Par contre Kuroe s'était éprise de chanter quelques paroles de la chanson pour vérifier si sa voix faisait la même chose que les instruments.



    Et apparemment oui, car le garçon se retourna, choqué qu'il soit passé de la colère noire au calme néant, il la regardait comme si elle était une sorcière qui avait un don démoniaque et elle termina sur le premier refrain de la chanson. À vrai dire, c'était plus la musique qu'elle faisait que de chanter, chanter, elle n'y pensait pas vraiment, disons qu'elle préférait remplacer ou accompagner les chanteurs ou la musique. Rangeant sa guitare derrière son dos, Kuroe savait que les effets de l'émotion duraient un certain temps et Kuroe en profita pour faire connaissance avec lui :

    - Et toi ? Comment tu t'appelles ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Escalier Mer 18 Jan - 6:26

    J'arrivais d'un pas rapide aux escalier, je n'avais qu'une hâte, dormiiiir ! Le matin qui arrivais à grand pas, je montais les escalier deux par deux jusqu'à plus loin voir des personnes entrain de discuter , mais pousser vous bordel ! Fronçant les sourcils, je ralentissais a marche jusqu'à m'arrêter directement en entendant de la musique, qu'est ce qu'elle fiche la en faite ? J'arquais un sourcils tout en laissant échapper ma langue ,je déteste quand elle fais çaaa ! ils vont directe me prendre pour un demi serpent t'sais. Je montais désormais les escalier plus calmement et j'entendu ou était le couloirs des ninjustsuka.. oh oh ! que c'est gentil de le dire sans que je le demande ! j'avais directe eus une mine réjouis au visage, car étant de la rue, je n'aime pas de demander et encore moins remercier, je vais faire comme si je n'avais rien entendu ~ Alors, elle c'est Kuroe et l'autre Sasuke ? Oui j'avais continuer d'écouter leur conversation malgré que l'autre ressemblais plus à un mister freez qu'autre chose, du moins c'est ce qu'il donnais comme impression ! Il m'avais regarder étrangement lorsque j'avais encore une fois sortie ma langue tel un reptile, mais je vous emmerde moi non de non... M'enfin, montant très lentement les escalier, je me sentais plus calme, aller savoir pourquoi euh.. WTF ?! Je n'avais même pas envie d'aller plus vite que ça, j'avais l'impression d'avoir fumé un joint hum.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yosuzume Nagaki



Féminin Age : 23
Date de naissance : 25/10/1995
Messages : 90

MessageSujet: Re: Escalier Mer 18 Jan - 16:28

Etant sortit de sa chambre qu'elle avait fermé soigneusement, Yosuzume s'était aventurée dans le dortoir des " Génétiques " comme il disait ici, le plan entre ses deux mains. Marchant à pas doux car être pressé n'avait nullement de sens en cet instant pour la jeune fille, celle-ci avait déjà prévue de passer par le chemin qu'elle avait emprunté précédement pour pouvoir retourner sur ses pas. Cela lui permettait ainsi de se retrouver plus facilement et ainsi, pouvoir utilisé un autre chemin inconnu. Tout était une question de perspicasité pour la jeune hybride qui avait prit bien soin de cacher ses ails noir jais sous sa tunique pour ne pas attirer l'attention car une personne comme elle ne courrait pas vraiment les rues... si ? Arrivant aux escaliers, elle commença à descendre ceux-ci doucement. Sans rien dire de plus, c'est avec surprise que les oreilles de la jeune fille entendirent une petite musique prèsque inodible. Continuant son chemin avec plus de discretion, elle prit en plein fait deux adolescents de sex opposés, ayant pour éffet qu'elle vérifie quand les bandelettes qui recouvraient son visage était bien mit de façon à ce qu'on ne devine pas à quoi elle ressemblait.

Une jeune femme aux long cheveux brun qui ondulait avec grâcese présentait un peu plus loin d'elle. Guitare à la main, Yoszume jugea alors que cette fille devait aimer tout particulièrement la musique, bien que le fait d'avoir une guitare pouvait être aussi un simple passe-temps. Quand à l'autre personne qui était présente, c'était un jeune homme. Grand, cheveux ébène avec quelques reflets dans les cheveux qui laissait à supposer qu'ils étaient en fin de compte bleu extrêmement fonçé, Yosuzume constatait que le visage du jeune homme était froid, probablement quelqu'un qui aime être distant ou qui s'y sent obliger. Elle était cependant déçue d'une chose : ne pas pouvoir voir le visage de la jeune femme aux cheveux brun. Les deux adolescents ne semblaient pas avoir remarqués sa présence et l'hybride se sentait calme et serein en cet instant. Continuant à monopoliser sa gauche pour laisser passer le jeune homme si ce dernier comptait enfin le faire, elle se contenta de croiser silencieusement les bras, clignant plusieurs fois les yeux en regardant les yeux du jeune homme. Elle qui pensait en avoir un assez attirant, elle se sentait moins seul d'un coup. Mais elle arrêta de continuer à regarder le garçon, détournant son regard vers les marches métalique ou une de ses plumes s'étaient retrouvés, ayant en perdu une, bizzarement. Mais ce n'était pas le genre de détails qui frappaient, personne ne devrait juger qu'elle était une hybride rien qu'avec cette supposition, enfin, elle l'espérait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Escalier Mer 18 Jan - 21:35

( Évite de faire les gestes à Sasuke si te plait >< ! )

    La miss se levait, en me fixant, comme si elle cherchait à lire en moi. Elle joue a quoi elle? Deux marches au dessus de moi, je devais lever un peu les yeux pour la regarder, et encore sa en fallait pas la peine. Non mais elle va se bouger? J'aimerais aller dans ma chambre moi. En plus, pour la peine de se lever, elle avait cas rester là. J'étais prêt à la pousser en levant la main, quand elle ouvrit sa bouche pour me parler. D'où elle sait que les gens m'inspirent même pas confiance ici, et que je suis aussi sur les nerfs avec ces foutus policiers et cette grosse de l’accueil? Je lui lançais un 'Hn', franchement je lui ai laissé comprendre que je ne voulais même plus utiliser ma salive. Là, c'était stop, je me mis un peu à la pousser quand elle se recula pour monter vite les marches, et me retrouver au dessus, plus coincé.

    - Je n'ai pas demandé à ce que tu te présentes tu sais.

    Je ne disais même pas mon prénom, ni ce qu'elle avait dit après. C'est une chamans? Euh... ? Je dois rire ou pas là? Je connais que la catégorie 'Ninja' moi. Et pourquoi elle me dit que le couloir des nin-jutsukas est à droite? Ce mot ressemble à ninja, ok je veux bien, ils doivent nous appeler comme sa, mais d'où elle est au courant? D'un côté sa m'évite de dire que je le suis, vu qu'elle le sait. C'est qui au juste cette fille? Je viens a peine d'arriver, et elle donne l'impression qu'elle me connait. Bon ne disons rien sur sa, je devrais aller chercher des informations quand on me lâchera les baskets à la bibliothèques. Franchement, sa promet ici.

    Je commençais à m'éloigner pour partir à ma chambre, quand j'entendis le bruit de sa guitare, signe qu'elle la prenait, puis des mélodies se firent entendre, tout comme sa voix calme. Sur l'instant je ne savais pas ce qu'il m'arrivait, mais je ne bougeais plus, comme si le son de sa guitare m'encerclait pour m'empêcher de partir loin. Qu'est-ce qu'elle fait? Sa doit être une technique pour m'hypnotiser. Je tournais mes yeux ronds vers elle, l'écoutant finir sa musique. Je m'étonne moi-même là! Elle la finit, et je restais silencieux.

    - Sasuke Uchiwa.

    Je venais de dire sa normalement, sa y est, je deviens fou, il y a quelque chose qui tourne pas rond dans cette établissement. Je tournais la tête vers un garçon qui arrivait, et lui confirmait ce que je disais la seconde avant ils sont fous'. Il a la même langue que Orochimaru, sur l'instant j'avais même eu peur que sa soit lui. C'est quoi ce lieu au juste? Une autre fille arriva à son tour, et je restais un moment vocalisée sur elle. Elle a des rubans autour de son visage, comme si elle cachait quelque chose, comme Kakashi avec ce qu'il a mit sur sa bouche. En y pensant, on a jamais su ce qu'il cachait au juste.

    - Salut leur lançais-je, me demandant ce qu'il m'arrivait à vouloir faire le gentil.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Escalier Jeu 19 Jan - 15:45

    ( Désolée (: )

    - Sasuke Uchiwa.

    - Eeeeenchanté !

    Souriante, Kuroe se tourna pour voir un jeune homme assez spécial, il avait une langue de reptile, ce qui fit pencher la tête de la brunette sur le côté, intriguée mais non pas effrayée puis, elle vit également une jeune fille assez étrange. Bandages sur le visage, une plume par terre, Kuroe se posait d'anodines questions puis elle fit un signe de bonsoir aux deux personnes dont le garçon qui partait vers sa chambre pour en venir au brun qui avait l'air apaisé et serein, ce qui fit sourire la brune non pas parce qu'elle l'avait maîtrisé, mais de savoir qu'il aurait des minutes de calme durant un petit laps de temps, de quoi apaiser son âme, Kuroe en fut fière.

    - Salut.

    << Gentil le Sasuke, je suppose que ça n'arrive pas souvent. >>

    Dire que la jeune Kuroe voulait du mouvement dans les escaliers, elle s'était bien faite piéger, piégée de par son propre piège. Mettant ses mains derrière son dos en mode kawaii, Kuroe regarda Sasuke qui apparemment n'appréciait pas être contrôlé. Kuroe mis alors ses mains liées devant elle et dit avec un profond et véritable ennui car elle n'aimait pas que des personnes soient énervées contre elle :

    - Désolée, je voulais juste te montrer bien que tu n'en ais as vraiment eu envie, j'espère que tu m'en veux pas trop...

    Regardant l'heure, Kuroe sauta sur ses pieds bien qu'elle fut déjà debout puis dit au garçon et à la jeune fille, les mains derrière le crâne :

    - Je vous promets que ça dure pas longtemps, d'ici un quart d'heure c'est finit, encore désolée, à bientôt !

    Maintenant, elle se hâtait dans sa chambre pour aller dormir car elle était complètement hors-circuit, complètement morte, HS, Game over ! Il fallait qu'elle aille dormir car elle n'en pouvait plus. Ses yeux se fermaient de par eux-mêmes, et c'était limite si elle commençait à dormir debout dans les escaliers. Et elle était arrivée dans les chambres des chamans, et elle cherchait de par son intuition sa chambre bien qu'elle soit éreintée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yosuzume Nagaki



Féminin Age : 23
Date de naissance : 25/10/1995
Messages : 90

MessageSujet: Re: Escalier Ven 20 Jan - 17:13

( héhé, un jour il verra peut-être le visage de ma Yosuzume, ton Sasuke, Cindy xD )

Se laissant un peu envahir par ses pensées, la jeune hybride ne remarqua pas tout de suite la regard approfondi - voir même oppressant - du jeune homme aux cheveux ébène à son égard. Le réalisant alors que son regard avait croisé celui du garçon, elle ne put s'empêcher de tourner le sien, d'un air assez gêné. Elle n'avait pas l'habitude d'être observer de la sorte, ça lui donnait l'impression qu'on voulait la dévisager, savoir tout sur elle. La jeune femme ne se laissa cependant pas pertirber à cause de ça, se contentant de ne rien dire en attendant que le garçon continue calmement son chemin comme le ferait n'importe quel individu normal. D'ailleurs, le jeune homme avait l'air d'être quelqu'un de tout ce qu'il y avait de plus banal... à première vu. Yosuzume restait tout de même méfiante par rapport à ce que pouvait être les gens qui trainaient dans le couloir, étant elle même quelqu'un d'anormal.

- Salut.

Les paroles du jeune hommes semblait faire revenir l'esprit de la semi-moineau, regardant de gauche à droite frénétiquement, comme peu convaincu que c'était à elle dont on s'adressait. Finissant par regarder elle pour ne trouver personne, elle se retourna lentement vers le garçon, les yeux légèrement écarquillé qu'il lui ai adressé la parole alors que physiquement, il n'avait pas l'air d'être quelqu'un de... fréquentable ?Hésitante, elle se pencha légèrement pour voir la jeune femme au cheveux brun ondulé, contatant que ce n'était visiblement pas à elle qu'il s'adressait non plus. Restant silencieux, elle courba légèrement son dos à cause du peu d'espace que disposait ses ails dans sa tunique, saluant le jeune homme par la même occasion, tout en esquissant un léger sourire derrière la bandelette qui recouvrait ses fines lèvres.

- Bonjour... Mon nom est Yosuzume.

Qu'elle dit, sur un ton calme et chaleureux à la fois. Bien que son sourire ne soit visible aux yeux du jeune homme, celui-ci ne devait pas être quelqu'un d'énormément intéligent pour savoir que la jeune hybride était quelqu'un de calme. D'ailleurs, quand ses mains se mirent soudainement à bouger tous seules, Yosuzume se contenta juste d'ouvrir grand les yeux d'étonnement, sans plus, ni moins. Elle resta calme et gardait son sang-froid, bien que la position était désagréable : Ses mains frottaient une partie assez sensible de son plumage noir de jais qui risquait peut-être de faire tomber quelques plumes au passage. Ecoutant les paroles de la jeune femme avec une oreille distraite, Yosuzume finit par conclurer après avoir analysée la situation que c'était le jeune fille aux cheveux bouclés brun qui était la cause tout ceci. Apparement, " la position devrait se stopper d'ici quinze minutes ", d'après la jeune femme en question. Se contentant de ne rien dire, la jeune femme aux yeux écarlate se contenta d'essayer veinement - ne serait-ce que quelques instant -, de se libérer. La voila maintenant prise au piège avec le jeune homme qui ne devait pas aimer ce genre de chose. Il ne suffisait plus qu'à attendre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Escalier Sam 21 Jan - 1:02

( J'espère bien (: ! )

    Elle avait remarqué que me contrôler n'était pas une très bonne idée, même si elle m'avait hypnotisé pour essayer de me rendre plus gentil, d'un côté elle avait réussi, sauf que j'avais toujours ce visage froid qui pouvait faire fuir plusieurs personnes. Loin de là, elle, elle cherchait plutôt à me calmer. Je trouve, et je trouverais toujours que jouer avec les autres pour ne pas qu'ils soient au même soit mal, car tôt ou tard tu finiras par être déçu. J'en suis presque la preuve vivante.

    - Hn.

    Je la regardais partir sans péter un mot. Je n'ai vraiment pas l'envie de jouer au gentil sérieusement, alors j'attendrais ces fameuses quinze minutes pour redevenir le vrai Sasuke que je suis. Je la suivais du regard, jusqu'à temps qu'elle disparaisse au bout du couloir, apparemment sa chambre doit être dans les alentours. Je détournais mes yeux remarquant que a présent j'étais seul avec l'autre fille qui avait des bandages sur son visage. Je la fixais, m'en foutant si je devais la gêner ou pas. Elle a des réactions bizarres, une personne qui veut cacher quelque chose réagirait de cette manière. Elle est déjà mal positionné, enfin elle est toute simplement bizarre. Enfin je ne dois pas chercher à vouloir savoir ce qu'elle cache, je n'en vois pas l'utilité, et puis je ne la connais même pas. Je secouais la tête pour sortir de mes pensées, quand elle se présenta à moi.

    - Moi Sasuke Uchiwa lui répondis-je avec un ton calme que je ne voulais même pas utiliser. Je dois partir dans ma chambre déposer mes affaires, si jamais tu veux me retrouver je vais à la bibliothèque après.

    Ce que je disais là, laissait comprendre que je voulais lui reparler. Non, ce n'était pas mes profondes pensées, c'est à cause de l'autre meuf que je dis sa. Mais j'ai toute de même envie de découvrir ce qu'elle cache, faudra bien que je trouve un passe temps dans cette établissement, autrement c'est la mort assurée. Je détournais mes yeux d'elle, et partit dans le couloir à droite, là où Kuroe m'avait indiqué.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yosuzume Nagaki



Féminin Age : 23
Date de naissance : 25/10/1995
Messages : 90

MessageSujet: Re: Escalier Sam 21 Jan - 11:42

Ne faisant rien de plus que rester debout, la jeune hybride écouta le jeune homme se présenter à elle alors qu'il avait tenu son regard à l'autre jeune fille qui était parti. Ne disant rien à ce propos, elle se contentait de regarder la jeune homme qui se faisait prénommer " Sasuke " qui n'avait pas de signification si ce n'était que son nom de famille. C'est-à-dire " Uchiwa " qui signifiait éventaille. Différemment au colocataire de la jeune femme aux cheveux ébène, le nom de famille du jeune Sasuke ne devait avoir aucun lien avec des aptitudes quelconque et pour tout dire, elle doutait que ce dernier pouvait avoir des capacitées. Clignant des yeux en se rendant compte que le jeune homme se justifiait, elle l'écouta silencieusement. Il lui donnait rendez-vous à la bibliothèque si la jeune hybride avait envie de le rencontrer à nouveau. Le garçon devait d'abord passer par sa chambre pour déposer ses affaires, disait-il sur un ton calme qui n'allait pas avec son physique brut.

- ...

Yosuzume ne répondit pas aux paroles du jeune homme qui partit aussitôt en direction de sa chambre, passant à côté de la jeune femme hybridé entre un moineau et un humain. Ne disant toujours rien, elle se contenta de suivre le dénommé Sasuke du regard avant de prendre le plan entre ses mains - étant donné que le sort de la jeune fille avait disparu, et elle regarda un peu partout sur le plan jusqu'à trouver la dit bibliothèque dont avait parlé le jeune homme. Bizzarement, il ne l'attirait pas plus que ça, elle avait juste envie de le revoir, comme ce dernier l'avait mentionné. Soupirant doucement, Yosuzume descendit les escaliers comme elle l'avait prévue auparavant, voulant passer pas le Hall pour ensuite se diriger vers la fameuse bibliothèque ou elle espérait être la première arrivée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Edan L. Abhainn



Masculin Age : 23
Date de naissance : 10/08/1995
Messages : 100

MessageSujet: Re: Escalier Lun 6 Fév - 21:42

Il parvint enfin à se retrouver à l'intérieur de l'établissement, à force de rester à la plage ses chaînes allaient rouiller et ses cheveux allaient laisser apparaitre de ses anciennes mèches sombres, à force de teindre sa chevelure il ne se souvenait même plus de sa couleur naturelle, peut-être brun ou noir châtain ... Arf ! Il avait les cheveux sombres point barre ! Il ne faut pas aller chercher plus loin que le bout de son nez !
Bof les escaliers, Edan aurait pu trouver un meilleur endroit mais, on va dire qu'il fait sa ronde de surveillant .... Ah, surveillant ce mot sonne faux à ses oreilles, comme une fausse note il avait tellement détesté ce genre de personne maintenant c'était à son tour de se faire insulter par de pauvres élèves, pauvres c'est un bien grand mot ... Plutôt euh .... Chanceux ? Le jeune homme avait peut-être une apparence douteuse mais, il n'était pas pour autant mauvais, être indulgent sans trop l'être et sérieux sans le montrer, qu'il est mignon me diriez-vous mais, il y a des jours où il n'est pas de bonne humeur !

Sa douleur au dos commençais à revenir, Ah quelle merde ! pensa-t-il, après tant d'année c'était toujours la même chose on pourrait croire qu'il avait déjà de l'arthrose mais, non c'était son soit disant pouvoir pour lui ce genre de moments étaient de vrais calvaire, il ne voulait pas sembler faible mais, il se mit assis sur une marche avec beaucoup de mal il s'étirait pour faire un peu partir la douleur devenant insoutenable.

"Vous m'énervez, le saviez-vous."

Il le murmurait pour eux, ces âmes noires qu'ils l'entouraient nuit et jours mais, quelquefois elles lui laissaient des moments de répits comme il y a deux minutes aujourd'hui elles avaient l'air plutôt timide et à chaque fois de nouvelle s'arranger pour rejoindre la petite bande.
Bientôt leurs langues allaient ce dénouer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Abby McFear



Féminin Age : 23
Date de naissance : 12/07/1995
Messages : 88

MessageSujet: Re: Escalier Ven 10 Fév - 22:25

    Je m'étais promenée dans l'établissement sans but précis. Juste peut-être rechercher l'âme de Meiko, sauf que je n'avais aucune nouvelle. Sur mon GSM aucune case en forme de rectangle était affiché avec comme texte "1 nouveau message" Non, rien de cela... Personne ne pense à moi, même ma famille ne me donne pas de nouvelles. Je me demande si ils m'aiment vraiment comme ils me le faisaient comprendre quand j'étais retournée près de eux. Et toi Ethan, continueras-tu longtemps à ne plus donner de nouvelles? Toi qui m'avait promis de revenir bientôt, on voit cela mon petit. Oh et puis zut, je ne vais pas m'attarder longtemps sur sa moi, si ils m'aiment vraiment et qu'ils veulent me récupérer, ils reviendront vers moi, et moi entre temps je vais continuer de fumer, et boire. C'est tout ce que je sais faire après tout. Le pire, je n'ai rien sur moi là, on m'a presque tout jeté. Direction le magasin bientôt si je retrouve de la tune.

    J'arrivais aux escaliers, pour monter dans ma chambre, et là je croisais un garçon assis sur les escaliers qui bloquait le chemin. Je montais vers lui, et me stoppait deux escaliers plus bas, voyant son visage en face de moi. Je le fixais, ayant comme un flashe. Ce visage me dit quelque chose, je l'ai déjà croisé quelque part. Et bizarrement, j'avais l'envie de le taper comme le prendre dans mes bras. Je dois devenir maso, à croire que je suis pote avec des inconnus. Je dois complètement me sentir seule certainement.

    - Ton visage me dit quelque chose, on s'est pas déjà croisé ou je suis devenue folle au point de me faire des 'amis' imaginaires? osais-je lui demander au prix de me taper la honte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Escalier

Revenir en haut Aller en bas

Escalier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

+

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House Fukkou :: Ect.. :: Ce qu'il reste-