AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

La forêt.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La forêt. Dim 18 Mar - 16:13

Après encore un petit moment, j'en avais terminé de montrer l'expérience à Keitaro, ayant donc calqué chacun de mes gestes sur ceux de Ryuku un peu plus tôt, bien que j'avais parfois quelques doutes et hésitations. J'avais d'ailleurs découvert encore bien des sensations, il faut dire que c'est très différent de le faire et de se le faire faire ! Au moins, mon cousin avait sembler apprécier tout de même, c'était à mes yeux ça, le principal. Après que l'on se soit reposé, on mettait tout en ordre, enfilait de nouveaux vêtements puis l'on quitta la chambre ensemble, main dans la main. Après une petite promenade dans les couloirs, en papotant, on finit par en arriver au sujet que l'on devrait se faire de nouveaux amis. Oui, on en avait déjà quelques-uns, mais disons que ça ne s'était pas vraiment bien terminé, malheureusement. Surtout que mon Kyle en fait partit .. C'est dur. Un peu attristé à ces pensées, on parvint ensuite à une porte menant au dehors et en la passant, on se retrouva dans un petit parc seulement éclairé par quelques lampadaires. Mais la lueur projetée par l'un d'eux nous permit de distinguer la silhouette de Stanley, ce qui me retourna assez vivement. Lui ? Quel hasard. Un peu nerveux, surtout que Keitaro semblait décider d'aller le voir, je restai timidement derrière lui, le suivant tout de même. J'avais quelque part aussi, une certaine excitation car peut-être, j'allai en savoir sur Kyle, le revoir même ? Je l'espérai, mais ce qui était sûr, c'est qu'il n'était pas ici.

En nous entendant, Stanley leva sa mine sombre vers nous, et assez vite Keitaro voulu savoir ce qu'il avait. J'étais un peu étonné de son initiative, je n'aurais pas vraiment pensé qu'il ferait le premier pas, timide comme il est. Je m'assurai quant-à moi de rester en retrait, écoutant la discussion se poursuivre. Bien qu'il ne m'avait pas l'air très motivé, Stan répondit sans mal à cette interrogation, et dés qu'il prononça le nom de Kyle, je sautai sur l'occasion pour prendre des nouvelles de ce dernier. Et sauter était bien le mot, j'avais dit ça très vite, en coupant le sifflet à Stan, bien que c'était très impoli. Un peu gêné ensuite, lui se mit à soupirer, n'ayant pas l'air très content mais bizarrement, ne s'énerva pas. Il me répondit même qu'à son avis, il allait bien, et qu'ils s'étaient 'simplement' disputés. Mais cela voudrait dire que Kyle est seul en ce moment ? Oh non .. D'un coup très inquiet, je ne pensai qu'à partir à sa recherche, et heureusement, Keitaro m'en donna l'occasion, me demandant d'aller le retrouver et je m'empressai alors de le faire, sortant en courant du parc.

Quittant peu après la maison de correction, bien que pas très rassuré, surtout qu'il faisait nuit, je commençai alors mes recherches, tentant de me mettre à la place de Kyle pour trouver où il aurait pu être. Si je n'étais pas bien, je crois que j'aurais cherché à éviter la foule .. Un endroit dans la nature ? Faisant alors le tour, je finis par arriver à la frontière de la forêt et fis alors quelques pas, m'avançant au hasard jusqu'à finalement percevoir des voix, celles-ci brisant le silence de la nuit. Marchant alors en leur direction, je n'eus aucun mal à repérer mon doux amour, non loin, contre un arbre, à moitié recroquevillé sur lui-même. À la fois peiné et rassuré, je marchai donc en sa direction, un peu plus doucement car je me montrai hésitant. Les incidents passés me revenaient en tête à chacun de mes pas, et je craignais la réaction de Kyle, peut-être que je n'étais pas la bonne personne à voir, dans ce moment où il est si mal ? Je ne sais pas .. J'aimerai l'aider, je voudrais tant qu'il aille mieux et je suis prêt à tout pour lui remonter, ne serait-ce qu'un peu le moral. Mon regard croisant soudain, celui couleur pomme d'une jeune fille qui était déjà là, devant Kyle, à lui parler, je la saluai poliment d'un signe de tête avant de reporter mes yeux sur le rouquin qui n'avait pas semblé me remarquer. M'avançant d'avantage, je m'agenouillai ensuite face à lui, posant doucement ma main sur son épaule et il tourna alors vers moi son visage baigné de larmes.

"Kyle ..? Ça ne va pas ?"
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La forêt. Dim 18 Mar - 16:25

    Fermant une nouvelle fois les yeux, je sentais quelque chose, enfin quelqu'un qui s'approchait de moi, j'entendais les feuilles de sur le sol se froissé et la respiration d'un être humain donc.. J'ouvrais alors doucement les yeux qui d'ailleurs était brillant et je vue que donc la jeune fille qui s'était approcher de moi en me demandant si ça allait. ... Evidemment cela ne vas pas ! Je vais mal, je souffre intérieurement, je veux mettre fin à tout ça mais pas du sens mourir hein... Enfin.. Pas moi en tout cas. Je serrais les poings, me mordant ensuite la lèvre alors que je baissais la tête. Des larmes coulaient le long de mes joues pour s'écraser sur le sol dans un bruit sourd.

    J'en ai plus que marre, il doit autant souffrir que moi, j'ai fait n'importe quoi encore une fois ! Pleurant silencieusement sans répondre la jeune fille, elle voyait surement très bien que j'étais au bord du gouffre pour ce qui était de l'humeur. Je ne voulais pas répondre, pas parler.. J'avais le moral vraiment très bas ... Je soupirais, me recroquevillant sur moi même en continuant de sanglotter silencieusement, on ne peut m'aider... J'entendais une autre voix, et une main se poser son mon épaule. Je levais alors le regard vers lui, les yeux amplis de larmes qui ne cessais de couler, je serrais les dent, sa question m'énervant au plus haut point. Mais laissez moi en paix, vous voyez bien que je suis pas dans mon assiette ! C'est illogique leur question, je pleurs, je suis recroqueviller mais sinon je vais bien, très bien même !


    - NON JE VAIS PAS BIEN ! Gueulais-je, éclatant en sanglot encore une fois.

    Je posais mes deux mains devant mon visage pour ensuite me laisser tomber, ma tête heurtant le torse de Pip qui s'était donc mis à ma hauteur. Que je suis pitoyable, je sent que je vais pas tenir la route.. Et si je faisait une nouvelle crise de stresse ? Je sent que ça va arriver, j'ai déjà envis de vomir, hurler , enfin bon, ça va faire comme la dernière fois lorsque je suis entré pour la première fois à House.. Je sentais une étreinte sur moi mais je ne disais rien, trop faible moralement pour dire quoi que ce soit d'autre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Miki Uchiga



Féminin Age : 22
Date de naissance : 16/01/1996
Messages : 615

MessageSujet: Re: La forêt. Dim 18 Mar - 17:17

    J'étais toujours devant lui, le regardant pleurez en me sentant impuissante. Je ne le connais pas, mais j'ai tellement envie de l'aider ! Voir les gens comme sa m'est insupportable ! Je me mordais les lèvres, et j'entendis ensuite des bruits de pas, venant de derrière moi. Je me retournas pour voir une autre personne. Il me salua d'un signe de tête, et je fit de même, avant de m'écarter un peu pour le laisser approcher Kyle. Il avait l'air de le connaître, alors tant mieux ! Il lui posa la même question que moi, et là, Kyle éclata. Je le regarda, restant silencieuse, et ensuite, je regarda le garçon contre qui Kyle se " reposais ". Je me demande ce qui le met dans cet état. En tout cas, une chose est sur, c'est qu'il était totalement perdu et abattu a cause de la chose qui le mettais dans cet état.

    Me sentant assez inutile, je me releva, regardant les deux garçons. Je me demande qu'elle relation ils entretiennent. Je restais un moment a les regardez, toujours si muettes. Et doucement je reculé. Je n'ai rien a faire là.

    << Je vous laisse... >>

    Je l'avais soufflé d'une voix presque inaudible, et je repartit d'ou je venais, allant vers quelques arbres un peu plus loin. Moi qui pensée la forêt vide... Mais peu importe, je ne sais pas en quoi j'aurais pu aider Kyle. Surtout que je ne connais que son prénom. Et, en plus de cela, l'autre garçon le connait, alors, faut pas que je me fasse du soucis, il va l'aider lui. Je me réinstalla alors près d'un autre arbre. Non, je veux pas rentrée a la House, je préfère pas pour le moment, et j'ai besoin d'être un peu seul, réfléchir du moins. Je soupira alors, ramenant mes jambes contre moi, je posa mon menton sur mes genoux et je regardais devant moi, le regard assez vide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La forêt. Ven 23 Mar - 11:22

Non, ça allait mal effectivement. Je le savais de toute façon, après ce qu'a dit Stan, et aussi par sa position de recroquevillement ainsi que ses pleurs .. Pourtant je devais bien démarrer une conversation, aussi bêtement que ce soit, il le fallait. J'imagine que demander des détails serait de trop, c'est aussi pour cette raison que je gardai le silence après qu'il ait crié. Il se laissa ensuite basculer contre mon buste, geste qui tinta mes joues de rouge mais je me contenais, jugeant le moment pas tellement approprié pour ce genre de futilités et sentiments. L'entourant avec douceur et précaution de mes deux bras, je gardai mes pupilles rosées posées au niveau de son dos, d'ailleurs parcouru de légers tressauts propres à ses sanglots silencieux. C'est dur. Dur de le voir ainsi malheureux. Il m'a l'air touché par ce qu'il s'est passé entre lui et Stan, mais j'ignorai tout de la situation, de sa gravité, et l'heure n'était pas aux explications, je devais prendre mon mal en patience. Et dans l'immédiat, le réconforter. Surtout le réconforter. Trouver des mots qui pourraient alléger sa blessure mentale, même si sans savoir, c'est moins simple qu'il n'y parait. Surtout que je ne pensai pas être aussi important pour lui que lui n'était important pour moi. Du moins je suis réaliste, j'ai manqué de peu de lui faire de mauvaises choses à la boîte de nuit, et dans tous les cas, on n'a pas tellement passé de temps ensemble. Juste une soirée .. Une simple soirée qui m'a pourtant suffit pour tomber amoureux de lui. Sous le charme de ses grandes prunelles émeraudes, de son corps, de son caractère rare et pourtant si attirant. À la première entre-vue, il m'avait fait songer à Keitaro, raison de plus pour en être attiré.

"
Kyle-kun .. Je suis là, ça va aller. Stanley-san n'est pas fâché, il est même triste que vous vous êtes disputés lui aussi. Tout va ça s'arranger, tu verras .. Je .. Enfin je serais présent pour toi."

Ma dernière phrase avait failli déraper sur un autre sujet, vous n'avez pas besoin d'un dessin je suppose ? Mais non, l'heure n'était pas aux déclarations .. Stan et lui semblent décidément très liés, j'en serais presque jaloux si j'ignorai que son cœur n'était rien qu'à moi, et à moi seul .. Oui, c'est mon Kyle. Et je n'aime pas le voir si tant malheureux .. Caressant son dos d'une main, je faisais de doux mouvements de bas en haut, tout au long de sa colonne, ma tête posée sans appuie au dessus de la sienne. Je voulais qu'il aille mieux, oh je le voulais tant. Mais fragile comme il est, je suppose que cela prendra son temps, en espérant simplement que cela ne s'aggrave pas plus. Il a besoin de quelqu'un pour veiller sur lui et il semblerait que cette fois, ce soit bel et bien mon tour .. Je te protégerai Kyle. Je sentis la demoiselle aux cheveux couleur verdure bouger, dans mon dos, peut-être qu'elle se remettait debout, puis peu de temps après, sa voix s'éleva faiblement pour nous annoncer son départ. Tournant la tête vers elle, je prononçai un simple mais concluant 'D'accord, bonne soirée à toi.', bien qu'elle ne semblait pas en grande forme. Âme en peine, elle aussi ? Bien qu'attristé pour elle, je ne me détournai pas de mon rouquin, reportant peu après mes deux yeux sur lui, qui n'avait pas bougé. La jeune fille s'en était allée, plus loin dans la forêt, sans doute.

"
Tu ne veux pas m'en parler ? Ce n'est pas bon de garder les mauvaises choses pour soi-même .." dis-je, répétant alors ce que me disaient souvent certains de mes domestiques, lorsque je faisais un peu la boude. Je ne sais pas si c'est vrai, mais j'imagine que si, bien que je n'ai jamais été aussi brisé que lui, parler lui serait peut-être bénéfique. Et je pourrais l'aider ! Ou du moins, essayer.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La forêt. Ven 23 Mar - 19:46

    Restant contre lui pour continuer à sanglotter pendant que je le pouvais, il me serrais donc un peu plus contre lui en disant que ça allait aller. Stan était donc pas fâché ?J'epsère tien ! mais je suis quand même sale d'avoir fait ça, je l'ai vraiment choqué.. Faut dire qu'il ne connaissait pas cette face là, maintenant je me demande si sa va réellement aller.. J'étais désepserer et mon coeur ne faisait que de me faire mal, ainsi que ma respiration qui était courte et saccadée. Je finissais par même tousser car je sentais une boule se former à ma gorge. J'en peut plus, il peut pas savoir comment c'est difficile d'avoir une vie comme la mienne, toujours essayer de faire bonne impression et sourire malgré que en faite tout vas mal.. J'étais bien avec Stan et j'ai encore une fois tout gâcher, je suis vraiment qu'un gros con au fond ! Je ne suis bon qu'a aller dans un coin pour bouder ou broyer du noir, pleurer .. C'est tout. Du moin c'est ce que moi je pense, Naruto, Pip ..

    Les autres ne voie pas ça , du moins je l'espère tout de même ! Je ne veux pas servir à rien moi.. Et j'ai promis tellement de chose. Oui, tellement de chose dont je ne suis plus très sur de tenir, y'a des moment sou j'ai envis de tout lâcher quoi, c'est normal après tout non ... ? J'allais pas sauter de joie après ma deuxieme dispute, surtout à cause de cette pute là... Je n'ai toujours pas changé d'avis, je veux la tuer. Mais pourquoi ? pourquoi suis-je si egoiste ? Si jaloux ? C'est une maladie je crois, je suis trop possessif.. Et violant quand je le veux. Je m'énerve et devient fort dans des moment ou il ne faut pas justement que je montre mon vrais visage pour me défendre. Parfois, je me dit que jamais j'aurait du naitre si c'est pour souffrir comme ça mais passons. Sechant tout de même mes larmes car j'en avait fait couler un bon nombre, je fermais un court instant les yeux pour essayer de reprendre une respiration normal. Pip me demandait ensuite si je voulait ou non en quelque sorte lui en parler et je ne savais pas trop.. Levant les yeux peiner vers lui qui avait aussi l'air attrister pour mon etat, je voyais que ces yeux brillais d'une étrange lueure qui malgré tout me réconfortais, je me sentais comme en sécurité hum.. Jouant avec mes doigts, je soupirais doucement, me décollant un peu pour pouvoir expliquer .. enfin essayer.


    - En gros... Une grosse pute s'est trop approcher de Stan et l'a embrasser. Donc je me suis énerver assez violemment et j'ia dit devant Stan que j'allais la tuer.. donc voilà. Dis-je d'une petite voix gêner et attrister.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La forêt. Sam 24 Mar - 18:20

    j'étais donc partie du toit. J'en avait marre de rester à rien faire en quelque sorte ! Les mains derrière la tête, je m'était baladé partout, n'importe comment.. M'enfin, tout ce qui importe c'est que je faisait quelque chose ! Je soupirais quelque fois mais bon ! Sortant finalement de House Fukkou, j'allais dans les chemin avec aucune destination en tête. Quel ennuiiiiis ! Je ne sais pas quoi faire ! La prochaine fois je reste avec la personne avec qui j'étais, je pense que ce sera beaucoup mieux ! Je me dirigeais finalement vers la forêt et j’entendais des cris, des gens parler et tout.. Interloqué, je montais à un arbre et sautais de branche en branche en toute discrétion, tellement que je tombais sur une branche ou y'avais une fille aux cheveux vert, elle avait eus peur sur le coup ! Mais bon. La regardant un court instant, je continuais de sauter de branche en branche et je finissait par m'arrêter, voyant au loin Kyle et Pip. Que font t-il en faite ? Kyle lui, ne semblait pas dans son assiette hum.. Arquant un sourcils en tirant ma langue de serpent, je descendu de l'arbre pour ensuite m'approcher d'eux assez doucement car je suis un peu entrain de m'incruster ! Mais bon, je veux savoir moi. Surtout que lorsque Kyle n’est pas avec Stan, y'a un problème ! je finissait par m'arrêter prêt d'eux, les mains dans les poches et j'avais entendu alors ce qu'il lui arrivait. Une pute ? Oh-oh , de la jalousiiiie ! Mais bref. Je restais silencieux jusqu'a ce qu'ils tournent leur tête vers moi, euh... Yo ?

    - Erm.. Salut ! Désoler si je dérange mais.. sa va pas on dirais erm. ' Dis-je en souriant nerveusement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Miki Uchiga



Féminin Age : 22
Date de naissance : 16/01/1996
Messages : 615

MessageSujet: Re: La forêt. Dim 8 Avr - 11:24

    On ne peut pas être tranquille dans une forêt ? C'est dingue de ce dire ça. Mais, c'est vrai, moi qui croyait pouvoir être seul, pouvoir me libérer si je puis dire, voila que je trouve du monde dans une si vaste forêt. Et bêêêêh ! Mais le pire, je crois que c'est quand un mec bizarre arriva, me faisant sursauter. Il me regarda l'espace de quelques secondes a peine puis, m'oublia en quelque sorte et repartie vers les deux autres. La forêt n'est pas assez grade en dirait. Je soupira en passant une main dans mes cheveux et me releva par la suite. J'ai qu'un allez ailleurs. Je regarda autour de moi, et je parut un peu conne, je dois allez par ou pour sortir de là ? Même pas fichu de se repérer dans une forêt et je suis dite élémentaliste de terre.... Peu importe, je vais y allez au pif comme je dit. Alors par...là ! Je décida de ma direction, ne sachant pas si sa allait être la bonne ou pas mais peu importe. J'avançais donc, sans me retourner, passant au dessus de grosse racine, d'un tronc tomber ou autre. Je me fichais de là ou je pouvais allez tant que je sortait de la forêt. Mais après un bon moment a marché toujours dans la même direction, je m'arrêta. Je me suis perdu....C'est bien ma veine sa tien !

    Je me retournais donc pour voir d'ou je venais. Si je repars par là, tout droit, je pourrais surement rejoindre de là ou je suis partie ! Je repartie donc dans cette direction, mais sans succès, je ne retrouvais pas ou j'était passé, et il commençais a avoir du mauvais temps. Je suis maudite, c'est une certitude ! Je me mis alors contre un tronc, m'y laissant glisser et je me roula en boule. C'est sur, j'aime pas la nature !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La forêt. Lun 9 Avr - 20:42

J'ignorai s'il allait ou non tout m'expliquer, et à vrai dire, je n'y comptai pas trop. Soutenant son regard malheureux qui était venu à la rencontre de mes propres pupilles tandis qu'il se tripotait les doigt, il finit par se décaler. C'était un peu décevant pour ma part mais en même temps, j'avais le sentiment qu'il allait tout me dévoiler, et cela ne tarda pas. Du moins, il commença à me résumer la situation de ses propres mots et j'en étais surpris, à vrai dire c'était la dernière chose que j'envisageai. J'aurais plutôt pensé à un désaccord ou à un mauvais comportement venant de l'un deux mais c'était loin de la réalité ; la responsable de tout ce tohu-bohu était la jalousie. Un sentiment néfaste et pour ma part, totalement incompréhensible. Une 'grosse pute' - Une très méchante fille je présume. - avait eu un tout aussi mauvais comportement avec l'ami de Kyle et ce dernier s'était emporté pour cette raison .. Pourquoi ? Pourquoi Kyle est-il si possessif ? Stan devait être une personne importante pour lui, plus que je ne l'imaginai mais peu importe leurs liaisons, cela ne pouvait durer. Je ne pouvais assister plus longtemps à la grande peine du garçon que j'aime, alors il allait falloir que je réfléchisse et que je trouve quoi faire bien évidement. Comment guérir ce genre de blessure ? Pourquoi Stanley avait-il mal réagit ? Pour la demoiselle ou bien la dispute avec son camarade ? Et surtout, comment les réconcilier ? Peut-être devrais-je aller retrouver cette jeune fille, elle aurait grand besoin d'une correction pour les avoir fait se quereller de la sorte.

"
Ce ne sont que des mots Kyle-kun .. Je suis sûr que tout ira pour le mieux et cette sale fille ne reviendra plus vous embêter ou elle aura à faire à moi !"

Ouiii je vais lui casser ses dents sinon. Alors que je regardai sérieusement le rouquin, j'entendis derrière moi des pas et m'attendant à la jeune fille aux cheveux laitues aperçue un peu plus tôt, il s'agissait en réalité de .. Ryuku ! Souriant doucement, heureux de le voir, il sembla constater comme moi précédemment, l'état de Kyle et le fit remarquer. Oh il est bête ! Il aurait mieux fait de venir avant, cela nous aurait épargné des explications ! Regardant le rouquin, puis de nouveau l'arrivant, je finis par prendre les mains de Kyle, me relevant d'un petit bond en l'entraînant avec moi puis lui lâchai une main de façon à prendre celle de Ryuku à la place avant de tous les deux les entraîner d'une démarche bondissante pour quitter la forêt. J'en avais la nausée de rester ici, surtout que cette pénombre ne me rassurait pas des masses. Et puis n'y a-t-il pas mieux pour broyer du noir que de rester dans ce genre d'endroit aux allures hostiles ?

"
Allons nous changer les idées !"
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La forêt. Mar 10 Avr - 4:57

J'entendais simplement une phrase venant de Pip qui était que ce n'était que des mots.. Sale fille.. Plus embêter .. problème avec Stan je présume ? il est même pas ici ! Et puis fille = Dispute non ? Je sais, je suis pas souvent intelligent mais quand c'ets le cas, c'est pour une bonne cause héhé ! Les mains dans les poches, ils m'avaient ensuite remarquer et ils semblait pas vraiment surpris de me voir, enfin peut-être un peu vue que je viens comme ça , je m'incruste en quelque sorte !Mais quelques part, ils ne me repoussaient pas donc pourquoi s’inquiéter ? Leur souriant tout de même, Pip finissait par se relever , prenant une main à Kyle et il prenait ensuite une main à moi ainsi , pour nous emmener loin de la foret. Changer les idées ? pourquoi pas ! Bon oui, je vien à peine d'arriver dans la foret mais bon.. Je me demande ce qu'il veux faire ! Je m'en fiche après tout yai ! Je regardais en même temps Kyle qui n'avais pas l'air d'être encore en bonne forme, il avait un visage fermer, les joues encore rougit de ses larmes ... hum ! J'aime pas voir les gens triste surtout ceux que je qualifierais comme en étant mes potes ! Je sais peut-être ce qu'il se passe ou en faite.. Logiquement quoi mais, j'epserais que tout allait bien se terminer même si .. quelque part, je peeense que quelque chose vas arriver ! Et Kyuku qui était dans ma tête le confirmais, sa sentait le roussis. Je me laissais quand même guider par Pip qui semblait savoir ce qu'il faisait. Perso moi je ne connais pas encore très bien la ville, il vas peut-être faire au pif ! Ce qui serais plutôt bien .. enfin.. Si on atterrit dans un endroit funeste, on change directe hein !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La forêt. Mar 10 Avr - 5:08

    Il semblait un peu surpris de mon explication mais bien vite ilme disait que ce n'étais que des mots.. Mais moi, j'étais loin de me dire que tout allait bien se passer. Je savais qu'elle allait revenir, elle avait l'air si joyeuse de voir Stan.. Je crois même qu'elle en ai amoureuse non ... ? J'ai tellement peur merde, même si Stan est Gay, c'est pas que je lui fais pas confiance mais voilà, je suis jaloux c'est... C'ets tout ? c'est pas cool ça, c'est pas tout merde ! Ce n'est pas rien quand même, je veux la tuer ! Et c'est grave ! Mais bon, elle n'avait pas cas commencer. Tout en soupirant, je hochais simplement la tete en la baissant puis Ryuku apparaissait comme si de rien n'était en constatant que ça n'allait pas bien. Ben tien, sa se vois non .. ? Pourquoi tout le monde se ramenne ? il manquerais plus que Stan tien ! Je me demande ou il est.. Dans la chambre ? Je sais même pas si je pourrais y retourner par peur de le croiser à nouveau, on va être en froid je le sent... Tant que cette fille sera en vie, je vais être tendu et mal à l'aise à cause de tout ça , même si elle part de là, j'aurais une blessure encrée en moi, ça m'a fait tellement d'effet que .. franchement, tout ne pourrais aller plus mal à pars si elle revient, enfin c'est surtout pour elle que ça ira mal.. Et peut-être pour moi après, a coup sûr.J'avais plus trop le moral de parler ni faire quoi que ce soit, mais je me levais quand même vue que Pip me prenais la main et je ne disais rien car ce n'est pas la fin du monde de toute façon.. Il se rapprocha de Ryuku et lui pris aussi la main de sorte à être ntre nous deux et il nous emmena hors de la foret en sautillant presque. Ouais, partons broyer du noir ailleeeurs.. Je n'avais vraiment pa sle moral aussi pour me "changer ls idées" comme il le disait si bien, je voulais voir Stan mais en même temps, je savais que c'était impossible.. Il y aurais trop de tension.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Koro Juùrii

Admin


Masculin Age : 23
Date de naissance : 22/03/1995
Messages : 268

MessageSujet: Re: La forêt. Mar 10 Avr - 16:21

    [ Miki, Koro vient te sauver, TARATATATATAAA ! o/ ]

    Après avoir bien emmerder l'autre monstre et la.. fille là, j'étais donc sortit de leur chambre pour me promener dans les couloirs mais bien vite j'avais besoin d'un grand bol d'air. J'allais donc d’abord dans ma chambre, j’enfilais une veste bien chaude et je renais mes médicaments que j'allais prendre après. Je sortais ensuite de la chambre et je mis mes écouteurs. Oui, j'ai penser à prendre mon Ipod, je suis trop fort sur ce coup. Baillant, je sortais donc de House et je sentais bien le changement de température, tellement que j'en frissonnais mais c'est bien mieux avec une veste y'a pas à dire. J'allais d’abord vers la ville mais tout ce bruit me dérangeait, je n'aimais vraiment pas ça. Surtout que je viens de parler à des personnes donc bon.. Oui, je suis aussi bizarre que vous le pensiez ! C'est pas dur à comprendre qu'il me manque une case mais sa va,s y'a plus con que moi,non ?

    Haussant les épaules, je levais la tête vers le ciel un court instant puis je me dirigeais vers la foret. Il devrait y avoir personne normalement non ? Trois personne sortait de celle-ci dont un qui faisait la gueule. Mais faut pas, la vie est beeeelle.. ou pas. Je soupirais longuement en toussant puis je pris mon médicament en même temps de m'enfoncer dans la foret. Au pire si je me perd bah.. je me transforme en Hermite et j'habite dans la foret ! Oui, c'est pas très crédible tout ça mais bon, j'essaye de trouver mes futur idée si cela arrive ! Après avoir rangé ma boite de médicament, j'entendais des froissement de feuille et je me mis alors directement sur mes gardes. C'est peut-être rien qu'un lapin mais.... je préfère être sur, si c'est un Pédo je suis dans la merde. Avançant prudemment, je finissais par percevoir une présence, je m'approchais encore et voyait que c'était une fille. Que.. je connaissait visiblement. Miki c'est ça ? la meuf qui m'avait sauvé là .. Je lui doit une fière chandelle hmpf.. Je m'arrêtais, la regardant de loin puis finalement je m'approchais d'elle. Elle semblait comment dire.. perdue ?

    «
    Hei. Qu'est ce que tu fais là ? » Lui demandais-je finalement en enfouissant mes mains dans mes poches de jeans.

♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣




Koro Theme

IMPORTANT:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Miki Uchiga



Féminin Age : 22
Date de naissance : 16/01/1996
Messages : 615

MessageSujet: Re: La forêt. Mar 10 Avr - 16:50

Je restais comme une conne rouler en boule, ma tete dans les genoux. J'avait froid, faim, j'avait également marre de toute cette verdur, j'en avait marre tout court ! Et puis, il commencait a pleuvoir doucement. Manquait pluque sa tien ! Je soupira un bon gout, retenant des larmes. Maisn pourquoi j'ai envie de pleurer ? Ah oui, car je suis perdu, mais c'est pas une raison. Je dois pas pleurer, c'est pour les faibleuuuuuh ! Soudain, je me figea. J'entends du bruit ! Je retenais ma respiration, en restant en boule. Si...Si sa se trouve, c'est une foret qui abrite un ogre ! Bas quoi ? Avec tout ces dons et tout sa, sa doit bien exister non ? Ou un vieux violeur ! Ou... Raaaaah ! Je ferma les yeux, entendant la chose approchait. Lorsque j'entendis une. Voix, je redressa presque aussitôt la tete pour voir qui c'etait. Je me figea une seconde fois, ettoufant un cris de joie en mettant ma main devant ma bouche. Mais c'est Koro ! Je le connais ! Je l'avait aider une fois ! Je le regardais. Tout de même suprise de le voir la ! Je restait muette, quand je me rendis compte qu'il m'avait poser une question, je secoua la tete, histoire de me remettre les idees en place, et je regarda ailleurs, gener.

« Je...Je me suis perdue... »

Une elementaliste de la terre, pas capable de trouver son chemin dans une foret. Je suis vraiment un cas a part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Koro Juùrii

Admin


Masculin Age : 23
Date de naissance : 22/03/1995
Messages : 268

MessageSujet: Re: La forêt. Mar 10 Avr - 17:56

« Ah. »

Perdue ? J'avais donc raison tien, encore. ~ Je passais une main dans mes cheveux alors qu'il commençait à pleuvoir, génial, je ne pouvais pas rêver mieux ! Je soupirais un grand coup en regardant le ciel puis je baissais la tête vers Miki qui ne semblait pas trop aimer la pluie... Bon.. aller, deuxieme geste courtoie de la semaine ~ J'enlevais ma veste et la mis sur sa tête en lui précisant bien que c'était pour l'abriter. ça l'avait surprise mais je m'en fichait un peu, c'est bon làààà. sa m'arrive d'être gentil, beaucoup trop souvent en faite mais bon, au moin, elle me prendra pas pour un gros connard vue que l'on se 'connais' et puis.. Elle sait que je n'aime pas tellement parler vue que la dernière fois j'étais presque mode carpe diem t'sais. Je mis une main dans ma poche en la regardant se redresser puis finalement je mlui tendais ma main pour l'aider à la relever vue que de son autre main elle tenait ma veste. Elle a pas intérêt à me salir car bon, je veut pas la nettoyer, aupire.. elle le fera ~ Bref, chut Koro, pas de propos sexiste merci. Qu'est ce que je vais lui dire ? 'Oui, moi aussi je suis perdus, faisant la fête ! " ou je dit rien et me casse mais rien ne me dis pour l'instant.. Au pire, on reviens sur l'idée de l'hermite ? je serais pas seul donc sa vas. Ah mais.. C'est pas une élémentaliste de la terre ? on dirais pas vue que l'on dirais qu'elle a peur de la nature.. m'enfin c'est vrais que de se perdre dans la foret par ce temps .. c'est pas cool.

«
Ben, si tu veux pas rester là, viens avec moi. » Lui dis-je simplement en me retournant. Je remarchais sur mes oas en direction de la sortie, avec Miki donc qui me suivait.

( rep ou tu veux ! :3 )

♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣




Koro Theme

IMPORTANT:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La forêt. Mar 17 Avr - 15:57

    DEBUT EVENT GÉNÉTIQUE


    Jamais, oh grand jamais il n'aurait cru devenir professeur, ni même juste dirigeant d'une petite troupe de ses semblables. Il ne s'est pas vu acquérir de l'âge, des expériences et donc de la maîtrise. Que ne fut pas sa suprise en apprenant, directement par le directeur de son établissement où il était autrefois élève, qu'il devait monter d'un cran hiérarchiquement. Que c'était un ordre. On ne lui laissa pas le choix, ni même le temps de se mettre dans le bain. C'est pour ça que sur lui, dans une petite sacoche de cuir, il avait emmené les dossiers de chaque élève. Il voulait les étudier, quitte à ce que ce soit devant les concernés.

    Dans le hall, il attendit que tout le monde, les génétiques, se présentent devant lui. La liste dans la main et les personnes dessous, il fit l'appel, naturellement, comme si ce n'était qu'une fois parmi tant d'autres :

    - Ariel van Meerschaum, Keitaro Kyuma, Moona Wooner, Shiro McCry, Yosuzume Nagaki, Yuzu no Soma.

    Une troupe composée exclusivement de filles, ou presque. Génial, s'était-il dit, ironiquement, avant de la faire avancer jusqu'au bord de la route. Là, il vérifia une nouvelle fois que tout le monde était là, faisant une poignée de main polie à Gabarred, son désormais collègue, en retard de quelques minutes. Voyant qu'il n'était de toute évidence pas prêt à prendre la parole, étant donné qu'il reprenait son soufle pour on ne sait quelle raison, il se permit d'expliquer lui même la raison de tout ce vacarme.

    - Comme vous le savez, ou non, vous participez comme toutes les autres races à une sortie. La votre s'avère moins aventureuse que celle des autres. Vous devez faire simplement du camping alors tâchez de vous conduire correctement et de ne poser aucun problème.

    C'était peut-être un discours maladroit mais il avait mis le ton et l'assurance dans ses mots. Si quelqu'un venait à se rebeller ou à faire du soucis à la majorité du groupe, il allait redevenir l'irresponsable petit garçon qu'il était pour le remettre dans le droit chemin. Cela avec ou sans accord de son très cher collègue, que ce quelqu'un soit une fille l'important peu.

    - Est-ce que tout le monde est prêt ?

    N'attendant cependant pas de réponse, il traversa la route, une meute le suivant de près et le dossier de la dite Ariel en cours de lecture. La foret était à quelques minutes de House, cent vingt tout au plus. Ça lui laissait le temps de tout lire.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La forêt. Mar 17 Avr - 16:53

    Du sang, j'avais vue du sang, la seul chose que je voulais pas voir ! Malgré que la ruelle était très sombre, lorsque moi, Phillip et Ryuku ainsi que les filles étions aller à cet endroit maudit, j'avais vue du sang et sentis même, ce qui m'avait fait très mal au coeur ainsi qu'à l'estomac. Bien sûr, on étaient vite partit et j'avais conseillé à Phillip d'éffacer la mémoire des jeunes filles qui heureusement partit ensuite sans aucune difficulté. J'avais décidé moi de rentrer à House fukkou avec Ryuku et Pip car bon.. Je pense qu'il faut les laisser tranquille.. Je te fais confiance Stan ! Un peu tremblottant à cause de tout ce que j'avais vue et sentis, on allait donc dans nos chambres et j'allais donc dans la mienne pour dormir. Le lendemain , je me réveillais doucement, allant dans la salle de bain pour prendre ma douche tranquillement mais de la chambre, j'entendais un surveillant dire qu'il y avait une sortie. Haaan ! Faut que je me depêche alors ! Je parie que je ne vais connaitre personne.. Je soupirais, sortant de la douche pour aller m'essuyer un peu plus précipitément vue que la sortie allait très vite commencer. Je me demande ce que l'on va faire ! surtout que j'entend des personnes se depêcher dans les couloirs en plus ! Je m'habillais alors , mettant un habits un peu chaud mais pas trop pour que je puisse bien être dans mes basket. Mais bon, après être bien prêt, je préparais mes affaires pour la sortie et je mis tout sur mon dos. C'était lourd , car j'avais des vêtement pour moi en garçon et pour fille, ainsi que des chaussures et tout ce dont j'ai besoin quoi ... Je soupirais une nouvelle fois, suivant au bout d'un moment ma collocataire car je n'avais pas envie de me perdre !

    On arrivait donc toute les deux au hall ou un jeune homme devait être notre surveillant.. Bon, ben d'accord ! Il faisait l'appelle puis on partais de House Fukkou en se dirigeant vers la foret. Pou-pourquoi la foret ? On.. J'avais pas eus le temps de me poser des question que le surveillant nous disait que l'on allait faire du camping, ce qui bien sûr m'étonna. Oh.. Je me demande bien ce que l'on va faire hein.. J'étais inquiet sur les bord car je n'avais jamais fait de camping, surtout avec des inconnu ! Le coeur battant, je restait tout discret , surtout que j'étais entourer de fille. M'enfin, je paris que je vais en devenir une aussi dans peu de temps.. mais bon. Je jouais avec mes doigts très nerveusement en avançant alors que un des professeurs étaient venu nous rejoindre, à bout de souffle. Je levais la tête, alors que nous traverssions ensemble la route, je restais auprès des autres pour pas risquer d'avoir un accident ou de me perdre. Je sais, je me fais du soucis pour rien mais.. ça a toujours été comme ça quoi ! Je continuer de jouer avec mes doigts tout en regardant autour de moi quelque fois.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yuzu No Sôma



Féminin Age : 21
Date de naissance : 27/02/1997
Messages : 369

MessageSujet: Re: La forêt. Mar 17 Avr - 20:55

Je m'étais réveiller quelques heures après mettre assoupit avec Hunter. Ma transformation si soudaine n'avait pas été des plus tranquilles et des plus reposantes pour mon corps. Je me réveillais donc en me frottant les yeux et grognant. Je n'étais pas très motivée à me lever mais dans les couloirs on nous annonçait qu'on avait 20 minutes, les génétiques, pour se rendre dans le hall avec des vêtements pour quelques jours et être convenablement habillé. Je me laissais donc tomber du lit en grognant, Hunter était partie, je l'avais entendis sortir quelques minutes avant. Je ne le reverrais pas pendant un moment lui. Je sortais donc un sac qui trainait, l'ouvris et attrapais un tiroir. Je vidais alors le contenue sans regarder se qu'il contenait dans le sac. Forçant un peu la fermeture éclair qui trouvait mon sac trop plein. Je me frottais les yeux en regardant l'heure, il me restait 10 minutes pour me préparer. Je soupirais et allais dans la salle de bain, ouvris l'eau du bain au plus froid et quelques secondes après, me mettait la tête sous l'eau glacée. Un cri sortie et je fermais au plus vite l'eau. J'essuyais rapidement et attrapais des vêtements qui trainaient. Je pris ensuite mon sac et partie rapidement vers le hall les cheveux dégoulinant encore, le pantalon à moitié mit et le chandail de travers.

J'arrivais dans le hall en manquant de tomber, j'arrivais quand un homme nommait les noms et arrivait au mien, je levais donc la main l'air totalement perdue. Le mec nous dit ensuite que nous allions alors faire du camping. Je restais un peu dans l'incompréhension, ne sachant pas pourquoi nous allions là-bas. Nous partîmes peu de temps après à pied vers la foret. On marchait depuis un bon moment et me rendit compte que je voyais…. Personne ou presque que je connaissais. On n'était pas beaucoup en fait. On arriva ensuite à l'entrée d'une forêt, je regardais partout ne savait pas quoi faire ni quoi dire. On arrivait ensuite où on allait probablement faire notre campement. Je décidais de m'assoir et de foutre mon sac sur le sol. Je secouais ensuite mes cheveux encore mouillé, se qui était chiant. Je me demandais ensuite un truc, me retournant vers le mec qui devait être notre prof' et lui demandait ma fameuse question.

- Hey M'sieur… Ou M'dame, on fait quoi s'il pleut ?

Je m'assisais ensuite sur mon sac attendant une réponse. J'espère que j'aurais choqué le/la prof. J'étais pas sur donc j'aimais mieux demander.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La forêt. Mer 18 Avr - 7:11

J'étais finalement sortie de l'infirmerie plus malade que jamais. Cependant la fièvre avait baissée fortement et je me sentais déjà beaucoup mieux. Il fallait que j'aille dans la forêt pour la grande sortie. Finalement ce n'est pas encore aujourd'hui que je me reposerai... Je pris mon gros sac et fourra aux trois quart de la nourriture. Mamie disait souvent qu'il fallait penser à prendre des vêtement et des couettes pour dormir. J'essayai de tout rentrer dans mon sac mais celui-ci ne voulait pas se fermer. J'en ai assez! je m'assis violemment dessus et le ferma rapidement. Voilà comme ça c'est bien pour toi! Je sortais de ma chambre et me dirigeais vers le hall pour aller à la ville. Il ne fallait pas que je sois en retard. Mon sac était vraiment lourd mais j'avais tout ce qu'il fallait dedans. A vrai dire mon sac était presque aussi grand que moi. je portais ma peluche poichon à la main. J'ai envoyé l'autre à Amélia mais elle ne m'a toujours pas répondu. Peut-être que ça met du temps pour les lettres arrivent ici. J'espère avoir une bonne surprise à rentrant. le surveillant qui s'occupait de nous était déjà entrain de faire l'appel.

-Ouf! juste à temps souriais-je

Je remarquais que yuzu faisait partie de la sorite. Je la saluais donc:

-Salut Yuzu! Tu vas bien?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La forêt. Mer 18 Avr - 14:42

    - Si il pleut ?

    La petite sirène n'aimait pas du tout cette idée ; qui dit eau dit transformation. Ah, mais au fait, comment la sirène avait-elle fait pour arriver ici ? Au début, Elle était en bibliothèque, puis ensuite elle s'était retrouvée embarquer pour une sortie camping. Rien que le mot ne lui disait rien qui vaille ; de plus, elle ne savait pas du tout ce que c'était que ça. Camping. Cam-ping. C-a-m-p-i-n-g ! Son air perdu ne l'aidait pas des masses, et lorsqu'elle reçut un sac dans les bras, elle savait que camping signifiait « marcher ». On lui avait octroyé dix minutes pour qu'elle puisse se changer pour la sortie. Cela fait, comme lui avait conseiller son ami Ritsuka, elle était donc arrivée en jogging et baskets avec un sac contenant donc la tente et d'autres choses dont elle ne prit pas grande attention. Le voyage avait été cours, jusqu'à la forêt d'ailleurs, et la personne qui les avait emmené n'avait pas du tout l'âge d'un surveillant, il lui semblait qu'il faisait à peine son âge terrestre. Il fit l'appel, et il semblait sérieux, D'ailleurs, la rousse ne comprit pas l'utilité de l'appel. Il aurait pu tout simplement demander le nom de la personne et le retenir, point. Pour elle, s'était ça, sa logique.

    Elle évitait de parler, par crainte d'éveiller son pouvoir d'attraction ; étant une descendante de créatures qui aimaient par dessus tout l'attraction sexuelle, elle savait qu'une simple parole pouvait nuire n'importe qui. Elle avait clos ses lèvres depuis le début du voyage. Jusqu'à maintenant. Plaquant ses mains sur ses lèvres après s'être rendue compte de sa bêtise, elle se réprimanda elle-même en fronçant les sourcils et en songeant « Quelle sotte. » Elle vit une jeune fille qui avait une allure d'animal arriver et de débuter une conversation avec une fille plutôt extravertie, à voir comment elle avait sortie sa phrase. Par ailleurs, la rousse avait souri en entendant ça. Mais sa crainte de la pluie l'avait repris ; si elle était trempée, elle allait subir sa transformation physique qui était horrible. Ouvrant ses branchies situées à son cou, elle y fit glisser ses doigts, par nervosité, un petit tic qu'elle avait depuis qu'elle était sur ses deux jambes.

    Voyant la jeune fille s'asseoir, elle vit un autre roux au loin, sauf que lui avait les cheveux courts et moins épais qu'elle ; les siens lui faisaient penser à un grand rideau épais. Ceux du garçon étaient plus simples, ce qu'elle aimait bien d'ailleurs. D'un certain côté, elle se demandait si il y avait un grand point d'eau pour qu'elle puisse nager, si il pleuvait vraiment. Elle ne voulait même pas imaginer la douleur. Mettez-vous à sa place, ressentir de l'eau homogène sur vous, votre peau qui tire et se détend en alternance, vos os qui bougent et qui craquent dans tous les sens... Une vision de films d'horreurs, tout simplement. Sur ces pensées charmantes, Ariel détourna son regard vers le professeur qui d'après la fille aux cheveux courts ressemblait à une fille. Chacun sa façon de voir le monde, songea la sirène.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La forêt. Jeu 19 Avr - 12:36

    Lors de l'appel, tout s'est passé comme prévu. Tout le monde a répondu présent et tout le monde l'a suivi lorsqu'il a traversé la route pour prendre un chemin menant droit à la foret. Son sixième sens animal lui signalait que c'était par là qu'il fallait aller, que c'était ce chemin là le plus court et le moins périlleux. Sans se pencher plus sur la question, il se fia donc à son instinct et emprunta la dit bon chemin, embarquant avec lui toute une meute.

    Il sentit de la même manière qu'une personne s'approchait de plus en plus de lui. Il s'agissait sans suprise d'une fille, Yuzu, qui lui demanda ce qu'ils allaient faire si le temps commençait à se couvrir. C'était une question bien idiote selon lui. Le camping, ce n'est pas qu'un évènement, c'est un état d'esprit. Il faut se débrouiller avec les moyens du bord et apprendre à apprivoiser l'environnement qui nous entoure. C'est probablement une faculté que le Directeur voulait que les élèves adoptent en les emmenant dans cette mini jungle, humide et pleine de ronces. Le paysage ne semblait pas être des plus florissants. Les natures étaient mortes et peu d'animaux mignons montraient le bout de leur nez. Juste des escargots et des limaces, des insectes pas très appréciés par la majorité de la population.
    La seconde d'après, la dénommée Moona rejoignit son amie Yuzu. Elle lui demanda si ça allait tandis que Ariel s'interrogeait elle aussi sur la question. En entendant sa voix, il eut une espece de frisson. Par réflexe, il posa alors de nouveau ses yeux sur le dossier qu'il tenait dans ses mains, c'était le sien. Alors comme ça, il s'agissait d'une sirène. Ne prenant pas la peine de relever le visage, il leur dit calmement tout en continuant sa lecture :

    - On fait la danse de la pluie.

    C'était bête et fort puéril mais au moins, la réponse était au niveau de la question. Si il pleuvait, ils allaient tous devoir s'arranger pour trouver un moyen d'éviter les gouttes. Il comprenait que cela inquiète la sirène en terminant de lire sa fiche. Elle risquait d'avoir pas mal de problèmes si justement, l'arrangement ne se faisait pas ou très mal. Compte tenu de la situation, il se fit violence et leur raconta ce qu'il pensait vraiment, principalement pour soulager l'esprit de celle qui avait une bonne raison de se faire du soucis :

    - On trouvera un abri, ne vous en faites pas.

    Après avoir prononcé ces mots, il se redressa pour toiser celle qui avait fait la terrible erreur de le confondre avec une femme.Certes, ses traits ont toujours étés fins, sa silhouette svelte, mais derrière ses couches de vêtements de cuir, il avait bel et bien de quoi faire fondre la gente féminine. Un torse bien sculpté ainsi qu'un pénis bien trop à l'étroit dans un boxer.

    - C'est Monsieur. * Ne te rappelles-tu pas de moi ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yuzu No Sôma



Féminin Age : 21
Date de naissance : 27/02/1997
Messages : 369

MessageSujet: Re: La forêt. Ven 20 Avr - 12:33

Alors que je commençais à bien m'étaler sur mon sac, je vis Moona qui venait vers moi en me saluant. Je sourie et me redressais pour la regarder, j'étais étonner qu'elle m'aille reconnue les cheveux courts et blancs!

- Ah salut Moona! Oui je vais bien et toi ? Ça fait un moment qu'on ce n'était pas croisé!

Derrière moi j'entendis une petite voix claire qui me fit tournée la tête. Une rousse, elle semblait inquiète pour la pluie. Peut-être était-elle allergique, la pauvre! Mais je ne portais pas bien longtemps attention à elle, car le surveillant me répondit qu'on ferait la danse de la pluie. Un sourire amuser s'affichait dans mon visage. Il se foutait de ma gueule mais, ce n'était pas bien grave, j'aimais bien son humour. D'un petit sourire malicieux lui répondit.

- On est pas des chamans mais, faudra faire de notre mieux!

Le surveillant finit par lâché qu'on se mettrait à l'abri, je crus voir la rousse du coin de l'œil se calmer, elle semblait vraiment effrayé à l'idée qu'il pleuve. Moi, j'aimais bien la pluie, en petite quantité et quand je peux revenir au sec bien vite. Quand je demandais au surveillant son sexe, il semblait toute offusqué et rétorqua que c'était monsieur et me demandait si je ne me souvenais pas de lui. Je fronçais les sourcils et cherchais où j'aurais pu le voir mais, rien ne me vient à l'esprit. Je le regardais donc dans les yeux puis en haussant les épaules lui répondit.

- Désoler Monsieur, je n'ai pas de souvenir de vous avoir croisé ou parler. Vous êtes ?

J'avais utilisé le vous car je n'étais plus sur de à qui j'avais affaire. Étrangement, toute la petite troupe nous regarder, je trouvais ça un peu étrange. Mais bon en même temps, on n'est pas beaucoup, y a rien à faire et le mec qui est en face de moi, c'est le surveillant! Je me frottai la nuque dénudé de cheveux, quel désagrément! Je déteste les re-transformations décidément! Voyant le silence, je voulus détendre l'atmosphère et lançait comme ça.

- Bon, je vais chercher du bois, on pourra faire un feu…

Je me retournais et commençait à marcher rapidement ,sans écouter se qu'on me disant, plus loin dans les bois à la recherches de branchages. Je crois que j'avais pas très envie de resté devant le surveillant. Je l'avais traité d'homme et je ne me souvenais pas de sa gueule, la honte! Je me penchais et attrapais les branches que je trouvais au sol, je commençais à m'éloigner considérablement de la place où était le groupe. Mon chandail commençait à sécher, il était temps, je n'aimais pas la sensation de l'eau, c'était tout froid. Je secouais mes cheveux et quelques gouttes partirent dans tous les sens. Quand j'eu les mains pleines j'entrepris de revenir vers le campement. Oh non, c'était de quel côté déjà ? À droite… Ou à gauche ? Ou encore tout droit… RAH MAUDIT SOIT TU SENS DE L'ORIENTATION!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Shiro McCry



Féminin Age : 23
Date de naissance : 18/12/1994
Messages : 116

MessageSujet: Re: La forêt. Ven 20 Avr - 14:58

Alors que la jeune génétique s'était mis à s'ennuie à mourir dans sa classe, celle-ci se souvenu qu'il y avait eu une rumeur d'une certaine sortie. Intriguer à l'idée de ce que cela puisse être, elle était sorti de manière nonchalante de sa classe, une mine peu fréquentable sur le visage. Pfeu... Juste une sortie ? Tu n'avais rien d'autre en tête Dante ? Descendu vers le Hall d'entrée, Shiro pu interpeller quelqu'un assez agressivement pour trouver des informations sur cette fameuse sortie. Cela aurait apparemment organisé pour que les génétiques se trouvent dans une forêt, laissant de bien grand froid la jeune McCry qui n'avait visiblement fait que trainer jusque-là pour les rejoindre. D'ailleurs, elle ne savait même pas ou se trouvait sa classe. Elle aurait bien aimé sécher les cours mais l'ennui, c'était que son grand frère en serait informé de toute évidence. La dernière chose qu'elle devait faire était d'attiré l'attention de son frère sur elle même si elle savait qu'il la surveillait en permanence pour ne pas qu'elle fasse des bêtises comme la dernière fois avec sa petite amie, Tamara l'humaine, l'être inférieure.

Finissant par avoir quitté House Fukkou avec sa classe, par on ne sait quel miracle, Elle avait remarqué plusieurs changement pendant cette petite balade. Le mec aux cheveux attachés qu'elle avait vu à la fête de Noël était devenu apparemment un professeur ainsi qu'un surveillant de grande catégorie. C'était assez rare de voir ça arrivé dans certain endroit, mais si son frère, Dante avait jugé bon de le nommé à ce grade... C'était qu'il valait plus que ce qu'avait imaginé la jeune adolescente D'ailleurs, un sourire des plus malsains arborait son visage, même si elle n'avait pas une mine amicale depuis qu'elle avait quitté la classe. Arrivé à la foret, le jeune professeur nomma un à un les personnes - les sous-merde et les autres - pour constater si ils étaient tous là. Là encore, Shiro remarqua qu'il y avait plus de fille que de mec, ce qui l'irrita. Les hommes étaient connus pour être fort, pas les femmes, de ce fait elle avait un plus grand oignon sur ceux-ci en matière de combat qui pourrait être jouissif en matière de combat.

- Si il pleut ?

- On fait la danse de la pluie.

Shiro resta silencieuse par rapport à cette réponse de gamin... et surtout à cause de la réponse de gamin que lui avait fourni une jeune fille qui lui semblait ne pas avoir été là avant. En tout cas, le jeune homme semblait être vraiment un jouet amusant pour la jeune femme aux cheveux blanc. Restant planté comme un bout de bois, elle regardait les autres discuter avant de reconnaitre la jeune petite et misérable Yuzu à l'odeur de loup infect aller s'aventurer dans les bois, soit disant pour aller chercher du bois. Faire un feu ? Oui, se serait intéressant... Si ce n'était pas pour mettre le feu à la foret en question dans lequel ils se trouvaient. La jeune fille mi-louve n'était réellement pas dans son estime, elle n'existait même pas pour elle, elle ne valait rien. Tournant son regard autour d'elle, Shiro alla s'appuyer sur un arbre, les bras croisé sans même avoir rien dit de tout le voyage. Sa classe l'ennuyait profondément, il n'y avait pas à dire. Se tournant vers son " professeur ", Shiro remarqua l'absence prolongé de Yuzu.

- Professeur, lâcha Shiro d'une voix sensuelle pour attirer l'attention de ce dernier. La mi-louve n'est toujours pas là. On fait quoi ? Je rase les arbres pour qu'on ai du bois pour le feu ? Questionna-t-elle sur un ton bien plus dur et froid.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La forêt. Ven 20 Avr - 16:16

    Je les suivaient, toujours aussi silencieux et je ne voulais pas tellement me faire remarquer car je peut vous avouer que j'avais peur de tout le monde. Cela n'est pas très surprenant de ma part mais franchement, je ne veux pas tellement leur faire confiance, surtout à la fille aux cheveux blanc. Elle a l'air dangereuse et pas qu'un peu.. Le pire, c'est qu'elle sentais une aura très forte et sombre. Même si je n'étais qu'un humain qui pourtant pouvais se transformer en un sexe opposée à chaque fois, je pouvais quand même ressentir cette chose.. Qui m'effraie plus qu'autre chose. J'avais pris mon sac dans mes bras pour le serrer contre moi pour en quelque sorte me rassurer en me disant que de toute façon il y avait un surveillant, même deux donc je n'avais rien à craindre ! Celui-ci répondait de sorte à que l'on s'inquiète pas mais moi j'étais pas tellement en confiance , pas encore. Je soupirais doucement, regardant de gauche à droite alors que l'on s'enfonçais dans la foret et bien sûr, on finissais par s'arrêter dans une petite clairière. D'ailleurs, la jeune dénomée Yuzu allait dans une direction en disant qu'elle allait chercher du bois pour le feu. J'aurais bien voulu aller avec elle ou lui dire bien sur de pas y aller seule mais je me tu, je n'avais pas envie de me faire remarquer. Je baissais d'ailleurs le regard pour regarder le sol, et tortiller mon pied comme les plus grand timide feraient dans ces situations. La jeune femme aux cheveux blanc parlait en demandant au professeur d'une drôle de voix si il fallait quelle rase les arbre pour le feu.. Non non ! Je refuse qu'elle fasse du mal à la nature ! J'avalais doucement ma salive en tremblotant légèrement. Elle me fait peur mais .. voilà quoi, ça se fait pas pour la jeune fille et les arbres.. On en a besoin.. !

    ♠ Ce.. Ce serais plus simple d'aller chercher Yuzu.. Et.. Et chercher tout ensemble.. Sans faire du mal à la végétation. Dis-je timidement en tortillant toujours autant mon pied sur le sol.

    Je risque peut-être de me faire engueuler ou autre mais je préfère donner mon avis, on a tous le droit de dire ce que l'on pense après tout non ? et puis, aller.. je suis en sécurité voilà.. Y'a les professeur.. Nuuuh, j'ai peur moi ! Le temps avance vite et il va bientôt faire nuit, imaginez on a toujours pas d'abirs ? on va dormir à la belle étoile ?Et si il y avait des.. des.. Des pédophiles ? Je serrais lentement le sac contre moi en soufflant, essayant à tout prix de me calmer. J'aime pas cet endroit... J'espère que tout vas bien du coté de Phillip .. Et de Kyle et Stan .. Moi en tout cas, je suis pressé que tout ce finisse ! Ils me font trop peur. Je regardais la direction que Yuzu avait prise en espérant qu'elle revienne ou que quelqu'un qui connaisse bien cette foret puisse aller la chercher ! J’espère qu'elle va bien.. Pour ce qui était de ma transformation, je sentais mon nez me gratter et j’espérais ne pas me transformer devant tout le monde, c'est gênant je trouve.. Parce que en plus, je m'affaiblis et tout ! Déjà que je n'ai pas l'air d'être fort alors après hein, vaut mieux pas y penser. Le regard de la jeune fille aux cheveux blanc me mettait mal à l'aise, tout ce que j'avais envie c'est de m'enfuir ! Mais je préfère pas, je veux pas me perdre hum.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La forêt. Sam 21 Avr - 6:32

Après s'être posés près d'un arbre, je commençais à faire l'inventaire de toutes les personnes présentes. Il ne manquait plus qu'à leur mettre des noms, pensais-je. Pendant que je réfléchissais, Yuzu était partie chercher du bois. Il se passait quand même longtemps avant qu'elle ne revienne. Les autres pensait qu'elle s'était perdue. Le garçon aux cheveux rouge proposa de la chercher sans faire mal à la végétation... C'est stupide moi je griffe les arbres et détruit les nids quand j'en ai envie et personne ne m'a fait du mal en retour.

-je veux bien monter aux arbres moi mais il y en a beaucoup trop et puis je ne suis pas sûre de la voir de là haut... Bien sûr je fais être obligée de décoller les pauvres écorces des arbres avec mes griffes pour monter... souriais-je en regardant le garçon aux cheveux rouge.

Ce n'était pas sympa de ma part mais quand on s'ennuie, embêter les autres est pour moi la meilleure des solutions. Finalement j'aurais mieux fait de fermer ma bouche, ma remarque était vraiment nulle et inutile...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La forêt. Sam 21 Avr - 16:04

    « La danse de la pluie ? Il se croit drôle ?! » avait songé la rousse qui paniquait intérieurement, mais elle calcula bien rapidement que c'était par rapport à la question de la dénommée Yuzu, et non à elle. D'ailleurs, lorsqu'elle attendait une réponse sérieuse à son inquiétude, elle remarquait que le jeune surveillant prêtait une attention particulière à un dossier, et sa personnalité curieuse ne fit qu'aggraver son envie de savoir ce que le jeune homme lisait. Elle se le répétait constamment, la curiosité était un vilain défaut, mais elle ne pouvait vraiment pas s'en empêcher ! Finalement, elle eut sa réponse ; sil il pleuvait, on trouverait un abri. Elle fut soulagée. Remerciant d'un signe de tête le surveillant même si il ne l'avait pas vu, elle s'en retourna au paysage de forêt. La terre était particulièrement humide, les arbres cisallaient des rayons de soleil, quand d'un coup, son attention fut captivée par une fille aux cheveux étonnement blancs. Elle parlait du Yuzu, qui était partie chercher du bois pour le feu, et proposait d'arracher des arbres de la terre pour produire de quoi se réchauffer la nuit. L'idée ne plaisait pas à la rousse, elle qui était une ambassadrice de la nature sous-marine, s'attaquer à la nature terrestre ne lui semblait pas une bonne idée non plus. Elle allait prendre la parole lorsque le timide roux s'exprima, protestant également cette idée.

    - Ce.. Ce serais plus simple d'aller chercher Yuzu.. Et.. Et chercher tout ensemble.. Sans faire du mal à la végétation.

    Ariel hocha de la tête pour appuyer les paroles du garçon, même si elle sentait que cette protestation allait fortement agacer l'albinos à côté d'elles. La cétacé entortilla sa mèche rousse avec son index lorsque la plus petite du groupe répliqua qu'elle serait obligée d'écorcher l'arbre à l'aide de ses griffes pour la voir. C'en était trop pour Ariel, elle était pacifique, mais s'attaquer à la nature était tout bonnement pitoyable. Elle lui dit donc, le visage contracté par l'agacement :

    - Tu aimerais que je t'arrache la peau à coups de dents et de griffes ? Tu aimerais souffrir ? Je ne pense pas que ce soit une bonne idée de faire du mal à des êtres vivants.

    Deuxième boulette de la journée, bim ! Effleurant ses branchies du bout des doigts, elle les referma tout en pensant à fermer sa bouche. Sur ce coup là, Ariel n'avait pas été maligne, mais elle défendait ses principes et ses convictions, comme toujours, et elle ne pensait pas ça de la jeune fille. Comme quoi que les apparences sont bien trompeuses par moment. Retrouvant son visage serein, elle attendit donc les directives de son surveillant, tout en récupérant sa mèche de cheveux entre son doigt.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La forêt. Sam 21 Avr - 18:29

    Vraiment, c'était jouer avec ses nerfs que de l'ignorer de la sorte. La petite Yuzu avait ouvert la marche de rébellion en s'éloignant du groupe sans permission pour aller soit disant chercher du bois dans une foret vaste et pour titre informatif, périlleuse. Il n'eut le temps de lui dire de revenir sur ses pas que sa silhouette s'était déjà perdue au travers les divers végétaux. Végétaux qui soit dit en passant, avait un rôle plus ou moins primordial dans la vie des génétiques qui discutaient pour avoir le dernier mot. Quand Shiro, la soeur de Dante d'après les informations qu'il possédait, l'appela d'une voix un peu trop aguicheuse à son gout, il savait d'avance que ça allait mal tourner. L'affaire commença à prendre de l'ampleur, à s'envenimer, devenant une polémique, et tout le monde lança ce qu'il avait sur le coeur, tentant d'imposer ses valeurs.
    Mettant fin aux hostilités en frappant dans ses mains, il coupa la parole à Ariel, lui déposant un index au bord des lèvres. L'écouter converser autant, surtout avec une ouie aussi fine que la sienne, le rendait toute chose. Elle l'enchantait et par dieu sait quel moyen, faisait réagir son corps comme si il était atteint par le syndrome de Gilles de la tourette. Une situation frustrante qui avait bien des raisons de le rendre plus aigris qu'il ne l'était déjà à l'origine :

    - Personne ne va raser ni monter en haut d'un arbre, déclara-t-il avant de s'accroupir et de claquer des doigts. Il y a des moyens bien plus simples pour la retrouver.

    Par simples moyens, il insinuait plutôt non malveillants car la méthode qu'il allait employer n'avait rien de facile ou de rudimentaire. En claquant des doigts, il fit venir une meute de rongeurs qui, en reniflant son odeur familière, se rejoignirent autour de lui. En caressant quelques un qui frôlaient par inadvertance le bout des phalanges, il leur donna l'ordre de retrouver son élève égarée. Pour que leur chasse soit plus vite concluante, il les aida en disposant le bagage de la concernée juste en dessous de leurs museaux bien épais. Lorsqu'ils enregistrèrent enfin l'émanation, ils se tracèrent un chemin entre les fleurs fanées et les feuilles mortes, tandis que leur dit commandant se redressait pour faire part de la suite du planning envisagé.

    " Et quel planning " s'était-il dit en relisant une dernière fois le papier qui lui faisait office de directive. Le Directeur n'avait rien stipulé, ou plutôt rien de concret. Un simple A toi de jouer, au dos d'une carte Yu-gi-oh. Il ne put s’empêcher de penser qu'il avait camouflé son manque d'idée par un vieux jeu de mot périmé. Il était comme ça après tout, Dante. Un malicieux personnage derrière ses grands airs marginaux.

    - Comme vous avez décidé de n'en faire qu'à votre tête et de vous arrêtez ici, installez le campement. Vous dépenserez votre énergie à bon escient. Et dans la joie et la bonne humeur s'il vous plait., ajouta-t-il sans y mettre la moindre touche de conviction, portant ensuite son regard vers l'endroit même où les rats avaient entrepris de débuter leur recherche.

    (Disons que vous avez emmené des tentes et tout le blabla)
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La forêt.

Revenir en haut Aller en bas

La forêt.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

+

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House Fukkou :: Ect.. :: Ce qu'il reste-