AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

La forêt.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7
AuteurMessage
avatar
Yosuzume Nagaki



Féminin Age : 22
Date de naissance : 25/10/1995
Messages : 90

MessageSujet: Re: La forêt. Dim 22 Avr - 17:09

- Comme vous avez décidé de n'en faire qu'à votre tête et de vous arrêter ici, installez le campement. Vous dépenserez votre énergie à bon escient. Et dans la joie et la bonne humeur s'il vous plait.

Yosuzume était là, debout dans la forêt à regarder les autres dans le silence le plus totale qui pouvait exister, un sac-à-dos qui lui faisait plus souffrir qu'autre chose à cause de ses deux ails dans le dos. Mais avant d'expliquer ce qu'elle allait faire, il faut que vous sachiez qu'elle avait dû quitter calmement la bibliothèque car il y avait eu un évènement particulier qui avait organisé - probablement par le directeur -, faisant ainsi qu'elle se retrouve, là, dans le bois, face à plein de génétique dont elle ignorait tout et qui semblait avoir chacun leur personnalité. Passant du gentil au méchant, pensait-elle, il y avait de toute sorte et chacun d'eux avait leur vision des choses. Retirant son sac calmement car il ne fallait pas non plus qu'elle exprime trop rapidement sa rancune envers les choses qui lui faisait souffrir le dos et qui se nommait " sac-à-dos ", elle fit ce qu'avait demandé son professeur bien que celui-ci ne semblait pas plus joyeux que ça, c'est-à-dire sortir les tentes.

Cependant, elle n'avait jamais fait du camping dans sa vie jusqu'à maintenant et en voyant les barres qui devaient probablement servir de structure aux tentes fit que son cerveau se mette à réfléchir et des airs un peu perturbé. Elle ne comprenait pas ce à quoi servait tel ou tel chose, regardant les objets qu'elle touchait comme le ferait un enfant car c'était la première fois qu'elle agissait ainsi. De plus, entre génétique, pouvait-elle lâcher ses ails noirs de jais pour pouvoir les détendre comme bon lui désirait ? Si elle le pouvait, se serait bien car elle commençait à sentir de mauvaise douleur au niveau des omoplates. Soupirant, elle alla fouiller un peu dans son sac pour voir si il n'y avait pas de manuelle dans son sac et du chercher un long moment avant d'en trouver un qui pouvait vraiment l'aider. Ce n'est que quelques minutes après avoir fini que la jeune femme resta silencieuse, dans son coin à réajuster ses bandages pour ne pas que son visage soit à découvert. Se dirigeant vers son professeur calmement, elle s'adressa à ce dernier;

- Excusez-moi de vous déranger mais j'ai j'aimerais savoir si il m'est permit de... enfin, de pouvoir sortir mes ails, fit-elle calmement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La forêt. Jeu 26 Avr - 18:44

    Un doigt posé sur ses lèvres l'avait stoppé dans sa protestation, ce geste, Ariel ne le comprit pas vraiment. Il avait été prompt, et Ariel, n'avait su quoi dire après. Un geste vif qui lui avait aussitôt rappelé son don attractif. Elle se tut, attendant les directives, gênée par le geste du surveillant et par sa bêtise.

    - Personne ne va raser ni monter en haut d'un arbre. Il y a des moyens bien plus simples pour la retrouver, dit le surveillant qui s'était accroupit en claquant des doigts, sous le regard médusé de la rousse. Des petites bêtes étaient venues en masse, reniflant son odeur naturelle, tandis que le surveillant leur demandèrent de rechercher Yuzu en leur passant son odeur pour que leur recherche soit plus concluante. Ariel était amusée et regardait les bêtes courir partout dans la forêt sous son regard.

    - Comme vous avez décidé de n'en faire qu'à votre tête et de vous arrêter ici, installez le campement. Vous dépenserez votre énergie à bon escient. Et dans la joie et la bonne humeur s'il vous plait.

    La sirène détourna son regard vers le surveillant, n'oubliant pas de laisser sa bouche fermée. Elle ne comprit pas vraiment par " installer le campement ", elle prêta alors attention au tour, flattant ses très longs cheveux roux et remarqua finalement que le "campement" était dans leur sac respectif. Ariel retira alors son sac de ses épaules, ce qui la soulagea d'un poids, puis elle sortie ce qui semblait être sa tente, ouvrant son emballage, tirant les piquets de l'intérieur et les sardines. Déjà, elle avait un gros point d'interrogation sur la figure car elle ne savait comment enfiler les bâtons dans le tissus de la tente ; elle décida de se fier à son instinct. Malheureusement, dans ces conditions, son instinct était mauvais conseiller, car la tente, une fois à son apogée, ne ressemblait à... Rien.

    Ariel soupira et retira tous les piquets pour ensuite regarder le schéma dans le sachet. Ce ne fut pas tâche facile, par ailleurs, Ariel fut souvent coincée ou dans l'embarras, mais avec sa débrouillardise, la rousse réussie à monter sa tente. Avec du mal, mais quand même. Fière de son travail, elle commença à planter les sardines dans la terre pour pouvoir attacher sa tente, puis elle revérifia que tout était en place pour ranger ses affaires comme il fallait, et ressortir. Aussi, elle fut surprise de voir une génétique demander au dit professeur si elle pouvait étendre ses ailes. Aussitôt, la jeune sirène mourut d'envie elle aussi de passer des jambes à la queue de cétacé, mais se retint ; il fallait trouver un point d'eau pas très éloigné du camp, bien que la sirène entendait très clairement le mouvement irrégulier de l'élément, proche de l'endroit où ils campaient justement. Néanmoins, elle s'abstint de commentaires.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La forêt. Ven 27 Avr - 7:02

Le surveillant se facha contre nous et tout le monde ne disait plus rien après. Il nous demanda de monter les tentes. Plus facile à faire qu'à dire. Moi les tentes ça me connaissaient et j'adorai en monter quand j'étais avec Amélia. Je me rappelai soudain tous ces soirs que l'on a passé ensemble. J'espère qu'elle a vraiment reçu ma carte et mon cadeau. Je commançais à assembler les piquets joyeusement quand je vis qu'une nouvelle c'était invitée à notre sortie à la dernière minute. Elle posait des question étranges comme si elle pouvait sortir ses ailes... Moi mes oreilles et ma queue elles sont toujours là, je n'ai besoin de demander à personne pour les soritr. D'ailleurs moi j'ai du mal à les cacher, c'est triste j'aimerai tellement que ça disparaisse! Je regardais la rousse monter sa tente. Elle accroche tout avec des poichons?! Mon ventre gargouilla, non non non il ne fallait pas craquer. Monter la tente! Monter la tente!. Je ne pouvais pas résister. J'ouvris violemment mon sac et mis ma tête à l'intérieur pour ne plus y penser. Puis j'y sortis un peu de nourriture pour me passer l'envie de les manger... Finalement je vais peut être rentrer dans ma tente pour ne pas sentir l'odeur. L'idée de faire des nuits sans tente était nulle maintenant...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yuzu No Sôma



Féminin Age : 21
Date de naissance : 27/02/1997
Messages : 369

MessageSujet: Re: La forêt. Sam 28 Avr - 21:03

Je savais que j'étais perdu mais je détestais tout de même être partie seule connaissant mon sens inné pour me perdre. J'aurais dû le savoir, moi qui me perds juste en me laissant dans un coin de rue alors que tes 2 rues plus loin. Là en forêt, c'est carrément une mise à mort. Je n'étais pas terrorisé mais, je commençais à remarquer que le soleil tombait pour faire disparaitre la lumière du jour. J'avais laissé tomber l'idée de retrouver mon chemin. Pourquoi ? Parce que la dernière fois que j'avais fait ça, les policiers avaient pris 3 jours me retrouver tellement je m'étais perdue. Et encore, j'étais en ville! Je m'étais donc laisser tomber sur le sol avec la montagne de branches à mes côtés en soupirant et posant mon menton sur ma paume de main. J'avais joué dans mes cheveux un instant et regretter d'avoir laissé mon Ipod dans mon sac, au "campement". J'avais fini par me coucher sur le sol humide, les mains croisées derrière la tête fixant le ciel pratiquement sombre. Je ne regrettais cependant pas vraiment l'ambiance étrange du groupe dans lequel j'avais été attitré. J'avais même finit par fermer les yeux et profité de la légère brise chaude qui était dans l'air et écoutant les bruits de la forêt.

J'entendais que des bruits d'animaux. Si sa se trouve, le surveillant (Qui apparemment me connait) à oublier ma présence. Cette idée me désolait. Mon grand frère était le premier à partir à ma recherche dès que j'étais partie plus de 3 heures sans donnée de nouvel. Il était décidément trop protecteur… Il devait se sentir mal de m'avoir "donné" sa malédiction, si sa se trouve… Je soupirais et chuchotais qu'il aurait dû faire plus attention à lui au lieu de toujours se préoccupé de moi. Il serait peut-être encore avec moi s'il avait pensé à lui en premier lieux cette journée-là… A force de penser à Haku, ma gorge se noua et j'eu le sentiment que mes yeux picotaient. En fait, tout mon corps picotait. J'étais encore avec des émotions, mais par pitié par une autre transformation maintenant! 2 en moins de 2 jours, ça serait l'horreur! Physiquement et psychologiquement d'ailleurs!

Alors que je pensais à tout ça, j'entendis des bruits, de pas. Comme si tous pleins de bestioles se promenaient dans la même direction. Je fus d'ailleurs très surprise de voir au loin une petit 50 taine de rats courir droit vers moi. Je me levais d'un bond et me reculait ne sachant pas trop quoi faire. Mais les rats avançaient et se stoppèrent brusquement devant moi à mon grand étonnement. Je ne trouvais pas ça normal, mais mon instinct, bien con je dois l'avouer, me dis de les suivre. Mais évidemment, suivons les rats! Quoi de plus normal! Donc quand ils repartirent, en se retournant pour voir si je les suivais, en ma compagnie + du bois, je ne sais pas pourquoi je l'ai amené d'ailleurs, je suis trop fière de ne pas l'avoir oublié… Mais en moins de 20 minutes à me demander où j'allais comme ça, j'arrivais donc loin d'un endroit où 4-5 tantes étaient montées. Les rats se dispersèrent ensuite et je me dirigeais toujours le bois en mains entre les tentes pour arriver au milieu où étaient les gens. Ils se retournèrent vers moi et en rigolant, je leur répondis tout en déposant le bois sur le sol.

- Y a pas grands indications dans le coin… Une chance qui a des rats serviables de nos jours!

Je me frottais la tête et m'assis en indien sur le sol.

- Désoler si sa été long… Mais on peut faire le feux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La forêt. Lun 30 Avr - 16:06

    Il assistait à une scène dont il n'arrivait à se lasser. Une vraie comédie jouait par de vrais comédiens. Aucun de ses élèves, ou presque, ne semblaient savoir se servir du matériel mis à disposition pour l'installation des tentes. Ils cherchaient des indications sur le mode d'emploie, des indices sur les faits et gestes de leurs camarades, craignant de se taper l'affiche ou de devoir dormir dehors à la belle étoile. Ariel était surement la plus talentueuse de tous les acteurs. Elle avait réussit, et dieu sait que cela n'est pas facile, à monter sa tente à l'envers. Le résultat obtenu ressemblait à un chef d'oeuvre. Une rose noire ouverte, ou une piscine gonflable des plus designs. Dépitée en constantant que ce n'était pas à ça que cela était censé ressembler, elle avait tout recommencer, reprenant tout depuis le début, bien qu’exténuée par ses quelques efforts fatigants à la longue.

    Le sourire au bord des lèvres, il avait profité de cet instant de répis pour se remettre à la lecture de ses dossiers. Il termina celui de Yozume en un rien de temps, mais ne put s'empêcher de le relire une seconde fois. Son cas était intéressant, très intéressant. C'est sur, il ne pouvait plus la regarder du même oeil. Relevant la tête quand il sentit que quelqu'un s'approchait dangereusement de lui, il eut le réflexe de cacher le document à la concernée qui se présentait devant lui pour lui poser une question légèrement déconcertante. Pour lui, la réponse lui était évidente.

    - Bien évidemment.

    Puis, il se décala d'un pas vers la gauche pour faire face à la totalité de son groupe. Le message s'adressait à tout le monde.

    - Il y a un point que j'aimerais éclaircir car il ne semble pas être assez clair pour tout le monde. Nous sommes ici, entre génétiques. Vous n'avez de ce fait aucune raison valable de cacher le signe de cette appartenance. Que ce soit des oreilles, une queue, ou encore des ailes, vous êtes libres de les laisser à l'air. Un choix de force, je me permets de préciser.

    Car se cacher, c'était comme refuser de s'accepter, soi et son passé. Un comportement de faible adopté par les faibles, selon lui. Il n'eut pas vécu longtemps, à dissimuler ce qui le différencier des autres, bien que cela soit techniquement indiscernable à la vue. Il a rapidement digéré les évènements, avant tout par besoin mais aussi pour garder intact sa dignité. Les changements opérés sur lui ayant décuplé ses capacités, relativiser a été le mot d'or de son nindo.

    Ces pensées l'incita à remettre le nez dans les dossiers, à la recherche de cas originaux, pourquoi pas similaires au sien. Mais à la place de trouver une simple aiguille dans une botte de fouin, il dénicha un grain sable. Le dossier de Shiro McCry. En le parcourant de long en large, il s'aperçut qu'il y avait plusieurs incohérences. Sans nul doute, son frère le directeur l'avait falsifié, bâclant de toute évidence le travail. La vérité, quelque chose le lui disait, la petite ne la connaissait pas non plus. Curieux, et songeur à la fois, il posa ses prunelles grises sur elle, observant sa façon de se conduire.
    Puis, voyant que Yozume était toujours là à le toiser du regard étrangement, il ferma le classeur et se concentra sur l'investigation des rats. A l'instinct plus qu'à l'oreille, il sut qu'ils l'avaient retrouvé, et il compta alors approximativement le temps qu'elle allait mettre à marcher jusqu'au campement. La marge était assez grande pour lui permettre de monter une tente. Sans nulle hésitation, il prit la décision de monter celle de Yuzu. Bien qu'elle s'était montrée particulièrement insouciante, il ne pouvait pas nier le fait que c'était dans une bonne optique. Mettant alors la main à la patte, il termina l'affaire en quelques minutes puis se leva, pile au moment où elle arrivait, les bûches dans les bras.

    - Y a pas grands indications dans le coin… Une chance qui a des rats serviables de nos jours! Désoler si sa été long… Mais on peut faire le feux!

    - Une chance ? répéta-il, narquois, la prochaine fois que tu te permets de prendre des décisions toute seule alors que je suis sous ta responsabilité, je t'enverrai les rats d'autrefois. Il s'abaissa pour caresser quelques rongeurs. Ta tente est ici, et je te conseille de ne pas la quitter des yeux.

    Pointant du doigt celle qui venait tout juste de monter, il demanda l'attention de chacun pour déclarer ce qui allait s'en suivre.

    - Maintenant que tout le monde a installé sa tente, il faut s'occuper du reste. Ariel et Moona, je vous charge d'attraper du poisson dans la rivière. Ces rats seront vos guides. Se redressant pour être de nouveau en position debout, il laissa les dits rats se frayer un chemin entre ses jambes puis continua. Keitaro et Yozume, vous vous chargerez des herbes, en compagnie de Yuzu. Vous devez cueillir ce genre de plantes-là. De sa poche, il extirpa un papier froissé avec divers races de plantes comestibles, et leur désigna pour guide d'autres rats. Quant à toi Shiro, tu m'accompagnes chercher plus bois.

    Une fois les consignes donnés, il fit signe à Shiro de le suivre et lui prit la main pour l'aider à descendre une pente raide. En bas de cette dernière, il lui dit, le sourire aux lèvres :

    - Je tiens à ma main, initule de me poser la question.

    Il faisait référence à la première fois où il l'avait rencontré, à la fête de Noel, quand il n'était qu'un simple élève parmi tant d'autres. Puis, ne voulant pas tenter le diable, il la lâcha, même si l'étreinte qu'il avait eu sur elle n'avait été que moins menaçante comparé à celle de Garabed lors de cette fameuse soirée. Oui, contrairement à celle là, la sienne parassait si douce et délicate. Après tout, il ne l'avait tenu que pour eviter qu'elle ne chute et se blesse bêtement.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La forêt. Mar 1 Mai - 14:33

    Ariel ne comprenait pas vraiment les dire de son surveillant ; ils se cachaient ? Mais pourquoi ? Sa mine intriguée montrait ses questions non-formulées, c'était pour elle vraiment étrange de cacher ce que l'on était vraiment aussi bien moralement que physiquement bien sûr. Malgré qu'elle réfléchissait, son attention fut ramenée à la même personne et à la jeune fille qui venait d'être retrouvée par les rats. Ariel soupira de soulagement, et Nezumi en profita pour la réprimander à sa manière en lui confiant qu'il lui enverrait les rats d'autrefois si elle recommençait. Les rats d'autrefois, Ariel se demandait à quoi ils ressemblaient. Puis, elle donna son écoute aux directives de son surveillant.

    - Maintenant que tout le monde a installé sa tente, il faut s'occuper du reste. Ariel et Moona, je vous charge d'attraper du poisson dans la rivière. Ces rats seront vos guides.

    Poissons ? Avait-il dit " poissons " ? Le visage d'Ariel ne montrait plus les questions silencieuses de la jeune cétacé, mais seulement un visage éclairé par la surexcitation ; elle a-do-rait pêcher ! Bien évidement, elle avait sa façon de pêcher qui était plutôt... Animale. Ils furent placés en binômes et trinômes, Ariel avec la jeune fille aux oreilles de chat qui avait voulu auparavant griffer l'arbre, ce qui ne lui avait guère plut. Nezumi leur passèrent des rats comme guides et Ariel fut enchantée. Hochant de la tête en guise de réponse car elle ne pouvait pas parler à cause de son don, ou plutôt dans le monde humain, malédiction, elle suivit les rats en souriant, hâte de trouver la rivière pour pouvoir pêcher.

    Arrivés, Ariel attendit de voir ce que proposait Moona pour la pêche, sachant qu'Ariel ne pouvait pas aller dans l'eau.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La forêt. Mar 1 Mai - 18:56

    Toujours aussi silencieux, je regardais toujours ausis intensément mes pieds alors que les discutions continuaient leur cours. Le professeur prit ensuite de nouveau la paroles et nous demandait alors de mettre les tentes. Mais.. Comment on fait ? Un peu surpris, je posais mon sac par terre et je m'acroupissait pour ensuite sortir ma tente que je posais au sol puis j'essayais tant bien que mal de bien la faire en gros. Y'avais bien entendu des moments ou je bloquais car jamais je n'ai fais de camping, enfin.. si , mais j'étais dans des bungalow de luxe ! Là c'est de simples tentes pour les amateurs de camping en pleine nature quoi ! Je me comprend et j'avoue que je flippe assez mais ça, on aura compris depuos un bon bout de temps. Après un bon moment, alors que beaucoup avaient finit , Nezumi reprit ensuite la parole , encore une fois, en donnant à chacun une tache mais moi j'étais pas prêt ! J'essayais alors de finir à va vite, faut vraiment m'aideeeeer.. Je tremblottais légèrement car j'avais un peu la crainte qu'elles allaient partir sans moi. J'avais l'air d'une cruche mais qu'est ce que vous voulez ! Je suis bête moi parfois muuh. Je soufflais, vraiment stresser de la situation, le pire c'est qu'il faut se montrer enfin.. Faut pas avoir peur en faite d'être sois même mais moi là .. Pour l'instant, je n'ai pas envie d'éternuer et je ressent pas un trop gros sentiment quelconque donc je ne vais pouvoir être en fille !

    Quelque part, ça m'arrange. Au bout d'un moment, j'avais enfin réussis à dressé ma tentes et je me levais donc en essuyant ensuite toute la terre qui s'était incruster sur mes vêtements. Yozume, Yuzu ... ? Je tournais ma tête et vis deux fille aller vers le surveillant qui montrais des herbes, je m'approchais alors timidement d'elles, toujours en regardant mes pieds, bien que j'avais quand même jeté un coup d'oeil à ce qu'avait le surveillant dans les mains qui partait ensuite avec la fille qui faisait peur. Bon ben.. D'accord ! J'attendais donc que l'on parte chercher ses fameuses herbe même si je savais pas comment on allait et ou surtout chercher ! J'entortillais mes doigts entre eux comme un vrais coincée en levant ensuit ema tête vers le ciel. Il commençais à faire sombre non ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La forêt. Mer 2 Mai - 15:11

Finalement on avait retrouvé Yuzu, première bonne nouvelle de cette journée qui était mal partie... ensuite on fit des équipes pour s'occuper un peu de notre camps. Je faisais équipe avec la fille aux cheveux rouges. Je crois bien qu'elle ne m'aime pas soupirais-je. L'important c'est que nous on allait chercher du poichon. ça tombe bien je suis une excellente pêcheuse. De toute façon moi dès qu'il faut manger, je suis toujours là. Nous arrivions à la rivière guidées par les rats du surveillant. Comme ça il risque pas de se passer la même chose que Yuzu. Maintenant il fallait préparer un plan d'attaque. Les chats n'aiment pas l'eau mais il fallait faire un sacrifice je crois. J’espérais juste que la fille était prête à le faire.

Je propose qu'une se jette dans l'eau pour voir où sont les poichons et que l'autre les attrape avec le gros filet que j'ai apporté.

Il est vrai que le bâton de mon filet pouvait traverser toute la rivière!

C'est toi ou c'est moi qui plonge?

Je n'aime pas cette question parce que j'aimerais que la réponse soit c'est moi. En fait, je suis sûre que je vais y être obligée. Tu est trop gentille Moona! pensais-je. Mais je devais me faire pardonner pour les fois où je ne l'ai pas été...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La forêt. Mer 2 Mai - 16:18

    Regardant le gros filet de Moona, Ariel fut légèrement dissipée, puis lorsqu'elle lui expliqua ce qu'elle proposait, la sirène était déjà prête à aller dans l'eau. Juste qu'il ne fallait pas que le demi chat s'étonne de voir Ariel se dévêtir et de plonger dans l'eau glacée de la rivière. Ariel sourit et se dévoua en mettant sa main contre-elle. Elle expliqua à Moona par des gestes qu'il fallait qu'elle ferme ses yeux car Ariel avait appris que se dévêtir devant les gens était très impoli. Lorsque Moona plaqua ses deux mains devant ses paupières, Ariel retira son sweat, son tee-shirt et son jogging ainsi que ses chaussures pour plonger à l'eau, ouvrant ses branchies par la même occasion. Tiquant de la paupière lorsque ses jambes s'unifièrent, Ariel ressortie de la surface en montrant sa queue de cétacé au demi-chat, pour lui montrer que sa nature sous-marine serait plus efficace. Elle replongea dans l'eau glacée qui n'avait aucun effet sur elle, étant donnée qu'elle était habituée à de plus basses températures, et Ariel envoya des ondes sonores dans l'eau, technique qu'ont les cétacés pour repérer un banc de poissons. Les dauphins avaient toujours influencés les sirènes qui étaient dorénavant « mangeuses de poissons » plutôt que cannibales.

    Les ondes sonores se renvoyant vers-elle, elle en concluant qu'un banc ne se situait non loin d'elles. Elle accéléra alors ses mouvements de nageoires et se rapprocha des poissons. Aussitôt, elle employa sa technique d'attraction, leur demandant de ne pas bouger de là où ils étaient. C'était plus facile avec les poissons car ils n'avaient pas beaucoup de cervelle. Ramenant sa tête à la surface, elle fit signe à Moona pour qu'elle vienne les attraper avec son filet. Par la même occasion, Moona en profita pour lui ramener ses vêtements.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La forêt. Ven 4 Mai - 18:26

Ariel semblait trouver mon idée bonne... Enfin je crois... Elle me demanda de fermer mes yeux alors je mis mes mains devant et j'attendis un moment. Je me demandais bien ce qu'elle voulait faire. J'enlevai mes mains peu de temps après et elle avait disparu! Il restait plus que ses habits. Je les pris dans ma main et marcha à coté de la rivière avec un peu de chance elle veut me faire une blague et elle s'est cachée dans l'eau pour me faire peur après. Tout d'un coup elle sortit de l'eau avec une queue de poisson. Moi ça m'a un peu effrayé au début puis après je me suis dit c'est un poichon j'ai envie de la manger mais j'ai réussi à la fin à me retenir... Je crois que les gens appellent ça une sirène... Moi je trouve ça joli comme nom et en plus elle a l'air de bien nager alors on va attraper pleins de poichon pour pouvoir les déguster autour du feu avec les autres. Je pris mon truc pour pêcher puis sortis déjà une grosse poignée de poichon. Miam! on va se régaler!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yuzu No Sôma



Féminin Age : 21
Date de naissance : 27/02/1997
Messages : 369

MessageSujet: Re: La forêt. Sam 5 Mai - 12:43

J'étais rentré au campement et j'avais compris bien vite que je devais me tenir au carreau et de préférence ne plus me faire remarquer. Le surveillant me l'avait dit avec tellement de subtilité! J'avais donc pincé mes lèvres et n'avaient rien dit en regardant ailleurs. Je n'aimais pas vraiment être contrôlé et surtout rétrograder de la sorte. Je me sentais susceptible, mais ça, ce n'était pas ma faute, c'était à cause de me transformation. Étant écraser sur le sol face à ma tente, je fixais un point sans vraiment m'en rendre compte. On m'avait dit de ne pas quitter ma tente, voilà ce que je fesais! Puis, on dit que je devais aller cueillir des plantes. Je fronçais les sourcils me demandant pourquoi j'avais cette tâche. Les autres avaient tous l'air d'en avoir une qui s'apparentait bien avec leur génétisation. Je soupirais et me levais donc en m'étirant, se qui fit craquer mes épaules. Moona partait pêcher avec la fille dangereuse, Shiro. J'espérais qu'il ne lui arriverait rien. Puis, je suivis un garçon aux cheveux rouges. Une fille aux cheveux noirs trainait de la patte derrière nous. Je craquais mon cou en me mettant à côté du garçon aux cheveux rouge. Nous étions un peu loin du campement, j'espérais qu'il sache le chemin. Nous nous arrêtames a la lisière de la forêt et je dis doucement.

- Je suis Yuzu! Enchanté!

Je lui fis alors un immense sourire et m'accroupi au sol pour regarder s'il n'y aurait pas une plante qui figurerait sur la liste. Puis tout en regardant je lançais en rigolant.

- J'espère que tu sais le chemin du retour, parce que moi non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La forêt. Sam 5 Mai - 13:08

    Baissant la tête pour regarder Yuzu donc, elle s'était présenter en souriant , je lui rendait alors son sourire mais plus timidement car c'était peut-être une fille mais.. Féminin ou masculin, ça m'intimide ! Je suis étrange, je sais. J'entortillais toujours mes doigt et je me présentait en lui disant un 'Keitaro Kyuma, enchanté aussi ! ' puis on commençais alors à marcher ensemble, tout les trois dans la foret pour aller chercher les fameuses plantes. J'avais en tête l'image de la plantes donc que le surveillant nous avaient montré et je regardais alors de droite à gauche avec mes deux camarades et Yuzu finissait par en trouver, me regardant en disant qu'elle espérait que je savait le chemin parce-qu'elle visiblement, elle me savait pas. J'eus un petit beug, car en faite.. J'y avait pas fait attention ! J'étais en mode 'O[]O' .... ' , je le savais pas moi non plus, donc en gros, on allait se perdre ! J'avais envie de me cacher et de me frapper,le front assez désespéré mais je me retenait pour pas me prendre la honte. Même si avec la tête que j'avais fait, c'était déjà fait en gros.. Je soupirais, regardant ensuite la brune , en espérant que elle, savait le chemin du retour. Je devait vraiment avoir l'air bête.. C'est pas une grande découverte ! Je me baissais aussi pour aider Yuzu et je restais silencieux. Oh non, j'ai envie d'éternuer moi ! Je me grattais le nez en ayant un rictus assez vite. Noooon... Je finissais par me redresser, éternuant assez violemment , de la fumée était donc du coup oublier vue que c'était une transformation et je me retrouvait donc en fille avec une robe qui vue qu'elle était longue, traînait sur le sol, jusqu'à salir. ZUT ! elle était nouvelle en plus, mes parents l'ont payés chère.. Je soupirais en remontant un peu ma robe , je me sentais pas très bien dans ma peau du coup vue que l'on était dans la foret et cette tenu n'était pas approprier pour marcher en pleine nature comme ça ! J'étais extrêmement gêner encore une fois et je levais donc ma tête vers Yuzu qui était surpris, je lui souriais nerveusement, ne lâchant pas ma robes qui était à présent sale en bas.

    ♣ J-je.. Pardon. Dis-je en baissant le regard.

    Pourquoi je m’excusais ? J'en savais trop rien, c'était juste parce que je m'étais transformer d'un coup sans prévenir et que j'avais donc lâcher sur le coup les herbes que j'avais ramasser et j'allais être surement un fardeaux pour elles vue que j'allais avoir du mal à marcher avec ma longue robe ! On voyait très bien à quelle classe j'appartenais maintenant, bien que même en étant garçon, j'avais des vêtements qui semblait coûter une fortune ! Les joues rouges sous la timidité et la gêne, je détournais le regard , ne sachant plus quoi dire sur le coup.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yuzu No Sôma



Féminin Age : 21
Date de naissance : 27/02/1997
Messages : 369

MessageSujet: Re: La forêt. Sam 5 Mai - 13:35

Alors que je demandais à Keitaro s'il connaissait le chemin, je vue son visage montrant clairement que lui non plus avait pas regardé! Je partis donc à rire me disant que décidément, je n'étais pas faite pour vivre en forêt! Je partis à rire et vue le visage très gêner et mal de Keitaro, ce qui me fit encore rire. Décidément, les gens sont timides ici! Mais je me retiens ensuite de rire voyant qu'il semblait mal puis dit en souriant pour le rendre à l'aise.

- Bah t'inquiète, s'il y a de quoi, je trouverais bien une situation!

Puis, je commençais à cueillir quelques plantes sur le sol et les mettre dans le petit sac qu'on nous avait donné pour ramener le tout. Puis, Keitaro éternuait, alors qu'en me retournant je lui disais "à tes souhaits" je vue une fille à la grande robe bouffante. J'ouvris grand les yeux et clignais avant de dire un peu sous le choc.

- Wow… J'adore ta robe!

Oui, J'aimais trop cette robe! En plus, ça semblait le calmer un peu ou la clamer apparemment. C'était assez spécial comme transformation, mais j'adorais! Keitaro s'excusait en rougissant. Je souris et portait ma mains sur sa tête et la frottait doucement.

- Mais non ! Ce n'est pas grave voyons! En plus, tes mignonnes en fille! Je t'appel comment là ?

Je ris un peu, parce que je doutais bien qu'il se face appeler Keitaro aussi en fille. Ça ferait trop suspect. Je regardais derrière moi et vue l'autre fille un peu plus loin. Elle ne semblait pas vraiment intéresser par la situation. Tant mieux alors. Voyant ensuite Kei' qui tentait de lever sa robe pour pas quelle ne touche le sol, j'eu une idée. Je pris ma veste et m'approchais d'elle en souriant.

- On va te faciliter la tâche! Ne bouge pas.

Je pris ensuite en pincette deux côtés de la robe pour la relever puis avec la veste, l'entourait pour qu'elle reste en hauteur. La robe arrivait maintenant au niveau des chevilles. C'était mieux que rien. Elle était toute rouge, dis donc, c'était vraiment grave son cas!

- au moins tu peux marcher comme il faut maintenant... Mais J'espère que tu as tout de même d'autre vêtement, sinon ça ne sera pas confortable cette nuit.

Je lui fis un clin d'œil en lui tirant la langue et me grattant les cheveux.

- Bon aller… Il nous en faut d'autre, dis-je en montrant le sac d'herbe, sinon on va mourir de faim!

Puis je ris, voir qu'on allait mourir de faim! Mon œil oui!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La forêt. Sam 5 Mai - 14:41

    La réaction de Yuzu était assez soulageante, elle adorait ma robe en plus.. Ah bon ? Beaucoup de personnes la trouverais trop élégante enfin comment dire.. ça montrerais bien que je suis plus haut qu'eux quoi ! Beaucoup disent que c'est provocateur.. Mais bon. Je m'étais donc calmer vue que Yuzu semblait pas si surpris que ça et trouvais ça même très chouette que je puisse me transformer en fille ! Il y a des personnes très sympa ici en faite.. Toujours aussi timide, j'avais joint cette fois mes mains devant moi en lui souriant doucement, assez content de son compliment au niveau de ma robe que je tenais toujours pour pas qu'elle se salisse encore plus. Elle me disait en plus que j'étais mignon en fille, ce qui me fit rougir encore une fois, de plaisir cette fois. J'aime bien quand on me compliment enfin je pense que c'ets le cas de tout ça .. mais bref. Je la remerciait et elle me demandait ensuite mon nom, si elle devait m'appeller autre que Keitaro, je hochais donc la tête et lui répondu 'Kathy' d'une petite voix toujours avec un petit sourire. Voyant que je galerais avec ma robe, elle venu avec sa veste et faisait en sorte que ma robe tienne toute seule, elle arrivait cette fois à mes chevilles et ne trainais plus sur le sol. Je pouvais effectivement avoir plus de faiclité à marcher désormais et je la remerciait ! J'étais plus détendu avec elle désormais car je savais que c'était une bonne personne, pas du genre à se moquer et tout, j'espère que c'est le genre de tout le monde ici ! A pars la fille aux cheveux bmanc, les autres doient être très gentille. Lorsqu'elle me disait qu'elle esperait que j'avais d'autres vêtements, je hochais la tête pour approuver ses dires. Heureux que j'ia d'autres habits ! Sinon, je gamererais encore plus avec toute cette végétation.. Les branches épines etc qui s'accroche aux vêtements, non merci ! Je n'ai pas envie de me faire disputer. Toujours avec un petit sourire alors qu'elle me fit un clin d'oeil, elle continuait de parler. Elle me montrait le sac d'herbe en me faisant comprendre que l'on devrais continuer de chercher et je fit alors ce qu'elle proposa, on continuait notre recherche après cet petite incident. On marchais alors à traver sla végétation et je faisais attention à ne pas tombée vur qu'il y avait des branches et racines partout ! On trouvait quand même les quelques herbes , je lui disait quand j'en voyait etc.

    ♣ Mais comment l'on va manger à ton avis ? On va peut-être faire une soupe avec ? .. Car hu.. Je me vois pas manger ça ! Lui demandais-je perplexe en regardant les herbes que je ramassais.

    Même une soupe ce serais limite je trouve ! Car on peu en faire avec fruit et légume mais j’ai jamais manger de la bouillis de plante ! Ce serais tout nouveau pour moi disons mais je pense que se serais tout simplement pour donner du gout à ce que l'on va réellement manger ? Ma question était très bête sur le coup mais ça m'avait titiller. Surtout que le surveillant avait demander à Ariel et la demi-chatte d'aller chercher du poisson..


    ♣ Ah.. Hum, pardon, c'était une question très bête ! Finissais-je par dire en rigolant nerveusement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yuzu No Sôma



Féminin Age : 21
Date de naissance : 27/02/1997
Messages : 369

MessageSujet: Re: La forêt. Lun 7 Mai - 1:00

On ramassait encore quelques herbes quand Kathy, c'est comment elle m'avait d'y de l'appeler, me demanda bien naïvement comment on allait se servir des plantes pour les mangers. Sur le coup, j'agrandis les yeux et fermais la bouche ne sachant que dire. Alors que moi aussi je cherchais, Kathy devient rouge tomate et s'excusait en disant que c'était une question stupide. Je m'empressais de la rassuré.

- Mais non voyons! Moi aussi je me le demande! Le surveillant doit vouloir faire des assaisonnements ou quelques choses du genre.

Alors que je refermais le sac maintenant plein d'herbes, une question monta à mon cerveau, lieu parfois difficile d'accès. Je me demandais s'il/elle était né(e) comme ça ou si c'était arriver plus tard et si à la base, c'était une fille ou un garçon. Question qui n'avait pas vraiment d'incidence mais j'étais simplement quelqu'un de très curieuse. Me grattant ensuite la tête nerveusement je ris de façon gêné et en frottant mes souliers demandaient mal à l'aise de ma question à venir.

- Dis Kathy… Tu réponds juste si tu veux mais je me demandais… Tu es née comme ça ? Avec ton pouvoir de transformation je veux dire. Ou tu étais une fille ou un garçon déjà à la base ? Ah non, oublie tout! Je suis vraiment indiscrète et ce n'est pas mes oignons!

Je baissais encore plus la tête, les joues toutes rouges, comme elle il y a peu et probablement encore vue ma question embarrassante. Parfois, j'aimerais me taire et passer par-dessus mes questions, ça m'éviterais ces moments de gênes intense! Je jetais un regard du coin de l'œil à la fille qui nous accompagnait, elle était adossé à un arbre un peu plus loin, l'air de se foutre de notre conversation et se que le mec nous avait demandé de ramener. Je n'osais toujours pas regarder de nouveau Kathy. Je comprenais maintenant pourquoi Hunter était si gêner par moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La forêt. Lun 7 Mai - 12:13

    Ah non, c'était visiblement pas une question bête ! Elle me disait que elle aussi s'était posé la question sans vraiment la dire et elle me disais donc que effectivement sa servirais surement à faire l'assaisonnement. Bon, au moins je n'aurais pas posé une question pour rien ! Une fois que l'on ai enfin fini de prendre les herbes que l'on avaient besoin, elle fermait donc le sac et on se redressais pour ensuite nous diriger vers là ou on était venu, enfin on essayait ! Elle semblait pensive et je tournais la tête alors de nouveau vers elle et effectivement, yuzu avait quelque chose à me dire ou du moins me demander. Je restais donc attentive et l'écoutait. Cette question, je l'avait vue venir, je me doutais que quelqu'un allait un jours me le dire, vouloir savoir cela.. ça me faisait certes mal d'avoir à la dire mais quelque part, c'était que simplement elle était curieuse et ce n'est pas une mauvaise personne alors pourquoi renier et ne pa slui dire ? Ce serais assez méchant.. Je lui souriais doucement pour lui montrer que ce n'était pas grave et Yuzu semblait alors gêner de sa question qu'elle trouvait à son tour bête. Elle avait les joues rouge, super gêner même, comme moi au départ ! Je trouvais sa mignon pour ma part, je me sent moins seul sur le coup ! ça va surement lui trotinner dans la tête pendant très longtemps alors vaut mieux peut-être que je lui dise ? Faudra que de toute façon tôt ou tard je l'avoue à quelqu'un.

    ♣ Ne t'inquiète pas, ce n'est pas méchant.. Je suis à la base un garçon mais mes parents eux voulaient avoir une fille.. Alors, ils ont fais appelle à une sorcière, sauf bah au lieu de me tranqformer en fille, j'ai eus ça, quoi.. Quand j'éternue,je me transforme en fille et versi versa. Lui dis-je donc d'une petite voix. Et toi tu es quoi ? , enfin si ce n'est pas indiscret..

    C'était peut-être moi aussi une question pas très discrète mais maintenant que moi je lui ai dit mon truc, elle pourra sans doute me dire pour elle ? Enfin, je l'oblige pas de toute façon, elle fait ce qu'elle veux mais c'est vrais que d'un coté, je ne vois pas ce qu'elle pourrait être, il n'y à rien qui montre qu'elle est génétique. Enfin c'est beaucoup courant je dois dire, Shiro on dirais une humaine tout simplement normal ! Et encore d'autre.. Enfin bon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yuzu No Sôma



Féminin Age : 21
Date de naissance : 27/02/1997
Messages : 369

MessageSujet: Re: La forêt. Lun 7 Mai - 12:49

Alors que je fesais une fixette sur mes pieds que j'écrasais l'un contre l'autre, Kathy me répondit bien franchement. Mes joues brulèrent encore plus sur le coup. Elle était bien gentille de m'avoir répondue, ça devait être terriblement embrasant. Moi-même, je n'aime pas particulièrement dire ou montré se que je suis. Je fus surprise de savoir que c'était ces parents qui lui ont infligé ça. On ne devrait jamais demander d'être quelqu'un d'autre à ces enfants. Il était donc un garçon qu'on avait confiné par espace dans un corps de fille. J'avais finalement réussis à relever la tête et à se moment, Kathy me demandait si c'était possible, de lui dire se que moi j'étais. Mes joues s'empourprèrent encore, décidément, c'est bien la seule chose qui me met dans cet état. J'entrouvris les lèvres et tressaillit un moment, regardant partout pour être sûr que personne n'était proche. Quand je fus certaine, j'inspirais une dernière fois et lui révéla le tout.

- Quand j'ai un trop plein d'émotions colérique, de peine ou juste un trop grand surplus d'émotions, je me transforme en petite louve blanche… Je reste comme ça jusqu'à temps d'être totalement calme et à se moment, je redeviens humaine… Dans la plus simple des tenus. C'est assez gênant dans ces situations, car je ne sais jamais quand ça va arriver. En plus, je touchais mes cheveux courts et blancs, mes cheveux deviennent très courts et tous blancs, c'est assez désagréable. Moi je dirais que c'est arriver quand j'avais 11-12 ans, mon grand-frère a eu des problèmes aurait été maudit et la personne qui était la plus importante pour lui à se moment, c'était moi. Mais s'il te plait, ne le dit à personne, j'ai un peu de difficulté avec ça…

J'avais eu quelques difficultés dans mon histoire car j'avais une boule dans la gorge. Mes joues semblaient moins pires mais j'étais tout de même gêner, par ma révélation. Puis une petite idée me vient en tête, je dis donc pas très certaine.

- Tu veux que je te face éternué ? Je veux dire, ce n'est pas pratique, la robe et puis, tu n'auras pas de question… C'est juste une idée en tu sais, tes pas obliger! Tes très bien aussi en fille, ce n'est pas que je n'aime pas c'est juste que... AAAAH ><

J'étais à nouveau mal à l'aise, j'avais l'impression de dire des trucs mal sans le vouloir et du coup je me sentais mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La forêt. Lun 7 Mai - 14:50

♣ Ne t'inquiète pas, je ne dirais rien, promis ! Lui dis-je en souriant , plus confiante.

La pauvre, ça doit être difficile pour elle ! Moi si j'aurais cette 'malédiction' , je serais souvent en louve blanche c'est moi qui vous le dit ! Je suis tout le temps gêner et tout, donc j'aurais pas eus de chance, je pense qu'il y a pire que moi dans cette situation de transformation, la preuve ici même ! Je ne dirais effectivement rien et je vois pas pourquoi je crierais ça sur tout les toits ! Surtout qu'elle a eus un beug visiblement avant de me le dire, ça a du être très embarassant pour elle, comme pour moi lorsqu'elle me l'avait demandé. En tout cas, je partage sa peine ! Je comprend parfaitement ce que ça fait. Moi aussi je sais pas quand sa peut rriver, j'éternue d'un seul coup et POUF !: je me transforme et quand c'est devant des tonnes de personnes je peut vous dire que c'est très embarassant.. Mais bien souvent, comme en fille ou en garçon, je m'habille donc normalement et comme ça lorsque je me transforme, j'ai pas à être aussi gêner que si je portait quelque chose de leger ! A pars si avant j'aurais été en pyjama, sa m'est jamais arrivé mais .. Je souhaite que jamais ce sois le cas. J'aimerais bien quand même voir comment elle est lorsqu'elle est en louve, elle doit être vraiment trop mignonne ! J'aime les animaux, surtout les bébé et quand elle parle de petite louve.. ça doit être vraiment très doux et leger à porter, du moins, je vois à peux prêt comment elle pourrais être ! Yuzu après son petit récit, relevais son regard vers moi et me proposais de me faire éternuer en disant que la robe, c'était pas très confortable en gros pour aller en foret et marcher donc. Oui, je suis d'accord avec elle mais si elle me fait éternuer, un autre jours aussi je pourrais redevenir une fille ! Vaut mieux que je me change maintenant, comme ça je serais tranquille. Elle semblait vraiment gêné et très nerveuse, c'était quand même assez drôle tout ça ! Pas que je voulais me moquer d'elle mais sur le coup, elle était très drole. J'échappais un petit rire , tout en posant une main doucement sur son épaule pour qu'elle arrête de se faire du mal pour un rien.


♣ Je vois ce que tu veux dire, mais je vais me changer, comme ça quand je devrais me re transformer en fille dans le futur, je serais en une tenue correcte ! Lui dis-je d'un petit sourire amuser, les joues rouges. Mais merci de te préoccuper autant de moi.. Si tu a toi besoin d'aide, ne te prive pas pour m'en demander, je serais là !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yuzu No Sôma



Féminin Age : 21
Date de naissance : 27/02/1997
Messages : 369

MessageSujet: Re: La forêt. Lun 7 Mai - 17:25

Kathy me rassurait et me dit que valait tout simplement mieux quelle se change. C'était elle qui voyait après tout. Je décidais donc de montré que j'avais compris et nous repartîmes, pas très certaines, vers le camp. La fille aux cheveux noirs qui étaient restés tout le long contre cet arbre se relevait et partait avec nous quand nous passâmes devant elle. Le trajet se fit en silence, mais je fus rassuré bien vite en voyant quelle selle qui n'avait pas participé à la tâche, savait au moins le chemin! Nous allions donc vivre longtemps! Sans s'en rendre compte, nous nous étions mis en ligne derrière elle, comme des enfants chez les scoots. Pour finalement me rendre compte que en fait, la filles aux cheveux noirs suivait un groupe de rats. J'aurais dû m'en douter, c'est impossible se retrouver dans ces bois! Au bout de 15 minutes, nous fumes de retour au campement, mais il était bien vide. Tous devaient être partie faire leurs tâches. Ah non, il y avait encore ce surveillant qui n'avait pas parlé de toute l'escapade. Il semblait d'ailleurs, se ficher royalement de nous. J'avais donc déposé le petit sac d'herbes près de ma tente, celle que le surveillant, enfin, je dis toujours le mais c'est la, m'avait assigné. Je rentrais donc dans celle-ci et attrapait mon sac. Je sortie une veste que je mis, j'avais un peu froid, la nuit allait bientôt arriver. Je sortie aussi mon ipod et partie de ma tente en fermant le zip. Je partie vers Kathy qui était ressortie de sa tente elle aussi, changer. Je lui souris et dit contente.

- C'est plus approprier pour le lieu! Dit, tu veux écouter de la musique ?

Je lui montrais ensuite le ipod dans mes mains et m'assis à côté d'elle. Encore les fameuses questions, celle qui sont toujours en moi, resurgirent. Encore une fois, je me sentie rougir. Un jour, cela me fera transformer!

- Dit Kathy, est-ce que tu as l'impression de changer quand tu te * chuchote * transforme en fille ?

Oui c'était quelques choses que je me demandais. Est-ce quelle changeait d'orientation, de goûts, de caractère ou si c'était simplement son aspect physique.


Dernière édition par Yuzu No Sôma le Lun 7 Mai - 18:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La forêt. Lun 7 Mai - 18:03

    Message à titre informatif (parce que Rose - Yuzu - ne lit pas ce que j'écris è_é) :

    - Nezumi vous (Yuzu, Keitaro, Yuzume) a désigné un groupe de rats, qui font vos guides.

    - Yozume n'est pas un personnage froid. Elle est au contraire, timide et serviable. On ne joue pas des personnages quand on ne sait pas comment ils sont.

    - Shiro n'est pas partit avec Moona chercher du poisson. Shiro est partit avec Nezumi chercher du bois, et Moona est avec Ariel.

    - Nezumi n'est donc pas au camp.


Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La forêt. Lun 7 Mai - 18:41

    ( Ouais bah elle le changera et voilà, no streeeeess. x) )

    On allait donc vers le camps avec les rats qui nous avaient suivit depuis le début. Je les avaient même pas vue ! Surtout que je n'aime pas ses bêtes là, ils me font peur ! Même si ils veulent nous aider, voilà quoi.. Je frisso nait rien que de les voirs grouiller prêt d enous et on arrivait donc au bout d'un moment au camps ou tout était vide, enfin , on étaient que toute les trois arrivés en première. Je soupirais doucement et on se séparait un cours instant pour que moi j'aille donc me changer. Je rentrais dans ma tente et la fermait pour que je puisse ensuite ouvrir mes sac et me changer sans être vue ni être gêner donc. Après avoir enfiler un pantalon, un tee-shirt à manche longue et mis des chazussures plus adequat pour le dehors, je sortais de ma tente et fermait tout avant de regarder Yuzu s'approcher de moi avec un sourire et un MP3 dans le smains, enfin un machin pour ecouter de la musique quoi ! On s'asseyait donc prêt de ma tante et je me mis donc en tailleur pendant qu'elle me disais que c'était donc plus approprier pour les lieux, à ça oui ! Posant mes mains sur mes jambes, elle me proposa ensuite d'écouter de la musique avec elle, je hochais donc la tête pour prendre l'écouteur qu'elle me tendais et je le mis à mon oreille. Au bout d'un petit instant, elle rougissait avant de reprendre la parole en me demandant à voix basse ce que ça faisait lorsque je me transformais en fille. Houla, petit sujet délicat je dois dire ! J'en sais vraiment trop rien car maintenant que j'ia l'habitude de ça, je ne vois plus trop ce que sa change lorsque je suis en garçon ou en fille ! Je faisais mine de réfléchir un instant pour au moins lui donner une réponse exacte car j'aurais l'air bête si je ne lui disais que je savais pas ! Je pense que c'est par rapport au caractère au moins.. Je passais une main dans ma chevelure, en levant le regard vers le ciel, voyons..


    ♣ Ben.. Je devient moins timide.. Et je m'énerve plus rapidement disons ! Mais sinon, je ne change pas vraiment.. Dis-je en rigolant ensuite nerveusement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Yuzu No Sôma



Féminin Age : 21
Date de naissance : 27/02/1997
Messages : 369

MessageSujet: Re: La forêt. Mar 8 Mai - 0:49

Après ma question, Kathy prit un moment de réflexion. C'était donc si compliquer comme question ? Ou simplement que le changement étaient compliquer. Mais en fait, ces réponses furent biens simples. J'en conclus que ce n'était pas trop pire alors. Mon raisonnement ne restait cependant pas pour moi, comme à ma mauvaise habitude.

- Alors, tu es comme un garçon dans un corps de fille !


Suite à ça, un petit vent se levait, l'odeur des fleurs et le pollens se promenaient maintenant dans l'airs. Mes allergies me firent éternuer. Mais comme je le fesais toujours, je coupais mon éternuement pour ne pas avoir l'impression d'envoyer un amas de bactéries dans l'air. On est peut-être dans la nature, mais c'est dégueu pareil! En gros le petit bruit aigue qui sortit de ma bouche ressemblait à " Ahh… tchou!* on aurait dit "pichu" dans pokémon. Ce petit truc tout trognon qui t'envoyait une décharge avec son petit sourire, machiavélique ouais ces bestioles! Je sourie et fermant les yeux me retournaient vers Kathy en disant amuser.

- Une chance que ce n'était pas toi en!

Puis j'ouvrais les yeux pour me rendre compte que finalement, je n'étais peut-être pas la seule à avoir éternué. Je portais alors ma main vers ma bouche puis me la tapait dans le front en me traitant de conne.

- Désoler Kei', je n'avais pas vue. Je ne suis décidément pas douée! Ça doit être l'endroit, c'est mon le lieu où je me sens le plus dans mon élément, même animalement parlant.

Je ne devais pas contre avouer que le fait qu'il soit un garçon et une fille, sa me donnait comme plus confiance. J'avais l'impression qu'il ne pouvait pas avoir d'arrière penser ou d'intention… Mais c'était stupide, après tout il a des sentiments comme tout le monde. Je me demandais s'il avait 2 personnes dans sa vie, en garçon et une autre en fille. Il changeait peut-être même totalement d'orientation sexuelle à se moment… Mais bon, c'est vraiment trop indiscret ça comme question! Même à Hunter, je ne pourrais pas le demander. Je me demande même si Hunter c'est ce qu'est le sentiment de l'amour… Ou au moins d'avoir un sentiment d'attirance pour une personne.

(Désoler Pauw si j'ai choisis pour toi c'est juste que j'ai comme eu un blanc et j'avais des idées qu'avec cette suite ><)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Yosuzume Nagaki



Féminin Age : 22
Date de naissance : 25/10/1995
Messages : 90

MessageSujet: Re: La forêt. Mar 15 Mai - 19:56

- Bien évidemment. Il y a un point que j'aimerais éclaircir car il ne semble pas être assez clair pour tout le monde. Nous sommes ici, entre génétiques. Vous n'avez de ce fait aucune raison valable de cacher le signe de cette appartenance. Que ce soit des oreilles, une queue, ou encore des ailes, vous êtes libres de les laisser à l'air. Un choix de force, je me permets de préciser.

Aucune raison de cacher sa nature ? Vraiment ? Pourtant, c'était parce que certain avait peur d'être critiquer du à sa propre nature qu'il s'efforçait de la cacher - sauf Yosuzume qui le faisait parce qu'on lui avait tout bonnement apprit depuis toute petite. La jeune fille aux cheveux blancs dont le regard pourpre luisait d'une étrange aura faisait parti des personnes qui discriminaient et rabaissaient les autres, cela se voyait aussi bien sur dans sa manière de regarder avec peu d'intéret les autres que dans son sourire étiré de manière assez carnassier laissant à penser un côté malvaillant chez elle. Rien à voir avec la jeune fille aux cheveux noir de jais qui ne répondit rien de plus aux paroles du jeune surveillant si ce n'est que de le regarder en clignant des yeux jusqu'à ce que le bruit des feuilles ne lui fassent reprendre conscience qu'il fallait rester sur terre, et non dans ses pensées. C'était la jeune fille, celle qui s'était perdu d'antan qui était réapparu en indiquant qu'il n'y avait pas beaucoup d'indication dans les parage, ce qui n'était pas étonnant étant donné qu'ils étaient tous dans une fotêt qui ne devait probablement n'être connu que par le surveillant. Cependant, elle ajouta qu'il y avait des rats serviable, laissant perplexe le moineau qui pencha la tête sur le côté d'intrigue. Les rats ne montrent pas le chemin, c'était logique, à moins qu'il ne soit contrôler par quelqu'un ? Cela pouvait être possible, le groupe était celui des génétiques après tout.

- Maintenant que tout le monde a installé sa tente, il faut s'occuper du reste. Ariel et Moona, je vous charge d'attraper du poisson dans la rivière. Ces rats seront vos guides. Keitaro et Yozume, vous vous chargerez des herbes, en compagnie de Yuzu. Vous devez cueillir ce genre de plantes-là. Quant à toi Shiro, tu m'accompagnes chercher plus bois.

Le jeune homme avait indiqué les rats, ainsi que les plantes que les plantes en question que devaient se permettre de cultiver elle et son groupe. Silencieuse, elle s'inclina face au surveillant, signe qu'elle avait comprit ce qu'elle devait faire, avant de ressentir une douleur qui tirait sur ses homoplates et de se rappeler que encore une fois, elle avait oublier avec l'ambiance qu'elle devait déploier ses ails car ça allaient plus devenir un poids qu'autre chose à force de les garder voiler aux yeux des autres. Mais elle ne s'y sentit bizarrement pas prète, la présence de la jeune femme aux yeux rouges et aux cheveux blanc la mettait un peu mal à l'aise instinctivement. Sa manière de relouquer les personnes qui l'entouraient était un peu désagréable. Silencieuse, Yosuzume regarda autour d'elle pour se rendre compte que les personnes avec qui elle devait être - Yuzu et Keitaro - avait prit un peu d'avance sur elle et elle eut vite fait de s'empresser à les suivres sans rien dire. Elle n'était pas gêné, non, la timidité ne la connaissait pas étant donné que rendre service aux autres peu importe son titre et qui il était ne la dérangeait pas. Regardant les deux compagnons discuter entre eux, la jeune génétique n'eut pas à faire grand chose pour récolter des informations à leur sujet: Keitaro - Kathy - pouvait se transformer et changer de sexe à cause d'un éternument ou quelque chose dans le même rapport. Quand à la petite Yuzu, elle se transformait en loup d'après ce qu'elle avait crut entendre à cause d'émotion négative ce qui n'était pas vraiment courrant dira-t-on.

Ayant trouver un endroit ou pouvoir trouver les plantes qu'avait demandé le surveillant grâce à la petite suivit qu'avait fait le groupe en suivant... des rats, c'était un endroit calme qui se révèla un emplacement ou la jeune fille et ses compagnons durent s'amuser à ramasser les herbes en question bien qu'intérieurement, c'était avec une grande perplexité que la jeune Yosuzume regardait les aliment, essayant même d'y trouver une odeur quelconque qui pouvait indiquer si oui ou non c'était vraiment des plantes " mangeable ". Ce ne fut qu'au bout d'une bonne dixaine de minutes qu'ils rentrèrent au campement, accompagné par le massif tas de rat qui était pour le moins curieux aux yeux de la jeune fille aux yeux rouge avec la ligne ébène en plus qui traverçait ses iris. Mais elle eut vite fait de reprendre ses pensées en voyant la jeune Yuzu proposer à Keitaro - ou Kathy - d'écouter de la musique, laissant la jeune adolescente parplexe. Un ipod ? Qu'était-ce ? Yosuzume n'avait jamais vécu dans les choses commune de cet époque. L'électronique lui était quelque chose de totalement inconnu pour elle et la jeune fille aux cheveux noir de jais se rapprocha silencieusement des deux adolescents, sans vraiment avoir comprit de quoi ils parlaient étant donné qu'ils avaient murmurés entre eux. S'assayant en position tailleur à côté de la jeune Yuzu sans rien dire, la jeune Yosuzume passa ses mains sur les bandages qui maintenant sa tunique pour cacher ses ails avant que ceux-ci ne surgissent des vêtements sans pour autant les abîmer. Des magnifique plumes ébène tombèrent en même temps que les ails au sol dans un bruit sourd et lèger avant que les dit plumes ne se laissaient emporter par le vent lentement.

- ... Mon nom est Yosuzume Nagaki, pardon de ne m'être présenté à vous plus tôt, murmura le moineau en s'incliant de la tête avant d'adresser un regard à la jeune fille et de pointer l'Ipod du doigt. Qu'est-ce ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La forêt. Dim 20 Mai - 15:29

    Un garçon dans un corps de fille.. Oui on pourrais dire ça ! Mais bon, je me préfère en garçon quoi, disons que c'est normal.. Soupirant un peu, Yuzu se mit à éternuer, du moins c'est ce que je me disais car quand elle avait eus un petit rictus au visage, elle avait ensuite émit un petit bruit tout mignon qui me fit un peu rire mais toute cette odeur de pollen me donnais aussi envie d'éternuer et je regardais en l'air en faisant une drole de tête jusqu'a aussi éternuer. Et pouf,me revoilà en garçon et c'est très bien comme ça ! Je crois qu'il y a que Yuzu et Yosu qui m'ont vue me transformer.. C'est déjà bien non ? Je n'ai eus aucune réaction négative donc je dirais que c'est un bon début pour ma confiance en moi ! Souriant doucement , je continuais d'écouter en même temps la musique qu'elle mettais et j'aimais vraiment beaucoup. Faut dire que moi e tla musique c'est tout une histoire ! Que sa sois du rock, metal , classique, rap.. Du moment que c'est bien pour moi hein... enfin, j'écoute de tout ! Yosu s'était assis prêt de nous et des ailes étaient apparu sur son dos, c'était vraiment très beau, c'est le cas de le dire ! J'étais en parfaite admiration devant les plumes. Je ne savais pas si je devais ou pas lui dire ce que j'en pense de ça, ce n'est pas méchant en plus ce que je vais dire mais d'un coté j'ai peur qu'elle croie que je ment ou autre ! alors que je vais dire la vérité, c'est vraiment magnfique, ces ailes .. voilà quoi, j'ai jamais vue ça donc forcément, comment ne pas être surpris et admiratif en même temps ? Sa doit être dur pour elle de cacher ça.. Tout comme moi ave cla mani de me transformer en fille. Elle demandait ensuite ce que c'était ce que Yuzu tenait dans se smains, le MP4 donc. Elle ne connais pas ? Je ne vais rien dir,e je veux pa sla vexé et après tout, on ets pa sobligé de tout connaitre hein ... ! je me demande d'où elle viens..

    ♠ C'est un appareille qui sert à écouter de la musique.. C'est très pratique, c'est comme une radio sauf que c'est toi qui met les musiques que tu souahite avoir ! et après , c'est tout technique , je sais pas comment t'expliquer.. Lui dis-je d'une petite voix timide. Peut-être que Yuzu sera mieux lui expliquer que moi ? En tout cas, sinon.. j'adore tes ailes.. vraiment, elles sont magnifique. Lui dis-je ensuite en baissant le regard, gêné.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La forêt.

Revenir en haut Aller en bas

La forêt.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

+

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House Fukkou :: Ect.. :: Ce qu'il reste-