AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Yuzu no Soma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Fondatrice

Admin


Féminin Age : 24
Date de naissance : 22/03/1994
Messages : 612

MessageSujet: Yuzu no Soma Dim 11 Mar - 12:12

    Artiste : Yuzu no Soma
    Titre : Ani (grand-frère)
    Musique : Mad World - Gary Jules

(Le One-Shot se passe il y a environ un an, elle a donc 14 ans)

Je me réveille comme tous les matins, fatiguée de la veille. Je suis une fille sage mais quand il est question de dormir, ce n'est jamais chose facile. Comme tous les matins, je tombe en bas de mon lit en disant la même phrase.

- Non… Encore 5 minutes, j'ai sommeiiiiil!

Mais comme tous les matins, je ne peux pas dormir 5 minutes de plus, car ma mère entre dans ma chambre avec un chaudron et une cuillère et les frappes ensemble. Ce qui créer un bruit plus cacophonique qu'un show d'Heavy Metal! Ma mère est folle et surtout, elle veut que j'aille à tout prix à l'école! Je me fais donc torturée de cette façon tous les matins depuis maintenant 2 ans!

Mais toute princesse a son preux chevalier qui la sauve de la vilaine sorcière non ? Se preux chevalier, c'est son grand frère. Il me sauve comme ça tous les matins, en m'attrapant par le bras, il me lance des vêtements et m'amène à l'école. Moi et lui on se comprend et endure la même galère, celle d'avoir une deuxième apparence. Mais je suis bien chanceuse comparé à lui! Lui, il se transforme au contact des filles! Je ne vous dis pas la galère, mes parents commencent à croire qu'il est gay! Moi, ce qui est bizarre, c'est que je suis la seule à pouvoir le touchée! En fait, mon frère se transforme en loup noir. Un peu comme les beaux loups garou dans les films qui sortent ces temps-ci au cinéma! Moi c'est quand j'ai des émotions trop intense, je suis moins mignonne, je ressemble simplement à un renard des neiges. C'est pratique l'hiver mais l'été, de 1 ta chaud et de 2 essaye de faire discret sur le gazon tout vert!

Mais bon, je n'ai pas le temps de divaguée! Je cours donc avec mon frère, sous les cris de ma mère exaspérée, vers la voiture dans la cours. Je mets rapidement mon short et un chandail pendant que mon frère démarre la voiture. Je vis dans un monde de fou, mais pourtant, je parais invisible au reste de la population. Un enfant parmi tant d'autres, un enfant qui semble un peu déranger alors on l'approche pas trop. Je fais donc ma fille sage de jour et le soir, je sors pour m'aéré l'esprit. Je fesais rien de bien mal, je ne fesais que marché, aller jusqu’à la falaise du village jusqu’à ce que la lune parte elle aussi se coucher pour ensuite rentré. De toute façon, il n'y avait quelle qui semblait savoir quelle était là.

La voiture roule et mon frère me demande encore une fois pourquoi je rentre aussi tard. Il me demande pourquoi j'ai une obsession pour cette falaise. J'hausse les épaules. Je ne sais pas, on dirait que je suis importante quand je suis sur cette falaise. Il sourit, m'ébouriffe les cheveux et se gare dans un parking avant de me dire au revoir. Je soupire, je n'ai pas envie d'aller en classe, j'ai aucun pote et on dirait que les profs ne me voit pas, que je suis invisible. Je sors donc de la voiture et fait un signe de la main à mon frère qui repars. Je me retourne vers la cour, pas le choix, il faut y aller! A peine que je mets un pied dans le terrain de l'école, la cloche sonne. Quand je disais que mon frère me sauvait la mise! Je soupire, cette routine, toujours la même!

Je marche donc comme tout le monde vers la porte, me fesant bousculé de tous les côtés inimaginables. On dirait vraiment que je suis invincible dans ce bahut! Je continue mon ascension dans cette foule de gens. J'en connais plusieurs, certains étaient mes amis et pourtant, aujourd'hui, on se regarde à peine. Au fond, on ne se connaissait pas, on n'était pas amis, sinon ils auraient compris. J'arrive finalement en cour, je dis bonjours à mon professeur, il me regarde sans rien dire. On dirait que je suis transparente. Même les élèves qui dérangent on droit a plus d'attention, qu'est-ce que j'ai bien pus faire pour être autant mis a par de tous ? Je ne sais pas.

Je m'assois à ma place, j'ai beau levé la main durant tout le cours, personne ne me répond, personne ne me parle, personne me voit. Tout cela devient plus pesant de jour en jour. Je me résigne à me terrer dans le silence et de suivre du mieux que je peux. Je me dis que dans peu de temps, je vais voir mon frère, il au moins, il voit que j'existe! La cloche sonne, le cour est finit, je sors donc tranquillement, de toute façon, je n'ai rien à faire durant la pause. Je n'ai personne à voir. Dans les couloirs, je vois des gens rires, faire des conneries, certains pleurent, c'est la fête de d'autre, plusieurs cours. Moi, je marche, je me dis que ce monde est étrange, fou. Une idée me traverse l'esprit, je suis si transparente, aucun besoin d'aller en cours.

Je sors donc de l'école, prend mon portable et appel mon frère. Je sais qu'il ne sera pas pour cette attitude mais viendra tout de même me voir. Après quelques instant, il me dit de le rejoindre dans une rue pas trop loin. Je me demande bien pourquoi il ne vient pas me chercher ou pourquoi on ne se rencontre pas dans un lieu public. Mais je ne me pose pas trop de question et m'en vais au lieu donné. Après 10 minutes de marche, j'arrive dans la rue, qui est en fait une ruelle. Je me demande de plus en plus pourquoi cet endroit, ce n'est pas son genre d'endroit. Au bout de la ruelle en question, je vois 2 personnes. Mon frère et un inconnu. A voir son uniforme, c'est un policier, pourquoi donc un policier est-il en compagnie de mon frère ? Je commence à marcher vers eux quand soudain, le policier lève son arme vers mon frère. On aurait dit un cauchemar, je commençais à courir en criant le nom de mon frère, j'avais l'impression d'être au ralentie. J'avais beau crier et courir, j'avais l'impression que plus de courait, plus ils s'éloignaient. La balle touche sa cible, j'arrive enfin vers mon frère, le rattrapant avant qu'il ne tombe au sol. Je pleure, j'hurle, je suis dans un cauchemar, pourquoi lui !?

- POUUURQUOI ?! IL AVAIT RIEN FAIT!!!!!!!!!!! VOUS ÊTES UN MONSTRE!!!!

J'ai l'impression que le paysage s'effondre, tout devient noir, je m'agrippe a mon frère, sans vie. Tout tourne, la scène repasse en boucle dans ma tête. J'ai envie de mourir, prendre sa place. Puis soudain, je pousse un cri.

- NOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOON!

J'ouvre les yeux, je suis en sueur, j'ai le poing pratiquement en sang à force de serré le cadre avec le portrait de mon frère. Je pleure, j'ai encore fais ce cauchemar. Je suis enfin sortie de ce monde de fou, ce monde d'où je me suis échappé. Je m'essuie donc les yeux en reniflant, voilà maintenant des mois que je fais ce rêve, je ne sais pas, c'est peut-être la vrai raison et circonstance de sa mort. Je ne l'ai jamais su.

Je me lève ensuite de mon lit, m'habille et sort, je sors pour aller dans cet autre monde fou. Pour vivre, pour moi, pour lui, pour nous.

Ani, je t'aime, ne l'oublie pas et veille sur mon d'en haut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Yuzu no Soma Dim 11 Mar - 12:51

ça m'a touché la partie ou le frère est mort ! Même si ce n'était effectivement qu'un rêve, tu a bien fait en sorte que l'on ressente la tristesse du personnage et moi ça ma bien atteint !

On comprend bien que c’est un rêve, avec le ralentis etc, c'est bien expliquer et la situation tourne assez bien, enfin je sais pas comment dire ça ! ^o)

En tout cas j'ai bien aimer ! Fuck YEAH !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Akira Kanzawa



Masculin Age : 32
Date de naissance : 13/10/1986
Messages : 289

MessageSujet: Re: Yuzu no Soma Dim 11 Mar - 13:14

    O.O Wooow ! Mais, mais mais ! C'est un rêve ! Sa m'a fait tout drôle que se sois un rêve, comme une blague x) Mais ton texte était très bien, t'a bien réussi a dire que c'était un rêve, enfin, voila quoi ! C'était très bien ! : D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aerith Braginski



Féminin Age : 23
Date de naissance : 23/09/1995
Messages : 1170

MessageSujet: Re: Yuzu no Soma Dim 11 Mar - 16:31

J'ai adoré la touche d'humour au début avec le réveil assez difficile xd L'idée est vraiment bien, t'écris de façon fluide c'est ... waouh : D On a l'impression que le récit sort tout seul ! J'ai bien réussi à me plonger dans l'histoire et j'avoue que la fin, la révélation etc, c'était vraiment bien écrit (: Franchement bravo !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Yuzu No Sôma



Féminin Age : 21
Date de naissance : 27/02/1997
Messages : 369

MessageSujet: Re: Yuzu no Soma Dim 11 Mar - 18:36

haha, contente que l'effet de rêve vous est plu.
même si au fond, son frère est réellement mort.
pour la touche d'humour, sans elle, je trouvais que ça craignais!
et puis, vue que je fais mes textes tout d'un bout... J'étais inspiré! \o/
merci pour vos commentaires, ça fait plaisir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Dante McCry

Admin


Masculin Age : 35
Date de naissance : 18/01/1983
Messages : 1086

MessageSujet: Re: Yuzu no Soma Dim 11 Mar - 19:32

    I - Présentation
    Great Job ! o /

    II - Syntaxe
    On a l'impression que c'est Yuzu qui se confie à nous jusqu'à la fin. Non, pire, on a l'impression d'être son journal intime ! Je suis peut-être la seule à ressentir ça comme ça mais en tout cas, c'est pas déplaisant du tout ! Par contre, fais attention dans les dialogues. A la place de POUUURQUOOII ?????!!! arrête toi juste à " POURQUOI ? hurla-t-elle, désamparée " ou un truc du genre. : )

    III - Histoire
    J'aime pas, tu dis que Haku est mort ! T.T <- XD
    Plus sérieusement : J'ai aimé ! Je suis tombé comme les autres dans le panneau concernant le rêve. Je croyais que c'était ce qui s'est réelement passé. Ce que j'apprécie notamment, c'est le mystère à la fin. On ne sait pas comment est mort Haku, on a envie de le savoir : On a envie que Yuzu le découvre ! A quand le one-shot 2 ? x D

    IV - Musique
    TRES BIEN respéctée ! : )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Yuzu No Sôma



Féminin Age : 21
Date de naissance : 27/02/1997
Messages : 369

MessageSujet: Re: Yuzu no Soma Dim 11 Mar - 19:45

honw, je suis contente qu'il te plaise juju!
pour le pourquoi, je suis d'accord, mais sur le coup, je savais pas comment l'écrire xD
hahah, je savais que c'était triste la mort de Haku
pour le journal : c'est drôle mais j'ai toujours l'impression que je suis un psy et que mes perso' me raconte leur vie x3
one shot 2 ? Donne moi un thème et je pourrais voir se que je peux faire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Yuzu no Soma Dim 11 Mar - 19:56

J'adore le début déjà, j'imagine que l'on se retrouve tous en ton personnage, avec la petite vie d'écolière nonchalante :3. Puis la suite est tout aussi bien, et le décès du frère m'a également peiné é_è. Très bien dans l'ensemble, en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Yuzu no Soma Mar 13 Mar - 18:29

J'aime vraiment beaucoup le début et comme Marie je me voit aussi dans ton perso mais quand tu raconte la mort de ton frère sur le coup j'ai cru que c'était la réalité jusqu'à ce que je mise qu'elle avait beau courir mais qu'elle avait l'impression que son frère et le policier s'éloigner de plus en plus mais j'ai vraiment était triste quand le policier à tirer sur Haku il n'en avait pas le droit enfin pour dire que j'ai vraiment adorer
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yuzu no Soma

Revenir en haut Aller en bas

Yuzu no Soma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

+

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House Fukkou :: Ect.. :: Ce qu'il reste :: Concours de One-shot-