AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Mont Fuji

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
Dante McCry

Admin


Masculin Age : 35
Date de naissance : 18/01/1983
Messages : 1086

MessageSujet: Mont Fuji Dim 15 Avr - 12:33

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Akira Kanzawa



Masculin Age : 31
Date de naissance : 13/10/1986
Messages : 289

MessageSujet: Re: Mont Fuji Lun 16 Avr - 8:47

    [ Je serai absente jusque demain dans la matinée. Faites avec ce que je vous laisse o/ Huhu ~~ ]

    Je me réveilla avec une salle gueule. Je n'avais même pas besoin de me regarder dans le miroirs pour le savoir ! Mais je me redressais tant bien que mal pour voir ou j'étais, oui, je ne me souvenais pas très bien de la soirée de la veille. Mais peu importe, je regardais ma chambre un moment, la tête dans les fesses et je me leva. Dur. Peu importe, j'avançais, fouilla mes poches et tomba sur mon téléphone portable. Je regardai les messages vite fait et me stoppa. QUOI ? Une sortie ? RAAAAAH ! Manquais plus que sa tient ! Aussitôt, je pris des affaires dans mon placard et tituba jusqu'à la salle de bain afin de me préparer. Une fois fait, je me dirigea vers le hall ou m'attendais mes chères petit bambin. Je restais silencieux, les regardans pendant un petit moment avant de lâcher assez simplement :

    << Vous êtes tous prêts ? >>

    N'attendans pas forcement des réponses par la voie oral, mais une fois que tous avez pensées si oui ou nom ils étaients prêts, je les fit quitter le hall afin de regagner un bus qui se trouvait sur le parking. Une fois installer, on prit la route. Quelques heures plus tard, je prit le " micro " qui se trouvait dans le bus et me tourna vers mes bambins. Je réclama le silence et ensuite, je leurs expliqua leurs " missions ".

    << Alors, laissez moi vous expliquez. Vous avez étaient mis au courant pour une sortie, mais je vous préviens, nous n'auront pas le temps de nous amuser ou de ramener des souvenirs. Nous partons dans le cadre d'une sortie pédagogique afin de vous faméliariser avec vos pouvoirs, a les apprendre, a les connaître. Pour ce faire, nous allons monté au mont Fuji, dans un petit village. Jusque là, tout est normal. Mais, le village, enfin, les habitants sont dérangés par des mauvais esprits que vous devrez faire partir, mais également les réconforter ! Je dois vous mettre en garde. Les esprits que nous allons chassez ne sont pas tous très doux. Alors méfiez vous d'eux. Et je vous prierais de ne pas détruire le village. Des questions ? >>

    Je regardais, ou plutôt fixais chacun des élèves droits dans les yeux. Ils avaients apparement compris. Pas aussi bête que ce que je pensais ! C'est rassurant ! Mais une fois sur le terrain, je me demande comment ils vont usé de leurs pouvoirs afin de remettre le calme et la paix dans ce village. Bien que ce soit un vieux village, il y a des enfants. Et par moment, les gosses peuvent communiquer avec les esprits et les aidés a détruirent le village. J'ai hâte de voir comment mes bambins vont s'en sortirent ! Je reposa le micro et me réinstalla. Il ne restai plus beaucoup de temps. Une fois arriver, je dit au conducteur de stopper le car un peu plus loin du village, on le regagnera a pieds, mais j'avait encore quelque consignes a donné. On descendit donc du car, et je me tourna vers mes élèves.

    << Bien, vous allez vous mettre en binhomme. Avec qui vous le souhaitez. Si quelqu'un se retrouve seul, cette personne viendra avec moi. Une fois par deux, vous ne devrez pas partir seul, est ce compris ? Si j'en vois un ou une seul, il aura a faire à moi ! Ne faites pas les imbéciles, n'usez pas vos pouvoirs pour rien, et faites bien attention à vous. Allez, suivez moi ! >>

    Je me retourna donc, un sac à dos sur le dos, logique, et on regagna l'entrée du village à pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Mont Fuji Lun 16 Avr - 13:43

Après avoir quitté le réfectoire, je rejoins ma chambre en passant par le hall, où j'apprends qu'une sortie est organisée pour chaque... "spécialité", si je puis dire. Je serai donc avec d'autres chamans, se sera l'occasion de me renseigner sur mes capacité, et faire connaissance. Dans ma chambre, je prépare un sac à dos, n'emportant que le stricte nécessaire. Je prend une douche puis quitte la pièce que je partage, apparemment, avec une jeune femme, que je n'ai jamais rencontrée d'ailleurs.

Je retourne dans le hall où un petit groupe s'est formé. Surement mes camarades. Je m'approche tranquillement, écoutant silencieusement. Puis, un homme, un peu plus âgé, fait son entrée puis nous demande si nous sommes prêt. Je souris en déduisant qu'il n'attend pas vraiment de réponse puisqu'il nous fait quitter le hall rapidement pour rejoindre un bus. Pas très grand bien évidemment, puisque nous se sommes qu'une dizaine, en comptant les professeurs. Je m'assois seul, vers le fond, observant les autres. C'est rare que je sois aussi silencieux, mais bon.

Au bout de plusieurs heure, je vois le professeur se lever, un genre de microphone à la main. Il nous explique notre"mission", si je puis dire. Hein ? "Faire partir des mauvais esprits" ? Je me demande, faussement, s'il est sérieux. Eh bien, ce n'est pas avec cet espèce de "GPS", de traceur ou je ne sais quoi que j'ai dans la tête que je vais servir à quelque chose. Je ne sais quasiment rien sur le fait d’être chaman. Est ce que, a part mon don, j'ai autre chose de particulier ? Je soupire. J'aurais mieux fais de me renseigner.

Il regarde chacun de nous puis retourne s'assoir. Peu après, on s’arrête, mais pas dans le village même. Il nous fait descendre puis nous demande de former des duos, avec qui l'on veut. Ne connaissant personne, j’attends de voir si quelqu'un se retrouve seul ou si l'on vient me proposer. Une fois tout le monde mis par deux, nous le suivons jusqu'au village.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Mont Fuji Lun 16 Avr - 15:49

La conclusion de cette histoire entre Stanley et Kyle ne m'avait pas semblé bien réjouissante. J'avais donc suivi le brun, comme les autres, et une fois arrivé sur les lieux, celui-ci nous avait chargé d'éloigner les filles, ce que j'avais donc aidé à faire sans bien saisir la situation. La ruelle était plongée dans la pénombre, mais le silence régnant à notre arrivée m'avait incité à penser qu'une chose grave avait eu lieu, et c'était sans compter sur cette forte odeur de sang. J'avais paniqué. Qu'advenait-il de Kyle ? Était-il blessé ? Ai-je bien fait de laisser Stanley s'en charger seul ? Quant-à la responsable de toute cette histoire, elle gisait au sol. Morte ou simplement blessée, je l'ignorai, mais la scène avait crée une lourde agitation parmi les camarades de cette-dite Wendy. Celles-ci voulaient naturellement retourner auprès de leur amie, sûrement dans le même état d'inquiétude que moi, vis-à-vis du rouquin, mais les ordres de Stanley avaient été clairs, elles ne devaient pas rester à proximité.

Essayant donc de les en dissuader de mon mieux, Kathy me fit ensuite la proposition de faire usage de mon pouvoir sur elles. C'était une bonne idée. Leur effacer seulement ces dernières minutes ou bien supprimer totalement Wendy de leur mémoire ? Vu leurs airs graves, il était clair qu'elle n'était pas que seulement blessée. Il était alors plus prudent qu'elle n'ait plus le moindre souvenir de la jeune fille au béret rose, si l'on voulait éviter de quelconques représailles .. C'est ainsi que, bien qu'un peu retourné, je leur administrais mon don d'une main posée à leur front, à tour de rôle, et bien que ce fut assez bref, cette utilisation me demandait une certaine quantité de mon énergie chamanique. Une fois ceci terminé, les filles semblèrent assez égarées, comme se demandant ce qu'elles faisaient ici mais partirent heureusement sans mal, avant de disparaitre à un tournant. Après m'être quelques instants reposé contre un mur proche, on finit par, sous un commun accord, rentrer à la maison de correction. Mais j'avais peur. Peur pour Kyle. Comment va-t-il en ce moment ? Si seulement j'avais moyen de le joindre ..

En passant par le Hall, on fut mis au courant d'une sortie par race, et par le départ immédiat du bus réservé aux chamans. Oh non .. Je ne connaissais absolument personne aux pouvoirs similaires aux miens, et je craignais de devoir être seul parmi de parfaits inconnus .. Qu'est-ce que cela pourrait bien m'apporter ? Je voulais rester avec mes amis. Ou du moins, me renseigner sur l'état de mon bien aimé Kyle .. Cependant, je fus contraint de m'y rendre et, après avoir fait un bisou sur les lèvres de Kathy et de Ryuku, pris route pour mon dortoir, me dépêchant tout de même. Préparant ni une ni deux les affaires qui me semblaient utiles, bien que j'ignorais l'insu de cette sortie, je remplis donc mon sac à dos, fis un petit détour à la salle de bain pour m'assurer d'être présentable puis, en route pour le Hall. Déjà quelques chamans s'y trouvaient et je regardai chacun d'entre eux avec une légère gêne, ne reconnaissant effectivement aucune tête connue. Oh misère .. N'écoutant que d'une oreille les quelques bavardages qui avaient lieu, un homme plus âgé fit ensuite son apparition et d'après ses paroles, il semblait être celui qui se chargera de notre petit groupe. Hochant silencieusement la tête par réflexe, il sortit ensuite pour nous conduire au-dit bus et je suivis alors le groupe, vers la fin de ce dernier, puis m'assis seul dans le bus. J'étais assez nerveux pour la suite, je ne pouvais le cacher, et le fait que je ne connaisse personne n'aidait pas à me rassurer, surtout lorsque l'adulte parla de binômes. J'avais fait de mon mieux pour écouter et ne pas avoir l'air égaré ensuite, et cela ne me semblait pas bien réjouissant. À défaut d'être une sortie culturelle, c'est nos pouvoirs que l'on allait devoir améliorer et apprendre à mieux les connaitre, si j'ai tout suivi.

Cependant, moi les mauvais esprits je n'aime pas trop ça .. Et disons que ce n'est pas avec mes pouvoirs que je pourrais m'en charger, je préférai plutôt réconforter ces pauvres gens .. Enfin, ai-je vraiment le choix ? Assez inquiet, je jetai un nouveau regard à mes camarades, ne sachant pas vraiment avec qui me mettre, en espérant ne pas me retrouver seul. Enfin de toute façon je serais avec notre professeur dans le pire des cas .. Baissant un peu la tête, j'emboitai le pas tandis que l'on se dirigeait vers l'entrée de ce fameux village qui d'ailleurs, ne m'avait pas l'air bien rassurant non plus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sakuya Haibara



Féminin Age : 23
Date de naissance : 31/07/1994
Messages : 191

MessageSujet: Re: Mont Fuji Lun 16 Avr - 19:45

    Des heures s'étaient passées depuis que le médecin lui avait administrée cette substance somnifère avant de la coucher sur le lit de l'infirmerie. Puis plus rien. Lorsque ses yeux finirent par se rouvrir, Sakuya était dépitée, fatiguée, accablée par cette femme qui se trouvait au téléphone alors que la chaman revenait à elle. Semblant faire totalement abstraction de ce qui s'était passé, elle se redressa lentement, finissant par poser les deux pieds au sol avant de marcher calmement vers la porte de la salle. Pour ne pas avoir de nouveau à subir la malédiction du médecin, Sakuya se tourna vers elle, qui lui répondit simplement d'un signe de tête. N'ayant guère le courage de la remercier - ce qui n'était pas non plus dans son comportement -, la chaman quitta la pièce et se traîna jusqu'au grand hall de la House, constatant un aggroupement remarquable. Qu'est-ce qui se passe bon sang ? Pourquoi tant de monde quand il faudrait que je m'isole ? Il ne lui fallut pas longtemps pour comprendre qu'une sortie était organisée ce jour même, et le grand jeune homme qui leur annonçait la départ en bus la laissa perplexe un instant. Je le connais ... La jeune femme tilta quelques secondes après : le surveillant qui lui avait demandé pourquoi elle s'était isolée à la fête de Noël. Fronçant les sourcils, dépitée de savoir qu'elle devait y assister, elle fut encourager à grimper dans le bus qui les menait à leur destination : le Mont Fuji. Le trajet fut long, mais la chaman eût le temps de reprendre petit à petit, un rythme d'action/réaction plus rapide. Quelle misère ... Cette foutue médecin me le payera ... Mais actuellement, Sakuya allait abandonner l'idée de devoir se venger de tout ça, une flemme aiguë la prenait.

    Soudain, le bus s'arrêta, faisant sortir la jeune femme de ses songes, elle réalisa que les consignes du surveillant lui étaient complètement passés au dessus. Pas grave, je ferais comme je veux dans tous les cas, pas besoin de conseil et/ou ordre de ce genre de personne. Une fois hors du bus, Sakuya put jeter un petit coup d'oeil aux autres chamans présents, elle n'y remarquait pas la présence de Nanami, ce qui valait mieux pour elle. Les paroles du professeur la laissèrent aussi froide que l'air qui frappait son visage. Des binômes ? C'est une blague ? Faire équipe avec quelqu'un était mission impossible pour la chaman, et elle ne resterait certainement pas avec le surveillant, alors là, certainement pas. Voyant que les autres chamans semblaient attendre la réaction de chacun d'entre eux, Sakuya poussa un petit juron inaudible avant de commencer à marcher d'un pas décidé vers le village. Hors de question de faire équipe avec quelqu'un, et pis quoi encore ? Ces foutus esprits s'enfuiront en me voyant, ça suffira ! D'un pas décidé, elle suivait de près le surveillant vers le village du Mont Fuji, aussi déterminé à rester seule malgré les recommandations et à torturer les esprits s'il fallait ce genre de méthode pour les faire disparaître. Je veux rester loin, très loin de toutes les autres personnes répugnantes qui se trouvaient dans le bus ... Au risque qu'un d'entre eux s'approche de moi, il ira voir ses aïeux en Enfer.


    « Maudit endroit ... » jura t-elle d'une voix agacée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Mont Fuji Mar 17 Avr - 1:09

Kayla était donc sortie de leur chambre sans attendre Elric, comme ce dernier lui avait demandé. Il est moins grincheux le matin, c'est une bonne nouvelle non ? Elle sourit à ses propres pensées et arriva alors dans le Grand Hall, où étaient attroupées un certain nombre de personnes - pourtant pas énorme. Une fois tout ce beau monde, uniquement composé de Chamans, arrivé, ils prirent tous un bus qui les attendaient à l'extérieur. Tête baissée pour cacher sa Marque, la blonde s'installa seul dans le bus. Déjà parce qu'elle ne connaissait personne. Ensuite à cause de son pouvoir. S'approcher trop près des gens pourraient entraîner un possible contact qu'elle aurait préféré éviter dès les premiers lieux. Rendre ses camarades aveugles n'était pas la meilleure idée qu'elle aurait pu avoir. Elle sortit un MP3 de son sac en bandoulière, et s'endormit bien vite en l'écoutant.

Elle se réveilla plus tard, lorsque le car s'arrêta. La chaman se rappela alors les paroles de ce qui semblait être son surveillant. Chasser les mauvais esprits ? Et on est censés faire... comment ? Perplexe, la blonde dévisagea le professeur tandis qu'ils descendaient tous. Un frisson parcourut son échine lorsqu'elle apprit qu'ils allaient devoir former des binômes. Hein ? Quoi ? Nan, c'est pas possible. Ils connaissent la nature de mon pouvoir, je peux pas faire un binôme ! Puis Kayla se rappela du pouvoir de son colocataire, et se rendit compte qu'elle n'était certainement pas la plus à plaindre. Personne ne semblait bouger pour former des paires, et la lycéenne n'en fit pas plus. Elle aperçut également une jeune femme en yukata, une aura sombre se dégageant d'elle, s'éloigner à grands pas. L'ambiance promets...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Mont Fuji Mar 17 Avr - 19:22

Après être allé avertir le concierge pour faire réparé la salle de bain qu'il avait explosé, le Marsh se précipita vers le hall pour ne pas être le dernier arriver, parce que s'il voulait se faire remarquer, c'était le meilleur moyen... Il repéra tout de suite sa colocataire et jeta un coup d'oeil aux autres. Il y avait un petit blond habillé chic et au visage fin qu'il lui semblait avoir déjà croisé quelque part... Ah oui, il était avec le mec-fille, Stan et son petit copain roux. Son regard passa vite sur la fille en kimono qui avait l'air super louche. Il passa un peu plus de temps à zyeuté l'autre mec blond. Hum, il était pas mal... Dire qu'il était si tôt et qu'il fallait déjà qu'il gère ses hormones. Misère, la journée allait être longue. Une personne attira leur attention, ce devait être le surveillant chaman. Génial, c'était un mec ! Il avait tellement de question à lui posé.

Malgré le ''fort enthousiasme'' du groupe, ils partirent tous vers le car sans trop discuter. Ne se sentant pas tout à fait a l'aise dans une voiture en mouvement, Elric se mit a part des autres, environs au milieux du car, là où les chances de survit en cas d'accident sont les meilleurs et se cala dans le siège, musique aux oreilles. Quelque temps plus tard, il ne savait pas trop combien car le temps était très vague et relatif pour lui, il se força à écouter les paroles de l'adulte qui les prenaient en charge. Sérieux, pauvre de lui. Parce qu'à ce qu'il comprenait, ils allaient devoir jouer a ghostbuster sans tuer personne. Le Marsh avait aucune idée des pouvoirs des autres, mais le siens et celui de Kayla ne semblaient pas du tout approprié pour ce genre d'activité ou whatever ils appelaient ça. C'est avec désespoir qu'il se mit à éventualité une multitude de scénario de possibilité sur comment tout ça allait se dérouler et rien de ce qu'il imaginait laissait un espoir de réussite. Son pessimisme était loin d'être terminer. Parce que lorsque le car s'arrêta enfin, réduisant de moitié ses scénarios catastrophes qui lui disait qu'ils n'auraient jamais le temps d'arriver avant un incident quelconque, il eu une suite non enchanteresse du reste de sa journée. Ils allaient être en équipe de deux. Géniiiiial. Maintenant, il pouvait reprendre tout ses scénarios et y rajouter une personne qui allait être possiblement et littéralement explosé par son pouvoir.

Alors que personne ne semblait se mettre en équipe et que tous se simplifièrent seulement à suivre le prof. Donc... leur équipe de bras cassés avaient tous comme traits commun l'anti-socialisme ? Elric s'empressa le pas tout en réfléchissant. S'il se mettait en équipe avec une personne qu'il ne connaissait pas, il prenait le risque de bien se faire chier. En revanche... comment aller vers la seule qu'il connaissait ? Faire une conversation c'était pas son genre. À moins qu'elle tourne autour du concept '' Moi. Péter. Gueule.Toi.''. Le chaman commença par s'approcher de la blonde.

- Euh... Kayla ?

Bon. Il avait attiré son attention. Il faisait quoi maintenant ? Ok, il fallait qu'il se lance, il n'avait plus le choix parce que plus il prenait son temps, plus il avait l'air con.

- Eum... Tu connais personne... moi non plus... en plus t'aurais pas besoin de tout faire pour cacher ta marque... Je crois que c'est un aspect positif... Donc... malgré mon tempérament ''explosif'' tu... voudrais bien être en binôme avec moi ?

C'était maladroit, ça manquait de classe et ses phrases semblaient avoir été structurés par des enfants mais au moins il avait fait un effort. Il allait devoir écrire ça sur le calendrier lorsqu'il reviendrait. Il avait engagé une conversation avec quelque. Ça relevait du miracle. Si un jour il revenait... Parce que l'alchimie entre leurs missions et leurs pouvoir ne semblaient pas tout a fait compatible et vraiment dangereuse.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Mont Fuji Mer 18 Avr - 14:11

    Heather était surexcitée, mais comme d'habitude, elle n'avait rien montrée. Un simple sourire fin s'était dessiné sur ses lèvres, à mesure que sa belette s'était amusée à tirer ses mèches de couleur verdâtre entre ses pattes poilues et régriffues. Son visage légèrement parsemé de fines cicatrices de batailles et d’entraînement lui donnait un air dur. Elle le savait. Mais elle se faisait respecter, c’était le plus important. Oui, enfin une journée en mouvement ! Heather allait apprendre des choses, apporter son aide et montrer sa valeur à ces personnes. Dans le bus, elle s’était mise à une place isolée pour ses animaux et elle, le professeur plus près de ses élèves. Heather elle, se concentrait sur ce qui allait se passer. Elle avait hâte de partir, hâte d’atteindre le terrain, que son instinct de soldat d’armée reprenne le dessus, ses animaux étaient du même avis. Les mains dans les poches, elle détailla les personnes présentes.

    Un garçon qui ne semblait pas si spécial que ça, barbu… Une jeune femme aux longs cheveux noirs qui dégageait une aura négative, ce qui fit couiner le jeune renardeau du groupe, elle semblait dans ses pensées, Heather jugea bon de la laisser tranquille. D’autre personne aussi mais qu’elle ne fit pas vraiment gaffe, juste un blond aux yeux violets, qu’elle ne vit qu’à la fin. Elle les détailla longuement, tapant frénétiquement son doigt sur sa jambe, sa combinaison d’armée toujours sur elle, et sa cartouchière vide autour de ses hanches. Elle se sentait nue sans son arme d’ailleurs, elle savait qu’elle allait devoir faire comme Rambo, ça n’allait pas prendre beaucoup de temps d’ailleurs. Un caillou coupant, du bois, ça ferait l’affaire.

    Elle était curieuse des capacités de ses camarades, et son regard plongé dans ceux de Mac Tíre en disait long. Elle sentie son rongeur glisser le long de son bras pour se balader un peu partout sur les sièges, le renard se pelotonnant contre sa maîtresse et le loup veillant sur sa « fille adoptive ». Elle écoutait les directives de son professeur sur leur mission. Des esprits, elle ne pouvait pas dire qu'elle en avait peur étant donné qu'elle n'en avait jamais vu. La seule chose qu'elle vous dirait serait « Des horreurs ? J'en ai vu par ma fenêtre de chambre. » L'idée d'être avec quelqu'un ne lui fit ni chaud, ni froid. Elle avait l'habitude avec ses animaux, pourquoi pas avec un chaman ? Ils étaient enfin arrivés, et Heather fut l’une des premières à descendre du bus, son loup grognant en signe d’avertissement à quiconque qui voudrait du mal de sa petite Heather B. Remettant comme il faut ses grandes rangers à ses jambes, elle se mit à marcher derrière le surveillant et la fille aux longs cheveux ébènes qui grommelait dans sa barbe. Maudit endroit ? Quelle idée. En rien cet endroit ne semblait mauvais, tout au contraire. Elle tourna légèrement sa tête pour entendre le garçon brun dire à une blonde qui avait un drôle de symbole à son visage si il pouvait se mettre avec elle, et d’une façon plutôt étrange. Pourquoi ne pas y aller franco ? Heather ne comprenait pas, ayant toujours agie comme elle le sentait, elle trouvait cette façon de demander assez bizarre. Elle voyait le blond aux yeux violines inquiet, comme si il ne voulait pas être seul. Heather se recula pour être à sa hauteur et tout en lui donnant un léger coup de coude pour le faire retourner vers-elle, elle lui dit d’une voix aux accents Irlandais :
      - Heather B. Wolf, et toi ? Ca te dit de faire équipe avec moi ?
    Mettant ses lunettes roses contre son crâne, elle montra ses jolis yeux vairons au garçonnet, sa belette également située sur sa tête tandis que les deux braves bêtes marchaient près d’elle, comme pour la protéger. Les mains dans les poches tel un garçon manqué – ce qui n’était pas faux -, elle attendit la réponse du garçon tout en voyant le paysage monumental qui s’offrait à ses yeux. Sa seule pensée cohérente face à ce spectacle fut « Par tous les saints du père St Patrick… »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Mont Fuji Mer 18 Avr - 22:21

Kayla continuait à s'affoler sans raison. Je peux pas, pourquoi il faut qu'on ai un partenaire ? Je...

- Euh... Kayla ?

Tellement perdue dans ses propres pensées, elle n'avait pas entendu le chaman s'approcher d'elle. Elle sursauta en entendant son nom, et se retourna vivement, avant de pousser un long soupir de soulagement en voyant de qui il s'agissait. Haaa... Ce n'est qu'Elric... Cette histoire de fantômes semblaient l'avoir mise à cran, et elle se détendit. En face d'une personne qu'elle connaissait - au moins un peu -, elle arrivait à rester un tant soit peu calme.

- Eum... Tu connais personne... moi non plus... en plus t'aurais pas besoin de tout faire pour cacher ta marque... Je crois que c'est un aspect positif... Donc... malgré mon tempérament ''explosif'' tu... voudrais bien être en binôme avec moi ?

Maladroit. Avec un sourire en coin, ce furent les seules pensées de la lycéenne en entendant le discours de son colocataire. Mais dans un sens, il avait raison. A côté de lui, son pouvoir était innofensif. De plus, la disparition de sa Marque n'était pas à négliger, même si elle ne comptait pas rester à moins d'un mètre d'Elric vingt-quatre heures sur vingt-quatre. Kayla ferma les yeux quelques secondes, gardant un sourire calme. Oui, c'est la meilleure solution. Lorsqu'elle les rouvrit, sa voix était posée, et une pointe d'ironie y fit bientôt une apparition.

- Ne t'affole pas comme ça, c'est d'accord. Tant que tu ne m'exploses pas, bien sûr !

Elle tenta de rire, mais le risque, elle le savait réel. Le pouvoir du Marsh, pour le peu qu'elle en connaissait, était incontrôlable. La blonde comptait donc rester sur ses gardes. Juste au cas où...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Akira Kanzawa



Masculin Age : 31
Date de naissance : 13/10/1986
Messages : 289

MessageSujet: Re: Mont Fuji Jeu 19 Avr - 9:48

    Après quelques instants de marches, Sakuya derrière moi, les autres un peu plus loin, je perçus leurs pensées, qui pour la plus part, n'étais pas vraiment heureux, heureux de se mettre par deux ou même de jouez à chassé les fantômes. Et bien, je sans que cette sortie va également me plaire ! Et puis, pourquoi la plus part des chamans dégagent ils des auras négatives ? Peu importe, je peu parlez moi....M'enfin bon. Une fois aux portes du village, je me retourna vivement, les mains dans les poches en regardant les duos qui c'étaient formés. Sakuya et l'autre jeune homme étaient seuls, et je ne voulais prendre le risque de les mettre ensemble, étant donné, que Sakuya pouvait se montrer dangereuse. Elle et moi, on doit avoir une petite conversation. Je réfléchis un instants en regardant les groupes. Et bien, la blonde et le barbu, c'est Kayla et Elric il me semble. D'après ce que je sais sur leurs pouvoirs, ils pourront très bien se débrouiller. Ensuite, Phillip et Heater, par contre, je ne vois pas tellement. Peut être que lui pour réconforter les gens en effaçant les fantômes de leurs esprits ? Et elle ? Elle trouvera une solution, je n'en doute pas, mais cela risque d'être plus complexe. Je regarder Masashi. Localiser les esprits, ou les habitants ? En est-il capable ?

    << Bien. Masashi, tu vas allez avec Heater et Phillip. Tu leurs sera d'une grande aide. disais-je d'une voix neutre, je me retourna ensuite vers Sakuya. Toi, que tu ne le veuille ou non, tu viens avec moi. >>

    Bas voilà ! C'est parfait ! Nous avons, les groupes de faits, nous sommes aux portes du village et la nuit commence à tomber. Que demander de plus ? Je regardais ensuite chacun de mes élèves, un sourire microscopique sur les lèvres. Et bien, qu'elle sacrée équipe ! Je sens, que je vais bien rigoler moi ! Je regardais ensuite Sakuya qui elel, n'était pas vraiment heureuse de se retrouver avec moi. Elle n'avait pas le choix !

    << Et bien. Une fois dans le village, je vous donnes comme consignes, que quoi qu'il arrive, jamais laisser ses partenaires seules, et ne pas quitter le village. Alors, la chasse aux fantomes est ouvertes ! Alles y ! lancais-je en les regardant partir, je regardai ensuite mon élève. A nous deux. >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Mont Fuji Jeu 19 Avr - 11:34

La blonde semblait évaluer si la proposition qu'il lui avait faite avait du sens. Lui-même aurait probablement refusé une invitation aussi débile, c'est pour quoi il fut surpris de son acceptation. Surtout avec ce qu'elle avait dit juste après... Cette tentative d'humour ne rassura pas le Marsh qui souri pour ne pas l'effrayé. Le chaman mit ses mains dans ses poches pour éviter de laisser voir qu'elles tremblaient légèrement de nervosité. Il tâta dans sa poche pour trouver ses médicaments... qu'il n'avait pas... Holy shit...

- Mouais... j'espère qu'il arrivera rien...

Il pouvait seulement dire ça parce qu'il ne pouvait pas vraiment prévoir si il allait exploser ou pas. En y pensant, il remarqua qu'à chaque fois qu'il avait eu ce genre d'incident, il avait eu une soudaine monté d'émotion... peut-être que s'il restait calme ça diminuerait les chances de tout faire sauter.

Le prof les arrêta une nouvelle fois. Il semblait un peu découragé qu'il n'y avait qu'une équipe de formé pour le moment et décida du sort des autres. Étrangement il obligea un groupe à être trois pour se mettre avec la fille en kimono. Bizarre comme choix. Donc il donna des consigne simple... Il devait pas quitter le village, c'était noté. Ne jamais être séparé de Kayla... peut-être que ça poserait problème, on ne sait jamais ce qu'il peut arriver. La dernière consigne lui fit froncé les sourcils. Alors... c'était vraiment pas une blague cette histoire de chasse aux fantômes ? Ce genre de trucs existaient vraiment ? Ok... il avait juste à se rappeler des gens qu'il connaissait à House et... finalement c'était pas si surprenant... Mais ça allait quand même être chiant.

Le Marsh s'éloigna un peu des autres et fit signe à sa partenaire de le suivre. Il avait une idée derrière la tête.

- Kayla, nous sommes dans un villages touristiques right ? Donc ils doivent bien vendre des bouquins à quelque part right ? On a juste à un trouver un qui parle du chamanisme amérindien. Ils doivent avoir tout un tas de rituels bizarres...

Il n'avait pas autre chose à rajouté à son idée mais ça lui semblait un bon point de départ. En tout cas c'était mieux que de chercher des fantômes à partir de google map. Elric n'avait vraiment aucune idée de comment s'y prendre mais il trouverait bien lorsqu'il aurait un point de départ. Leur prof ne servait à rien on dirait donc fallait se documenter ailleurs. Putain... si tout les groupe était en sortie et que lui faisait joue-joue avec des spectres... quel genre d'activités faisaient les humains ? Est-ce que Julian était aussi à son activité ? T'as gueule Elric, t'as des choses plus sérieuses et immédiates que ça à penser...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Koro Juùrii

Admin


Masculin Age : 23
Date de naissance : 22/03/1995
Messages : 268

MessageSujet: Re: Mont Fuji Jeu 19 Avr - 11:56

    ( Bon, j'arrive \o/ Excusez du retard x D )

    J'étais donc partis dans ma chambre pour bien sûr aller me coucher car mine de rien, j'étais vraiment crevé. Le seul truc qui me titillais c'est qu'elle avait garder ma veste mais bon, j'en ai plein et puis je peut m'en acheter non ? Je suis pas pauvre tien. Je soupirais quand même et après une petite toilette, j'allais donc sous les draps en enlevant mes vêtement sauf mon boxer au passage. Je m'étais assez endormis car je pensais à rien, rien ne pouvais me faire sortir de mon sommeille qui était désormais assez lourd. Le lendemain matin, je dormais tellement bien que j'entendais pas les pas dans les couloirs, les paroles des quelques professeurs, rien du tout. La sortie, je l'avait zappé. Je m'en rendais compte lorsque j'avais ouvert un oeil pour regarder l'heure et c'était une vrais course contre la montre. Je maudit ces gens qui ne disent pas qu'il y a une sortie ! Putain, ils font chier merde ! Je vais devoir prendre un bus ou je ne sais quoi, et bien tant pis si je suis au retard ! ça leur apprendra et puis, je ne pense pas être en grand utilité, enfin je pense.

    Je soupirais encore en prenant ma douche puis après être évidemment tout propre, je me séchais, m'habillais, prit une veste ainsi que mon ipod et mon sac fait à la val vite puis je sortis en courant de la chambre. Je croisais en bout de chemin des sorciers et il y avait une attaque au château, yeah. Heureusement en faite que je reste pas. Je partis donc en courant dans les rues et prit le premier bus. Au faite.. OU JE VAIS MOI ?! Putain de m-... Bon, réfléchissons.. Ou est-ce que des chamans iraient d'après vous ? Si c'est par rapport à nos pouvoirs, on doit aller dans un endroit ou y'a toute sorte de choses que seul les chamans peuvent comprendre en quelque sorte.. LE Mont Fuji ! Je suis sûr qu'ils sont là ba,s il parait que cette endroit et infester de fantômes et esprits errant. ça m'étonnerais pas du prof Akira tien.. Cet homme .. hmhm. Souriant en coin, après être prêt du Mont, évidemment il s'était pas arrêté devant ! Je lui grognais à la gueule pour la peine et je ne payais pas le voyage haha. Je partit en courant comme une pauvre tache en direction du village ou je vue un groupe d'élève se disperser. ATTENDEZ MOI MEEEERDEUH. Oui, je pète un câble, et a;ors ? Assez essouffler, mon coeur battait à tout rompre et je le sentais lentement me serrer et me faire donc mal. Je respirais assez fortement tout en m'approchant du prof qui avançait encore mais au bout d'un moment, il m'entendais et se retournait donc. Oui, je suis au retard, essouffler, soûlé mais je suis là merde, faite pas chier !

    «
    Exusez-moi.. Du retard. » Dis-je entre deux souffle. Je sortis ensuite ma boite de médicament et pris une gélule que j'avalais avec de l'eau. Oui, j'ai pris une petite bouteille d'eau, je suis équipé. « Que fait-on ? »

♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣




Koro Theme

IMPORTANT:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Sakuya Haibara



Féminin Age : 23
Date de naissance : 31/07/1994
Messages : 191

MessageSujet: Re: Mont Fuji Ven 20 Avr - 17:14

    Les autres réfléchissaient, papotaient entre eux pour déterminer les binômes, la chaman elle, se fichait royalement du devenir de ses 'camarades' et préférait avancer en direction du village sans se soucier de ce qu'elle pouvait encourir. Le professeur avait pourtant précisé qu'il punirait la première personne qu'il verrait seul, quelle étrange coïncidence, Sakuya fut la première vers qui il tourna son regard. Il plaça les élèves restants dans des groupes avant que son regard ne se pose sur Sakuya. Quoi ? Ses paroles avaient été claires : la jeune femme devait le suivre. Et pis quoi encore. Elle serra son poing, rageant de devoir se contenir en face d'une personne comme lui. Son aura noire échappait à son emprise et ses yeux déjà assombris perdaient petit à petit toute teinte blanche.

    « Vous êtes aveugle ? »

    Si ses limites de l'agacement n'avaient pas été largement dépassé, Sakuya aurait pu rajouter "Vous croyez que j'ai une tête à faire équipe avec quelqu'un sérieusement ?", mais sa lucidité lui siffla à l’oreille qu'elle ferait mieux de ne pas tenter le diable à peine arrivé. Faire équipe n'était pas dans ses intentions, et encore moins faire équipe avec le professeur qui leur servait de nounou. Non, mais faut arrêter de rêver. Faire équipe avec les autres faibles, en voilà une bonne idée pour lui. La jeune femme relâcha la force de son poing avant de commencer à marcher sans prendre en compte les paroles du jeune homme. S'il lui fallait chasser les esprits, Sakuya était décidée à le faire toute seule. Qu'un seul autre être faible vienne me déranger et il pourra aller dire bonjour à Satan ! Comme il fallait s'en douter, l'homme n'était pas prêt à laisser partir la chaman, surtout dans ce genre condition où elle pourrait bien tuer un autre chaman parce que c'est "le moment rêvé pour le faire". Un autre élève, apparemment en retard, arriva, essoufflé, à l'hauteur du professeur qui dut détourner son attention sur celui-ci. Sakuya en profita pour continuer sa route en grognant, en étant parfaitement consciente qu'il ne la laisserait pourtant pas partir. Le village était décidément un endroit bien étrange, il avait beau être habité, les habitants se cloîtraient chez eux, sûrement à la peur des esprits. Mais quelle bande de faible ma parole ! Tout ceci la dégouttait : l'ambiance malsaine de l'endroit était peut-être la seule chose qui la rassurait de ce monde répugnant.

    « Faire équipe, la bonne blague ... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Akira Kanzawa



Masculin Age : 31
Date de naissance : 13/10/1986
Messages : 289

MessageSujet: Re: Mont Fuji Sam 21 Avr - 9:21

    Non mais elle sais à qui elle a à faire elle au moins ? Je suis son professeur ! Un minimum de respect envers moi est fort recommandé si elle ne veut pas avoir de groooos problème ! Et elle me demande si je suis aveugle ? Laisse moi rire ! Elle ne serait pas sourde en plus d'être aveugle elle ? Je me rapprochai, me mettant bien en face d'elle, baissant la tête afin de plonger mon regard violet directement dans le sien, un visage toujours neutre, mais les poings légèrement serrer.

    << Je te retourne la question. Je crois que tu n'as pas bien saisi qui était le professeur ici. >>

    Je me reculai ensuite légèrement, mais la fixant toujours avec la même intensité dans mon regard. Peu de temps après, j'entendis des bruits de pas derrière moi. Je me retournai alors, gardant les pensée de la mademoiselle dans ma tête et je portai un regard lasse aux jeunes hommes qui se présentai a nos côtés. Koro. Je me souviens de lui. Huhu ! Mais n'empêche, qu'il est en retard. Et je prends mon rôle de professeur très aux sérieux, alors ...

    << Et bien, et bien, comment se fait-il que tu sois en retard ? demandai-je, avec un ton des plus sérieux. Nous sommes ici pour jouez à la chasse aux fantômes. >>

    Ahah, sa le fait pas. Jouez et fantômes sont deux mots qui ne vont pas ensembles. A par peut être pour certain cas comme Sakuya. Je me retournai vers elle pour la regardez s'éloigner. Alors celle là, elle va passer un très mauvais quart d'heure. Je regardai ensuite Koro, me souvenant de son pouvoir. Peut être que je pourrais lui demandais qu'il là... ? Non, Akira, mauvaise idée ! Je suis professeur, un professeur n'utilise pas les dons de ses élèves afin de punir les autres. Même si c'est trèèèèès tentant. Mais, je vais tout de même garder Koro près de moi, juste au cas où. Je mis mes mains dans mes poches et m'apprêtait à lui donner les consignes, mais, je sentis quelque chose dans mes poches qui ne m'appartenait pas. Suis je vraiment fait pour être prof ? J'en ressortit une boîte de pillule, avec marquer dessus, aux marqueur : " Elric Marsh ". Je me souviens que le McCry me les avaient confié pour que j'en donne une à mon élève pour na pas qu'il "explose " si je peux dire sa comme ça. Je me maudit intérieurement d'avoir oublié ça, surtout qu'en ce moment, il devait être avec Kayla. Raaaaaaah ! Je regardai Koro avec un air assez grave.

    << Ce que tu vas faire, tu vas surveiller de loin cette jeune fille ! Interdit que vous vous battiez ! Sinon, gare à vos fesses. Pendant ce temps, je vais allez donné sa à quelqu'un, et je te retrouve après. Tu as bien compris ? >>

    N'attendant aucune réponses, je parti, ni-une, ni deux vers là ou était passé le duo, afin de retrouver celui à qui je devais donné ces caché. C'est très importants, mais au moins, Koro peut s'occuper de Sakuya pendant mon absence. J'ai assez confiance en lui je dois dire. J'espère qu'il ne me décevra pas !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Koro Juùrii

Admin


Masculin Age : 23
Date de naissance : 22/03/1995
Messages : 268

MessageSujet: Re: Mont Fuji Sam 21 Avr - 12:28

    Après avoir posé ma question, Akira se tournait vers moi après avoir 'engueuler' la jeune fille. Il me demandait pourquoi j'étais en retard mais je ne disais rien car évidemment, c'est toujours les professeurs qui ont raisons, je préfère pas m'attarder sur des truc aussi futiles. Il répondait quand même à ma question et ... Une chasse au fantômes ? Et comment on est censé les voir ces fantômes, on attend que l'un d'entre eux prenne notre corps ? Moi je suis partant, c'est assez excitant je trouve. Oui, je suis étrange mais je le vaut bien. Un petit sourire en coin un petit instant, Akira reprit ensuite la parole après s'être retourner vers la fille qui partait dans son coin, une aura très sombre la poursuivant. Il me demandait de la surveiller de prêt, pendant ce temps là, lui allait faire je ne sait quoi avec quelqu'un. Non mais, je vais pas faire gardien de gamine moi hein ! Je soupirais, assez lasse qu'il me demande ça puis , j'eus même pas le temps de lui répondre qu'il partis. Il manquerais plus que j'ai le doigt lever avec la bouche entre ouverte, comme dans les manga quand un perso se fait coupé la parole.. Enfin je vois très bien la scène. Je fronçais les sourcils puis soupirais une nouvelle fois en passant une main devant le visage. La suivre ?

    Elle va me prendre pour un voyeur ou autre truc de se genre ! Quoi que de toute façon si elle cherche la merde, je l'hypnotiserais et emmènerais là ou je veux, comme ça on sera fixés ! Je tournais alors la tête vers elle, qui partait je ne sais où, je mis les mains dans les poches puis la suivait, l'air lasse. Pourquoi je suis obligé de suivre une gonzesse ? J'aime pas ça bordeeeel. J'avais les sourcils froncer et je sentais très bien que son aura n'était pas comme les autres, elle était plus noir que la mienne mais je m'en rapprochait disons... J’espère bien, je veux pas passer pour une tapette ! Je regardais aussi autour de moi, c'était un village traditionnelle, les maison, la plupart était des sorte de temple en bois là.. Enfin, ce qui est sûr c'est que c'est très vieux ce village. Le mont aussi d'ailleurs... Logique ? Enfin bref, je m'en bas les steak moi de cet endroit, tout ce que je veux maintenant c'est de dégager ces foutu esprits. Qu'est ce qu'ils veulent que je fasse ? Je peut que hypnotiser ! A pars si les esprits décide par miracle de se montrer, cela me ferais une belle jambe ! Je soupirais encore, me mordillant l'intérieur de la joue , je veux simplement glander moi, n'est-ce pas trop demander ? Surtout que la meuf là, elle va surement savoir que je la suit et va me prendre la tête hm. ~

♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣




Koro Theme

IMPORTANT:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Mont Fuji Sam 21 Avr - 17:00

Une jeune fille aux cheveux tout aussi sombres que l'aura qui s'émanait d'elle me devança, avançant d'un pas nonchalant et pourtant décidé, vers le-dit village. Un frisson me parcourant l’échine, je me surpris même à me demander si elle était une chaman ou bien l'un de ces fameux mauvais esprits que nous devions chasser mais ce doute était fort bête ; elle était sortit du bus en même temps que le restant du groupe. Peut-être n'était-elle pas ravie de cette sortie au mont Fuji ? Je l'ignore. N'en menant pas bien large, me contentant de docilement suivre le responsable de l'activité, mes doutes et craintes concernant celui ou celle qui m'assistera ne cessaient de me rappeler à l'ordre. C'était officiel, j'étais terrifié à l'idée d'un binôme, et bien plus lorsque des groupes tels que celui d'un châtain et d'une blonde au visage peinturé commencèrent à se former sans mal. Bien heureusement, d'autres me paraissaient tout aussi égarés que moi-même, à commencer par le blond du début ainsi qu'une autre demoiselle aux cheveux d'un vert rafraichissant. Contrairement à toute attente, celle-ci vint m'interpeler d'un léger coup de coude et je pus ainsi mieux cerner sa personne. Posture peu féminine, tenue aux allures presque fictives, lunettes aux verres d'un rose orangé .. Celles-ci furent repoussées vers le sommet de son front, dévoilant ainsi ses pupilles bicolores ; des yeux verrons .. Je dus avoir l'espace d'un instant un petit sourire au coin des lèvres. Cette similitude avec les prunelles de mon cousin me réconfortait. Le fait de voir Keitaro-kun en quelqu'un m'était toujours apaisant. C'était d'ailleurs une légère ressemblance qui m'avait poussé, ou du moins aidé à tomber sous le charme de Kyle-kun. Sûrement que cet aspect de penser vous semble stupide, mais depuis l'enfance, cette fraternité et admiration me poursuit, et aujourd'hui encore, il fut toujours mon seul, ou du moins plus grand ami si je peux formuler cela ainsi. Joignant mes mains au niveau de mon buste, je songeai ensuite à sa précédente question. Faire équipe avec elle ? Mes yeux aux pupilles rosées avaient certainement du briller. Ma sauveuse !

"
Volontier ! Et je me nomme Phillip."

Lui offrant un plein sourire, mon regard se leva ensuite sur une petite boule de poils située sur le sommet de la tête de mon interlocutrice. Un furet, ou du moins, un animal de ce milieu. Et il me fallut peu pour également remarquer les deux autres compagnons de la prénommée Heather, des canidés cette fois-ci, un renard et un loup. Qu'ils étaient mignons ! Avaient-ils un quelconque rapport avec le don de cette jeune fille ? Une invocation ou bien une sorte de communication ? Je le saurais certainement bien assez tôt. Tandis que la discussion du couple proche se poursuivait, le surveillant ou professeur reprit la parole et incita le premier blond à nous rejoindre, apparemment car il nous serait utile et je n'en voyais pas le moindre inconvénient, aux premiers abords il me semblait sympathique. Les binômes furent ainsi formés - Bien que le notre avait plus l'allure d'un trinôme. Voir plus en comptant les charmants compagnons d'Heather-chan ! -, la jeune fille tout de noir vêtu trouvant place auprès du surveillant, puis vint le tour de quelques consignes de sécurité. Hochant doucement la tête pour une confirmation silencieuse, je reportai ensuite mon regard sur mes deux coéquipiers temporaires. Masashi-san et Heather-chan.

"
Je suis enchanté de faire équipe avec vous mes amis !"

Ceci prononcé avec entrain, d'une voix doublée de mon habituel accent britannique, je fis ensuite un pas, déposant un petit baiser sur les lèvres de la demoiselle, s'en suivit de celles du blond, comme me l'avait apprit Ryuku-kun. Geste affectif parait-il, et moi je ressens déjà beaucoup d'amour envers eux-deux ! Pour parler de mon énergie chamanique, je me sentais bien mieux, j'avais pu récupérer une dose suffisante de ma vigueur durant le trajet en bus, assez pour en oublier ma précédente dépense, auprès des jeunes filles de la ruelle. Me tournant vers le village vers lequel marchait de nouveau la brune sans même attendre l'adulte ou le restant de la petite troupe, un retardataire vint ensuite en courant, la respiration précipitée et je ne jetai qu'un regard en sa direction avant de prendre également route vers les habitations, marchant entre mes deux camarades. Peut-être devrions nous songer à nous organiser ? Ralentissant quelque peu, je les regardai alors à tour de rôle, toujours en souriant doucement.

"
Quelles sont vos capacités si cela n'est pas trop indiscret ? Pour ma part, il m'est possible de supprimer la mémoire ou une partie souhaitée de celle-ci .."
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Mont Fuji Sam 21 Avr - 21:49

- Mouais... j'espère qu'il arrivera rien...

Ca, c'était le genre de paroles qui foutaient des frissons à la jeune femme. Elle s'empêcha de se départir de son sourire, qui se crispa pourtant quelque peu. Au moins, il dit la vérité... Kayla suivait le groupe avec son binôme, quand ils s'arrêtèrent une nouvelle fois : leur professeur les avait à nouveau arrêtés, afin de voir où en étaient les groupes... A savoir, ils étaient les seuls formés. Très bien, c'est confirmé, tous les chamans ont un gros complexe sur les relations humaines. Ou... presque tous. La blonde pensait alors à cette fille aux cheveux verts qu'elle venait d'apercevoir. Non, il était presque certain que cette jeune femme était très à l'aise avec le monde.

Le professeur Kanzawa leur donna alors les consignes de sécurité, à savoir ne pas sortir du village, et ne pas se séparer de son binôme. A vrai dire, elle n'avait pas réellement songé à partir toute seule. Elle ne pouvait pas nier le fait que toute cette histoire de fantômes lui faisait peur. Elle n'avait jamais aimé les histoires d'horreur, et ça ne commencerais sûrement pas aujourd'hui. Alors, en vivre une... Donc, même si cette histoire de bombe humaine était assez effrayante elle aussi, la blonde ne lâcherait pas son binôme, histoire de ne pas se retrouver seule - ce qui serait le pire des scénarios pour elle.

Elle se remit à marcher, suivant Elric qui lui avait fait signe de le suivre.

- Kayla, nous sommes dans un villages touristiques right ? Donc ils doivent bien vendre des bouquins à quelque part right ? On a juste à un trouver un qui parle du chamanisme amérindien. Ils doivent avoir tout un tas de rituels bizarres...

La blonde se mit à sourire. Elle ne le voyait pas, mais savait que son tatouage avait désormais disparu, ainsi que son pouvoir par ailleurs, vu qu'elle était assez proche du Marsh pour que son don agisse. Je n'avais jamais noté l'accent, il n'en a presque pas... Sauf lorsqu'il parle anglais. Elle le regarda avec des yeux amusés, et finit par dire :

- Américain ? Ouais, sinon c'est une bonne idée... En espérant que tous ces habitants ne referment pas leurs portes...

En effet, ils étaient arrivés dans le village, et les gens semblaient se cloîtrer chez eux. Alors, est-ce que c'est à cause de cette fille bizarre en kimono avec nous, ou réellement à cause de fantômes ? Raaaah, et je vois vraiment pas en quoi mon pouvoir aidera à faire fuir des fantômes... C'est juste, pas matériel, un fantôme ! Alors le toucher, c'est une autre histoire...

La chaman avait aperçue une librairie au coin de la rue, et s'avança vers l'enseigne et la porte, grande ouverte. Un homme gigantesque apparut alors dans l'entrée, et referma brutalement la lourde porte en bois. Soufflé, Kayla ne bougeait plus. Ben, on y est... Putain, c'est ma veine quand même... Dans le reflet de la vitre d'une fenêtre, la blonde aperçut son visage. Ah, ou alors c'était ça ? Son tatouage était réapparue, puisqu'elle s'était quelque peu éloignée du Marsh. Elle se retourna alors vers lui d'un air désolé.

- Il ne va pas falloir qu'on s'éloigne trop l'un de l'autre. Ma Marque leur fait peur, et c'est compréhensible.

Pourtant, elle entendit avec surprise un certain venin dans ma voix. Elle avait été froissée par la réaction de cet homme, et ne parvenais pas à le cacher.

- Enfin, ils doivent me prendre pour un esprit, ou une personne maudite... 'Fin, je le suis mais...


Rooh, ta gueule Kayla. Elle soupira d’agacement avant de se rapprocher d'Elric, et de partir chercher une autre librairie.


Dernière édition par Kayla Redbird le Lun 23 Avr - 23:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Mont Fuji Dim 22 Avr - 20:03

J’étais épuisé… Après avoir effectué les longues et pénibles heures de route séparant la ville où j’avais résidé de House, on m’avait annoncé que la classe des Chamans, celle que j’étais censé intégrer, s’étaient rendus le jour même sur la côte Sud de l’île de Honshū afin de perfectionner la maîtrise de leurs capacités. La direction de l’établissement m’avait laissé le choix : Je pouvais, si quelqu’un était disposé à m’accompagner, les y rejoindre ou attendre bien sagement leur retour à House. J’avais jeté un coup d’œil vers mon ex-professeur de danse, qui m’avait accompagné jusqu’ici. De mon ancienne vie, il ne me restait que lui, je désirais donc m’assurer qu’un trajet supplémentaire ne le dérangeait pas. D’un signe de tête, il avait acquiescé, le sourire aux lèvres.

Dans la voiture, je trépignais d’impatience à l’idée de rencontrer et de côtoyer des gens comme moi, des non-normaux. De plus, ce travail de perfectionnement tombait à pic. Je pourrais enfin expérimenter mon don et le comparer aux autres. Cependant, j’appréhendais l’éventualité d’être à la traine. Après tout, cela faisait quand même cinq ans que je ne l’avais plus manié, ce don. Ces cinq années n’étaient d’ailleurs pas à négliger, je le savais bien… Exténué, cette pensée fut la dernière du trajet.

Louis, mon professeur académique me réveilla lorsque nous fûmes arrivés sur le Mont Fuji. Les yeux à moitié clos, je pouvais tout de même distinguer deux silhouettes au loin ; sans doute celles des élèves et du professeur. Remerciant Louis de m’avoir amené jusqu’ici, je le serrai fort dans mes bras avant de me diriger vers le groupe d’élèves, faisant de grands signes d’adieu à Louis. Ce serait sans doute la dernière fois que je le verrais, lui qui m’avait appris tant de choses, autant dans le domaine artistique que social. A présent, à mes yeux, il n’était plus seulement mon professeur. Il était également celui qui m’avait permis de survivre et d’être qui je suis à présent.

Cette situation, le fait de marcher seul quelque part, me rappeler l’époque à laquelle j’avais fugué de chez moi. A cette période, l’académie de danse et de chant avait su m’ouvrir ses bras et m’accueillir chaleureusement, j’espère qu’il en sera de même pour cette classe, et pour House tout entière. J’eus également une pensée pour ma sœur, Rin Kagamine. J’espérais qu’elle avait bien reçu ma lettre et qu’elle m’aimait toujours, malgré tout le mal et tous les désagréments que j’ai dû lui causer. Que pensait-elle de moi aujourd’hui ? Serait-elle prête à m’accueillir, six ans après ma fugue ? A quoi ressemblait-elle à présent ? Qu’était-elle devenue ? Comment allait notre frère, Len ? Tant de questions sans réponses me trottaient dans la tête. En tout cas, une chose était certaine, j’étais impatient de la revoir !

Désirant chasser ce mauvais souvenir, j’entrepris une course vers la personne de dos. Etonnement, je ne fis pas attention ni à son style vestimentaire ni à son look en général, détail qu’auparavant, je ne négligeais jamais. Au lieu de cela, je l’interpellai illico :

« Euh… Bonjour, excusez mon retard, je viens pour l’expédition des chamans. Je suppose que vous êtes le professeur de la classe. Je me présente, Rinto Kagamine, nouvel arrivant à House. »

Dans l’attente d’une quelconque réponse de sa part, je regardais brièvement le paysage qui m’entourait, n’y ayant pas prêté attention lors de ma course. Puis, je reportais mon regard sur le professeur.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Mont Fuji Dim 22 Avr - 20:58

      - Volontier ! Et je me nomme Phillip.
    Heather avait repéré le regard brillant de son nouvel acolyte, et sa nature à se faire des amis aussi facilement que l'on changeait de chaussettes l'aidait en tout. Lui souriant tout également, elle remarqua que le dénommé Phillip regardait au dessus de sa tête, et elle attrapait sa petite belette entre ses mains adroites, la mettant entre ses paumes, et elle présenta à son binôme son ami le mustélidé.
      - Elle s'appelle Greanmmhar Weasel, c'est une amie à moi depuis mon plus jeune âge.
    Ainsi, elle reposa le rongeur sur son épaule tandis qu'elle indiquait une direction à ses amis carnivores qui la suivirent sans rechigner. Les mains dans les poches, Heather avait repéré de par son ouïe que Phillip avait un très bel accent britannique, elle se sentait moins seule dans le rayon "étranger". Soudainement, elle fut tirée de ses rêveries lorsqu'on lui apprit qu'un autre chaman allait faire partie de leur groupe, le blond Masashi. Heather fut ravie, plus on est de fous, plus on rit, dit-on ! Et les voilà non pas binôme, mais trinôme ! Enfin, double-trinôme, avec les animaux d'Heather, ils faisaient le groupe le plus nombreux. La noiraude prit place aux côtés du professeur tandis que le duo formé à l'avance partait en direction des esprits malveillants. Ils semblaient réticents, Heather elle était surexcitée, elle adorait se confrontait à l'inconnu, au désagrément de la belette qui avait peur de n'importe quelles choses qui soient. Le discours du professeur Akira terminé, Heather opina en lançant un " Oui chef ! " tout à fait impulsif, étant habituée à répondre clairement à son supérieur. Et ce fut ainsi que le sextuor partit à la recherche des esprits. Phillip tourna sa tête vers ses deux acolytes pour leur faire par de ses sentiments, celui-ci de bonne humeur visiblement :
      - Je suis enchanté de faire équipe avec vous mes amis !

      - Moi de même !
    Elle était contente qu'ils commencent ainsi tous les trois en bonne entente, c'était indispensable pour la suite, dans une mission de ce genre, si aucun n'a confiance en l'un et l'autre, ils étaient tous trois dans la mouise. Elle vit Phillip faire quelques pas vers elle afin d'y déposer sur ses fines lèvres un petit baiser chaste. Heather ne comprit pas sur le coup mais il ne lui semblait pas que c'était malsain, tout au contraire, elle prit ça comme une marque d'amitié, car après tout, nous n'étions pas élevés de la même manière. Heather étant une femme qui était tout le temps débordante d'énergie, comme si cette dernière ne s'épuisait jamais, elle marchait avec un entrain et une grâce militaire, toujours carrée et droite, comme si elle suivait une ligne fixe. Ses bottes qui foulaient la terre en un son rêche et cadré, le souffle saccadé de ses animaux près d'elle, c'était comme ça qu'elle vivait, à la guerre comme à la guerre ! Jamais elle n'avait pris de pause dans sa vie, et ça ne serait certainement pas maintenant qu'elle changerait de destin ! Elle savait déjà comment elle mourrait ; avec toutes ses décorations d'honneurs militaires, avec ses bêtes autour de son lit, et avec l'honneur éternel d'avoir servie ses droits et ses principes, ainsi que son pays.

    Ils prirent route jusqu'aux habitations, jusqu'à ce qu'Heather songe à proposer une organisation. Alors qu'elle allait ouvrir la bouche, ce fut Phillip qui proposa en premier, sous le regard mi-soufflé, mi-amusé de la jeune irlandaise.
      - Quelles sont vos capacités si cela n'est pas trop indiscret ? Pour ma part, il m'est possible de supprimer la mémoire ou une partie souhaitée de celle-ci ..

      - Je peux communiquer avec tous les animaux, aussi bien marins que terrestres, et toi Masashi ?
    Nous nous tournâmes donc vers Masashi qui fut le dernier à dire son don.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Mont Fuji Lun 23 Avr - 21:08

La chaman le suivait et n'avait pas trouver con ce qu'il avait dit. La plupart des gens aurait plutôt été surpris qu'il veuille lire un bouquin pour s'aider alors que d'habitude il était plutôt porter vers la bagarre et les réflexes instinctifs. Elric avait cependant tiqué en l'entendant le questionner s'il était américain. En fait c'était pas tout à fait ça. Si son père était américain, sa mère était canadienne et il était né là-bas. Pour lui ça faisait vraiment une grande différence. De ce qu'il en savait, il détestait la mentalité des États-Unis. Mais ce n'était pas le temps de s'attarder là-dessus et il se foutait assez de corriger ou non ce genre de chose. Il n'avait pas envie d'engager avec qui que se soit une conversation sur lui-même.

- En fait canadien...

C'était plus fort que lui, il trouvait très insultants d'être comparé à ces cons d'américains. Le Marsh regarda ensuite l'échec de la blonde qui se fit claquer la porte au nez. Il ne passa aucun commentaire, trouva ça un peu pathétique et se dit qu'il n'aurait pas du laisser ça à une femme... Il allait devoir s'en occuper lui même. Il sortie de sa poche son porte-feuille et commença à en sortir de l'argent tout en écoutant Kayla revenir vers lui. En constatant que, effectivement sa marque était réapparu, il se dit que c'était pas vraiment sa faute... Ça ne devait vraiment pas être évident tout les jours de vivre de un avec un pouvoir qui ressemble plus à une malédiction qu'un don et de deux, qu'il soit aussi... apparent.

- T'en fait pas... et puis, je vais te montrer le passe-partout universel pour entrer n'importe où. Suis moi.

Mais au lieux de partir vers une nouvelle librairie, il retourna à la porte qui leurs avaient été claqués aux visages. Pas qu'il le prenait un peu personnel en sachant que c'était de la discrimination envers son... espèce ? race ? alignement ? Qu'importe. Elric ne se gêna pas pour ouvrir la porte et quand le libraire apeuré voulu leurs dire de sortir, il montra la pile d'argent qu'il avait dans les mains. Il y avait pour dix milles yens. Le libraire accepta cette ''modeste'' offrande pour leur laisser le droit de fouiller dans les bouquins.

Le Marsh se mit donc à chercher en essayant de ne pas trop s'éloigner de sa colocataire pour ne pas redonner une frousse d'enfer au marchant qui les surveillaient d'un air douteux.

- C'est pratique l'argent non ?

Et ironiquement il avait toujours trouver répugnant ce genre de passe fait à l'aide du pouvoir de l'argent, mais il fallait dire que dans ce temps là c'était son père qui avait le cash et lui non. Dans ses recherches de livres, le Marsh fronça les sourcils. Malgré qu'il parlait bien japonais... avec l'écriture c'était différent... disons qu'il connaissait les katakana et les hiragana mais les kanji... Et c'est pas qu'il voulait pas le dire mais... il ne voulait pas marcher sur son orgueil.

- T'as trouver quelque chose Kayla ? Parce que moi... nothing... S'il n'en on pas de livre comme ça ici... on fait quoi ?

Niveau idée il était plutôt à sec. Le chaman s'accrocha les pouces dans les poches de son pantalons et pianota nerveusement avec ses doigts. Non en fait il en avait des idées mais elles n'étaient pas dans le contexte, du genre, fumer de la mari... glander, écouter de la musique, voir Julian... Eh merde, il pouvait pas partir de sa tête un peu celui-là ?

- J'vois vraiment pas en quoi nos pouvoirs peuvent êtres utiles pour se débarrasser de connards de fantômes...

Voilà, c'était dit et il espérait ne pas être le seul dans cette situation. Kayla pouvait rendre aveugle... mais rendre aveugle un truc qu'elle ne pouvait pas toucher... qui de toute façon était déjà mort... Et lui quand il approchait des choses surnaturelles elles disparaissaient...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Mont Fuji Mar 24 Avr - 14:26

- M... merci...

Gênée, Kayla regardait le sol avec une moue butée. Qu'il réussisse là où elle n'était pas arrivée ne l'embêtait pas, loin de là. Cependant, qu'il réussisses avec des moyens pareils, ça c'était agaçant. Elle n'avait même pas pensé à cette solution, répugnante. L'argent. Cette chose détruit aussi bien qu'elle créée. Je déteste ça. Pourtant, dans un monde pareil, l'argent était souverain, et Elric l'avait déjà compris et accepté.

Entrés dans la librairie, le gérant les regardait, soupçonneux. Il avait haussé les sourcils en voyant son visage, désormais vierge de toute marque bleue. Puis il les avait laissés, tandis qu'il cherchaient dans la section paranormal et chamanisme. Elle feuilleta plusieurs livres, tous traitant de totems d'animaux, de roue de la médecine. La chaman se rendit alors compte avec gêne de sa totale ignorance sur le sujet, et elle fut bien étonnée de découvrir qu'il y avait autant d'animaux pour les totems, animaux si importants dans le chamanisme amérindien. Elle repensa alors à la jeune chaman aux cheveux verts qu'elle avait vu plus tôt, et se rappela des trois étranges animaux l'accompagnant, un renard, un loup et une belette, tous cités dans les livres qu'elle lisait.

Elle referma de nombreux livres poussiéreux en soupirant, insatisfaite de ses recherches, et en attrapa un autre en regardant son colocataire qui revenait à présent vers elle, comme découragé.

- T'as trouver quelque chose Kayla ? Parce que moi... nothing... S'il n'en on pas de livre comme ça ici... on fait quoi ?

Elle secoua négativement la tête en guise de réponse, plongée dans la lecture. Ce qu'on fait ? Absolument aucune idée... Raah, c'est putain de rageant, on est sur le mont Fuji, dans un village hanté, et rien dans ces foutus bouquins ! Elle voulut balancer le livre qu'elle tenait, mais le regard du vendeur dans son dos l'en empêcha. Le livre qu'elle lisait traitait des sept principes importants dans le chamanisme hawaïen. Elle le lit tout de même, pensant que tout était lié.

Spoiler:
 

Elle le referma toutefois, en soupirant une nouvelle fois.

- Rien. Rien de rien dans ces fo... bouquins.

Elle lança un regard rageur vers le gérant de la librairie qui ne les lâchait pas du regard. Tout ce qu'elle avait pu apprendre était que le chamanisme en lui-même était une pratique centrée sur la méditation entre les êtres vivants et les esprits, comme les âmes ou les morts. Mais absolument rien sur de quelconques esprit frappeurs. Elle regarda quelques minutes le Marsh, approuvant ses paroles des yeux. Oui. Ca je le sais déjà que nos pouvoirs ne serviront sûrement pas. Qu'est-ce qu'on peut faire, bordel de m... Elle redressa soudain la tête, comme si une idée de génie lui était apparue.

A vraie dire, ce n'était pas une idée de génie. Pas même une bonne idée du tout. Ils étaient ici pour rassurer les villageois, pas les terroriser. Elle regarda alors avec un regard indifférent le vendeur. Mais celui-ci l'avait réellement agacée. Il mérite bien une remise en place non ? Sans en parler à son partenaire, vu qu'elle n'était pas sûre de sa réponse, elle avança rapidement mais sûrement vers le résident. Sa Marque réapparut, elle le sut instantanément quand les yeux de l'homme s'agrandirent de frayeur. Il était contre un mur, entouré d'une commode et de son bureau. Kayla avançait vite. Elle arriva bientôt à sa hauteur, et le regarda droit dans les yeux.

- J'en ai assez de jouer aux détectives. Que pouvez-vous me dire à propos de ces esprits dans votre village ?

Devant l'air muet de son interlocuteur, elle s'agaça bien plus vite que prévu. Elle prenait toutefois bien garde à ne pas le toucher. Ses yeux se plissèrent, et sa voix se remplit du même venin que plus tôt.

- Je vous déconseille de ne pas me répondre. Je peux être assez persuasive, et vous ne voudriez pas savoir.

Les yeux de l'homme s'agrandirent d'une frayeur palpable. Pourtant, la blonde ne s'amusait pas. Elle n'aimait pas tourmenter les gens, mais cet personne l'avait mise en colère.

- Je... Je ne sais rien, je ne sais pas de quoi vous parlez, et... Ah !

Il poussa un cri lorsque le poing de la jeune femme s'arrêta à quelques centimètres de son visage. Elle reprit avec une voix fermée et pourtant mielleuse.

- Je vous ai pourtant dit de répondre vite non ? la chaman s'emporta alors, criant presque. Je ne suis pas un de vos foutus fantômes !!

L'homme se mit à gémir, et se tassa sur lui-même, protégeant son visage avec ses mains. La Marque de Kayla l'effrayait tant qu'il n'osait même pas l'attaquer. C'est si... pathétique...

- Les... les gens... ils se font posséder... par... des démons !
- Et ben voilà... C'était pas très compliqué... sourit la jeune femme. Et comment les reconnaissez-vous ?
- Ils... Les gens... ils entrent en transe, ils... n'arrêtent pas de trembler, comme ça.

Il imita alors quelqu'un entrant en convulsion. Perplexe, Kayla se recula et regarda le gérant, avec des yeux où se mélangeaient la pitié et l'incrédulité. Puis elle allait retourner vers Elric sans même le remercier. Dos tourné au gérant, celui-ci reprit quelque peu de l'assurance et parla plus fort, à l'adresse de son colocataire.

- Dégag... Dégagez maintenant, toi et ta folle de copine !

C'était les mots de trop. Le coup partit tout seul, Kayla avait pivoté pour asséner une claque monumentale au vendeur, qui resta bouche bée. Puis il poussa un petit cri, semblable à celui d'une souris. La blonde retourna vers le Marsh, sans un regard pour cet homme arrogant.

- Je crois qu'on a nos informations. On ferait mieux d'y aller.

La chaman ne souriait pas, son visage était juste fermé. Elle savait son pouvoir actif. Elle savait que cet homme était désormais aveugle. Elle savait cependant que l'effet était temporaire. Elle l'entendit gémir, disant qu'il ne voyait rien, mais elle ne fit rien. Je ne l'ai pas touché assez longtemps pour que ce soit perpétuel. Ca sera fini dans quelques minutes. Elle sortit alors de la boutique comme si de rien n'était.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Akira Kanzawa



Masculin Age : 31
Date de naissance : 13/10/1986
Messages : 289

MessageSujet: Re: Mont Fuji Mer 25 Avr - 16:45

    Je m'étais préparé à partir en courant pour vite me débarrasse de ces cachet, mais avant que j'eu le temps de m'élancer que l'on m'interpella. Manquais plus que ça ! Que l'on me dérange ! Je me retournais alors pour voir à qui j'avait à faire, et je me retrouvai en face d'un petit blondinet. C'est qui lui ? Je le regardai quelques instants en l'écoutant. Encore un nouvel élève ? Le groupe des chamans c'est vraiment agrandi. Et je commence à me demander si je vais pouvoir tous les gérer. Il me semblait que normalement, un autre adulte aurait du m'accompagner. Raaaaah ! Je le hais avant même de le connaître. Je sens que chasser les fantômes avec tant de gosse ne va pas être une partie de plaisir .... Je reporta mon attention sur tous les autres jeunes qui partaient. Mince, je ne leurs ai même pas dit o`l'on devait se retrouver ! Si ? Non ? RAAAAAH ! MERDE A LA FIN !

    << Et bien, je te souhaite la bienvenue parmi les chamans, et en effet, je suis le professeur ! Akira Kanzawa, mais appel moi monsieur ! Ou madame pour les intimes. Et bien, Rinto, tu tombes à pique, j'allais partir, mais maintenant, tu viens avec moi ! Et presse le pas, je t'expliquerais tout en chemin ! >>

    Lui faisant signe de le suivre, ce que le blondinet fit évidement, Akira partit en direction de Elric et Kayla, se servant de son don, pour tenter de les localiser. Une fois fait, je me dirigeai comme je pouvais, et comme je l'ai dit, j'expliquai à Rinto le pourquoi du comment.

    << Et bien, nous sommes en missions en quelques sortes. Ce village est hanté par des esprits. Des mauvais esprits, certains plus puissants que d'autres, mais peu importe. Nous avons, ou plutôt, vous avez comme mission de rassurer les villageois et de faire partir ces esprits. Pour le moment, je les ai lâchés sans rien leurs dire de plus, je parle de tes camarades hein, et je veux voir comment ils sont capables de se débrouiller en autonomie. Ah, oui, ils sont en groupes aussi. Faut pas rester seul, tu as compris ? >>

    N'attendant aucune réponse, je continuai à marché vite, et je finit par apercevoir le duo qui sortait d'un bâtiment . Mais c'est parfait sa ! Je m'approchai d'eux en les interpellant, et je fourrai ma main dans ma poche pour en sortir le flacon de pillules pour Elric.

    << Prends. lui avais-je ordonner, assez perturber du fait de ne pas pouvoir lire dans leurs pensées. Et, on se retrouve dans une heure à l'auberge du village. Vous passerait la nuit là bas. Oh, et je vous présente Rinto. Oh, et j'ai une brillante idée, il va intégrer votre petit groupe ! C'est parfait ! Alors à ce soir ! >>

    Aussitôt, je me retournai pour partir à la recherche de l'autre groupe, pour tout de même voir ou ils s'en sont, et les prévenir pour l'auberge de ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Mont Fuji Mer 25 Avr - 20:45

NANAMI & HAKU SONT CEUX QUI TIENNENT L'AUBERGE
    Akira, mon oncle, avait fait appel à moi pour que je puisse aider son groupe de chamans à réussir leur mission. A l'heure qu'il était, je savais qu'ils étaient déjà dans les environs, à flâne dans les rues pour trouver un indice pouvant les mener sur une quelconque piste. Chasser des mauvais esprits sans pouvoir communiquer avec eux, je me demande encore si c'est possible. A tous les coups, ses élèves devaient demander des informations, dans les quatre coins de la région aux gens qui rencontraient. Du moins, c'est ce que moi j'aurais fait, si je n'aurais pas eu la chance ou la malchance d'être l'un des leurs, l'un de ces esprits.

    Assise, les genoux au sol, j'allumais la dernière bougie. Elle allait servir, comme toutes les autres déposées avec précision par terre, circulairement, à faire venir les mauvais esprits une fois la nuit tombée. En pleine journée, où la lumière éclaire, ils ne se montrent pas, car tout simplement ils ne peuvent pas. Je suis bien placée pour le savoir. Quand je n'étais qu'une vague brume blanche, un fantôme, je ne pouvais pas apparaître visiblement en face des personnes que j'espionnais. Ni ma famille, ni mes meilleures amies, dont Aerith et Kisame pouvaient me voir. Mais ce n'était pour moi pas un problème, bien au contraire. Je suis morte à huit ans, à cet âge là, si je serais apparue devant mes copines, je les aurais probablement effrayé, et ça je ne le voulais pas. J'avais déjà vécu la peur à l'état pure, une sensation que je ne souhaite à personne de ressentir, ni même à mon pire ennemi, même si concrètement... je n'en ai jamais eu. Ou presque. Une fois, j'ai cru en avoir un. Kisame. Et cette fois lui coûta la vie, et me redonna la mienne. Je suis prisonnière dans son corps, un corps qui me demande beaucoup d'attention et de soin pour ne pas pourrir. Je risque de redevenir fantôme bientôt si je ne change pas d'enveloppe corporelle dans les années qui suivent, mais je ne sais pas où m'en trouver une. Je n'ose pas demander à Haku non plus, mon petit-ami depuis mon séjour à HouseFukkou. C'est une discussion que les gens normaux ne devraient pas tenir. Puis, je ne veux pas lui faire du tracas, il en a déjà assez avec le mien. Mieux vaut qu'il profite de la vie, de notre vie, qui consitait ce jour-là à préparer l'auberge pour l'arrivée des élèves de mon oncle.

    Me mettant alors sur mes jambes pour me déplacer jusqu'à la cuisine, je me mis à continuer de préparer ce que j'avais mis sur le feu. Des repas traditionnels japonais, les repas que mon oncle préfere. Cuisinant avec amour, je fus surprise par l'arrivée de Haku dans la cuisine, qui me demanda ce que je faisais de bon. Lui souriant, je lui répondis en langage de signes, étant muette, de gouter avant de me complimenter. Tendant la cuillère dans sa direction pour qu'il puisse s'abreuver de la soupe miso fraîchement finie, c'est anxieuse que j'attendis son verdict.

    Apparemment, c'était bon. Contente de moi, j'esperais que ça le soit aussi pour le fins palais des futurs invités. Desserrant mon tablier pour le suspendre sur le crochet fait à cet effet tout en vérifiant par la porte ouverte qu'aucune bougies ne s'étaient éteintes au salon, je me mis à stresser. Encore et toujours. Et si les élèves s'étaient perdus ? Ou pire, si ils s'étaient retrouvés dans un endroit sombre, bondé de mauvais esprits, leur voulant du mal ? Tripotant nerveusement mes mains, je pus me calmer seulement quand Haku me serra dans ses bras, me rassurant comme il avait l'habitude de le faire. Lui embrassant la joue pour le remercier de tout ce temps et de cette patience dont il faisait preuve avec moi, je lui pris la main et le traina jusqu'au balcon, pour qu'il reste avec moi lors de la venue des premiers chamans en herbe. C'est que je risque de ne pas pouvoir les accueillir correctement avec mon handicap...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Mont Fuji Jeu 26 Avr - 10:25

« Et bien, je te souhaite la bienvenue parmi les chamans, et en effet, je suis le professeur ! Akira Kanzawa, mais appelle moi monsieur ! Ou madame pour les intimes. Et bien, Rinto, tu tombes à pique, j'allais partir, mais maintenant, tu viens avec moi ! Et presse le pas, je t'expliquerais tout en chemin ! »

En le regardant avec attention, je remarquais bien qu'il n'était pas complètement à son aise. C'était peut-être le nombre d'élèves sous sa responsabilité qui le rendait si nerveux ? Ou bien encore le fait qu'un nouvel arrivant débarque comme ça, sans papier administratif ni rien de la Direction de House ? Enfin bref, peu importe le problème qu'il rencontrait, je pressentais bien qu'il éprouvait quelques difficultés à assimiler tous les évènements. Néanmoins, je ne critiquerais pas. Je ne sais pas si, dans sa situation, j'aurais réussi à tout correctement gérer.

A peine avait-il prononcé les derniers mots de sa phrase qu'il se dirigeait déjà vers un autre point du mont Fuji, m'indiquant, d'un simple signe de la main, de le suivre. M’exécutant aussitôt, j'entrepris la marche, le succédant. Portant toujours un regard sur Akira, je pus discerner sa concentration ; il faisait quelque chose. Mais quoi ? Je ne le savais pas et je ne comptais pas chercher à le savoir. Dans l'attente de me familiariser avec les chamans, j’exécutais docilement les ordres, ne souhaitant pas me faire remarquer dès mon arrivée. Je marchais donc sur ses pas lorsqu'il reprit la parole, ne freinant pas sa course pour autant.

« Et bien, nous sommes en missions en quelques sortes. Ce village est hanté par des esprits. Des mauvais esprits, certains plus puissants que d'autres, mais peu importe. Nous avons, ou plutôt, vous avez comme mission de rassurer les villageois et de faire partir ces esprits. Pour le moment, je les ai lâchés sans rien leur dire de plus, je parle de tes camarades hein, et je veux voir comment ils sont capables de se débrouiller en autonomie. Ah, oui, ils sont en groupes aussi. Faut pas rester seul, tu as compris ? »

Un seul regard sur mon nouvel enseignant m'avait suffit à comprendre qu'il ne s'attendait à aucune réponse de ma part. Cependant, ne pas répondre lorsque l'on me posait une question, même ainsi, ce n'était pas dans ma nature. Je voulus donc m'arrêter, tenté d'utiliser mon don afin qu'il soit enfin d'humeur à m'écouter mais, je renonçai ; ça ne servait à rien. Je me contentai, pour cette fois, d'un hochement de tête, à peine perceptible.

Discernant le ralentissement soudain d'Akira, je relevai la tête pour apercevoir deux autres élèves, certainement chamans eux-aussi. A l'arrivée du professeur, les deux élèves se figèrent le temps qu'Akira remette des sortes de pilules à l'autre mec. Quelques indications peu précises se décrochèrent de sa bouche avant qu'il ne s'en aille. Un truc genre :

« Prends. lui avais-je ordonner, assez perturber du fait de ne pas pouvoir lire dans leurs pensées. Et, on se retrouve dans une heure à l'auberge du village. Vous passerez la nuit là-bas. Oh, et je vous présente Rinto. Oh, et j'ai une brillante idée, il va intégrer votre petit groupe ! C'est parfait ! Alors, à ce soir ! »

Alors ça, c'est quelqu'un que je déterminerais facilement d'expéditif. Et dire qu'il allait être mon professeur tout au long de mon interminable séjour à House. Me ressaisissant, je regardais tour à tour les deux élèves qui me faisaient face. Ils faisaient presque deux fois ma taille. Cependant, je ne me laissais pas impressionner par ce détail et me lancer :

« Salut ! Euh... Dites, il est toujours comme ça ? »

Joignant le geste à la parole, je montrais du doigt la direction qu'Akira avait pris avant de disparaître au loin. J'eus un petit sourire nerveux avant de demander :

« Et, au fait... Vous êtes qui ? »

Bon, certes, ce n'était pas la meilleure façon de formuler cette question mais, c'était la première qui m'était venue à l'esprit donc...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Mont Fuji Jeu 26 Avr - 20:27

Avec évidence, Kayla n'avait pas aimé son moyen pour entrer dans la librairie et s'imagina quel genre d'opinion elle pouvait se faire sur lui maintenant... Plus elle devait en apprendre sur ''lui, plus elle devait le détester... Quoi qu'il ne laissait filtrer que certaines informations qui n'étaient pas toutes vrais ou comme avec cette histoire d'argent, n'était pas vraiment dans ses valeurs. Sauf que d'une certaine manière... il pensait pouvoir s'y habituer à ce genre de moyen avec sa carte platinum qui semblait sans fond. La chaman non plus ne semblait avoir rien trouvé d'intéressant ou d'utile dans ces ''foutus bouquins'', comme elle l'avait censuré. Le Marsh continua son farfouillage qu'il savait inutile jusqu'à ce qu'il remarqua sa colocataire aller d'un air fâché vers le propriétaire de la boutique. Il fronça les sourcils , ne sachant pas s'il devait s'inquiété ou pas mais vu comment elle commençait, le pauvre n'allait pas survivre. La petite blonde comptait sur sa Marque pour faire peur au libraire, qui celui-ci passa prêt de se faire dessus en passant, et ainsi le questionner d'avantage. Il était vrai que comme il était villageois de ce coin, il devait en savoir plus qu'eux. À moins qu'il soit con et qu'il n'ai rien remarqué... Il se révéla en effet con mais surtout d'essayer de ne pas parler à la blondinette. À un moment il cru devoir avancer pour aller lui aussi faire ses menaces mais comme il aurait fait disparaître le tatouage de Kayla avec son pouvoir...

Et puis elle se débrouilla bien. Surtout à la fin. Elric regarda fasciné le libraire être victime du terrifiant pouvoir de sa colocataire. Il était à ce moment assez heureux de ne pas pouvoir en être touché. Ne plus voir devait avoir tout un tas d’inconvenant qu'il n'avait pas pensé lorsqu'il avait testé si oui ou non il était immunisé lorsqu'il l'avait rencontré. Le Marsh réprima un sourire sadique alors qu'il lorgnait le pathétique homme devenu aveugle. Il attendit que Kayla sorte pour s'approcher de celui-ci. Il n'avait pas du tout aimé la manière dont il avait insulté la chaman. Il attrapa le libraire par les cheveux, celui-ci ne pu pousser qu'un court cri de peur avant que le Marsh ne plaque son autre main sur celle-ci. Elric fixa l'inconnu qui ne semblait toujours pas le voir dans les yeux.

- Oh ? Alors mon pouvoir n'est pas rétroactif... J'aurais au moins appris un truc aujourd'hui.

Il lâcha l'homme et partit rejoindre sa colocataire. Il savait maintenant que son pouvoir n'annulait pas les effets qui avaient déjà été lancées. Donc son don devait fonctionner d'une autre manière. Quand même content de sa découverte, il rattrapa la blonde qui semblait toujours autant furieuse.

- T'as bien fait pour ce con.

Le chaman n'avait pas grand chose de plus à rajouter. Il l'a trouvait de plus en plus génial cette fille. Ils se remettaient à marcher lorsque leur prof débarqua suivit d'un petit blondinet tout mignon et tout nouveau. Hum... il était violable... Et c'est ensuite qu'il se passa le commentaire que tout le monde était blond par ici alors qu'ils étaient au japon mais... en comprenant que c'était lui aussi un chaman il ne voulu pas vraiment poser de questions. House regorgeait de mystère, il y en avait des plus important. Bref, la tornade Akira passa pour lui donner des cachets, qui n'était malheureusement pas les siens. Il en lu tout de même la notice, énervé en ne comprenait pas trop en quoi ça l'aiderais. En plus, il était seulement écrit que c'était ''contre les explosions''... pas très précis comme truc. À ce qu'il comprenait de ce que le prof avait dit il était cependant très déplu de savoir qu'ils allaient aussi dormir tous dans une auberge... Ça commençait mal, dormir... probablement qu'il n'arriverait pas à fermer l'oeil... Tsss, dormir dans un endroit hanté mais quel idée... Il y aurait surement des filles pour faire ''kyaaa kyaaa'' toute la nuit car elles auraient peur et lui il devrait enduré ça ? Non merci.

Alors quand le petit blond se présenta... Rinto c'était ça ? en tous cas bref... quand il se présenta Elric était un peu à cran et ça se ressentit dans le ton de sa voix.

- Aucune idée... j'espère que non...

Le Marsh n'avait pas vue souvent le prof chaman, pour ne pas dire qu'aujourd'hui c'était la première fois, mais il savait déjà qu'il ne l'aimait pas. Il pencha les yeux sur la demi-portion devant lui et soupira. Après la chasse au fantôme ils devaient maintenant faire du baby-sitting ? En espérant que Kayla aime les enfant parce que lui il aimait surtout les botter...

- Moi c'est Elric... la blondinette c'est Kayla.

Un chaman de plus à sa proximité... Cette sortie devenait dangereuse... Et depuis quand il y avait des enfants à House Fukkou ?


Dernière édition par Elric Marsh le Ven 27 Avr - 20:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mont Fuji

Revenir en haut Aller en bas

Mont Fuji

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

+

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House Fukkou :: Ect.. :: Ce qu'il reste-