AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Mont Fuji

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Mont Fuji Jeu 26 Avr - 22:41

Elric sortit à son tour, pourtant de nombreuses secondes après sa partenaire. Elle le regarda, étonnée, puis haussa les épaules et reprit un air indifférent. Peu importe ce qu'il a fait avec l'autre imbécile. Il a pu le tuer, j'en ai rien à cirer.

- T'as bien fait pour ce con.

Non, sans blague ?... Exaspérée, Kayla ne parvenait plus à faire la moindre tentative d'humour. Elle ne répondit rien, se contentant d'acquiescer. Alors qu'ils avaient commencés à repartir, leur surveillant - Akira - arriva d'un air pressé vers eux, bientôt suivi d'un jeune garçon, blond comme les blés. La chaman s'étonna effectivement de rencontrer un autre blond qu'elle dans la House, cette couleur étant peu répandue au Japon. Mais à vrai dire, pour sa part, l'explication était simple : un père oriental mais une mère occidentale et blonde elle aussi. Le professeur chaman tendit une boîte qui semblait contenir des médicaments à son colocataire, avant de leur présenter le petit nouveau.

- Prends. Et, on se retrouve dans une heure à l'auberge du village. Vous passerait la nuit là bas. Oh, et je vous présente Rinto. Oh, et j'ai une brillante idée, il va intégrer votre petit groupe ! C'est parfait ! Alors à ce soir !

"Petit" était vraiment le bon terme. Le jeune homme ne dépassait pas les un mètre cinquante, et même Kayla qui n'était pourtant pas très grande malgré ses dix-huit ans le dépassait. Avec un air mi-effaré, mi-peiné, elle contempla son professeur. Il est dingue, ou il le fait exprès, c'est pas possible... Elle reporta alors son attention sur Rinto, qui avait rejoint leur groupe, tandis qu'Akira s'en allait d'un pas pressé. Alors comme ça on dort dans une auberge ? Ah... Oh putain... j'espère qu'on a des chambres individuelles, ou celles habituelles de colocation ! J'ai vraiment pas envie de me retrouver avec l'autre en kimono, elle a pas l'air commode... Même pas du tout ! A se demander si c'est pas elle, l'une de nos fantômes ! Effectivement, les pensées de la chaman divaguaient. Elle fut bientôt ramenée à la réalité par les questions/réponses de ses deux partenaires.

- Salut ! Euh... Dites, il est toujours comme ça ?
- Aucune idée... j'espère que non...

Oula, j'espère pas... La chaman ne répondit rien, les paroles de son colocataire résumant bien ce qu'elle pensait elle-même. Elle se contenta donc de regarder les deux jeunes hommes. Le châtain soupira alors, faisant s'interroger la blonde sur ses raisons.

- Et, au fait... Vous êtes qui ?
- Moi c'est Elric... la blondinette c'est Kayla.

Cette fois-ci, la chaman avait prévu de répondre. Elle en fut tout de fois empêchée par le Marsh, auquel elle lança un regard où se mélangeaient l’agacement et l'amusement. Blondinette ?! Elle fit semblant d'être offusquée, tournant ostensiblement le dos au chaman pour se retrouver en face du blond. La Marque de la jeune femme était toujours présente sur son visage, et la blonde se mit à sourire en l'imaginant apparaître et disparaître toutes les cinq minutes.

- Salut Rinto. Nouveau ?

La question parfaite qui n'attend pas de réponse ! Quoique... La blonde était elle-même une nouvelle : arrivée la veille de la sortie, elle n'avait alors rencontré qu'Elric, à cause de leur colocation. Le jeune blond pouvait aussi bien être un ancien. Pourtant, son intuition lui soufflait qu'il en était tout autrement. Et comme elle avait pu le lire dans les livres de la librairie - l'une des rares choses utiles dans ces bouquins - c'est que les chamans doivent absolument se fier à leur intuition.

- Au fait... Je... Enfin, comme tu as remarqué, on doit chasser des... fantômes. Et pour ça, il va falloir utiliser, Dieu sait comment, nos dons. Donc je voulais savoir quel était le tien, histoire de pouvoir se préparer.

Sujet délicat. Je n'aime pas en parler, c'est peut-être son cas aussi... Mais bon, on a pas tellement le choix... La chaman tenta un sourire rassurant pour mettre Rinto plus à l'aise.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Mont Fuji Dim 29 Avr - 11:07

Sous les "ordres" du professeur qui explique que je serais "d'une grande aide", je me retrouve avec deux autres personnes qui font déjà connaissance un peu plus loin. Heather et Phillip. En les rejoignant, je cherche par quel moyen l'enseignant pense que je puisse être utile, mais ne trouve rien de spécial. bon, eh bien, on verra sur le moment. En arrivant à leur hauteur, je leur souris et me présente, même si cela semble inutile.

<< Ravis aussi >> leur lançais-je en un sourire alors qu'ils expriment leur joie de former ce trio.

Notre séjour ensemble commence donc dans une bonne ambiance. Tant mieux. Alors que je les observe, Phillip s'approche de Heather pour déposer un baisé sur ses lèvres, avant de faire de même avec moi. Je ne comprend pas tout de suite. Non, je comprend pas tout court en faite. Mais bon, si ça lui fait plaisir, je ne suis pas contre. Peut etre une coutume ? Je ne sais pas. Bah, ce n'est pas grave. Je reprend mon observation tandis que nous marchons côte à côte. J'observe aussi les animaux autour de la jeune aux cheveux verdoyant. Cette femme semble savoir ce qu'elle veut et déterminée. Quant au jeune blondinet, il m'a l'air très gentil et affectueux.

Bon, au niveau de l'ambiance, aucun signe ne me permet de croire qu'elle se détériorera durant le séjour, pour le moment. Tant mieux. Lorsque Phillip demande qu'elles sont nos "capacités" et explique qu'il est capable d'effacer la mémoire, je sors de mes pensées, écoutant Heather avouer qu'elle communique avec les animaux. Ça explique leur présence si proche d'elle. Ils se tournent vers moi, attendant que je leur explique les miennes. Je m’arrête, cherchant la manière la plus claire de leur expliquer. J'opte finalement pour seulement quelques mots. S'ils ne comprennent pas, ils demanderont. Je n'avais jamais eu à expliquer cela, c'est compliqué.

<< J'ai comme.. un radar, un GPS dans la tête, si je puis dire. >> expliquais-je en hésitant.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Mont Fuji Dim 29 Avr - 19:53

Je regardais tour à tour sur ceux qu'Akira venait de désigner comme mes partenaires pour cette "mission". D'un côté, un grand brun présenté sous le nom d'Elric et de l'autre, une blondinette, comme il l'avait si bien dit, nommé Kayla. A première vue, ils avaient, tous deux, l'air sympathique, bien qu'Elric me regardait comme si j'étais encore un gamin tout juste sorti de l'école primaire. Certes, je me sentais un peu petit à côté de lui mais, ce n'est pas la taille qui faisait l'homme. Merde à la fin, j'ai dix-neuf ans tout de même ! Mon regard se portait à nouveau vers la blonde qui ouvrait la bouche, prenant la parole :

« Salut Rinto. Nouveau ? »

Je la regardais alors dans les yeux. Pour poser ce genre de question, il fallait soit que la jeune fille n'en soit pas à sa première année à House ; ou bien, au contraire, qu'elle vienne tout juste d'arriver dans l'établissement et qu'elle soit à la recherche de quelqu'un dont, tout comme elle, l'arrivée était toute récente. Hum... Finalement, cette réflexion ne m'avait pas servi à grand chose, pour ne pas dire à rien. Même après cette rapide analyse, je ne savais toujours rien de la jeune fille. Comme quoi, quelques fois, il n'y avait rien de meilleur que les mots afin de connaître les gens. J'entreprenais donc de lui répondre :

« Salut ! Et oui, comme tu l'as surement deviné, mon arrivée à House ne remonte qu'à quelques heures à peine. Pour te dire, je n'ai pas encore eu le temps de voir ma chambre. J'étais tout juste arrivé là-bas que la Direction m'a redirigé ici afin de ne pas rater cet évènement qui selon eux, nous aidera à mieux se connaître et à mieux maîtriser nos "dons". Enfin bref... Et vous deux, ça fait longtemps que vous êtes ici ? »

J'eus un petit rictus intérieur ! Dès mon arrivée, les gens d'ici allaient déjà me prendre pour une pipelette vu tout ce que je venais de déballer en quelques phrases à peine. Sur ce coup-là, j'avouerais que j'avais été tenté d’utiliser mon don sur les deux afin de savoir comme ils avaient réagit, histoire de connaître un peu plus leur caractère. Néanmoins, je me retenais tant bien que mal, autant ne pas me faire trop remarqué à l'arrivée.

Je faisais ensuite face à Elric afin de lui dire à propos de mon âge. Non pas que je veuille m'étaler sur ma vie mais, je détestais tout simplement que les gens me prennent de haut ou encore me croit beaucoup plus jeune que je ne le suis réellement.

« Au fait, Elric, juste pour mettre ça au clair, je ne suis pas si jeune que tu le crois. J'ai bien vu comment tu avais réagit à ma présence mais non, je ne suis pas un gamin de douze ans. En réalité, j'en ai dix-neuf. Tout ça à cause... Enfin bref, je ne vais pas vous parler de ma vie en long et en largeur, je voulais juste mettre ça au point afin qu'il n'y ai pas de mal entendu. »

Au final, je me sentais encore plus ridicule que si je n'avais rien dit. Les deux autres adolescent devaient se demandaient sérieusement quel était mon problème. C'est vrai quoi, pourquoi j'avais voulu éclaircir ce point, il s'en serait forcément rendu compte à un moment ou un autre. Heureusement, comme pour me sortir de mon embarra, Kayla pris la parole :

« Au fait... Je... Enfin, comme tu as remarqué, on doit chasser des... fantômes. Et pour ça, il va falloir utiliser, Dieu sait comment, nos dons. Donc je voulais savoir quel était le tien, histoire de pouvoir se préparer. »

A voir l'air qu'elle prenait et le sourire nerveux dessiné sur ses lèvres, je remarquais bien qu'elle ne savait pas si c'était un sujet avec lequel j'avais des difficultés ou autre.

« Ne t'inquiète, je me fiche de parler de mon don ! Et pour répondre à ta question, je suis capable de ressentir les émotions des gens et de les modifier à ma guise. Et vous ? »

Cette expression a été, j'en étais certain, typiquement créait dans les moments comme celui-ci, où les gens ne savent plus quoi dire.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Mont Fuji Mer 2 Mai - 19:59

À ce qu'il pouvait voir, la blondinette n'était elle non plus pas des plus a l'aise avec le mioche. Mais c'était peut-être seulement aussi parce qu'elle n'était pas certaine que sa question soit approprier. Il devait tout de même admettre que c'est pas parce qu'il n'aimait pas les enfants que tous le monde devaient les détester pour être en commun accord avec lui. Elric recula d'un pas en regardant ailleurs, preuve évidente d'un certain dédain qu'il ne se dérangea même pas à cacher. Petit, blond, grand yeux vert, tout mignon... Pourquoi est-ce que tout le monde qu'il rencontrait ressemblait tant à des personne qui faisait parties de sa vie d'avant ?

Au contraire de la personne à qui Rinto lui faisait penser, celui-ci parlait beaucoup... et trop... et pour rien dire en fait. Qu'est-ce que c'était énervant, il l'aurait préféré muet. Tsss. Putain que ce petit blond ne disait rien d'intéressant... Après avoir vaguement entendu sa colocataire répondre qu'elle était arrivée à peine la journée d'avant, il répondit brusquement.

- Depuis quelques semaines.

Il ne se souvenait plus exactement quand est-ce qu'il était arrivé. Le temps n'était pas aussi significatif pour lui. Depuis qu'il avait expérimenté que temps était surtout influencé par les perceptions, il en avait rayé l'importance. Tout comme il n'accordait pas d'importance aux paroles de Rinto qui ne semblait pas du même avis. Aller savoir pourquoi il se sentait obliger d'étaler sa vie, malgré ce qu'il en disait, et qu'il déblatérait des détails qu'ils se foutaient comme de l'an quarante. Donc il était plus vieux qu'il en avait l'air ? Ok, guess what ? Ça ne changerait pas sa manière de le regarder.

Le Marsh se soutira de la conversation en faisant un retrait mental. Cette sortie devenait bien chiante, surtout depuis l'arriver du môme alors il n'avait pas vraiment envie de converser sur leur mission déjà chiante et avec des pouvoir totalement inutile pour... Malgré qu'il ne les écoutait plus, en entendant le don du chaman qui venait de les rejoindre, il redressa la tête avec le regard haineux vers celui-ci. L'empathie ne semblait pas un don rare mais de pouvoir modifier les émotions ? L'alarme siffla dans sa tête. Le p'tit blond était plus dangereux qu'il en avait d'l'air. Elric était mais très heureux à ce moment là d'avoir son pouvoir. Il détestait tut les dons qui pouvaient être relatif au ''mindcontrol''. Donc il ne restait que l'empathie qui le gênait. Il y avait un risque qu'elle soit naturel chez Rinto et que donc il pourrait vraiment connaître ses émotions. Alors, il allait faire peur au petit avec son propre pouvoir ? Même pas besoin de s'en servir pour intimider.

- Avec mon don, j'peux te faire éclater la tête !

Son enthousiasme mesquin n'était pas caché. S'il pouvait faire pour que le gamin ne s'approche pas trop de lui sans qu'il n'ai à lui dire de manière directe ça serait probablement mieux. Le Marsh se détourna complètement et se remit à marcher comme si leur prof n'était jamais intervenu, ignorant complètement la présence de la demi-portion. Et si Kayla préférait rester avec l'autre chaman, il n'allait pas en faire un cas, il continuerait tout seul... Même si d'une certaine façon ça le rendrait jaloux qu'elle le choisisse à lui. Elric ne se faisait pas d'idée non plus... il savait comment il était lui-même et il comprenait que les gens puisse préférer un petit blond tout mignon comme Rinto... Ça devait être l'une des raisons pourquoi il ne l'aimait pas...

Et putain qu'il espérait que l'empathie du gamin ne fonctionne pas !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Mont Fuji Jeu 3 Mai - 21:12

Aster se promenait dans les couloirs à la recherche de la bibliothèque pour se renseigner sur ces "pouvoirs". Il avait rapidement assimilé l'information, après tout cela ne l'étonnait pas vraiment quand il y repense. D'après ce qu'il avait saisi, il était une sorte de chaman ? Surement, bien que pour l'instant il ne savait faire que des ... Comment le dire ? Téléporté les gens ? faire des images réels autour de lui ? des illusions ?
A ce moment il tomba dans le hall d'entrée, une masse de gens y était et aucun visage familier (qui se comptait au nombre de...3). Il demanda ce qui se passait et apprit qu'il y avait une sortie organisé par race. Il se mit dans le groupe chaman. Certains étaient étranges, d'autres bizarres, quoiqu'il en soit il ne savait où se mettre. Lorsque vint le temps de se mettre dans le bus, il se posa à une place libre contre la fenêtre et observa le paysage durant le trajet. Il allait au mont Fuji délivré des villageois d' "esprits" maléfiques. Les choses se compliquèrent lorsque à la sortie du bus, ce qui servait d'animateur annonça qu'il fallait se mettre en binôme. Il re-observa les personnes autour de lui, aucune de sa connaissance et il n'avait sympathiser avec aucun chaman, il pensa "sa commence bien". Puis voyant que certaines personnes commencèrent a ce diriger vers la ville, il partit lui aussi pour tout d'abord se renseigner sur ces fantômes...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Mont Fuji Dim 6 Mai - 1:35

Amusée, Kayla regardait du coin de l'oeil son colocataire, un sourire en coin scotché sur son visage. Tu pourrais faire des efforts avec lui, tu crois pas ? Très bien, pensées inutiles, il n'est pas télépathe... La blonde se concentra à nouveau sur le discours de Rinto. Petit nouveau, arrivé il y a quelque heures et... le reste n'est pas plus important, j'ai la réponse à ma question... C'est qu'il aime parler le jeune ! Son sourire s'agrandit un peu plus, tandis qu'elle répondait vaguement à la longue tirade.

- Je suis arrivée hier.

Elric répondit à son tour, d'une voix qui en disait long sur l'intérêt qu'il portait à cette conversation. Le sourire de la chaman se figea pour disparaître peu à peu, reprenant une expression basique et neutre. La tension qu'elle ressentait dans l'air monta d'un cran quand le blond expliqua pour une raison inconnue qu'il était plus âgé qu'il ne le semblait. La Redbird haussa ostensiblement les sourcils en apprenant qu'il était même plus âgé qu'elle. Comment c'est même possible ? Dis-neuf ans ?! Le blond semblait alors gêné d'avoir entamé ce sujet, tandis qu'elle le changeait vite. Bon, c'est déjà ça, son pouvoir ne le gêne pas... Et... Héé !! Elle lança un regard mi-étonné, mi-ironique à son colocataire. Elric, c'était pas un peu trop direct ? Bon... faudrait que j'arrête de lui parler par la pensée, il ne m'entend vraiment pas... Le Marsh reprit alors sa route tandis que la blonde levait sa main pour le retenir, arrêtant son geste. Bouche ouverte, aucun son ne sortit de sa gorge. Elle baissa les bras, et haussa doucement les épaules avant de lancer un regard amusé à Rinto.

- Désolée, faudra s'habituer. Et il faudrait le rattraper aussi, je compte pas le lâcher. Mais t'inquiètes pas. Vous êtes tous les deux mes partenaires.

Elle lui lança un sourire avant de suivre les pas d'Elric. Elle avait inconsciemment tenté de prendre la main du blond pour l'entraîner, mais s'était arrêtée presque aussitôt, se mordant la lèvre inférieure avec remord.

- Mon pouvoir est sensoriel. Je prive la personne que je touche de la vue... Comme quoi tu vois, mon pouvoir contre des fantômes risque d'être... utile.

Elle fit un autre sourire, mi-figue mi-raisin, avant de reprendre.

- Donc, pour une raison ou une autre... évite les contacts peau-à-peau avec moi. Ca serait un peu embêtant, tu ne trouves pas ?

Et je commence à parler beaucoup... La ferme Kayla... Désormais certaine que Rinto la suivait, la chaman accéléra le pas pour rejoindre Elric. Arrivée à sa hauteur, elle marcha à côté de lui, regardant droit devant eux.

- Ca ira. Tu t'y feras à force.

Elle ne possédait peut-être pas cette empathie que semblait posséder le blond, mais elle n'était pas assez aveugle pour ne pas voir ce qui tracassait son colocataire. Ahah... Mauvais jeu de mot... Rinto les avait rattrapé, et ils avancaient tous les trois sans tout à fait savoir la destination.

- Tu sais où tu vas au moins ? Parce que moi, là... je suis paumée...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sakuya Haibara



Féminin Age : 23
Date de naissance : 31/07/1994
Messages : 191

MessageSujet: Re: Mont Fuji Mar 8 Mai - 8:37

    La jeune femme avait totalement ignoré les paroles du professeur, préférant balayer d'un regard hautain le village dans lequel elle était obligée de marcher. Et même pas toute seule. Elle l'avait senti depuis un moment déjà, et impossible d'avoir loupé la conversation qu'avait eu ce mystérieux jeune homme aux cheveux noir avec le surveillant. Il veut qu'il me suive, dans la discrétion la plus totale, et de loin ... Je ne suis pas la dernière des imbéciles. Sakuya ignorait ce fait, ne jetant que des regards noirs à celui qui se dénommait Koro. Ce n'état pas de sa faute, lui même n'avait pas demandé à devoir se transformer en baby-sitter pour la chaman ; néanmoins, il se devait de la suivre quand même. Tant qu'il ne s'approche pas de moi, ça me va. Quant à la chasse aux fantômes, la jeune femme l'avait aussi abandonnée. Les chasses aux esprits sont pour les chasseurs de fantômes et les imbéciles avides de paranormal. Je ne suis ni l'un, ni l'autre, et quand bien même je trouverais un esprit, c'est lui qui aura peur de moi ! Ses pas l'avaient amenés à traverser une grande partie du village, parfois, en croisant d'autres groupes de chaman qui semblaient fort occupés. La jeune femme les snobaient, tout comme la plus part des soi-disant esprits qu'il lui arrivait de sentir. Parfois même, des sortes de feu follet bleuâtre la suivaient jusqu'à disparaître. Au lieu d’avoir peur, ils la suivaient ... Quel désarroi les pousseraient à suivre les ténèbres ? Peu importe. S'ils se montrent aussi discrets que l'enflure qui me suit ... Alors je n'aurais pas à m'énerver contre eux.

    Enfin, le jour avait fini par faire place à la nuit, ou presque ; à l'heure où la chaman avait fini par trouver de la vie autre que ses soi-disant camarades, le soleil commençait tout juste à se coucher. Un soleil bien orangé, teinté de rose et bleu ... Un coucher de soleil comme on n'en voit qu'au Japon. Cet endroit où elle avait senti une autre présence était une auberge. Simple, grande, ancienne mais apparemment bien vivante. Il y a encore des gens de nos jours qui tiennent ce genre de taudis ? Même sans être née dans la richesse et la gloire, Sakuya avait des airs hauts, et le mot 'taudis' correspondait bien à l'image qu'elle se faisait de la bâtisse avant d'y mettre les pieds. Très vite, elle arqua un sourcil, réalisant que l'aura qui se dégageait de l'endroit lui semblait désagréablement familière. Des souvenirs qu'elle aurait préféré oublier lui revenaient en mémoire, comme si le tout avait un lien évident. Evidemment, elle comprit vite en voyant une silhouette à l'entrée de l'auberge, que la personne qui se dressait à quelques mètres d'elle, était la même personne qu'elle avait envoyé à l'hôpital quelques semaines auparavant. Un sourire rempli de dégoût et de dédain effleura son visage, crispé de retrouver en ces lieux, la chaman aux prunelles mauves.


    « Toi ... » grogna froidement Sakuya entre ses dents sans lâcher la jeune fille du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Koro Juùrii

Admin


Masculin Age : 23
Date de naissance : 22/03/1995
Messages : 268

MessageSujet: Re: Mont Fuji Mar 8 Mai - 10:03

    Toute la journée j'avais suivit la meuf qui d'ailleurs avait surement compris que je voulais pas l'approcher de toute façon, donc elle me laissais tranquille. Bien, j'aurais vraiment pas voulu me fritter avec elle. Les mains dans les poches, je ne savais vraiment pas quoi faire pour voir les esprits et les faire fuir car pouvant juste hypnotiser , je me demandais si je pouvais donc voir les esprits mais je pense que lorsque l'on est chaman, c’est primordiale non ? Je sais pas et ça m'énerve. Le prof n'étais en plus pas là, donc je pouvais rien lui demander ! Et puis, vue que Môdame Sakuya veut rien faire bah je fou rien non plus, vue que je dois la surveiller. Et non merci, je l’approche pas de plus prêt. Qu'est ce que c'ets ennuyant, pourquoi je suis venu moi ? J'en sais trop rien, j'aurais préférer glander sur mon lit en faire maaais bon. Je regardais parfois le ciel et il commençais à faire sombre, surement parce qu'il commence à se faire dejà tard ? Je savais pas que ça allait passer aussi vite le temps.. M'enfin, tant mieux. On se dirigeais alors visiblement vers l'auberge ou il fallait aller pour la nuit et moi je ne rentrais pas, non merci. Après que elle sois rentrer, je me mis à coté de la porte, m'asseyant sur un petit banc en pierre. Comme ça je pourrais voir tout les autres élèves qui vont surement aussi entrer dans l'auberge et y'aura aussi bien entendu Akira. Je m'adossais contre le mur de l'auberge, levant le regard vers de nouveau le ciel en soupirant. Vivement que l'on rentre tien. Je me demande si on y va la nuit on va avoir plus de difficulté ?

    Surement, les esprit sont actif que en cette periode de la journée. M'enfin, je vais donc éviter de me promener la nuit, ce qui est dommage, j'aime bien faire ça. Peu à peu, je voyais mes 'camarades' arriver en groupes vers l'auberge et je reconnaissait mon ancien colocataire, Elric non ? Il était avec une fille et un blond au yeux bleu. Il y avait une autre fille au cheveux vert et deux autres blond dont un à l'apparence anglaise ou française je sais pas trop. Un mec au cheveux gris et le prof quoi... On est vraiment pas beaucoup je trouve mais bon, c'est déjà ça. J'aime pas le monde de toute manière, ça m'écoeure. En parlant de coeur, j'avais un peu mal sur le coup et je pris donc mes cachets. Je me levais et allait à l'intérieur. Bon , y'a pas moyen d'avoir un verre d'eau ? J'allais demander à un homme se nommant Haku je crois qu'il me donnais donc ce que je voulais. Je le remerciais et je pris donc mon cachet, buvant donc une gorgée d'eau pour attenuer la douleur au coeur. J'ai l'air d'un vieux qui dois prendre son médoc régulièrement làààà. En attendant que le prof disent ce que l'on peut faire et pas faire, je m'asseyait sur une chaise en attendent, soufflant doucement.

♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣




Koro Theme

IMPORTANT:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Akira Kanzawa



Masculin Age : 31
Date de naissance : 13/10/1986
Messages : 289

MessageSujet: Re: Mont Fuji Dim 13 Mai - 8:57

    Le village est tout petit, mais on arrive tout de même à se perdre ou a ne pas trouver ce qu'on désire. La preuve en est, je n'arrive pas à trouver l'autre groupe. A si, le voilaaaaaa ! Je me dirigeai vers eux, et me stoppa face à leurs petite frimousses pour plonger mes yeux dans chacun des leurs en croisant les bras. Le silence ne dura que quelques instants.

    << Bien, allez, suivez moi, on va à l'auberge. >>

    Ils parurent un instant hésiter, sauf la petite Heater qui me suivit en première, avec ses fichu animaux, et du coup, c'est camarades lui emboîtèrent le pas. En chemin, on tomba sur un chaman qui était resté seul : Aster Yujano. Alors lui il va m'entendre ce soir ! Je me contenta de faire ma tête de méchant, pour après lui faire signe de nous suivre, et on reparti vers le chemin de l'auberge, un peu éloigné du centre du village. On croisa alors le groupe à Kayla, Elric et du p'tit nouveau. Apparement perdu. Je me laissa soupirer, je sens que ça va être long avec des jeunes si peu dégourdi ! Mais peu importe, on doit ce mettre au boulot, et sérieusement cette fois-ci !

    << Bon allez, rejoignez la troupe, et ne vous égarez pas en chemin ! >>

    D'un pas un peu plus pressant, j'avais hâte de pouvoir me poser à l'auberge, je fit presque courir derrière moi les jeunes qui avaient les plus petites jambes, et enfin, au grand dieu enfin, on arriva à l'auberge. Sa relève quasiment du miracle, vu que aucun ne c'est égaré en chemin ! Je regardé Nanami, et Haku sur le balcon, prêt à nous accueillir, je leurs fit alors discrétement un petit clin d'oeil, je l'aime bien le Haku. Il prend bien soin de ma nièce, alors ça va, mais si il lui fait du mal, on risque de retrouver son corps dans un étant, ou dans une grotte... Peu importe, je rebaissa la tête pour me dirigeai vers la porte qui était déjà entre ouverte. J'entrai donc, suivi de mes p'tits loups, et je regardai à l'intérieure, remarquant Koro, est donc forcement, il y avait Sakuya. Je me tournai alors vivement vers mes p'tits loups.

    << Installez vous avec le charmant jeune homme là bas ! >>

    Je désignai Koro, priiant pour qu'il ne leurs fassent pas trop peur, et je parti du côté de Sakuya, ma nièce et Haku. Mettant une main sur l'épaule de ma nièce, un petit rictus sadique, je fixai longuement la chaman en face de nous avant de lâcher.

    << Voici la maîtresse des lieux. S'il te plaît Sakuya, sois gentille avec elle, sinon, tu auras une vilaine punition. >>

    Je me retournais ensuite vers les deux tourtereaux, laissant Sakuya seule, je les poussait dans une pièce à part, là où on sera plus tranquille, le temps de leur dire quelque mot en privé. Je retirai ma main de sur l'épaule de ma nièce et je repris un air neutre. Je suis tout de même son professeur, je dois me comportez comme tel.

    << Merci vous deux d'avoir organisé tout ça. Vous avez fait du bon boulot. Tout est prêt pour cette nuit ? Bien, allons manger ! >>

    On ressorti ensuite de la pièce, Haku parti prévenir tout le monde de ce mettre à table, pendant que j'aider ma nièce à apporter tout le nécessaire. Elle avait préparé mes plats préféré, et je laissai un petit sourire apparaître sur mes lèvres en sentant la bonne odeur. Elle avait hérité ce savoir faire culinaire de sa mère, j'en suis sur ! Nous dans la familles, même les filles, on est pas doué pour cuisiner, alors sa risque pas d'être de mon côté qu'elle tient sa ! Une fois à table, on pu commencez à mangez, silencieusement, laissant deux trois jeunes parlaient entre eux, alors que j'en surveiller discrètement du coin de l'oeil certains et certaines. Le délicieux repas terminé, on quitta la pièce, pour allez dans une, noir, juste des bougie au sol.

    << Approché, et mettaient vous en rond autour des bougies. >>

    Une fois fait, et le silence installé, je pu de nouveau prendre la parole.

    << Bien. Certains auront vu, qu'il est impossible de voir un esprit le jour. Mais pour d'autres, vous avaient pu récoltez des informations. Mais passons, ce que nous allons faire peut être dangereux, alors, faites bien attention. Bien, Nanami, Haku, à vous. >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Mont Fuji Mar 15 Mai - 12:56

Le coeur du Marsh s'apaisa mais seulement quelques instants lorsque Kayla vint le rejoindre. Il était content de ne pas se faire abandonner pour l'autre petit blond mais ses paroles rembrunirent son humeur. S'y faire a force ? À force de quoi ? Et s'y faire à quoi ? Il ne savait absolument pas lire entre les lignes et ça le faisait royalement chier. Quoi quand entendant la demi-portion de chaman arriver pour les suivre il comprit qu'il devait s'habituer à sa présence à lui... Et puis quoi encore ? S'il savait où est-ce qu'il allait ?

- J'suis aussi paumé que toi... Il faudrait peut-être qu'on trouve cet auberge...

Elric se gratta derrière la tête, nerveusement. C'était sa première sortie de classe ou de groupe, whatever comment ils appelaient ça, et il ne savait absolument pas quoi faire. Leurs indications de ''chasse au fantôme'' était toute sauf clair.

Ils errèrent dans le village, tournant en rond, bavardant peu jusqu'à ce que la mini tempête qu'était leurs prof viennent les chercher. Celui-ci était accompagner de tout les autres qui étaient de leur groupe... Génial... L'assemblé de chaman se fit conduire jusqu'à l'auberge, le Marsh marchant le plus possible en retrait. Il avait un mauvais pressentiment, probablement qu'il avait seulement peur que son pouvoir se déclenche parmi la foule d'élève... mais il ne lui semblait pas que c'était tout.

Arrivé à l'auberge, il remarqua son ancien colocataire de chambre... Tien ? Il était revenu lui ? Le pire c'était que le prof le qualifiait de ''charmant''. Bref, ils se firent plus où moins présenter au deux personnes qui tenait les lieux et ils se firent inviter à passer à table. Elric mangea sans grand appétit, un mal de tête prenant de l'ampleur, d'autant que son mauvais pressentiment. Il n'aimait pas vraiment avoir autant de monde autour de lui mais ça ne pouvait pas être que ça.

Le repas terminer, ils se firent inviter à passer dans une autre pièce, sombre, avec des bougies au sol. Anticipant déjà la suite du genre, être enfermé dans une pièce pleins d'autre chaman pour faire un rituel quelconque et bizarre, c'était non. Et puis il commençait à étouffer. Des tics nerveux, tel que de jouer avec ses mains, de les frotter et même de gratter ses mutilation sur les omoplates, devenaient de plus en plus fréquent. Elric profita donc de la noirceur pour s'enfuir de la pièce pour ensuite aller dehors s'asseoir dans les marches de l'auberge. La nervosité faisait trembler jusqu'à son souffle. En regardant à ses pieds, il remarqua l'espèce de brume bleuâtre qui apparaissait toujours avant l'une de ses pertes de contrôle de son pouvoir, c'est à dire, une explosion. Il avait bien fait de sortir, sinon il aurait atomiser tout le monde... Malgré qu'il soit méchant souvent dans ses paroles et qu'il menaçait souvent de faire exploser les autres... ce n'était pas ce qu'il voulait. Le Marsh fouilla dans ses poches pour trouver le médicament ''anti-explosion'' que Akira lui avait donner. Il le prit rapidement et vit les signes qui indiquaient que son pouvoir s'emballait se retirer. Maintenant, il ne restait plus qu'à savoir quels effets secondaires ça pouvait avoir...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mont Fuji

Revenir en haut Aller en bas

Mont Fuji

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

+

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House Fukkou :: Ect.. :: Ce qu'il reste-