AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez|

Le Toit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 17, 18, 19, 20, 21  Suivant
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Lun 2 Jan - 20:27

Mon surveillant était donc un élève ici... avant... Et pas depuis très longtemps, vu que Nageki le connaît et que le sorcier n'a pas vraiment l'air... vieux. Ca veut dire qu'il peut y avoir des élèves de plus de 20 ans ici ?... C'est tellement... bizarre. Tandis que je regardais le jeune homme aux cheveux rouges, je me rendis compte qu'il était une fois de plus perdu dans ses pensées, même si un petit sourire pendait à ses lèvres. Cependant, son regard ne trompait pas, et une partie de la tristesse que j'avais pu voir avant était là.
Pas pour longtemps. Presque aussitôt que je pensais cela, l'émotion s'en alla de ses yeux. Est-ce qu'il la cache ? Ou est-ce qu'il a tout simplement arrêté d'y penser ? Alors qu'il serrait son pendentif dans son poing, je finis le morceau de sandwich qui restait dans ma main.
- Je suis curieuse... de savoir ce que les sorciers sont capables de faire.
J'avais dit ça en regardant la lune, tout en souriant. Oh oui, j'avoue que cette question me démangeait depuis un moment. Il est vrai que je voulais savoir, voir ce que les autres peuvent faire, et pas forcément les autres races. Je n'avais pu voir pour le moment que le feu, et l'eau. La terre et l'air m'étaient encore tout à fait inconnues, même si je connaissais des élémentaristes qui les contrôlaient.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Mar 3 Jan - 13:43

Je me mis à fixer le pendentif dans ma main et laissai échapper un long soupire ainsi que de la buée que je regardai un instant disparaitre dans la nuit puis reportai à nouveau mon intention sur mon bien. Je finis par me redresser et regardai Yui en lâchant le pendentif. Alors comme-ça elle veut savoir de quoi sont capables les autres ? Personnellement, je ne pense pas pouvoir l'aider, je ne sais pas comment fonctionnent mes pouvoirs ... Pas encore. Mais je compte bien apprendre ... Il faudrait d'ailleurs que je m'y mette, non ? Ça vaudrait mieux, c'est même complètement logique.

Je m'étirai un bon coup et me remis à fixer le vide alors qu'Atreiyu me léchait la figure. Misère, j'ai dis quoi ? De pas me lécher. Cette bestiole ne m'écoute jamais ... Je soupirai doucement et m'essuyai avant de le caresser.

"Demande à la sorcière barge ?" plaisantai-je.

Plaisanterie de mauvais goût, je suppose. Mais il est vrai que pour pleinement savoir de quoi nous sommes capables, autant demander à Erio ... Elle n'a fait que nous téléporter et me transformer en pikachu mais ce n'est sûrement qu'un petit échantillon de ce dont elle est capable.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Mar 3 Jan - 17:16

La remarque de Nageki me fit rire, d'un rire nerveux. Si jamais je vais la voir elle, c'est uniquement en cas de grande nécessité. Je me doutais bien que le jeune sorcier avait dit cela soit car il ne voulait pas me montrer, soit parce qu'il ne savait tout simplement pas les utiliser, tout comme j'avais encore du mal à voir les parties cachées de mon pouvoir. Je ne pense pas que faire tourner un filet d'eau en rond soit la seule chose que les élémentalistes de mon espèce soient capables de faire... Ou ça serait vraiment étonnant !
Je regardais en coin Nageki, toujours tourné vers l'horizon. Puis je repensais à ce qu'il avait dit.
- Pourquoi, tu sais ce qu'elle peut faire toi ?
Oui, ok, c'est une surveillante, et en tant que telle, elle doit un minimum contrôler ses capacités, mais bon, on peut toujours demander !!
Le cas du jeune homme me fit repenser au mien, en tout point semblable. Il faudrait vraiment que je rencontre Kristoph ou Gareki. Pour comprendre mes pouvoirs. Pour m'entraîner, et m'endurcir. Mon regard s'assombrit à nouveau. La lumière était très faible, maintenant que la nuit s'était installée, et seuls les quelques lampadaires qui éclairaient l'entrée de la House Fukkou nous donnait un peu de visibilité.
- J'ai entendu des rumeurs... comme quoi il y aurait des tournois entre races...
En effet, si la rumeur était fondée, il fallait absolument que je m'entraîne. De une, je déteste perdre. De deux, je ne sais pas jusqu'à quel point vont aller ces matchs. Ce seront sûrement des combats... je ne pense pas que les surveillants aillent jusqu'à la mort des élèves, ce serait tout juste impensable. Mais les blessures sont si vite arrivées...
- C'est vraiment con... dans une maison de redressement, même si elle est spéciale, de faire des combats comme ça. J'espère que ce n'est qu'une rumeur, mais... Tu en penses quoi ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Mer 4 Jan - 11:46

Ce qu'elle peut faire ? Transformer les gens en pikachu et transporter les gens ... Ah oui ! Elle peut aussi changer de tenues à volonté. À part ça ... Ben j'en ai strictement aucune idée ... Il faudrait qu'on aille lui demander ce qu'elle sait faire pour ça ... Encore faudrait-il la trouver ce qui revient certainement à chercher une aiguille dans une botte de foin ! Ou une surveillante parmi je sais pas combien de pensionnaires ... Le mieux serait encore d'aller voir au bureau des surveillants mais c'est même pas sûr de l'y trouver ... Je soupirai.

"Plus ou moins"

Enfin si on peut dire ça ... Mais trois pouvoirs c'est déjà pas mal, non ? Ou pas. J'haussai les épaules et soupirai de nouveau en me passant une main dans la nuque. Si ça se trouve elle en a des centaines, de pouvoirs ! Pareil pour les objets ... Enfin il n'empêche que c'est la mieux placée pour montrer de quoi sont capables les sorciers ... Et je devrai lui penser à m'enseigner comment on utilise ce truc pour transformer les gens en pokémons ... Et là dessus, je m'imaginai pour vengeance un Kris' transformé en une bestiole comme ça toute la journée. Franchement, ce serait marrant ... Transformer Erio servirait à rien par contre, elle saurait non seulement reprendre forme humaine et en plus se venger en retour de je ne sais qu'elle façon mais ça ferait presque peur ...

Yui me sortit de mes pensées en parlant de rumeurs, je tournai un regard assez surprit vers elle. Des rumeurs ? Quelles rumeurs ? ... Tournois entre races ? Nani ? C'est quoi ça ? Un truc pour mesurer ses pouvoirs ou un bazar du genre ? Ça sent mauvais ce truc là ... Le genre de truc comme dans les mangas ou les jeux vidéos ? Et ce serait dans la maison de redressement ? Ben franchement ça m'étonnerait pas ... Plus rien ne pourrait m'étonner dans cet endroit. Des races, des clans, des surveillants barges, des élèves pas normaux non plus ... On a déjà atteint le summum de la bizarrerie question maison de redressement alors des tournois, ça changerait pas grand chose ... Ah et faut pas oublier l'ancienne rumeur des fantômes ! Rumeur qui a je crois été dissipée il y a quelques mois et bien entendu avant mon arrivée ... Dommage, j'y crois aux fantômes, j'aurai bien voulus en rencontrer un.

Des tournois ? Cons ? Dans une maison de redressement ? Pas tord n'empêche ... Et ce que j'en pense ? Franchement, pas grand chose. Ou plutôt, je ne sais pas quoi en penser .... à part que ça ne m'étonne même pas. J'haussai les épaules et me mis à jouer avec mon pendentif entre mes doigts.

"Franchement ... Je sais pas ..."
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Mer 4 Jan - 17:04

Nageki semblait avoir pris la mauvaise habitude d'éviter de mes questions, ou juste de les éluder... Et je me connais assez pour pouvoir dire que ça a toujours été un truc qui m'énerve. Mais bon, il est pas bien méchant le jeune sorcier - que je sache ! - donc je ne vais pas aller le chercher... "Réserve-toi pour l'autre asperge en kimono." La pensée d'Alice me fit rire, un rire que j'étouffais presque aussitôt. Herm... Essayez d'expliquer à môsieur pourquoi je me marre toute seule...
En attendant, la nouvelle de la rumeur avait l'air de l'étonner, mais juste au début... Comme si c'était... normal. Bon. Ok, on est pas exactement le genre de maison de redressement à priori NORMALE, mais tout de même, y a des limites à tout !
La nuit était désormais bien avancée, et la lune assez haute dans le ciel. Si un des surveillant nous chopait ici, on était mal : en plus d'être dans un lieu interdit, la règle du couvre-feu ne serait pas respectée non plus. Mais personnellement, je n'en avais rien à faire. Ces fichus surveillants pouvaient bien arriver, tiens, ça serait même drôle que ce soit Kristoph qui nous trouve !!
Repensant à mon sac plastique encore à moitié rempli après que j'ai fini ces satanés sandwichs qui n'étaient même pas bons, je sortis la grande bouteille d'eau. Qu'est-ce que je fous avec une bouteille d'eau d'un litre ?? Bah... je vais la boire tiens ! Bon, j'avoue que je voulais aussi m'entraîner. Au calme, sur le toit, dans cette nuit froide. J'avoue que j'espérais qu'il neige, pour voir si mes soupçons sur le fait que je contrôle également la glace était fondée. Manque de bol, le ciel ne m'avait pas écouté. M'avait-il seulement écouté au moins une fois ? Dans les deux sens du terme... ? J'ouvrais la bouteille, retirant le bouchon de plastique, et avalais une, deux, trois gorgées d'eau, avant de reprendre mon souffle. Comme si, depuis que Soul était apparu dans ma vie, mon corps manquait d'eau... Est-ce que cela joue ? Est-ce le fait de le contrôler qui me vide de mon énergie, ou bien est-ce parce que Soul est lui-même composé d'eau m'appartenant ? Sur le coup, ça me semblait un brin gore tout ça... Me dire que je me baladais avec un filet d'eau qui venait de mon propre corps... Non, ça ne pouvait pas être ça, puisque je l'avais vu se former de l'eau du verre de Kaname, lorsqu'il s'était brisé par terre. Je l'avais lâché par surprise. A cause de ce que j'avais vu dedans. Le tout premier jour. J'avais beaucoup de mal à imaginer la presque totalité des élèves d'alors, se réveillant, et découvrant qu'ils n'étaient plus... aussi normaux que la veille. Je soufflais alors, lançant de la vapeur d'eau avec ma bouche. Non, ce n'est pas mon pouvoir, allez-y, soufflez quand y fait froid, je vous jures que vous pouvez faire la même chose !!
Rebouchant la bouteille d'eau, je me retournais vers Nageki.
- Dis-moi... quel âge as-tu ?
Ca fait indiscret ? M'en fiche... Ca n'a pas vraiment l'air d'être le type de gars qui s'en préoccupe, très franchement...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Ven 6 Jan - 12:22

Ma réponse n'avait pas trop l'air de lui plaire mais en même temps je pouvais la comprendre, j'ai pas vraiment répondus à sa question. Je baillai un instant et me mis à embêter Atreiyu qui s'endormait sur moi. Il grogna et je me pris -Pour pas changer- un coup de queue.

"Elle sait téléporter les gens, les transformer en pokémon et changer sa tenue à volonté. Pour le reste ... Aucune idée"

... Tiens ? Je rêve ou elle s'est mise à rire ? Je penchai légèrement la tête sur le côté en fronçant le nez, intrigué. Il s'est passé quelque chose d'amusant ? Je me mis à regarder un peu partout autour de moi et ne vis rien qui pouvait faire rire. Je finis par hausser les épaules en ne cherchant pas à en savoir plus puis me mis à fixer les étoiles. Si seulement ... Non. Stop les pensées, je vais me remettre à déprimer ! En fait c'est déjà trop tard ... Je soupirai longuement et m'ébouriffai les cheveux quand la question de Yui me sortit de mes pensées. Mon âge ?

"17 ans"

Elle n'a pas l'air bien plus âgée que moi ... On doit avoir à peu près le même âge, je crois. Peut-être un peu plus vieille ? Sûrement. Je suis nul pour deviner l'âge des gens ... Et Atreiyu ? Il a quel âge lui ? Je me demande si les familiers sont eux aussi immortels, s'ils changent de maître ou bien naissent et meurent en même temps qu'eux ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Sam 7 Jan - 13:36

Je fus tout de même surprise lorsqu'il répondit finalement à ma première question, celle sur la surveillante sorcière. Est-ce que, sans m'en rendre compte, j'avais laissé passer l'émotion d'agacement ? Je ne me souvenais pas bien. Mon esprit s'embrumait, tandis que la nuit avançait. Même si j'avais dormi la nuit dernière, la fête m'avait tout de même épuisé... Et puis... c'est bien connu, pleurer fatigue. Qui ne s'est jamais senti crevé, qui n'a jamais voulu se reposer après avoir pleuré toutes les larmes de son corps ? Je dois avouer que ce ne m'est arrivé qu'une seule et unique fois. Aujourd'hui même, plus tôt dans la journée. Devais-je dire hier, par ailleurs ? J'avais perdu la notion du temps, il aurait pu être 23 heures, ou même 4 heures du matin, je n'aurais su le dire. En hiver, le soleil se couche tôt. Non, nous étions forcément la même journée... C'est cette foutue nuit précoce qui me fait la vie dure : puisqu'on a vu le crépuscule tout à l'heure... Il devait être environ 19 heures. Il était impensable qu'on soit resté là plus de 5 heures. Non, pas impensable. Impossible. Je sortais la tablette de chocolat, la dernière chose qui restait dans mon sac de course, et l'entamait.
Je souris alors à la réponse de Nageki.
- Il me semblait bien que tu étais plus jeune que moi...
Mais pas de beaucoup, en revanche. Je tourna ma tête vers le sorcier. Il semblait légèrement perdu dans ses pensées...
- J'ai 18 ans pour ma part...
Je me souvenais alors de ma rencontre avec Aerith. Lorsque je lui avais joué un tour, pendant qu'elle parlait avec mo... Alice. "Tu paieras pour ça..." Rooh, c'est bon, elle ne doit plus m'en vouloir, je ne suis même pas sûre qu'elle m'en est voulu un jour. Durant cette journée, je m'étais presque vantée. Vantée d'être plus âgée qu'elle. Vantée d'avoir tué. Même si je regrettais toujours pas les meurtres, je me rendais compte à quel point ça avait pu être stupide.
... Même si c'était amusant, je vais pas me mentir. Je me demande depuis combien de temps Nageki est à la House ?... Et surtout... qu'est-ce qu'il a fait, pour arriver ici...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Mer 11 Jan - 16:28

Je m'approchai un peu plus du bord pour aller laisser mes jambes battre dans le vide, n'aillant aucune peur de tomber. De toute façon, c'était juste un trou dans le grillage qui laissait juste de quoi passer les pieds. Atreiyu qui ne semblait pas vraiment du même avis que moi fila de mes genoux pour se coucher sur le sol froid à mes côtés. Avec l'arrivée de la nuit, il faisait encore plus froid ... Je fermai donc mon manteau, aillant légèrement froid. Je soupirai et observai la buée qui s'échappai de mes lèvres. Petit, je me demandais comment ça se faisait qu'on pouvait faire ça et seulement en hiver jusqu'au jour de voir ça en SVT.

Je tournai mon visage vers Yui en l'entendant. Plus jeune ? Je me disais bien qu'elle semblait un peu plus vieille ... Et de pas beaucoup. J'avais raison, pour une fois. Enfin, ce n'était pas la seule fois ... J'avais aussi réussis à deviner l'âge de Kris' il y a quelques temps, quand on étaient partis se saouler à la SAQ. Même qu'on s'était bien éclatés ce jour là ... Imiter les aristocrate, c'est marrant. D'ailleurs, je ne pus m'empêcher de me remettre à rire face à ce souvenir, les autres n'aillant pas vraiment l'air de comprendre pourquoi, d'un coup, je me mettais à rire sans raison apparente.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Mer 11 Jan - 21:41

Nageki semblait souvent se perdre dans ses pensées. Comme tout le monde ici, non ? Moi comprise... Il s'était installé près du bord, ne semblant ressentir aucune forme de vertige. La nuit était froide ici, et pourtant, je ne ressentais pas réellement le besoin de me couvrir. Je sentais le froid. Mais c'était tout. Je me mis alors à jouer avec Soul, le faisant tournoyer dans les airs, danser presque, tandis qu'Atreiyu descendait des genoux de son maître. Mais étais-ce le bon terme ? Partenaire me semblait plus juste. Oui... son familier, n'est sûrement pas qu'un animal de compagnie. Comme une part de son âme peut-être ? Je ne savais pas trop, n'étant pas moi-même sorcière. J'arrêtais mon exercice au bout de quelques minutes et soupirais.C'est toujours aussi épuisant. "C'est étrange, je le ressens aussi... Alors que normalement, on partage pas nos sentiments." Oui. Mais je pense que Soul est relié avec nous deux, en même temps. Ca doit être ça. Je ne vois que ça. Me retournant vers le sorcier, je le contemplais. Il pensait à autre chose en ce moment même. Un bon souvenir sûrement. Ses yeux riaient.
Et bientôt, sa bouche suivit. Il éclata de rire, sans prévenir. Même si j'avais pu faire la même chose plus tôt, je fus tout de même surprise. Comme quoi... Je le regardais, étonnée. Qu'avait-il bien pu penser de si drôle ?
- Tout va bien ? demandais-je en souriant.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Jeu 12 Jan - 13:23

J'avais du mal à me calmer, et c'était peu de le dire ... Comme ce jour là, en fait. Finalement, j'arrivais à me calmer après bien m'être fais passer pour un fou aux yeux des autres, surtout d'Atreiyu en fait vu la tête qu'il faisait. Non, je suis pas taré, cinglé, bon pour l'asile, tout ce que vous voulez. Je vais très bien ... Ou pas ?

"Euh ... Ouais"

Je me mis à rire nerveusement et me passai une main dans la nuque avant de sourire tout aussi nerveusement. Atreiyu aussi un sourcil et me fixa droit dans les yeux.

"Il y a quoi de si drôle ?
-Euh ... Et bien ... Un souvenir"

La réponse n'avait pas l'air de lui plaire, je soupirai donc.

"Une fois j'ai été à la SAQ, il y avait pas mal d'aristocrates et Kris' et moi les avons imité"

Il leva les yeux au ciel et se roula en boule à mes côtés, je lui mis une pichenette sur le front mais me pris un coup de queue sur la main, pour pas changer tiens.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Jeu 12 Jan - 20:37

Nageki rigolait nerveusement en répondant à Atreiyu...
Wait. What ? Comment ça il répond à Atreiyu ?? J'ouvrais de nouveau mes yeux en grands. Ils ne finiront pas de me surprendre ces deux là ! Je ne savais pas que les familiers parlaient... C'était assez... étrange. Mais mignon. Quand on y repense, les deux se ressemblaient : rebelles, mais gentils dans le fond. Je crois ?
- C'est tous les familiers, ou seul... Atreiyu sait parler ?
Il devait penser que je posais beaucoup de questions. Pas de bol pour lui, je suis en période curieuse. Ou peut-être au contraire est-ce une chance ? Je ne sais pas trop, disons que ça vaut mieux pour lui.
A la SAQ. Voyez-vous ça... Monsieur n'est pas majeur et se fait accompagné par un surveillant... qui ne l'étais sûrement pas encore. Mais je ne dirais rien à ce sujet : légalement, je ne suis pas non plus autorisée à boire ici... C'était un des avantages des autres pays, avec la majorité à 18 ans. Ce n'est pas non plus pour cela que je me privais, et même à la soirée de Noël, le même Kristoph avait ramené une belle collection, dont la vodka sacrée... "T'es atteinte à la vodka toi." Oui mais toi aussi. Alors hein ! On se tait. "Mouais..." En y repensant, je me rendis compte que le seul souvenir de la divine bouteille me mettait l'eau à la bouche. "T'en ferais pas un peu trop non ?" Shut up !
- Je ne savais pas qu'il y avait une SAQ... Elle est au village Fukkou ?
Tant qu'on y est, autant demander hein !!
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Sam 14 Jan - 10:28

Je me détournais d'Atreiyu en entendant Yui et haussait les épaules. Tous ? Oui, je crois. Je baillais discrètement et pris Atreiyu dans mes bras pour le mettre sur mes genoux, il grogna et fila, aillant apparemment peur du bord. Trouillard va. Il sembla me jeter un regard noir et partis se balader sur le toit.

"Sûrement ... En tout cas je suis sûr que deux savent parler, les autres, aucune idée"

Je me penchai un peu sur le grillage et y accrochai mes doigts en soupirant, fixant le sol plusieurs mètres plus bas. Si on saute, on meurt ? Ou alors un pouvoir nous permettrait de voler ? Peut-être qu'on a des balais ? Ce serait vraiment cliché mais tout à fait possible. En fait, ça m'amuserait de pouvoir voler ...

"Et bien oui"
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Dim 15 Jan - 20:48

Etais-ce dans sa nature ? Je n'en étais pas sûre. Mais Nageki ne me semblait pas très bavard. D'un coup. Je regardais la lune. Elle non plus n'était pas bavarde...
Hein ? Quoi ? Mais qu'est-ce que je raconte moi ? "Aucune idée" La ferme Alice. Atreiyu semblait avoir peur de quelque chose, et partit à l'autre bout du toit... Avait-il peur du vide ? Ou Nageki lui avait-il fait une farce ? Je ne sais pas. Je ne regardais pas il faut dire. Je n'avais toujours aucune idée de l'heure qu'il pouvait être. Et je commençais vraiment à avoir froid. La chair de poule recouvrait mes bras pâles, et chacune de mes expirations renvoyaient dans l'air une légère fumée blanche, de vapeur chaude. Une des seules sources chaudes ici. J'avais eu la mauvaise idée de venir en manches courtes. Il ne faisait pourtant pas si froid lorsque j'étais partie au village. Certes. Il neigeait. Mais en manches courtes, avec une écharpe, je devais avoir une drôle d'allure. Même si la neige s'était stoppée, le froid et l'humidité qu'elle avait apporté étaient toujours présentes. Et persistaient. Dans mon esprit, seule une chose accaparait mes pensées. J'avais froid. Moi qui pouvait me vanter la plupart du temps ne rien ressentir, ne pas être frileuse, j'avais froid. Je commençais à grelotter. Mes dents s'entrechoquaient légèrement, sans tout de fois faire trop de bruit en dehors de ma bouche. Mais pourtant, ce bruit agaçant résonnait dans ma tête. Clac. Clac. Clac. C'était dur à gérer. Dur à accepter. J'avais peur que Soul ne gèle. Pouvait-il geler au moins ? Au cas où, je lui demandais mentalement de venir près de moi. Je suis certaine qu'il entend mes pensées. Les comprend. Ou au moins, les ressent. J'en suis sûre. Il revint alors se loger au creux de ma gorge, derrière l'écharpe chaude qui ne protégeait néanmoins que mon cou. Je pris la bouteille d'eau dans mes mains, et rebut quelques gorgées d'un liquide que je trouvais désormais chaud. J'avais trop froid. C'était anormal. Je n'avais jamais ressenti le froid ainsi. "Rentre..." Mais je ne voulais pas rentrer. "Rentre." Alice se faisait insistante. Je ne voulais toujours pas. "Rentre !" Il était rare qu'elle insiste. Pourquoi insistait-elle ? Pourquoi ? "Regarde-toi. Regarde ce que tu deviens. Rentre maintenant." Je m'étonnait moi-même. Je ne voulais pas. Et pourtant je me levais. Et pourtant ,je lui parlais.
- Je vais rentrer, il fait froid... J'espère qu'on se reverra, Nageki, Atreiyu !
Je ne comprenais pas. Je marchais doucement vers la porte menant à l'intérieur du bâtiment, mon sac toujours à la main. Je ne saisis pas. Pourquoi j'écoute Alice ?
Pourquoi ?
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Lun 16 Jan - 15:49

Et finalement, Yui partait parce qu'apparemment, elle avait froid, ce qui était tout à fait compréhensible vu qu'on se les caillait, il semblait d'ailleurs geler et le vent n’arrangeait absolument pas les choses. Et puis il fait plus froid la nuit ... Je lui fis un signe de main et me levai à mon tour en la regardant s'éloigner. Moi aussi, je devrai penser à y aller, j'ai pas très très chaud et j'entendais Atreiyu éternuer un peu plus loin. J'ai pas non plus envie qu'il tombe malade ... Oh et puis je pourrai très bien aller voir Kris', ça fait un petit temps que je ne l'ai pas vu ... Depuis Noël il me semble, non ?

La bestiole était allée saluer Yui qui était partie pour de bon et revint vers moi en trottinant, il me fixa sans rien dire et je m'abaissai pour le prendre contre moi. Le pauvre, il grelotait ... Je le mis dans ma veste et le caressai un instant avant de m'approcher de la porte pour rentrer. Bon je fais quoi, maintenant ? Je vais chercher après Kris' ? Ou alors je retourne à ma chambre ? Bah, j'ai qu'à d'abord chercher après puis pourquoi pas aller faire un petit tour par ma chambre. Ou non, j'ai pas super envie ... En fait j'ai la dalle mais pas trop envie d'aller bouffer la nourriture dégueulasse de House Fukkou. De toute façon, vu l'heure, c'est sûrement fermé ... Je pris mon portable pour en regarder l'heure : Il est pas encore 21h30 donc c'est toujours pas le couvre feu. Donc, je pourrai sortir ... Tant mieux. Le seul problème c'est Atreiyu qui se les gèles. Et si on le voyait ... Pas le choix, il va falloir que je le laisse dans la chambre qu'il soit d'accord ou non.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Jeu 19 Jan - 18:05

    Après une petite marche pressé dans les couloirs, j'arrivais à un porte d'accès interdit, vous vous rendez compte ? in-ter-dit ! Et vous savez quoi ? Je vais quand même y'aller ! no mais oh, qu'est ce que je risque de toute manière ? Tirant la langue, je rentrais donc, montant de petit escalier en fer pour ensuite ouvrir encore une porte afin d'être sur un grand toit. Boooon ! Je suis en pleine air , dans le froid.. mais seul, c'est tout ce qui importe n'est-ce pas ??? M'avançant vers le vide, je m'asseyais sur le bord, les jambe dans le vide donc avant de lever la tête vers le paysage illuminée. Je posais mes coudes sur les genoux afin d'arquer mon dos et poser mon menton sur les paumes de mes mains. Je respirais lentement pour sentir cette fraicheur qui était la nuit, cette douce odeur ... que je l'aime uhuh ! Souriant doucement , je fermais ensuite les yeux pour vider mes pensée alors que la petite brise de l'hiver me caressais les bras nues.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kristoph Gavin



Masculin Age : 32
Date de naissance : 05/01/1986
Messages : 337

MessageSujet: Re: Le Toit Dim 22 Jan - 10:04

    J'étais passé par les couloirs et avais écouté calmement à chaque porte ; la plus part des autres salles étaient soit occupée, soit inintéressante à mes yeux. Dans tous les cas, je suis surveillant, pourquoi je ne pourrais pas essayer de choper deux trois élèves en train de faire leur nuit dans les endroits interdits hein ? Eh bien, c'est cette idée qui m'a poussé à gravir les escaliers qui menaient jusqu'au toit. Poussant la porte dans un grand fracas, histoire que s'il y a des élèves cachés ici, ils comprennent bien qu'ils ne sont plus seuls, je m'avança et jeta un coup d'oeil aux alentours. Ah ha, bingo ? Il y avait un jeune homme là, tranquille, les yeux clos, qui semblait profiter la brise hivernale. Pourtant, ça caille sec et lui, il a les bras nus ? Il a pas peur de tomber malade. Fourrant mes mains dans mes poches, je m'approcha de lui, un petit sourire en coin qui disparut bien vite, histoire de paraître sérieux. Ah ha, la bonne blague.

    « Alors, on ne sait pas lire les pancartes ? » demandais-je bien amusé.

    Quelle punition pourrais-je lui réserver ? Je ne suis pas d'humeur à faire viol, surtout que ça caille. Je pourrais lui faire nettoyer le réfectoire, ou au pire, la salle de classe entière, déguisé en maid. Hu hù, moi et mes idées farfelues !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Dim 22 Jan - 10:59

    Je m'endormais pratiquement comme ça, assis sur le toit mais bien vite une voix masculine me tira se ce sommeille. Une vieille voix dirais-je , ce n'est pas un jeune de 17 ans qui parlerait comme ça pour ma part hum. Levant les yeux, je tournais ensuite ma tête, pour ensuite voir un homme blond avec des lunettes. Qu'est ce qu'il me veux lui ? Si on a pas le droit d'aller sur les toits , pourquoi ils ont mit une porte ? Faut être logique mon vieux ! Le regardant de haut en ba,s je haussais les épaule tout en prononçant un "hm" signe que j'en avait rien à faire de ce qu'il disait. Je me retournais, regardant le paysage, tout en soupirant. Sa y'est ça commence ~ Je n'aime pas être enfermer et j'aime bien être en hauteur donc il faudra qu'il s'y fasse pas vrais ? Il semblait après ma réponse, un peu amusé , quoi, je suis si drôle que ça ? Gonflant les joues, je re tournais ma tête vers lui tout en arquant un sourcil à sa face de clown bien qu'il essayait de faire son sérieux. Lui.. i cache quelque chose ! j'aime pas ça rhm...

    - Quoiiiiiiiiii ? Lui dis-je avec une voix grave , agacé.

    Dans ma tête, Kyuku me disait d'arrêter de faire le malin et partir avant que l'homme me dise des choses pas très gentille. Écoute frère, je m'en fiche ! Si il a un truc à me dire l'autre blondasse, qu'il me le dise là ! De toute façon, niveau rivalité, ennemis et j'en passe, je suis plus à ça près ! Bon, je pense qu"'il à l'impression d'être en face d'un gamin mais je m'en bas les couilles. Alors, que va t-il dire ? JE suis impatient tien !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kristoph Gavin



Masculin Age : 32
Date de naissance : 05/01/1986
Messages : 337

MessageSujet: Re: Le Toit Dim 22 Jan - 11:22

    J'avais cette impression étrange que ce jeune homme était plus un gamin qu'autre chose, vous savez ce genre de gamin qui veut faire son malin. Pas que ça me dérange, non, c'est la bêtise de la jeunesse de vouloir prendre les grandes personnes de haut comme ça. Oh et puis merde hein. Je n'aime pas les gamins qui me prennent de haut, ça me blase à un point, vous pouvez pas savoir. A sa réponse, je sortis mes mains de mes poches calmement et m'avança vers lui pour me mettre au dessus du gentil garçon dont j'ignorais toujours le nom d'ailleurs. Il veut jouer ? Très bien, voyons voir jusqu'où il se montre joueur. J'attrapais ses deux que je bloquais aisément contre le mur derrière lui et pris son visage dans mon autre main. Avec moi sur lui, je ne pense qu'il va pouvoir bouger aisément, quelle divin plaisir que de violer les pauvres âmes sensibles, hé hé. M'approchant de son visage, je déposa mes lèvres sur les siennes, passant d'un simple bisou à un baiser langoureux. Que devrais-je faire de toi mon grand ? Le jeu pourrait durer longtemps avec moi. Me détachant de ses lèvres, je me redressa en lâchant son visage pour passer ma main sur son torse avec un sourire sadique et satisfait.

    « Tu vois, si tu continues, ta punition sera encore plus sévère. » lançais-je en passant ma langue sur ma lèvre comme si j'avais devant mon futur repas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Dim 22 Jan - 11:36

    Il se rapprochait dangereusement de moi, faut dire que je n'allais pas penser des choses trop... imprévisible ? je sais pas et je m'en fiiiiche. Le regardant avec un air de "qu'est ce que tu fou ? " il me bloquais d'une façon zarb contre un mur dont j'ignorais l’existence, pour pas que je bouge de trop, ce qui réussis... je pense ? Fronçant les sourcils , je le regardais alors qu'il venu m’emballer de force, déjà que j'ai presque pas de place pour ma langue de serpent alors pas besoin d'en rajouté une autre ! urf. Bougeant un peu mes bras sur le coup car je n'aimais pas ce gout dans ma bouche, il me lâchais ensuite le visage tout en baladant ces sales pattes sur mon torse rm... Mon souffle toujours aussi normal, je ne montrais en aucun cas que ses caresses me plaisais , je ne voulait pas me prendre pour un puceaux effarouché alors que ce n'est pas ce que je suis ! Soupirant, je regardais ailleurs, ce qui semblait le faire chier, c'est le but.

    - Hm. Et après ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kristoph Gavin



Masculin Age : 32
Date de naissance : 05/01/1986
Messages : 337

MessageSujet: Re: Le Toit Dim 22 Jan - 11:58

    Aucune réaction, et après ? Hum, eh bien passons à la vitesse supérieur tout de suite alors ! Puisqu'apparemment rien ne semblait le troubler, je ne vais pas me faire attendre. Je poussa un soupire avant de glisser d'ouvrir le bouton de son pantalon pour glisser ma main dans son slip histoire de voir ce qu'il a dedans tiens. Caressant son engin - je suis trop gentil quand même -, je remarqua un frisson de sa part, quoi j'ai visé juste ? Encore heureux. Un sourire malsain s'était gravé sur mon visage, et alors que je lui trifouillais l'engin de manière a bien le faire bander, je l'embrassa de nouveau, sentant sa langue à la forme bien étrange. Je m'amusais à jouer avec la sienne, puis m'amusait à la mordre quelques fois avant de rompre le baiser. Ça m'amuse, ça m'amuse ! Finissant par rompre le baiser, je m'approcha de son oreille pour la lui mordre, et faire quelques petites léchouilles. A chaque qu'il tentait de se débattre, je m'amusais à lui caresser encore plus le poireau - très joli mot n'est-ce pas ? - de plus en plus fort. Je finissais par lui donner des baisers bouillants dans le cou, malgré le froid hivernal qui régnait. Je suis élémentaliste, quoi de plus normal d'être chaud hein ? Hu hù, très mauvais jeu de mot Kris', faudra prendre des cours d'humour. D'ailleurs qu'est-ce qu'il est lui ? Un génétique ? Un sorcier ou autre ? Question existentielle puisqu'au fond, je m'en fous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Dim 22 Jan - 12:11

    Il ne répondu pas, ce qui m'énervais aussi car je préfère avoir des réponses claires des autres que de me prendre des vents. Je soupirais aussi d'agacement alors qu'il glissais sa main à mon pantalon, ce qui ne manqua pas de me faire frissonner, hé ho ! Je rêve pu il veux me punir avec une façon radicalement sexuel ? Super, il ne manquait lus que ça, je suis tombée dans une "école" plein de fou qui aime le sexe quoi que c'est peut être le seul ? j'espère pour ma part. Me crispant un peu, je le sentais me masturber de plus en plus intensément mon sexe qui lui par contre ne se montrais pas indifférant. Cela m’agaçais, oh ça oui, toi tu peut bien faire comme si ça ne te faisais rien mais ton corps lui par contre fait tout pour te mettre dans la merde ! m'enfin bref, je l'ai chercher après tout. Il me ré embrassais salement, me mordant la langue , ce qui me fis sursauter vue que j'étais sensible à cette partie - comme par hasard ! - , il glissait sa bouche à mon oreille puis au cou, continuant son manège à mon sexe qui durcissais peu à peu. Mais meeeeerde ! Les paupières qui se plissais, je faisais tout pour pas me laisser tenter par ces sensations qu'il me procurait. e n'avais pas mal non , au contraire ! tssk. Ma langue s'échappant de ma bouche, fermer bien entendu, elle restait pendu , bougeant légèrement , bien sur il ne résistais pas à la prendre dans sa main afin de la tirer légèrement en me demandant si ça me faisais mal, bien pour me faire chier. Cela ne me laissais encore pas indifférant puisque c'était mon point sensible, ouvrant les yeux en grand sur le coup, je commençais à gigoter, signe que ça ne me plaisait pas.

    - 'Ache 'a !! ( traduction : Lâche ça !! )

    Cela semblait le satisfaire et tirais sur ma langue de sorte de faire comme des vas et viens en même temps qu'il continuais de toucher mon sexe. Il aime jouer avec les élèves lui ! Oui, je sais et ça se vois que c'est un adulte, faut être aveugle pour pas le voir !Des rougeurs finissait par lentement orner mes joues blanche, ce qui ne manqua pas de me foutre les boules et pas qu'un peu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kristoph Gavin



Masculin Age : 32
Date de naissance : 05/01/1986
Messages : 337

MessageSujet: Re: Le Toit Dim 22 Jan - 12:54

    Ah ha, dans le mille, Emile. Je sentais que son sexe se durcissait de plus en plus, au fur et à mesure que je le caressais si doucement, hé hé. S'il bandait pas, ça m'aurait peut-être un peu choqué après tout. Alors que je relevais mon visage vers lui, j'aperçu sa langue qui pendait comme si elle attendait qu'on la prenne pour tirer dessus. Je n'ai pas pu résister, je l'ai attrapé de suite en tirant dessus.

    « Ça te fait mal, pauvre chou ? » demandais-je amusé.

    Il s'était mis à gigoter comme un poisson sur le sol, comme si cette petite langue était son petit point sensible. Chouette dis donc, je l'ai trouvé rapidement on dirait. Je m'amusais à faire des vas et viens sur celle avec ma main, presque comme si j'étais en train de le masturber moi même. Voyant qu'il commençait à rougir, je la relâcha, qui de toute manière, ne se serait pas sauvée, et le força à retirer son T-Shirt. Ce fut un peu difficile vu que je lui tenais toujours les mains mais une fois la chose enlevé, je repris son engin en main en continuant mes vas et viens qui devenaient de plus en plus rapide. Allez, ne me fais pas attendre. Je m'amusais à déposer des baisers sur son torse, lui léchant les tétons avant de les mordre brusquement. Je le mordais un peu partout par la suite, à quand les gémissements mon grand ? Je veux entendre comment tu gémis de plaisir. Au bout de quelques secondes, qui me paraissaient longues, il finit par jouir en poussant un gémissement qui lui avait échappé , ne me laissant pas indifférent. Je retira ma main de son engin, recouverte de cette substance qui va vite lui paraître délicieuse, si si. Je profitais que ma main soit de nouveau libre pour le forcer à la lécher avec sa langue, me faisant esquisser un sourire. Attend la suite, c'est loin d'être fini ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Dim 22 Jan - 13:38

    J'avais bien envie de lui foutre un coup de pied dans la gueule afin de l'envoyer droit planté dans le mur mais j'étais rester bloquer et les sensation qu'il me procurais dans tout le corps m’empêchais de faire plus de gestes que ça, comme si mon corps attendais plus de sa part. Évidemment, moi je ne voulais pas vue j'étais consentant mais le plaisir qui montais m’empêchais de parler, sa m'évitera de compliquer la situation comme ça. Soupirant, je me mordais ensuite la lèvre après avoir remballer ma langue sèche. Du sang coula le long de mon menton à cause du fait que je mordu et bien vite d'autre petite sensation de douleur me prit le corps , il m'avait mordu le téton, et je peut vous dire que sa ne fait pas du bien bordel ! Crispant encore plus les paupières, je m’empêchais le plus de ne pas gémir, ce qui était très difficile je peut vous l'assurer. Au bout d'un moment, je n’en pouvait plus et je jouissais das un petit gémissement contenu de plaisir . Je repris alors très vite mon souffle, qui paraissais très vite normal. Oui c'est assez surprenant je sais mais bon... Grognant quasiment comme un animal sauvage, il me força à lécher mon sperme, ce qui ne faisais que de me dégouté ! Fronçant les sourcils, je finissais par enrouler ma langue autour du bras du surveillant, le forçant à soudainement lui foute un coup de poing avec sa propre main dans la figure. ET TOC DANS TA FACE ! J'en profitais qu'il était un peu sonner pour lui foutre un coup dans le ventre puis je me retournais afin de pouvoir essayer de partir mais je glissa comme un débutant alors qu'il m'attrapais la jambe, enfin.. une sorte de filet d'eau plutôt, WTF ?! Ouvrant en grand les yeux, je fus plaquer contre le sol, le sang de ma lèvre , coulant contre celui-ci, bordel c'est quoi SA ??!

  • Putaaaain !! #
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kristoph Gavin



Masculin Age : 32
Date de naissance : 05/01/1986
Messages : 337

MessageSujet: Re: Le Toit Dim 22 Jan - 15:53

    Je n'avais même pas pris attention au sang qui coulait le long de son menton peu avant ; il s'auto-mutilait ? Classe. Ce qui est sûr, c'est que son gémissement n'était pas passé inaperçu, et ça me comblait d'une joie malsaine je dirais ! Je l'avais obligé à lécher ma main malgré ses grognements dignes des animaux sauvages. S'il croit me faire peur, il tombe de haut, très haut. J'ai maté des bêtes sauvages bien plus coriaces que lui. C'est à cet instant d'absence momentanée qu'il en profita pour enrouler sa langue autour de mon bras, histoire que je me frappe moi même. Je poussa un grognement en sentant qu'il s'attaquait à mon ventre, mon pauvre estomac a souffert. Il déguerpissait comme une chèvre devant le loup, c'est qui me fit sourire avant que je fasse apparaître mon filet d'eau pour lui choper la jambe en court de route. Le faisant tomber sur le ventre, il poussa un juron avant d'écarquiller ses yeux en apercevant mon si gentil filet d'eau. Allez, pour une fois qu'il va me servir pour des trucs illégaux ...Le sang qui coulait de sa lèvre s'étalait sur le sol rapidement. Ça sent le grand nettoyage après ... Rapidement, je m'approcha de lui et posa une de mes mains sur son dos pour le maintenir comme ça. C'est pas le tout mais il me ferait presque bander lui, à se débattre. D'ailleurs, j'y pense un peu tard mais c'est mon tour. Comme il n'avait pas pris le temps de refermer son pantalon, j'en profita pour le descendre un peu plus avec son caleçon. D'un coup de main, mon filet se divisa en deux pour attraper les mains du garçon et les retenir. Une pierre deux coups. Je n'allais pas m'attarder, je sentais le désir profond de le pénétrer monter en moi et ça devenait malsain de se contenir dans un moment pareil. Gardant mon sourire malsain sur le visage, je déboutonna mon pantalon, le rabaissa histoire que je me les caille pas trop non plus. Sortant l'engin, j'attrapa les cheveux noirs du jeune homme pour histoire qu'il reste bien calé au sol avant de le pénétrer dans un gémissement rapidement étouffé, ce qui ne m'étonnait pas de sa part. Par derrière au moins, ça a le mérite d'être radicalement chouette. Commençant des vas et viens en bougeant d'abord doucement mon bassin, histoire de ne pas le briser en deux, je me mordais la lèvre. Il avait qu'à me pousser à bout, il n'aura eu que ce qu'il mérite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Dim 22 Jan - 16:29

    Bon, cette école est définitivement pas normal ! Un mec qui contrôle de l'eau, j'ai jamais vue ça de ma vie, je pense que je ne suis pas au bout de mes surprises, malheureusement... Gonflant les joues, le filet d'eau se divisa en deux pour tenir mes mains alors que le mec lui me tenais le dos puis après m'attrapais les cheveux afin que je reste cloîtrer au sol comme un vulgaire objet. Mais merde, qu'est ce que j’ai fais de si graaaave ? Je le regardais juste hein.. quoi que ? je pense l'avoir un peu trop chauffer trop vite, faut croire qu'il n'aime pas que l'on le dévisage. A ce point là tout de même c'est assez.... pathétique. M'enfin je vais me taire parce que je suis pas mieux ! Alors que je me plongeais dans mes pensés en pensant des insultes à l'autre blondasse, la suite me fus assez prévisible, il me rentra son sexe en entier dans le cul, ce qui ne manqua pas de me faire gémir malgré que j'essayais de contenir mon plaisir. J'ai beau ne pas être consentant, je ne peut pas cacher que j'aime ça, ce qui est assez chiant vue que je voulais depuis le début faire le mec qui en a rien à foutre ! Mauvaise humeur powaaaa ~ Ne pouvant pas bouger ni faire quoi que se sois à pars gueuler, je le fis cependant pas car je savais que sa allait le satisfaire que je me débatte de la sorte. Je me contentais alors de simplement poser mon front contre le sol froid, Regardant dans le vide bien que j'avais rien à regarder vue que mes yeux était planté sur le sol à présent noir, comme j'étais assez prêt. Oui aller, défonce moi et que l'on en parle plus ! j'espère juste ne pas le revoir trop longtemps car je suis sur qu'il va se servir de ce que l'on fais là pour que je me tienne tranquille à l'avenir... Tsk. Toujours entrain de me mordre la lèvre, il commençais à aller plus vite car évidemment, c'était le bon moment de m'en faire bavé vue que je l'avais sois disant "chercher".
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Toit

Revenir en haut Aller en bas

Le Toit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

+

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House Fukkou :: Ect.. :: Ce qu'il reste-