AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Le Toit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 19, 20, 21
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Sam 21 Avr - 19:16

Je continuais à jeter des sorts un peu au hasard vers nos ennemis tout en gardant un oeil sur mes camarades. Ryu partit sur balais et s'envola vers les autres sorciers. Trop classe! Alors on peut aussi voler? Lucie, la petite fée qui accompagnait Ryu resta avec nous. Pendant que notre professeur s'occupait des autres, je m'autorisa à jeter un petit coup d'oeil à Leïla. Son familier s'était transformé en...une petite fille? Mokona regarda aussi dans cette direction.
"Ouais il est temps de révéler qui je suis vraiment!"

Je n'eu pas le temps de comprendre que Mokona sauta à terre, se contracta un peu et laissa place à une fumée. Lorsque la poussière se dissapa, elle fit apparaître un petit garçon brun avec de longues oreilles.
"Mokona?"
"Oui c'est moi! Mais te déconcentre pas ça peut être dangereux!"

Ah bah dis donc...Pour une fois qu'il me donne un bon conseil. Je me recentra alors sur nos ennemis. Puis, j'aperçus un rayon se dirigeant droit sur Leïla et moi, suivi de près par notre professeur. Par instinct je me recroquevilla même en sachant que cela n'allait pas servir à grand chose. Je ne sentis pas l'impact. Quand je relevas les yeux, je vis que Ryu nous avait protégé à ses propres dépends. Il était blessé... Non...C'est pas possible! C'est encore ma faute j'en suis sûre! Si je n'avais pas été là il n'aurait pas été blessé! Pourtant je ne tenais pas particulièrement à lui. Je l'avais considéré en tant que professeur et c'était tout. Cela veut-il dire que ma malédiction atteint tous ceux que je connais?
"Leïla!"

Je tourna la tête et vit mon amie ne bougeant pas alors qu'un autre rayon se dirigeait vers elle. Qu'est ce que je fais?! Avant que j'ai eu le temps de réagir, son familier Echo l'avait projeter à terre pour la protéger. Il me sembla quand même qu'elle avait touché à la main. Me doutant que Ryu pouvait se débrouiller seul, je me dirigea vers la fille aux cheveux roux. Elle avait poussé un cri et son bras tremblait. Je m'agenouilla près d'elle précipitamment. Je ne savais pas trop quoi faire mais cherchais une solution. Elle n'avait pas l'air bien en plus. Je devais la rassurer.
"Leïla ne t'inquiètes pas tout va bien se passer. Calme toi, respire."

Je savais que ces mots n'étaient pas très utiles mais si au moins elle pouvait se calmer un petit peu ça serait meilleur pour elle. Mokona, toujours en petit garçon, regarda Leïla puis se tourna vers moi.

"Aokai il faut l'aider. Répète après moi: Ce qui a été tiré du sommeil brutalement doit se rendormir profondément. C'est pour annuler un sort."
"Ce qui a été tiré du sommeil brutalement doit se rendormir profondément"

Je ne savais pas ce que je faisais mais faisait confiance à Mokona. Après avoir prononcer la formule, le tremblement de son bras diminua jusqu'à disparaître. J'étais soulagée. J'ignorais l'utilité de ce sort et doutais de ma force magique alors je n'étais pas sûre de sa réussite. Je regarda Leïla avec des yeux pleins de gentillesse pour qu'elle se sente en sécurité. J'oubliais ma malédiction pour me concentrer sur le bien-être de mon amie.
"Ça va tu peux te relever?"

Je l’agrippa par le bras et l'aida à se mettre sur ses pieds. Je ramassa son bâton et le lui donna avec un sourire pour qu'elle regagne sa confiance en elle même. Puis je lui fis dos pour revenir à ma tâche initiale: annihiler nos ennemis.

J'essayai de me concentrer au maximum mais c'était une tâche difficile. Je ne pouvais m'empêcher de penser que Ryu et Leïla étaient plus en danger avec moi que contre nos ennemis. Mes yeux s'embuèrent. Je n'apporte vraiment que des problèmes. Mokona me vit pleurer mais ne fit rien. Il ne savait pas quoi dire sûrement.

Ryu étant blessé, il n'avait pas remarqué la personne qui s'approchait de lui par derrière pour le frapper. Avant même de laisser cette personne prononcer ne serait-ce qu'un mot d'une incantation, je le désarçonna de son balais en deux temps trois mouvements. Je ne pouvais pas laisser mon professeur se faire encore attaquer sans rien faire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ryu Yashiro

Admin


Masculin Age : 25
Date de naissance : 12/05/1993
Messages : 78

MessageSujet: Re: Le Toit Dim 27 Mai - 20:27

    Les élèves semblaient bien se débrouiller malgré que quelque fois elles se faisaient touchés mais ça, c'étais pas très grave pour l'instant car j'avais l'impression que les sorcier faisait doucement et moi naturellement on veux me décapiter hein ! Faut dire que j'y vais fort aussi.. Ouais bah il avait pas qu'a attaquer House et voilà, point ! J'allais attaquer quelqu'un et du coup, je n'avais pas vue celui de derrière mais heureusement , Aokai m'aidait et l'attaquais, pas mal ! Lui souriant pour la remercier, je recommençais donc mon combat contre ceux qui restait en l'air alors que certain se battaient donc sur le toit contre les deux filles qui toujours, réussissait à se défendre à peu prêt correctement. Soudain, alors que j'envoyais un sort contre un balais, je vue .. Erio ?! Je croyais vraiment que ce n'étais qu'un rêve, une illusion mais.. C'étais bien elle, sur son balais dans une tenu assez légère qui d'ailleurs me faisais saigner du nez, ah.. MAIS C'EST PAS LE MOMENT RYU ! Mon dieu, mais qu'est ce qu'elle fait ici ? Elle n'est donc plus dans le coma mais.. Qu'est ce qu'il s'ets passé ? Je comprend plus rien ! J'étais du coup dans les nuages et alors que je me retournais vers le sorcier que j'allais attaquer tantôt, il le fit à ma place sauf que logique, il me l'envoyais à moi, je le recu en pleine gueule, évidemment !

    Je me fis propulser en plein dans le batiment, dans un gros boucan. Mon corps était du coup engourdis, des étincelles sortant de mon corps à cause du sort de l'énnemis qui m’immobilisa quelques minutes. Et si ce n'étais qu'une ilusion pour m'attaquer ... ? Si c'est pas réelle, je devenais alors fou, FOU je vous dit ! C'est impossible qu'elle soit là, d'un coup.. Mais.. D'un coté, je sait que c'est vrais, elle est réellement là. Les paupières crisper, mon oeil jaune me faisait mal, il semblait briller doucement et je sentais comme si quelqu'un m'arrachais les veines de la tête, de l'interieur, je vous épargne les détailles ! Le souffle coupé, je tentais de me redresser , repoussant les débris d'une salle de classe visiblement. Ils m'ont bien amochés ces cons.. Serrant les dent, je sentais comme des convulsions dans les bras .. Hum ? Heureusement, ces sensations disparurent très vite et je pu me relever, comme si cette douleur n'étais que passagère, c'est.. étrange. J'entendais des voix venant de dehors. Je m'approchais donc du vide avec mal, me tenant le bras qui saignais. C'est quand même très étrange, ça fait comme si quelqu'un m'avait parler.. Ou essayer de contrôler mon corps.. Boarf, c'est sans doute que des sensation à cause du sort, pas vrais ? Malheureusement, mon oeil me faisait toujours un mal de chien, je posais alors une main dessus, essayant de regarder en l'air avec l'autre oeil qui me faisais voir un peu flou, fuuh.. Je me fait déjà vieux moi, je suis pas si vieux quand même !

    ( Excusez du retard ! ._. )

♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣


*Ryu a un oeil maudit, sa pupille est jaune avec des symbole inscrit dedans et le reste de son oeil est tout noir.



IMPORTANT.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Erio Touwa



Féminin Age : 21
Date de naissance : 18/12/1996
Messages : 338

MessageSujet: Re: Le Toit Lun 28 Mai - 0:11

    Ça faisait un moment que je volais dans le ciel. Mais je suffoquai beaucoup, et ma fatigue était à sa presque limite ; avachie contre mon balais, la sueur froide coulait sur ma tempe, et je lâchai des hoquets de douleurs. Me redressant comme je le pouvais, ma vision elle par contre se dégradait, et mon énergie s'amenuisait, lorsque je ressentie d'un coup les auras de sorciers inconnus de la maison. Des ennemis ? House était attaquée, en tant que professeur de cet établissement, il était dans mon devoir de veiller à ce qu'il n'y ait aucun blessés dans la bâtisse. Me redressant et à l'aide de la force de mes bras, j'arrivais à placer mes pieds contre le manche et à me redresser de toute ma hauteur. Et tout en me dirigeant vers le toit, j'arrivais à voir deux élèves de la section sorciers se défendre à l'aide de leur pouvoir magique. Et mon Ryu qui se défendait comme il pouvait, mais il avait l'esprit trop ailleurs, et sa concentration déclinait, et il fut bien rapidement expédié contre le mur. Serrant les dents, je me mis à joindre mes index et mes pouces pour former un cadre, et tout en visant un sorcier, je visai correctement pour créer une orbe d'énergie entre mes paumes de mains et, tout en sautant de mon balais, je fonçai vers ce sorcier pour lui enfoncer mon orbe d'énergie.

    - Erio Touwa est arrivéééééééééée, m'écriais-je en envoyant voler vers le ciel le sorcier ennemi qui retomba sans grâce devant moi, ayant perdu connaissance sous le choc.

    Un de K.O., et ce fut avec in extremis que je réussissais à me poser avec équilibre au sol. Le regard des élèves sur moi était assez étrange, comme si j'avais quelque chose sur la figure. Me touchant donc la joue, j'haussai mes épaules pour me détourner vers le sorcier qu'Aokai avait désarçonné avec dextérité. Excellent ! Hi hi hi hi ! Mes yeux s'éclairèrent d'une lueur surexcitée et regardant le ciel pour vérifier les ennemis qui arriveraient, je vis deux ou trois qui commençaient à arriver au toit. Bon, j'ai compris.

    - Écoutez, je sais très bien que vous êtes de jeunes débutants et que vous ne connaissez pas beaucoup de sorts, c'est pourquoi j'ai vous en apprendre un ! Un bouclier d'énergie, qu'en dites-vous, leur proposais-je sous leurs regards ahuris. Tout se passe dans la tête ! Vous allez vous concentrer sur votre magie, et vous allez la concentrer dans votre paume de main, en imaginant une rune. Peu importe ce à quoi elle ressemblera, du moment qu'elle apparaisse ! Ensuite, vous allez imaginer une toile, une graaaande toile ! Qui s'étirera tout le long du bâtiment, vous êtes prêtes ? C'est parti !

    Tout en laissant ma magie s'écouler tout le long de mon corps, la lumière bleue pure de celle-ci luit contre-moi et tout en étendant mes bras et en élargissant mes doigts fins, je créai une rune bleue-violine que j'envoyais en haut tout en calculant précisément à l'oeil nu le périmètre du bâtiment. Et, à l'aide de mon imagination, je créai une immense toile d'araignée, la première couche qui protégerait les premières attaques ennemies en même temps que la toile leur renverrait des décharges électriques, puis tout en terminant mon sort, je lançai aux filles le signal de l'envoi de leur sort qui pour un début était plutôt réussit. Me tournant vers Ryu, je me dépêchai d'aller le voir, lui étant trop près du bord et après m'être mise à courir, je m'étais élancée vers Ryu avant qu'il ne fasse un pas de plus. Le serrant contre moi, je me mis à reculer, celui-ci me suivant dans ma démarche et je le tournai vers moi, prenant son bras ensanglanté pour regarder ce qu'il y avait de grave. Faisant apparaître un bout de tissus, je l'enroulai autour de la plaie de mon petit ami pour que l'hémorragie se stoppe. Faisant glisser mes doigts vers ses joues, je me mis à l'appeler par son prénom, celui-ci beuguant littéralement.

    - Mon amour, regarde-moi ! Je suis là, c'est moi, Erio ! Où est-ce que tu as mal ?

    Le temps était compté, les boucliers des filles n'étaient pas assez au point et leurs puissances s'amenuisaient, il allait falloir faire du corps à corps, mais combien était-il ? Et j'étais si mal...


Dernière édition par Erio Touwa le Lun 28 Mai - 11:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ryu Yashiro

Admin


Masculin Age : 25
Date de naissance : 12/05/1993
Messages : 78

MessageSujet: Re: Le Toit Lun 28 Mai - 10:06

    Je regardais ce qu'il se passais de là ou j'étais mais à cause de mes douleurs, j'avais l'impression d'avancer comme si quelque chose voulait que je tombe dans le vide. Des voix, un sort, des personnes qui tombent.. Je voyais, je pouvais deviner ce qu'il se passais mais la chose que je n'ai pas pu deviner dans l'imédiat c'est le fait que j'allais tout droit dans le vide. Heureusement, une personne que je connaisais trop bien arriva à me stopper et mes jambes se stopèrent en même temps comme un robot qui n'avais plus d'énergie. Ma main toujours poser contre mon oeil jaune, je l'a laissait glisser le long de mon corps, alors qu'Erio faisais apparaître un bout de tissu pour stopper l’hémorragie à mon autre bras, ce qui était vital pour pas que je tombe dans les pommes, même si je peut encore tenir debout, c'est pas la force qui me manque.. J'entendais des bruit sourd comme si quelque chose avait exploser juste à coté de moi , je tentais de me concentré même si au fond, je savais que c'était Erio, elle essayait de me faire réagir, ce qui ne servis pas à grand chose dans l'imédiat. 'regarde moi! ' , 'ou tu as mal ? ' c'est tout ce que j'avais réussis à comprendre, je m'accrochais à elle, sentant mon souffle se couper une nouvelle fois alors que de nouvelle convulsion se faisais sentir à mes bras. Un élan de haine me parcouru et ma santé je m'en fichais un court instant, mon regard vide s'était tourner vers les sorcier qui continuais à attaquer. Levant mon bras , je m'efforcais d'avancer malgré que Erio me tenait, et d'ailleurs , elle ne comprenais pas mes réaction. Une vague de haine m'avais parcouru et elle me parcourais toujours, j'avais des impressions étranges... Ma main tendue vers les sorcier , j'attendu le bon moment afin de prononcer une formule qui était pourtant interdite mais je ne controler comme plus mes gestes.

    - AVADA KEDAVRA !! ( sort dans Harry Potter USUS 8D ) Dis-je bien haut et fort avec une voix grave que je n'emploie vraiment pas souvent, même jamais.

    Une magie puissante s'échappa de ma main pour toucher deux sorcier d'affiler qui mourru donc d'un seul coup, s'écrasant sur le sol comme deux pauvre merde. Le regard de nouveau flou, j'avais un court instant souris diaboliquement comme fière de mon act mais bien vite, j'abaissais mon bras , me laissant tomber au sol dans une expression d’incompréhension qui ornais désormais mon visage. Mais qu'ais-je fais.. ? Je n'ai jamais employer ce sort auparavant.. Je le connaissais mais.. Je le savais qu'il fallait pas l'employer, jamais devant des élèves et encore moins dans une école.. Erio ne me comprenais pas et moi non plus, posant une nouvelle fois ma main contre mon oeil, j'eus un rictus de douleur mais bien vite, tout disparu une nouvelle fois. MAIS MERDE ! J'espère que c'est pas à cause du sort que le sorcier m'avait lançé ? Je ne crois pas, ils ne sont pas si puissant que ça et un sort qui fait ça j'en connais aucun, je l'aurais quand même su un jours un l'autre tout de même... Je prenais ma tête dans mes mains comme un enfant perturber, me levant une seconde fois. Je reprenais une bonne fois pour toute mon souffle, déplaçant ma mèche pour que je puisse voir de mon oeil jaune et donc cacher l'autre 'normal'. Je me tournais vers Erio, lui empoignant les bras en l'à regardant dans les yeux ave cun petit air de panique. C'étais certes pas le moment mais il fallait que je le sache.


    - Dis moi, dis moi comment est mon oeil ?! Est-il toujours jaune ou brille t-il ?! Les urnes bougent-elle ?! Dis moi, dis moi si quelque chose à changé !! Lui dis-je en serrant doucement ses bras sans pour autant lui faire mal.

♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣


*Ryu a un oeil maudit, sa pupille est jaune avec des symbole inscrit dedans et le reste de son oeil est tout noir.



IMPORTANT.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Mar 29 Mai - 21:53

(pas de soucis :D)

Douleur.
Le monde entier n'était que douleur. Je restais prostrée, sentant la présence d'Aokai et d'Echo près de moi, tandis que notre professeur continuait le combat. Une douleur insoutenable, dans le bras. Je sentais mon sang, bouillonnant. Il me brûlait la peau, je voulais hurler. Je voulais. Douleur dans mon esprit. Il se tordait à présent, pendant que ma camarade invoquait quelque chose, une phrase que je ne compris pas. Je m'en fichais, après tout, je voulais juste échapper à ce mal écrasant.

- Ce qui a été tiré du sommeil brutalement doit se rendormir profondément.

Non.
Non, je ne voulais pas dormir. Pourtant, l'effet fut inverse. Je sentais mes yeux embués se détendre, et un sourire apaisé se dessina sur mon visage. La douleur s'en allait. Je n'avais plus mal.

- Ça va tu peux te relever ?

Une question, sortie du néant. Yeux fermés, j'étais aveugle. Un bras puissant et frêle à la fois m'agrippa, et je me relevais, sans toutefois le désirer. J'entendais des voix. Pas dans ma tête. Elle venaient de dehors. Le monde extérieur, là où ÇA faisait mal. Je n'avais aucune envie d'y aller. Je ne voulais pas y retourner. J'étais une froussarde. Mais qui peut se vanter de ne pas avoir peur de la douleur ? Un rictus déforma mes traits. J'aurais été seule, je l'aurais fait. Je me serais abandonnée là. Alors pourquoi cette désagréable sensation m'obligeait à revenir ? Une forme, lumineuse, d'un mauve clair, là, devant moi, dans mon esprit. Je savais que les autres ne la voyait pas. Et dans cette lumière, des formes. Des visages. Ceux de mes parents, d'abord. Celui de ma colocataire. De mon professeur. De mon familier. Echo. Je ne peux pas laisser Echo toute seule, pas ici.

C'était cette force qui me fit ouvrir les yeux. Debout, je tenais désormais seule, Aokai étant repartie au combat. Je la vis lancer un sort sur un sorcier arrivé sur le toit, dans le dos du blond. Qui fut propulsé quelques secondes plus tard, alors qu'il regardait le ciel. Je regardais alors le ciel. Une femme, aux cheveux bleus brillants, arrivait sur un balai. Lentement, faiblement, comme si je n'étais pas concernée par tout ceci, je ramassais ma baguette au sol, et me redressais, les yeux vides. Je ne voulais pas me battre. Pourtant, je le faisais. J'étais une idiote. La bleue arriva en trombe, et ses attaques contre nos ennemis me fixa rapidement sur son camp. Puis elle vint vers Aokai et moi, cette dernière s'étant inconsciemment rapproché du lieu d'où je n'avais pas bougé. Sa voix était excitée. Pensait-elle qu'il s'agissait d'un jeu ? Peut-être en étais-ce un ?

- Écoutez, je sais très bien que vous êtes de jeunes débutants et que vous ne connaissez pas beaucoup de sorts, c'est pourquoi j'ai vous en apprendre un ! Un bouclier d'énergie, qu'en dites-vous ? Tout se passe dans la tête ! Vous allez vous concentrer sur votre magie, et vous allez la concentrer dans votre paume de main, en imaginant une rune. Peu importe ce à quoi elle ressemblera, du moment qu'elle apparaisse ! Ensuite, vous allez imaginer une toile, une graaaande toile ! Qui s'étirera tout le long du bâtiment, vous êtes prêtes ? C'est parti !

Je la regardais faire. Je ne comprenais qu'à moitié, et c'est comme une personne dénuée d'âme que j'imitais ses gestes. Ca ne marcha pas, tout d'abord. Puis, je me souvenais de ses paroles. "Tout est dans la tête". Je n'avais pas l'envie de réussir, donc ça ne marchais pas. Comment m'obliger à vouloir réussir lorsque je voulais simplement partir ?

- Leïla...

La voix inquiète de mon familier me rappela à la réalité. Sans toutefois reprendre intérêt au combat, je me rappelais que si je ne faisais rien, je mourrais. Et je ne savais rien du lien que nous partagions avec nos familiers, mais je n'avais pas envie d'essayer, craignant que cela ne ressemble trop aux liens vis-à-vis des daemons dans A la Croisée des Mondes.Je mettais alors le peu de volonté à ma disposition dans la conception du sort, et bientôt, une rune mauve étirée apparut au creux de ma main gauche. Copiant les gestes de la sorcière, je les élançais au dessus de ma tête, et calquais la forme de son propre bouclier, bleuté, créant ainsi un autre bouclier, mauve et plus fin, sous ce dernier.

Épuisée. Maintenant, c'est ce que je ressentais. Ce "simple" sort m'avait retirée le peu d'énergie que j'avais pu garder. SI j'avais pu tomber, je l'aurais fait. Pour une raison inconnue, j'en étais tout simplement incapable. Tant et si bien que je ne fis qu'entendre le sort, pourtant hurlé par notre professeur.

- AVADA KEDAVRA !!

Je haussais les sourcils, arrêtant de combattre, grâce aux boucliers en place, un sourire sur les lèvres. Je me demandais bien à quoi jouais ce professeur, à scander des sorts tout droites tirés du célèbre Harry Potter. Sourire qui disparut bien vite lorsque je vis celui, scotché à son visage devenu cruel, du blond. Suivant son regard, je vis deux sorciers s'écrouler, touchés par le sort supposé mortel. Alors ce n'était pas qu'un jeu. Et Harry Potter n'est pas qu'une série de livres et de films... Dammit ! Cette réalité semblait changer le cours de ma vie, alors que j'aurais vraiment du n'en avoir rien à faire, mais vraiment, rien de rien. Puis les yeux du blond s'écarquillèrent, tandis que la bleue qui l'aidait le calmait doucement, en profitant pour soigner ses blessures.

Je ne faisais rien de plus, vidée de toute énergie magique. Épuisement et douleur. Mon Dieu, ce que je n'aime pas ces mots... Et au-delà des mots, les sensations en étaient plus terribles encore.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Jeu 31 Mai - 16:56

Mon professeur me remercia avec un sourire suite à l'attaque que j'avais lancé contre son agresseur, et je retournais à mes occupations. En l’occurrence, continuer à mitrailler ces sorciers qui essayaient d'envahir notre école pour je ne sais quelle raison d'ailleurs... Je lançais des sorts à tour de bras et je sentais mes forces s’amenuiser peu à peu. Je risqua de détourner les yeux des combats pour regarder Leïla. Elle s'était relevée mais ne bougeait pas comme paralyser. L'avais je mal soigné? Subissait-elle d'un choc psychologique suite à sa blessure? Hésitait-elle? Je n'avais pas la réponse à ces questions mais ce que je savais c'est que si elle restait là sans rien faire, elle serait une proie facile et ça finirait mal. Je ne pourrais pas la soigner une deuxième fois vu que je n'avais pas assez d'énergie pour ça. Je me rapprocha alors de Leïla mais ce n'était pas pour bavarder. Je restais là pour jeter des sorts à quiconque essayait de la viser.

Puis je vis la fille aux cheveux roux tourné les yeux vers le ciel. Me demandant ce qu'il y avait je fis de même et vu une femme aux cheveux bleus arrivé sur un balais. Je ne savais pas dans quel camp elle était et elle semblait être d'un niveau différent que les autres ennemis, je surveillais alors ces moindres faits et gestes pour connaître son camp. Je la vis alors envoyé une boule d'énergie vers un sorcier qui se préparait à attaquer Ryu. Je ne doutais plus. Elle faisait parti de la House. Tant mieux parce que si il n'y avait pas eu de renforts, je ne pense pas qu'on aurait pu tenir encore longtemps.

La femme s'approcha du toit pour nous parler:
- Écoutez, je sais très bien que vous êtes de jeunes débutants et que vous ne connaissez pas beaucoup de sorts, c'est pourquoi j'ai vous en apprendre un ! Un bouclier d'énergie, qu'en dites-vous ? Tout se passe dans la tête ! Vous allez vous concentrer sur votre magie, et vous allez la concentrer dans votre paume de main, en imaginant une rune. Peu importe ce à quoi elle ressemblera, du moment qu'elle apparaisse ! Ensuite, vous allez imaginer une toile, une graaaande toile ! Qui s'étirera tout le long du bâtiment, vous êtes prêtes ? C'est parti !

Un bouclier d'énergie? Une rune? Mais j'en connais pas! Je suis devenue sorcière seulement hier soir! Je me retournais alors vers Mokona qui était à mes côtés. Il hocha la tête en me lançant un "je crois en toi!". Merci mais c'est pas ça qui va m'aider! Il est gentil mais pas très utile ce familier... Je soupirais un coup pour faire échapper tout le stress. J'essayais de revoir toutes les possibles runes que je pouvais utiliser que j'avais lu dans des livres. Au bout d'un court moment, une me venu à l'esprit. Manqué plus qu'à utiliser ma magie ce qui ne sera pas une tâche facile. Je suis déjà un peu fatigué je ne sais pas si je pourrais faire ce bouclier mais il fallait que j'essaye.

Leïla avait déjà fait le sien d'une couleur mauve. Je la félicita intérieurement. Elle avait décidé de ne plus rester passive c'est bien. A mon tour, je suivis les instructions que nous avait donné la femme. Il faut que je me concentre... Une légère lueur violette apparu sur ma main. Ok c'est bien, il faut que je continu comme ça. Je redoubla d'efforts dans ma concentration. Enfin, une couche violette s'étendit et alla se plaquer contre les deux autres boucliers déjà en place.

Après que le sort fut lancé, ce 'était plus de la simple fatigue que je ressentais mais de l'épuisement. Je n'en pouvais plus. Je devais sûrement manquer de forces. Je respirais rapidement comme si je venais de courir le marathon. Je tombais sur mes genoux, essayant de reprendre mon souffle. Puis j'entendis quelqu'un crier. On aurait dit une formule magique. Je levas les yeux et vit mon professeur envoyé un sort vers deux des assaillants. Mis à ma grande surprise, les ennemis ne tombèrent pas seulement parce qu'ils étaient assommés. Il m'avait semblé qu'ils étaient morts. Une lueur d'effroi se fit sentir dans mon regard. Depuis tout à l'heure on faisait notre maximum pour ne pas les tuer. Je ne voulais voir personne mourir.

C'en était trop pour moi. Voir ces cadavres me rappela la mort de mes parents et de mon frère. Je sentis un bourdonnement das ma tête, le même que j'avais éprouvé hier soir à l'évocation de ma famille. Le bourdonnement fut suivi pour un mal de crane terrible. J'aurais pu m'évanouir mais je faisais tout ce qui était possible pour que ça ne se produise pas. En échange je demeurais immobile, sur mes genoux à me tenir la tête de douleur.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Erio Touwa



Féminin Age : 21
Date de naissance : 18/12/1996
Messages : 338

MessageSujet: Re: Le Toit Sam 2 Juin - 23:41

    Je sentais Ryu bizarre, il était distant et ne semblait pas vouloir s'exprimer davantage. D'ailleurs, malgré le fait que je le tienne comme je le pouvais, mon petit ami avait continué à avancer, et qu'en savais-je si il avait remarqué que j'étais tendue face à ses réactions. Le pire je crois, ce fut lorsque Ryu lança contre toute attente un sort des plus interdits du monde des sorciers, celui qui octroyait la mort de manière instantanée. Plaquant mes mains contre mes lèvres, je l'avais vu sourire cruellement, ce que je n'aurais jamais imaginé auparavant, mais ce sourire terrifiant avait vite disparu. Il s'était écroulé au sol, un visage figée dans une expression d'incompréhension des plus totales, se posant des questions sur ce qu'il avait fait. J'étais dépassée, mais pourquoi avait-il fait ça ? En présence d'élèves, dans une école, pendant une mission spéciale ! Je ne comprenais pas, et lorsque je vis la mine d'une jeune élève se décomposer comme bouleversée par les évènements, je décidai de tirer ça au clair, et vite ! Mais je n'eus le temps de faire quoi que ce soit que Ryu m'agrippa les bras, me demandant d'une voix paniquée :

    - Dis moi, dis moi comment est mon œil ?! Est-il toujours jaune ou brille t-il ?! Les runes bougent-elle ?! Dis moi, dis moi si quelque chose à changé !!

    Ainsi, je distinguais bien qu'il y avait un soucis à son œil jaune. Mes craintes s'étaient révélées être réelles, l’œil maudit de Ryu avait une anomalie ; ses runes bougeaient. J'étais inquiète, je ne voulais pas que l'histoire avec mon petit frère se répète une nouvelle fois, je ne voulais pas être responsable de la mort de la personne que j'aime le plus au monde, il fallait trouver une solution pour son œil, et vite ! Les yeux embués, je détournai le regard vers les sorciers ennemis qui s'électrocutaient d'eux-mêmes contre mon bouclier et qui rebattaient en retraite, puis je dis à Ryu, la voix légèrement tremblotante :

    - Elles bougent Ryu...

    La mission était terminée. Mais le dénouement ne plaisait pas. Ryu avait toujours ses mains qui me serraient les bras, et par réflexe, je me jetai dans ses bras en l'enlaçant contre-moi, appuyant ma joue contre son torse. Ça faisait plusieurs mois que l'on avait été séparé, et voilà qu'une mauvaise nouvelle revenait à la charge. J'en avais assez, quand est-ce que l'on pourrait vivre sans empêchements quelconque ? J'avais peur que l'on soit séparé encore longtemps... Vraiment peur. Ainsi, Ryu et moi félicitèrent les sorcières et Ryu expliqua aux jeunes filles que leur mission était finie, et que c'était à elles de faire ce qu'elles voulaient, en attendant que les autres races reviennent de leurs sorties. Une fois sorties, ce fut en me tenant maladroitement le bras, dos à lui, que je demandai, l'esprit hagard :

    - Est-ce que l'on t'a jeté un sort ? Ou une malédiction... Car tu sais qu'une malédiction une fois jetée ne peut être sauvée...

    Je priais de toute mon âme pour que ce soit un sort que je puisse retirer les runes de son œil jaune et le sauver, mais dans le cas contraire, qu'adviendrait-il de mon Ryu ? Les lèvres pincées, je laissais les larmes couler le long de mes joues. Je ne voulais pas le perdre une nouvelle fois, non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Ryu Yashiro

Admin


Masculin Age : 25
Date de naissance : 12/05/1993
Messages : 78

MessageSujet: Re: Le Toit Dim 3 Juin - 10:58

    Elles.. Bougeaient ? Ce que Erio m'avait dit m'avais donner envie de dégueuler un grand coup. C'était pas croyable. Comment peut-elles bouger ? Surtout maintenant, je ne comprend vraiment pas ce qui m'arrive, jamais j'ai ressentis ça ... Bon d'accord, j'avais eus auparavant quelques douleurs mais rien n'étais comparable à aujourd'hui. Je la lâchais donc, complètement perdu. On disais quand même aux élèves que s'était fini, qu'elles pouvaient repartir faire ce qu'elles voulaient. Je regardais le vide, tremblant des bras sous toute cette pression et bien sur ce mal que je ressentais. Erio était dos à moi, regardant l'horizon en silence, je me doutais de ce qu'il allait se passer ou du moins.. On allait en parler, de ce qu'il m'arrive .. Je le sent mal, très mal. Mais au fond, je savais que c'était à cause de ce qu'il m'était arriver bien avant que je vienne ici. Lorsque j'eus mon accident et que mon oeil est devenu comme ça.. Je baissais le regard, ayant des rictus au visage toute les 5 secondes à peine humpf..

    - Est-ce que l'on t'a jeté un sort ? Ou une malédiction... Car tu sais qu'une malédiction une fois jetée ne peut être sauvée...

    Les yeux écarquiller, je ressentais des pulsions dans tout les bras , je serrais alors les dents, émettant des bruits du à la douleur que je ressentais. Généralement lorsque j'ai mal je le montre pas car il m'en faut beaucoup pour me faire du mal réellement mais là... Franchement je ne pouvais pas, je ne pouvais pas faire comme si je n'avais rien, surtout que ça me faisais vraiment mal, plus que je l'aurais imaginer. Vraiment, je ne comprend pas plus que Erio .. Je posais mes mains contre mon visage, soupirant avant de m'asseoir une nouvelle fois sur le sol en frottant par la suite ma nuque en sentant des tas de fourmillement dans mon corps entier. Comment lui expliquer ça, vous pouvez bien me le dire ? Je ne sais pas pourquoi tout cela arrive si soudainement, c'est comme si quelque chose s'était éveiller et ça..

    - Je sais pas du tout.. J'ai eus cette oeil maudit il y a bien longtemps.. Quand tu es partis, j'ai perdu la raison et fais du mal à de nombreuses personnes hum.. Puis, à un certain moment, il y a eus cette instant ou.. Enfin.. PUTAIN !

    J'arrivais plus à réfléchir, plus à raconter, tout s’embrouillait. Sur le coup, j'avais frapper violemment le sol alors que mon souffle se coupais. Je suis entrain de sérieusement péter un boulon, si c'est pour vous dire.. Je prenais mon visage de nouveau entre mes mains, soupirant une seconde fois longuement alors que j'essayais de me calmer. Il faut absolument que je sache ce qu'il se passe. Mais si c'est une malédiciton, je me repose la question.. Pourquoi tout ce passe comme ça, maintenant sans aucune raison ? Tout cela me mettais hors de moi et ce n'étais pas une image, c'était vrais , malheureusement. Lucie qui était à mes cotés, tournais autour de moi avec inquiétude, essayant de me sortir de mes pensés vue que j'essayais à tout prix de savoir ce qu'il se passait. C'était peut-être évidement mais là pour moi... c'était une énigme, franchement. J'arrivais plus à conclure quoi que ce soit. La petite fée se mettait devant moi, avec un air triste et toujours aussi inquiète.

    - Ryu, je t'en pris, calme toi !
    - COMMENT VEUT-TU QUE JE ME CALME MERDE ! Lui hurlais en pleine face, lui mettant inconsciemment un coup.

    Elle atterrissais heureusement sur Erio qui l'avais donc intercepter. Je laissais mon bras tendu, les yeux écarquiller , en crispant mes paupières, pliant ensuite mon bras pour me cambrer en avant. Bordel... Je devient fou ou quoi ? non, pas ce mot, méchant plutôt. Jamais je n'aurais penser frapper Lucie, mon amie depuis petit. Et encore moins hurler comme ça, de cette air.. démoniaque ? Je sais pas. Dans tout les cas, faut s'en inquiéter.. vraiment. Je repris mon souffle, passant une main dans ma chevelure en essayant de reprendre mes esprits, huuum...

♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣ ♤♣


*Ryu a un oeil maudit, sa pupille est jaune avec des symbole inscrit dedans et le reste de son oeil est tout noir.



IMPORTANT.:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Toit

Revenir en haut Aller en bas

Le Toit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

+

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House Fukkou :: Ect.. :: Ce qu'il reste-