AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Rin Kagamine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatar
Fondatrice

Admin


Féminin Age : 24
Date de naissance : 22/03/1994
Messages : 612

MessageSujet: Rin Kagamine Dim 11 Mar - 12:13

    Artiste : Rin Kagamine
    Titre : Kiss me
    Musique : Kiss me - the fray

Les choses ne se passent pas tout le temps comme on le prévoit. Elles sont imprévisibles, elles n'ont souvent aucun sens... Souvent, on croit que notre coeur est déjà pris, qu'il n'y aura personne pour se mettre en travers de notre amour avec la personne que l'on aime, mais est-ce vraiment vrai ? Il suffit d'une petite faille dans notre coeur pour que tous les murs que vous avez dressé entre vous et l'homme qui vous attire malgré tout se brisent en l'espace d'une fraction de seconde. Il suffit d'un tout petit évènement pour que vos doutes les plus refoulés reviennent vous hanter. L'amour est un sujet des plus épineux chez l'Homme car il ne se contrôle absolument pas. On ne peut pas arrêter d'aimer comme ça, d'un coup mais on peut tomber si facilement amoureux ; c'est la nature de l'Homme. La solitude, il ne l'aime pas. Il a besoin de communiquer, de toucher, d'étreindre le corps d'une femme ou d'un homme ; il a besoin de chaleur, d'affection, d'amour ; après tout, il est humain, non ?

C'était ce que je me répétais sans cesse. J'étais malgré-moi dans une mauvaise passe de ma vie, le moment où l'on s'aperçoit que son coeur était épris de deux personnes. Que faire lorsque votre coeur vous dit de défier les règles ? Que faire ? J'allais trouver la réponse bien plus explicitement que je ne l'aurais voulu.

Un soir, après avoir vu le tout premier combat de nin-jutsukas, je m'étais enfuie de la salle de combat pour me rendre au parc, afin de me changer les idées. J'avais laissé tout le monde pour partir seule, mais plus j'avançais dans ma foulée, plus je prenais enfin conscience de la nature de ce que j'étais devenue. Alors, comme ça ma soeur avait été ninjutsukas elle aussi, mais beaucoup plus tôt que moi... Et mon grand frère Rinto, un sorcier. J'aurais bien voulu que mon aînée m'aide, j'avais besoin de ses conseils de grande soeur plus que jamais, j'étais déboussolée pour tant de choses ; surtout mon coeur, lui, était très perdu dans ses sentiments. Me laissant tomber sur la pelouse humide, je me mis à regarder le ciel bleu foncé qui n'allait sans doute pas tarder à montrer la lune dans toute sa splendeur, mes yeux ancrés dans ce tableau si connu mais pourtant toujours aussi incroyablement beau. Les yeux clos et le visage à proximité d'un champ de lucioles, je me laissais bercer par le doux silence émanant du parc. Les bruits de kunais qui s'achevêtraient entre eux, les cris et la tension qui émanait de ce lieu, j'en avais encore des frissons. Et pourtant, dans une partie de moi, je voulais moi aussi participer au combat ! Pour ne prendre aucun partis, je les aimais bien autant l'un que l'autre, Aoko et Valshe, mais je voulais moi aussi connaître l'adrénaline, l'instinct de survie... Toutes ses choses que pouvaient ressentir les nin-jutsukas dans un combat. Seulement, étais-je prête ?

Mon esprit s'envolait malgré-lui. Il fallait me voir ; j'étais telle une enfant perdue sur la pelouse verte. La mine contractée, comme concentrée, je commençais à m'endormir doucement, les tensions accumulées dans la journée s'effaçant, comme une evanescence, un filtre qui disparaissait aussi vite qu'elle n'apparaissait... Mon imagination perdue se laissait aller dans les souvenirs qui restaient palpable en moi, elle remontait le long de mon subconscient, tel un fleuve, pour saisir les images les plus nettes de mon cerveau. Immédiatement, celui-ci s'arrêta sur un souvenir qui m'a bouleversé et qui par ailleurs, me bouleverse toujours autant. J'entendais sa voix tout aussi clairement que si j'étais à côté de lui, c'était net, doux et ensorcelant. Je me souvins de mettre levée après un petit moment de réflexion. Dos collé contre son torse, je l'avais laissé placer ses bras autour de ma taille. Une étreinte qui aurait pu paraître tellement fiévreuse, tellement enivrante, mais qui pour nous, n'était que du réconfort et de la présence. On s'était compris mais j'avais quand même osé de lui poser la question ; pourquoi m'aider ? Je savais me débrouiller, j'ai du apprendre à satisfaire mes envies et besoins toute seule, me proposer de l'aide n'aurait rien fait de spécial, du moins c'était ce que je me disais.

Sa réponse m'avait chamboulé. Pourtant, elle avait été nette, simple, correcte... Mais aujourd'hui, elle me semblait tellement magnifique ! J'en rêvais ; qu'il puisse me reposer la même question en m'enlaçant toujours par la taille, nos visages à proximités... Il m'avait répondu, le visage tout près du mien, nos souffles se heurtant, ses bras enserrant toujours mes hanches, comme pour m'offrir un réconfort que j'aurais dû recevoir :

- Parce que si ça peut aider, je le fais.

J'avais bafouillé, ne voulant pas qu'il s'embête autant pour mon unique personne, après tout, je n'étais pas si digne d'intérêt, du moins je le croyais... Car il poursuivit, me coupant la parole gentiment :

- Et ' ça ', ce n'est pas grand chose. A vrai dire, j'aimerais pouvoir faire mieux que de te serrer dans mes bras.

Quelle sotte d'avoir répondu juste un petit ' tu en fais déjà beaucoup, merci. ' Mais non ! Non ! Maintenant, là tout de suite, ce que je désirais, c'était qu'il m'embrasse ! Pourquoi ne m'étais-je pas aperçue plus tôt de mes sentiments pour lui ? Mieux que de me serrer dans ses bras, c'était de m'embrasser, de me serrer fortement contre-lui, c'était de m'empêcher de me tourner dos à lui ! Mieux que de me serrer dans ses bras, c'était de m'embrasser dans n'importe quel contexte ! De rage, de compassion, de réconfort, d'amitié, d'amour... D'amour, oh comme j'aurais voulu que mon sentiment soit partagé ! J'aurais voulu l'embrasser près du menton, de la commissure des lèvres ; sur l'herbe de ce parc par exemple ! N'importe quelle tenue, rien aurait compté que ce baiser que l'on aurait transformé de doux à fiévreux, comme pour montrer la véritable teneur de nos sentiments. Sur une balancelle, pneu suspendu dans les airs contre la branche robuste d'un arbre, notre baiser nous aurait fait faire des voyages, on aurait oublié tout ce qu'il y avait autour de nous. J'aurais voulu rapprocher mon visage du sien, afin de frôler son nez du mien, l'unique lueur qui éclairait la pièce et nos visages étant la lune. J'aurais voulu plonger mon regard dans le sien si indéfinissable. Bleu, un véritable ciel azuré, sans nuages, ou un océan aux nuances des plus uniques. J'aurais voulu aussi laisser ma main franchir le périmètre de sécurité, mes doigts auraient glissés dans ses mèches blondes avec une dextérité affolante, avec une douceur qui m'était immuable dans ma façon d'agir. J'aurais voulu rapprocher mon corps du sien, que l'étreinte devienne dangereuse, incompréhensible... J'aurais voulu sceller mes lèvres aux siennes, que le monde soit parfait dorénavant pour nous, vu qu'il n'y aurait que ce baiser qui pouvait compter. On en aurait tellement profité de ce baiser ! Tout ce que j'avais voulu, souhaité et désiré, je ne l'avais pas obtenu à cause de mon rebiffement. J'avais reculé, je n'avais pas osé car je n'avais pas voulu être égoïste. Oh mais j'aurais dû ! J'aurais dû ne penser qu'à moi, qu'à mon coeur cette nuit-là ! J'aurais voulu que ce petit pinçon dans mon coeur ce soit taraudé, que l'amour que je ressentais pour lui ce soit calmé. Je me serais sentie si aimée, confiante ! Avec lui, je savais que celle que j'étais vraiment pouvait se libérer sans craintes, pas besoin de bloquage, pas besoin de mensonges, de peur ou de limites ; car il n'y avait pas de limites avec lui ! C'était ça que j'aimais vraiment chez-lui. Rester fort, courageux, ça arrive à bon nombre de personnes, surtout aux plus forts. Tomber aussi, toucher le fond, ça arrive aux plus grands artistes. Bien qu'il ne connaisse pas grand chose de ce que je fais, il a sû connaître en peu de temps mon coeur, et de ce fait, il a sû s'y installer sans problèmes, il a sû s'imposer aussi bien dans ma tête que dans mon coeur. Car je dois me l'avouer, il me rendait chaque jours de plus en plus un peu plus folle de lui. C'était insensé, surtout que j'aimais un autre homme déjà qui me connaissait par coeur, qu'il connaissait chacune de mes failles les plus imperceptibles qu'elles soient... Mais... Naruto n'était pas pareil.

Je me reçus une goutte contre le front, et mon cerveau se réveillant enfin, mes yeux s'ouvrirent à temps pour remarquer qu'une averse me tombait dessus. Me relevant, mettant ma capuche contre ma tête, je regardais le ciel, les gouttes d'eau me tombant sur les joues, le nez, les cils, mouillant mes mèches blondes au passage et en souriant de tout mon coeur. Non, ce ne sera pas un paysage étoilé qui m'accompagnera dans ma révélation, mais un paysage d'averse, de pluie. Oui, je savais ce que j'avais à faire maintenant. J'allais être patiente, attendre qu'il me voit et je serais là, les bras grands ouverts pour l'accueillir dans mon coeur, pour toujours. Je partis du parc, trempée, pour aller jusqu'à House, l'esprit plus serein. Ce sera là-bas que je verrais si j'avais une chance d'avoir ma place dans son coeur, ou du moins, si je pouvais l'obtenir par un quelconque moyen, je le ferais... Sans aucun doute. J'étais déterminée à lui prouver que j'étais la fille idéale, la fille dont il rêverait chaque nuits, du moins si il en rêverait. Mais je savais que j'allais me mettre dans une complication. Devrais-je l'avouer à Len ? Je verrais où mes folies m'entraîneront et que Dieu me pardonne si dans mes lacunes, quelqu'un en ressortirait détruit et malheureux. Tout ce que je voulais, c'était que cette nuit-là se renouvelle afin que mon petit désir refoulé puisse être réalisé. Juste un baiser de lui, pour lui montrer à quel point je tenais à sa personne, à lui. Au garçon qui a sû voir en moi des choses dont je ne me souvenais plus l'existence. Qui a sû m'accepter telle que j'étais, pas une petite poupée de porcelaine qu'il fallait manipuler avec précaution, bien que par moment, c'était à se confondre, mais comment étant une femme forte et qui n'avait aucunement besoin d'une dépendance. Au garçon qui a sû voir Rin, et non autre chose.

Je mettais le pied à House, avec une énergie nouvelle et une réponse à mes problèmes ; il fallait être égoïste quand on aime.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Rin Kagamine Dim 11 Mar - 12:55

Alors ma petite chloé tu voulait savoir ce que je pensais ?

Et bien je vais te le dire ! Je le trouve très beau ton one shot.

Même si c'est court comme tu le dit, c'est pas parce que c'est petit que c'est pas bien écris ! au contraire ! : )

Tout comme les autres one shot, ceci ma touché ! On remarque bien a la fin la détermination malgré qu'elle avait mal, C'est bien écris, je te rassure ! : )


Donc voilà, je le trouve bien écris, beau.. Pas de soucis !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rin Kagamine



Féminin Age : 21
Date de naissance : 27/12/1996
Messages : 203

MessageSujet: Re: Rin Kagamine Dim 11 Mar - 13:03

    OUF (a)
    La taille bah, ça me faisait pas si peur, c'était plus le coup de " C'est niais ou pas ? " Je voulais pas que ça fasse trop... Gnan gnan quoi, à vrai dire (: !
    Et j'ai vraiment hésité à faire le one shot comme ça, j'en ai fais plusieurs tellement je n'étais pas sûre, mais c'était l'original et la première fois que je faisais un one-shot sur un.. Passé dans le présent, si je peux m'exprimer ainsi :B !

    Enfin, contente qu'il t'ait plu ; ça me rassure ! xd
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Dante McCry

Admin


Masculin Age : 35
Date de naissance : 18/01/1983
Messages : 1086

MessageSujet: Re: Rin Kagamine Dim 11 Mar - 13:21

    I - Présentation
    Nickel Michelle ! C'est tout ce que j'ai à dire !

    II - Syntaxe
    Je te l'ai déjà dis mais j'adore ta façon d'écrire. On a l'impression - et c'est peut-être le cas d'ailleurs - que tu as écris sans t'arrêter, que c'est sortit comme ça de ton cerveau. Tu es surtout douée pour écrire les pensées de ton personnage j'ai remarqué. Grâce à ça, on le cerne très bien. Tu as du vocabulaire aussi, ça te permet de trouver les justes mots et de bien nous faire comprendre ce que tu veux que l'on comprenne. Il y a moins de risque de mauvaise interprétation. Tu diriges bien ton récit et maitrise le narratif comme une - master - chef !

    III - Histoire
    Huhu ! Que dire ? Tu parles de mon petit Naruto avec tant d'amour que je ne peux que aimer (a)
    & Non, je te rassure, ce n'est pas niais ni ' gnan gnan ' ! La morale de fin qui dit qu'il faut être égoïste en amour le firme-con !

    IV - Musique
    Contrainte respectée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Akira Kanzawa



Masculin Age : 32
Date de naissance : 13/10/1986
Messages : 289

MessageSujet: Re: Rin Kagamine Dim 11 Mar - 15:12

    SUPERBE ! J'ai adorée ! Franchement, j'ai était transportée, enfin, voila quoi ! Très bien écrit, taille parfaite ne tant fait pas Sincèrement, Bravo <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Rin Kagamine



Féminin Age : 21
Date de naissance : 27/12/1996
Messages : 203

MessageSujet: Re: Rin Kagamine Dim 11 Mar - 15:16

    Merci à vous deux, ça fait vachement plaisir

    + Julia : C'était Naruto, c'était donc logique AUTANT d'amour ! : D <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Aerith Braginski



Féminin Age : 23
Date de naissance : 23/09/1995
Messages : 1170

MessageSujet: Re: Rin Kagamine Dim 11 Mar - 16:13

Franchement Chloé, je te dis bravo. Ton one-shot m'a franchement laissé sur les fesses - même si j'y suis déjà xd -, ta façon d'écrire est superbe, on rentre vraiment dans l'histoire sans problème et tout est fluide, c'est beau c'est ... bref, je pense que tu m'as compris ! xd J'ai adoré : D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Rin Kagamine Dim 11 Mar - 20:41

TU TROUVAIS TON OS NIAIS ?! T'as pas lu le mien, ça se voit. Autrement .. Miss qui flippait que ce soit trop court, t'as finalement fait l'un des plus longs récits de ce concours, haha o/ ! Je t'ai sûrement déjà tout dit sur MSN mais cela n'empêche qu'encore une fois ; c'est superbe ! Bien écrit, bien construit, captivant, tout en étant mignon. Et en parfait accord avec la musique !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rin Kagamine



Féminin Age : 21
Date de naissance : 27/12/1996
Messages : 203

MessageSujet: Re: Rin Kagamine Lun 12 Mar - 15:39

    Alice > Merci ! Contente que tu sois davantage sur tes fesses ! x) Merci cousine du Nord <3
    Marie > Si je l'ai lu le tien quand même ! Et j'ai remarqué ça ! xd. Merci beaucoup ma petite Marie <3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Rin Kagamine Mar 13 Mar - 16:55

Franchement c'était très beau!! J'ai était tellement touché que je ne trouve même plus mes mots, c'est vraiment une très belle histoire d'amour et je trouve que Rin est vraiment très courageuse j'espère que son amour avec Naruto fonctionnera
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Rin Kagamine



Féminin Age : 21
Date de naissance : 27/12/1996
Messages : 203

MessageSujet: Re: Rin Kagamine Jeu 15 Mar - 16:48

    Ouais, c'est vrai que sur ce terrain là, Rin était plutôt fragile au début de mes rps, mais à force elle s'est endurcie ! :B Ça la travaille les échecs ! Elle mûrit de plus en plus, et vu que c'était un point de vue dans le futur, ce sera (et je l'espère xd) le résultat de ses petites défaites, ça va l'endurcir avec le temps, enfin, les rps disent tout aussi ! : )

    Merci beaucoup et contente que mon OS t'ait plût !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rin Kagamine

Revenir en haut Aller en bas

Rin Kagamine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

+

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House Fukkou :: Ect.. :: Ce qu'il reste :: Concours de One-shot-