AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Le Toit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1 ... 11 ... 18, 19, 20, 21  Suivant
AuteurMessage
avatar
Kristoph Gavin



Masculin Age : 32
Date de naissance : 05/01/1986
Messages : 337

MessageSujet: Re: Le Toit Dim 22 Jan - 17:05

    Le pauvre chou, il continue de se débattre en plus ! Il a la personnalité tenace et coriace on dirait -comme si je ne l'avais pas remarqué avant- ; mais pour l'instant, c'est moi qui prends le plus de plaisir. Lui, il s'en bat royalement mais je m'en contre-fous, pour l'instant, je l'utilise juste comme un objet, il n'est pas un élève pour moi, sinon je ne serais pas en train de monopoliser mon engin en lui, soyons logique. Le pire c'est qu'il essaie de contenir son plaisir hein ? Petit effronté, ça, il l'est. J’accélérais alors mes mouvements de bassin, allant de plus en plus vite, je ne vais pas m'éterniser quand même ? Imaginons un peu que quelqu'un arrive hein ? Je ne serais pas gêné puisque j'aurais les moyens de le faire taire mais bon. N'empêche il gigotait quand même pas mal, et ne se gênait pas pour crier dès qu'il le pouvait. Vas-y, crie si ça te chante, tu t'épuises pour rien, personne ne viendra te sauver crois-moi. Au bout de quelques secondes, je finis par jouir en lui, étouffant un gémissement de plaisir divin à faire ça dans le froid en plus. Lui aussi semblait avoir bien joui de cet instant, au vue de ses fesses rapidement devenues rouges par le froid, et peut-être aussi parce que j'y suis allé un peu fort, mais peu importe. Je relâchais ses cheveux et me relevait pour refermer mon pantalon en prenant la peine de bailler alors que lui restait là au sol. Ce fut rapide mais j'avoue avoir apprécié ce moment très ... chaud pour un hiver n'est-ce pas ? Je suis sûr que lui aussi à énormément apprécier, j'ai pu l'entendre de près ... Très près, hé hé. Mais soit, je ne vais pas m'amuser à utiliser l'argument du viol pour en faire un souffre-douleur ici, là n'ai pas mon but. Non, c'était juste ma manière de le punir après tout. Remettant mes mains dans mes poches rapidement, je soupira. Quel sale gamin, avec une langue de serpent qui plus est.

    « Maintenant, tu sauras que fréquenter les lieux interdits d'accès te vaudra une jolie punition de ma part. » annonçais-je en continuant de sourire assez sadiquement.

    Bon, il m'a divertit mais ça s'arrête là, je n'ai plus besoin de lui. C'est triste mais c'est comme ça, je ne vais pas m'attacher à un gamin que j'ai violé quand même, faut pas déconner. Je profitais qu'il est du mal à se relever pour lui claquer en évitant par la suite sa langue qui tentait encore une fois de faire des siennes. Mwaha, je suis juste diabolique. Je m'en étonnerais toujours. C'est sans un mot que je pris la porte de sortie, fier d'avoir pu punir enfin un élève comme je rêvais de le faire depuis déjà un moment. Pauvre chou, il était au mauvais endroit au mauvais moment on dirait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Dim 22 Jan - 18:00

    Greeeuh. L'envie de meurtre qui ne manqua pas de me monter à la tête, les sourcils encore froncées, très même, il y allait donc plus hardement jusqu'à jouir en moi. Putain mais je viens de me doucher moi ! M'arrachant quasiment la lèvre pour éviter de crier, il se retira de moi tout en me lâchant encore de partout, je pu alors me redresser un peu vite tout en frottant mes poignets. Putain j'ai mal au dos maintenant c'est malin ! Le suivant du regard , je grognais encore alors qu'il me disait que la prochaine fois que j'irais dans un endroit interdit j'allais avoir une punition de sa part. Ouais ouais ! c'est ça. Me relevant donc, enfin.. je m'asseyais, je mis mon tee-shirt afin de pas trop être à l'air libre encore trop longtemps tsk. J'essuyais le sang de ma lèvre tout en soupirant, je l'ai encore éclater, je suis trop fort tien ! Je remis mon boxer correctement et mon pantalon tout en frissonnant , et voilà que j'ai froid maintenant ! moi qui était habituer, voilà que j'ai envie de rentrer rh. J'étais de bonne humeur, voilà qu'il me l'a cassé m'enfin bon.. laissons passer ceci. Je ne le croiserais plus et tout se passera bien non ? enfin j'espère pour ma par car si je le revois, j'essaye de le tuez et je le raterais pas cette fois. Je finissais donc par m'asseoir contre le mur, regardant le ciel d'un regard vide alors que je touchais la poche de ma veste. J'en sortis un miroir que je mis devant moi donc. Je pu voir le visage de mon frère qui semblait attrister.

    - Tu vas bien ? Me demandait-il tout en posant une main sur le mur invisible de l'autre coté du miroir.

    - Hmpf.. ouais... Je vais faire un meuuurtre ~ Lui répondis-je tout en serrant ensuite les dents bien que ma langue pendouillait.

    - Cela ne servirait rien, oublie et fait toi petit à l'avenir !

    Petit ? il rigole là ? pfff.... Je fais ce que je veux après tout, j'ai pas de parents pour me dire ce que je dois faire donc fuck ! Si les autres sont aussi con, je vais être bien moi... Soupirant, j'embrassais le parois de la glace comme pour vouloir embrasser mon frère puis je rangeais le miroir tout en me relevant malgré que j'avais mal au cul à cause de l'autre blondasse. Je me frottais donc le derrière, frissonnant encore toujours autant avant de rentrée à l'interieur, dévalant vivement les marches pour ensuite rejoindre les couloirs, de mauvaise humeur, AMAZING !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Mer 25 Jan - 18:40

    (Je n'ai pas relu alors désolée d'avance pour les fautes ! x))

    Hochant de la tête en guise de réponse à ma simple question, elle vint me rejoindre à la fenêtre pour admirer les couleurs roses orangés qui se dessinaient à l’horizon dû au levé tant attendu du soleil. Zut… Moi qui voulait aller l’observer sur un lieu plus romantique… Non pas que ma chambre n’est pas bien mais… Avec mon bordel habituel et le fait que ma colocataire puisse débarquer d’un moment à l’autre, c’est tout de suite moins classe ! En parlant de mon bordel… C’est vrai que j’aurais pu ranger un peu… Enfin ! Mieux vaut montrer tout de suite ses défauts plutôt que de s’inventer une personnalité, n’est ce pas ?

    << Et toi ? Je suis désolée si je t'ai dérangé Haku... Je ne voulais pas. >>

    Lis-je alors sur le carnet que Nanami me plaça sous les yeux avant de le reprendre pour écrire autre chose :

    << Ça te dirait d'aller sur le toit ? >>

    Hum… Super ! Elle lit dans mes pensées ! Mais dans ce cas, pas de temps à perdre ! Le soleil sera bientôt là ! Ni une ni deux, j’empoignai une énorme veste en laine m’appartenant pour la mettre autour des épaules découvertes de la demoiselle tout en lui répondant :

    « Moi ? Je n’ai jamais aussi bien dormi… Et je ne dis pas ça juste pour te rassuré, je le pense vraiment. Tu ne me dérange pas du tout, Nanami. »

    Lui souriant, je reposai vite fait mes yeux sur la fenêtre et pris la muette par la main avant de me diriger vers la sortie en prenant à l’arrachée une seconde veste pour moi.

    « Allons-y vite alors ! On va rater le spectacle ! »

    Fermant la porte derrière nous, je l’entraînais dans les couloirs en de grandes enjambées tandis qu’elle peinait à me suivre à cause de ses petites jambes. La maintenant fermement sans pour autant écrasé ses doigts, j’empreintai à présent les couloirs sombres pour accéder à l’escalier qui nous mènerait au toit. Bien sur conscient que ce lieu est normalement interdit, j’avais pris garde à ne pas nous faire voir tandis que nous montions les marches. Arrivés devant la porte, j’abaissai la poignée et poussai celle-ci lourdement avant de sortir ma tête à l'extérieur en mode James Bond. R.A.S ! La voie est libre ! Enfin dehors, je fus soulagé que la planète solaire n’est pointé encore que ses rayons et, tenant toujours la fine main de Nanami sans y faire attention, nous regardions ensemble le soleil apparaître peu à peu, illuminant toujours plus le ciel pour venir nous aveuglé. Mais qu’importe ce détail, c’est l’autre main en guise de visière que j’observai le spectacle tandis que la muette imitait mon geste.

    Le jour déjà là, je me rendis compte seulement à cet instant que sa main était toujours dans le mienne et n’avait pas bougée. Embarrassé, je raclais ma gorge et pris la parole en me grattant la nuque nerveusement :

    « J’espère que tu ne m’en veux pas de t’avoir traînée comme ça… C’est juste que… Je m‘en serais voulu d‘avoir manqué un moment pareil… »
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Dim 29 Jan - 13:42

    Il semblait de toute evidence d'accord avec moi : Il ne fallait pas louper le spectacle. M'ayant donc prit la main pour m'aider à avancer plus vite, on s'aventura dans les couloirs dans des pas préssés avant de monter les escaliers en toute hâte. J'avais eu peur de tomber mais jamais oh grand jamais je ne l'aurais dit. Il allait si vite et avec autant de grâce, la grâce d'un loup, que finalement, je ne pouvais que lui faire confiance. Si j'avais eu peur, c'est bien parce que je suis une fille des plus maladroites et que je ne suis jamais à l'abri d'une cheville foulée ou d'une chute entre deux marches.

    Lorsqu'on arriva en haut, il ouvrit la porte et gardant la même allure, on s'approcha du bord du toit pour admirer les couleurs. L'air avait un parfum. Un parfum matinal. Celui de la brume, d'un reveil en douceur... Je ne serais mettre de mots sur cette senteur mais je sais que vous voyez de laquelle je parle. On la sent quand on sort dehors, qu'il est très tôt, qu'on est couvert d'une petite veste en laine et que notre vue est brouillée par des nuages qui volent bas.

    Me tenant toujours la main, Haku se tourna vers moi et me sourit, d'une façon que je perçus comme à demi gêné.

    - J’espère que tu ne m’en veux pas de t’avoir traînée comme ça… C’est juste que… Je m‘en serais voulu d‘avoir manqué un moment pareil…

    Balancant ma tête de droite à gauche pour bien lui faire comprendre que je ne lui en voulais pas, on prit place au sol, ses doigts toujours et bizarrement entremêlés dans les miens. Sa chaleur corporelle aurait été suffisante pour me couvrir du froid qu'il faisait dehors. La veste qu'il m'avait mit sur le dos, à ses côtés, paraissait pour un objet de bas étage. Mais je ne l'aurais pas enlevé non plus. Dans tous les cas. Que sa chaleur ou non suffise car son parfum y été scotché et que je l'avais ainsi plus près de sous mes narines pour l'humer dans mon coin. Son toucher, sa chaleur, son odeur rassurante se mêlés au paysage comme pour faire de cet instant un moment magique que je ne pourrais jamais oublier. C'est d'ailleurs le nez rougit par la température extérieur que je me permis, de surcroît, de me rapprocher de lui J'allais cassé ce qui allait devenir pour nous deux un vieux et beau souvenir. Déposant doucement ma tête contre son épaule, je sortis de ma main libre mon carnet et écrivis, gardant la position que je venais d'adopter, mon coeur battant à vive allure sous ma poitrine :

    << Haku... il faut que tu saches la vérité. Je ne m'appelle pas Nanami, mais Kisame. Le corps que tu vois là, à tes côtés, n'est pas le mien. A vrai dire... le mien est enterré six pieds sous terre à quelques kilomètres d'ici. Je suis scientifiquement morte mais je vis dans un corps volé. Celui de Nanami, une amie d'enfance à qui j'ai retiré la vie sans le vouloir pour une histoire de jalousie. Je comprendrais que tu ne veuilles plus me parler, ne plus m'adresser la parole, mais je veux que tu saches... à quel point Je t'aime. Je m'en veux de t'avoir laissé l'autre soir dans le grenier, de t'avoir évité au réfectoire, de t'avoir offert un cadeau qui n'est en rien égal à ce que tu représente pour moi. Je suis désolée, infiniment désolée pour tout ça... >>
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Jeu 2 Fév - 15:58

    Hochant la tête négativement, je souris de soulagement et l’on s’assied tout deux au sol dans un mouvement similaire tandis que je tenais toujours sa main dans la mienne. Je trouvai comme seule excuse le fait que je ne voulait pas qu’elle glisse et se fasse mal, ou pire, ne tombe du toit mais en réalité, je n’avais juste pas envie de la lâcher. La brume matinale se dispersant avec les rayons du soleil, je ne ressentais pas le froid. J’avais emporté une veste pour ne pas paraître dingue de sortir en t-shirt mais ma température corporelle à elle-même suffisait à me protéger. J’aurais pu croire que Nanami frissonnerait car elle, n’avait pas la « chance » que j’avais, mais pas même un poil ne se redressait sur ses membres hormis la couleur rougeâtre de son petit nez rond, ce qui me fit esquisser un sourire amusé.

    Pointant mes yeux à l’horizon, je sentis sa tête venir se caler contre mon épaule tandis que son corps se collait au mien sans que rien ne se passe. J’avoue avoir été surpris de son initiative mais ce ne fut que plus agréable. Pourtant, je sentais bien que l’atmosphère avait changer lorsqu’elle commença à écrire sur son carnet des mots qui m’étaient adressés :

    << Haku... il faut que tu saches la vérité. Je ne m'appelle pas Nanami, mais Kisame. Le corps que tu vois là, à tes côtés, n'est pas le mien. A vrai dire... le mien est enterré six pieds sous terre à quelques kilomètres d'ici. Je suis scientifiquement morte mais je vis dans un corps volé. Celui de Nanami, une amie d'enfance à qui j'ai retiré la vie sans le vouloir pour une histoire de jalousie. Je comprendrais que tu ne veuilles plus me parler, ne plus m'adresser la parole, mais je veux que tu saches... à quel point Je t'aime. Je m'en veux de t'avoir laissé l'autre soir dans le grenier, de t'avoir évité au réfectoire, de t'avoir offert un cadeau qui n'est en rien égal à ce que tu représente pour moi. Je suis désolée, infiniment désolée pour tout ça... >>

    Faisant glisser mon regard sur les différentes lignes poser soigneusement sur le papier, j’en restai quelques minutes bouche-bée. Immobile et les lèvres entre-ouvertes, je savais que mon silence ne faisait qu’accentuer la douleur qu’elle avait dû ressentir en me confiant son secret et qu’elle n’attendait qu’une réponse de ma part mais pour l’instant, je ne trouvai pas les mots. La vérité était certes, lourde à apprendre mais je pouvais à présent mettre une raison sur son comportement depuis le début et je ne lui en voulais pas. J’étais juste… Sous le choc de la révélation. Que dis-je ! Des révélations ! Car en plus de m’avoir avoué toute la vérité, elle m’a avoué qu’elle m’aimait ! Et je crois bien que c’est la chose qui m’a le plus toucher dans son récit. Pourquoi ne plus lui parler ? J’en serai incapable…

    Resserrant mon étreinte, je posai mon menton sur sa tête et lui répondis, le cœur battant :

    « Je suis heureux. Tu m’as ouvert ton cœur et dieu sait que ça n’a pas dû être facile mais je suis heureux parce que ça me prouve que je suis important à tes yeux et cela me suffit. Tu n’es certes pas dans ton vrai corps mais que tu sois Nanami ou Kisame, c’est comme ça que je t’ai rencontré et c’est comme ça que je me suis attaché à toi. Je ne t’ai pas connu quand tu avais ta véritable apparence alors pour moi ça ne change rien. Tu es toujours la même petite blonde qui m’a accueillit et qui c’est occupée de moi alors qu’il pleuvait des cordes et que tu ne savais rien de moi. Tu m’as accepté tel que je suis et tu ne m’a pas repoussé pour ça. Je suis heureux. »

    Me détachant d’elle légèrement, je plantai mes yeux bleus dans les siens, ses magnifiques yeux violets et larmoyants avant d’ajouter en prenant son visage dans mes mains :

    « Et je t’aime aussi Nanami alias Kisame. Alors saches que je resterai toujours à tes côtés et que tu n'as plus à souffrir d'être seule… »

    Sur ces mots, je pris le risque et approchai finalement mes lèvres des siennes pour les scellées l’une à l’autre sous le regard bien veillant de l’astre qui nous illuminait.



    (haha ! La vieille phrase de fin ! Ça fait pas poétique t’sais ! xD)
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Sam 4 Fév - 19:17

(Il y a des jours, comme ça, on s'improvise poète et romantique ! xD

- Je suis heureux. Tu m’as ouvert ton cœur et dieu sait que ça n’a pas dû être facile mais je suis heureux parce que ça me prouve que je suis important à tes yeux et cela me suffit. Tu n’es certes pas dans ton vrai corps mais que tu sois Nanami ou Kisame, c’est comme ça que je t’ai rencontré et c’est comme ça que je me suis attaché à toi. Je ne t’ai pas connu quand tu avais ta véritable apparence alors pour moi ça ne change rien. Tu es toujours la même petite blonde qui m’a accueillit et qui c’est occupée de moi alors qu’il pleuvait des cordes et que tu ne savais rien de moi. Tu m’as accepté tel que je suis et tu ne m’a pas repoussé pour ça. Je suis heureux.

La même petite blonde... mine de rien, ça faisait mal de l'entendre. Oui, il cherchait les bons mots pour me rassurer du fait que peu importe l'apparence que je pouvais avoir, il m'aimait mais... ce n'est pas sur ce point que j'aurais voulu me sentir à l'abri des peines.

Je ne suis justement pas, une petite blonde mais une grande brune. Je pourrais épiloguer longtemps sur les différences physiques comme morales que j'ai avec Nanami mais... je crois bien que cela ne servirait à rien. Il a raison, au final. Je suis Nanami, enfin, je suis dans son corps. Alors je dois me faire à l'idée d'être blonde. Me dire : Je suis blonde. Sans hésiter, sans avoir d'arrière pensées. Nanami... j'espère que tu ne m'en veux pas. D'après t'avoir voler la vie, te voler ton image... Si seulement tu pouvais être là pour me dire quoi faire, si seulement. A quoi bon pouvoir communiquer avec les morts si avec toi je ne peux pas ?

Se détachant de moi doucement, Haku planta son regard dans le mien. Je me sentais un peu... transpercée. Voire nue, même si j'étais habillée de deux pulls et d'une doudoune. Je venais de dévoiler mon âme, de lui parler de mon passé que j'eus du mal à raconter à mon propre oncle. Puis aussi... je venais de déclarer mes sentiments. Ce qui je l'avoue, c'était fait naturellement. Bien sur, des rougeurs étaient venues se peindre sur mes joues mais rien de bien flashant. On pouvait confondre les effets de ma timidité avec ceux du vent glacial qui faisait tournoyer mes cheveux dans les airs. C'est le coeur serré et avec une petite envie de pleurer que je l'écoutais rajouter :

- Et je t’aime aussi Nanami alias Kisame. Alors saches que je resterai toujours à tes côtés et que tu n'as plus à souffrir d'être seule…

Kisame alias Nanami me semble plus juste mais peu importe. Je me sentais si bien à ce moment là... comme si un poid, non deux, venaient de me lâcher le dos. Plus besoin de cacher mon passé, plus besoin de me voiler la face sur les sentiments que j'éprouvais à son égard. Et que lui aussi, d'ailleurs, éprouvait pour moi. Prenant l'initiative de s'approcher de moi, c'est avec une douceur infinie qu'il posa ses lèvres sur les miennes, m'octroyant mon premier baiser. Un que jamais je ne pourrais oublier.

Quand on se détacha l'un de l'autre, on se mit à rigoler nerveusement. Mon rire était muet, certes, mais j'avais l'impression qu'il allait parfaitement avec celui de Haku. Le sien tant qu'on en parle, était des plus agréables à entendre. Cette petite once d’embarras et de joie dans sa voix... c'était si craquant. Mais je me demandais comment ça se faisait qui ne se transforme pas avec notre proxémique plutôt restreinte. Faisant donc une tête interloquée, je le matais un instant avant de m'élancer dans ses bras, faisant apparaître un énorme nuage de fumée. Derrière le brouillard, un loup. Un gros loup tout beau tout douillet ! Riant de plus belle, je pris ses affaires que j'eus rangé dans mon sac en quatre vitesses et fis l'effort pas si énorme que ça de me lever. Debout, mon sac panda dans le dos, je courrus vers la sortie pour éviter qu'il ne s'en prenne à moi. Pas méchamment hein, mais je supposais qu'il ne devait pas être très content de me voir rire de sa transformation qui, qui plus est, avait été déclenchée volontairement par mes soins.

Descendant les escaliers en prenant garde à ne pas tomber tout de même, j’arrivais dans les couloirs tout juste au moment où il me rattrapa. Quel timing ! Lui flattant le haut du crâne, pour me faire pardonner plus vite, je m'accroupis face à lui et écrivis sur mon téléphone portable, toujours souriante mais tout à fait sérieuse :

<< Haku, dis-moi... partir maintenant, là, de HouseFukkou tous les deux, ça te dirait ? >>
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Dim 19 Fév - 19:22

"j'arrivais devant une porte ou il y avait une barrière, je me mis à passer au-dessus, je monte quelques marches pour arriver enfin sur le toit avec mes livres, je me dit que personne ne viendrais ici, je me mis dans un coin isoler, je m'allonge pour ensuite commencer à lire le livre sur la terre et la découverte de la nature, le premier que j'avais dans les mains, je regarde le ciel en même temps, je remarque qu'il avait arrêter de pleuvoir mais qu'il y avait encore de la neige sur le toit, ce qui allait encore tremper mes vêtements qui étaient déjà d'ailleurs trempé mais je me sentais bien comme ça, je n'avais pas du tout envie de partir d'ici mais je me poser quand même la question du pourquoi on n'avait absolument pas le droit d'aller sur le toit, je ne le comprenais pas"
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Dim 26 Fév - 12:44

    Je m'ennuie déjàààà ! Soupirant longuement, je me promenais dans les couloirs en regardant droit devant moi. Je passais une main dans mes cheveux, baillant fortement car je n'avais toujours pas dormis. ça fais depuis que je suis là en plus que je dort pas.. Je suis trop fort, c'est tout. Soupirant, j'arrivais à la porte du toit, je l'ouvrais donc, montant les escalier pour ensuite aller sur le toit en lui même ou j'ne gardais un bon souvenir quand même avec l'autre surveillant. c'était quand même mal partis je m'en souvient car j'étais de mauvaise humeur ! mais en y repensant y'avais du bon. Baillant une nouvelle fois, j'allais m'asseoir au bord comme d'habitude avant de regarder le paysage d'un air vide, me mettant en tailleur afin d'être dans une bonne position. Je me demande ou est passer Pip là ? Je pense qu'il est sois aller voir son cousin ou aller avec les deux autres là ! Un faible hein... Je paris que c'est pouuuur... Pas Stan déjà car c’est très mal partis entre eux deux. Kyle ? mais pourquoi ? Je me demande ce qui lui trouver, c'est un roux de tout ce qu'il y a de plus normal ! pfff... En plus, il sort avec le brun je crois, vue comment celui-ci était jaloux et s'occupais de Kyle là... Mais bref. hn.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Dim 26 Fév - 18:57

"j'entendis la porte du toit s'ouvrir, je me demander qui c'etait, je remarquer que c'était le brun ténébreux que j'avais croiser et dit vite fait bonjour puis un signe de la main très vite pour dire au revoir, je me demander quand même pourquoi il était tout seul et pas avec celui aux cheveux blonds ébène enfin dans le fond ça ne me concerner pas mais en même temps j'en avais un peu marre d'être tout seul et j'avais lu je ne sais combien de fois les livres que j'avais pris à la salle de détente et qui était assez ennuyant donc je parti dans sa direction d'un pas hésitant et pas très rassurer vu comment il avait était la dernière fois dans le parc mais aussi parce que j'étais intimider car je le trouver malgré tout vraiment beau et je trouver qu'il avait beaucoup de classe aussi, je me retrouver à force de penser à côté de lui, je m'assis, lui disant un bref salut, dans ma tête je me trouver vraiment stupide mais j'avais beau me dire que j'était un bel abruti c'est pas ça qui me faisait changer pour autant"
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Dim 26 Fév - 19:05

    Baillant à m'en décrocher la mâchoire, j'entendais des pas et donc quelqu'un venir vers moi. Je tournais donc la tête après m'être frotté la nuque puis j'aperçut donc le blond de la dernière fois. Il est pas avec la neko ? il a du la laisser en plan t'sais, c'est pas bieeeeen ! Me foutant des claque intérieurement, je lui souris tout de même malgré que j'étais vraiment crever. Je baillais une seconde fois, finissant par m'allongée complètement pour regarder le ciel en laissant mes jambes pendouiller dans le vide sans avoir peur de glisser, après tout.. Je suis un Ninja non ? je n’ai pas peur du vide ! Je m'y jetterais dedans presque héhé... bref. Je tournais ma tête une nouvelle fois vers le blond qui avait l'air vouloir parler. Bon aller, je suis méchant hein.. et puis, foutre un vent serais bâtard, même quand ont est fatiguer faut se bousté ! j'ai bien réussis à sortir dehors dans le froid donc voilà, je suis prêt à tout maintenant héhé.

    - Salut ! Déso' pour la dernière fois hein, j'avais.. Quelque chose à faire ! Lui dis-je en riant nerveusement.

    Une très bonne chose même ! Je me suis bien amusé même si.. C'était un peu chaud d'y aller doucement vue que Pip là c'était sa première fois et moi.. Je ne sais pas la combien ça ma fais ! Heureusement que je m'y connais, sinon je pense qu'il aurais eus assez mal ! je suis quelqu'un d'impatient que voulez-vous.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Dim 26 Fév - 19:27

"je le regarder, il avait l'air vraiment fatiguer pour bailler comme ça, moi je sais pas depuis le jour après Noël je n'ai pas dormi et je ne ressens pas spécialement la fatigue, je doit être vraiment bizarre enfin je ne suis pas vraiment la pour penser à ça puis il répondit et s'excuser à propos du parc, c'est vrai que sur le coup ça m'avais un peu gêner mais je me suis dit que ça devait être parce qu'on les déranger sans doute, il me dit que c'était parce qu'ils avaient quelque chose à faire, je n'avais pas réellement envie de réfléchir pour savoir ce qu'il pouvaient réellement y avoir d'important à faire à deux même si je m'en douter quand même un peu au fond de moi, je me mis à rire aussi nerveusement évitant de rougir quand je me suis mis à penser à des choses pas très nette entre lui et son ami, je devais vraiment avoir l'air bête"

Ce n'est pas grave..on a du surtout vous déranger à ce moment la..alors que toi et ton ami aviez quelque chose à faire..au faites je me suis pas présenter..je m'appelle Shimon..Shimon Nagareyama et toi??
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Dim 26 Fév - 20:19

    - Ryuku Chigiru ! Lui dis-je avec un sourire débile sur le visage.

    Je me redressais donc un instant pour me gratter ensuite le torse en faufilant ma main sous mon tee-shirt. Faudrait que j'aille prendre une douche après tien ! Baillant encore une fois, je tirais vite fais la langue par pur réflexe donc avant de lever la tête vers le ciel ou il y avait plein d'étoiles. Ce soir, le ciel est magnifique ! aucun nuage et tout ! j'espère que demain il fera beau, ce serais le bouquet je trouve ! surtout que le printemps devrais bientôt arriver.. Je préfère ça que l'hivers ça c'est sur. Je pourrais me balader torse nu yeah ! je vais pécho comme les animaux ! /PAF/ Oui bon d'accord, je me tait. erm ! ' J'étais entrain de me marrer tout seul là, j'espère qu'il me prend pas pour un con, quoi que.. c'est ce que je suis !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Dim 26 Fév - 20:59

"il me dit son nom avec un sourire débile, ce qui me mis un peu plus à l'aise, je commencer doucement à l'apprécier mais surtout moi-même je devais pas être vraiment présentable avec la pluie qu'il y avait eu avant, je ne suis en fin de compte pas du tout passer par ma chambre pour me changer, je sorti ensuite rapidement de mes pensées pour le regarder se gratter le torse, il devais peut être vouloir se laver lui aussi puis je remarquer qu'il se mettais à rire tout seul comme un con mais vu que des fois ça m'arrive de penser à quelque chose et de rire tout seul, j'imagine que je doit être vraiment con moi aussi puis je lui sourit c'était la première fois que je sourire devant lui"

Je suis heureux de te connaître Ryuku..
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Dim 26 Fév - 21:27

    - Heeeem.. Moi aussi ?

    Je sais que je suis quelqu'un de beau , peut être pas intelligent mais sacrément charmant et gentiiiil ! ... Oui bon, j'arrête. Je commence à dérouiller, ça dois être à cause de la fatigue ! J'échappais un petit rire nerveux tout en frottant très lentement ma nuque en signe de gêne. Qu'est ce que je peut-être con tout de même, sil il savais tous ce que je pensais en ce moment même, il serait surement entrain de se taper la tête contre les mur là ! mais bon, une chance pour moi ce n'est pas un surveillant et il ne lis pas dans les pensés ! encore heureux car bon.. Imaginer que tout le monde puisse faire ça ?y'aurais aucune surprise ! et aucun liberté de pensé surtout, moi qui dit des conneries 24 sur 24 hum.. ma fierté aurais pris un coup depuis bien longtemps ! Baillant une nouvelle fois, je m'étirais de nouveau puis je m'allongeais encore sur le sol pour regarder calmement les étoiles, j'essayais au max de me détendre malgré que j'avais un peu mal au articulation a force de faire le con.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Dim 26 Fév - 21:54

"je ne sais pas vraiment pourquoi mais je trouvais Ryuku marrant, j'avais vraiment envie de mieux le connaître même si pour lui je ne pense pas que se soit le cas, dans un sens c'est sans doute mieux, je regarder ensuite les étoiles dans le ciel, je trouver que le paysage était très beau comparer aux autres jours ou ils ne faisaient que de pleuvoir, ce qui est sur c'est que je trouver Ryuku vraiment beau, très gentil aussi alors qu'il aurais très bien pu m'envoyer chier il ne la pas fait surtout que je doit être plus quelqu'un d'ennuyant qu'autre chose, je ne sais pas vraiment pourquoi mais je commencer à me sentir vraiment bien avec lui sans doute que lui pense différemment"
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Dim 26 Fév - 22:00

    - Tu crois que l'on peut dormir ici ? Demandais-je finalement sans quitté mon regard du ciel.

    J'avais vraiment la flemme de me lever et aller dans la chambre.. Je me demande si mon colocataire va être là ?je ne pense pas, ce qui est vraiment dommage, j'aime bien la compagnie ! Je soupirais encore et encore, mettant mes mains derrière la tête pour avoir une position relaxe alors que je fermais doucement les yeux. Je baillais une dernière fois avant d'aller me gratter une nouvelle fois le torse en levant un peu mon tee-shirt sur le coup. Je pense que je vais dodo ici hein ! au pire si on devra me bouger.. On me réveillera ! .. ou pas. J'espère pas me retrouver dans une salle de torture t'sais ! ce serais indélicat uhuh ~ Pas que j’ai peur.. Je suis même partant ! mais bref. Assez fatiguer, le sommeille me pris très vite, cette fois, j'allais enfin reprendre des forces après tant d'effort, bonne nuiiiit haha !


    - ... ZzZzZz.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Dim 26 Fév - 22:28

Je pense que oui tu peux dormir ici..de toute façon ça fait depuis quelques jours que je suis ici il n'y a jamais eu personne pour le moment qui soit venu à part toi aujourd'hui..

"je ne disais plus rien je le regarder se gratter encore le torse laissant son t'shirt un peu remonter, j'avais un peu peur qu'il attrape froid mais bon je pense pas en même temps, je fini par m'allonger, évite de bailler puis en l'entendent dormir, ça me donner envie de dormir aussi, j'essayer de résister mais je fini par m'endormir aussi, paisiblement"
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Lun 27 Fév - 18:55

"je fini par doucement me réveiller doucement puis je m'étirais pour mieux me réveiller et me sentir mieux, je remarquer qu'en regardant autour de moi que Ryuku dormait toujours, sans savoir pourquoi je me mis à sourire, le trouvant vraiment beau quand il dors, je me mis ensuite à regarder de nouveau le paysage en restant allonger, je trouvais ce paysage vraiment beau, je fini par m’asseoir en ayant un peu marre d'être allonger, je me poser de nouveau la question du pourquoi on avait pas le droit d'aller sur le toit alors qu'il n'y avait pas vraiment de danger si on faisait attention puis je retournais mon attention sur Ryuku qui dormais toujours puis regardai droit devant moi, le paysage qui n'avait pas changer depuis tout à l'heure"
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Jeu 1 Mar - 15:14

    Je savais pas combien de temps j'avais dormis, tout ce que je sais c'est que l'on ne m'avait pas déplacer ni parlé ni quoi que se soit. J'avais dormis tranquillement et merveilleusement bien, ce qui est rare ma foie. Ouvrant donc lentement les yeux, je me mis à bailler très fortement tout en me redressant avec une tête de chouté. Je n’ai même pas froid en plus ! je pense que c'est parce que c'est bientôt le printemps.. Oui voilà. Regardant droit devant moi, je me frottais donc les yeux pour ensuite re bailler, c'est que j'ai bien dormis moi ! Je m'étirais ensuite les bras très longuement afin de les craquer pour pas avoir mal aux muscles. Je regardais ensuite le paysage et il semblait que sa c'est.. éclaircis ? Je pense que c’est normal vue que c’est le jours, baka baka ! Soupirant en me grattant l'arrière de la tête, je la tournais ensuite à droite, voyant donc Shimon qui regardait le paysage et m'avait entendu me réveiller. Comment ne pas m'entendre avec mes bâillements de mammouth je vous le demande ?HAHA !

    - Salut !
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Jeu 1 Mar - 16:04

"je continuer de regarder le paysage tranquillement, j'entendis ensuite des bâillements à côté de moi qui s'entendait vraiment très bien, je regarder ensuite Ryuku pour savoir si c'était lui qui avait bailler aussi fort, je remarquer que c'était lui vu qu'en plus il n'y avait personne d'autres ici a part moi et lui alors si ce n'est pas qui baille ça ne peut être que lui, je le regarde ensuite en souriant"

Salut, ta bien dormi??

"je trouvais que ma question était assez stupide vu que j'avais bien remarquer moi-même que vu la tête qu'il faisait et que quand il dormais, il avait l'air de dormir paisiblement, c'est qu'il avait sûrement bien dormi"
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Jeu 1 Mar - 16:15

    Je lui répondu avec entrain que j'avais super bien dormis, pour une fois tien ! Souriant, je me levais donc pour m'étirer une nouvelle fois et je baillais encore un peu avant d'inspirer un grand coup. Bon aller, faut que j'aille un peu me promener ! Tournant la tête vers Shimon, lui énonça que j'allais un peu me balader puis en faisant un signe je partis, en sautillant vers je ne sais où. Je verrais bien ! Je vais écouter les pensés de mon frère et j'irais ou lui demandera d'aller, sa va être fun, ou pas.
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Sam 10 Mar - 9:12

"je fis un signe d'au revoir à Ryuku en espérant pouvoir vite le revoir, je l'appréciais beaucoup enfin de compte, comparer au premier jugement que je m'étais fait sur lui, quand il fut parti je me mis à regarder de nouveau le paysage pour voir qu'il faisait beaucoup plus beau, que quand j'étais arriver ici ou il pleuvait, je me sentais heureux mais aussi triste d'être de nouveau seul et de ne plus avoir quelqu'un avec qui parler, je sentais aussi que Moona commencer un peu à me manquer, j'espère que je la reverrais assez vite ou alors voir quelqu'un d'autre mais ne plus rester seul"
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Jeu 15 Mar - 7:42

J'étais enfin arrivée tout en haut de la maison. Le vent soufflait fort ici, mes cheveux étaient tout emmêles. je décidais de m’asseoir dans un coin pour profiter de la vue sans me soucier des gens qu'il y avait autours de moi. Il commençait à faire froid à l'ombre. Rien de tel que le soleil pour aller mieux. Un oiseau se posa sur la cheminée. J'essayais de la chasser à coup de main. mais l'oiseau s'envolait juste un peu plus loin à chaque fois. Je commençais à sauter partout pour lui atterrir dessus. Mais l'oiseau continuais à bouger de très peu. Il est méchant celui-là il a pas le droit de me résister comme ça. Un moment il se posa sur mon épaule. je tentais de l'enlever de moi mais il ne partais toujours pas. Il finissait par m'énerver et dans mon état de santé ça n'e rendait pas les choses mieux. Je décidais de le laisser et de continuer à me reposer. Je m'allongeais et se posa sur mon ventre. Il s'assit dessus et pour une raison que je ne savais pas il s'envola tout seul. Un chat vint se frotter contre moi. Je le caressait lentement. Je préfère encore que ce soit toi...
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Jeu 15 Mar - 11:58

"je regarder le ciel, jusqu'a entendre quelqu'un arriver, je remarque que c'est Moona puis qu'un oiseau venais la déranger, un chat arriva par la suite et fit chasser l'oiseau pour ensuite se frotter à Moona, je regarde de nouveau le ciel pour ne pas déranger Moona qui n'a pas l'air en très bonne forme ce qui me rendais triste, je me mis ensuite à me lever pour marcher un peu sur le toit pour ensuite me rassoir, comparer à Moona je me sentais vraiment bien presque en pleine forme juste un peu froid à cause du vent qui souffler fort, j'espère simplement que Ryuku reviendra, je commencer vraiment à bien l'aimer"
Revenir en haut Aller en bas

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Le Toit Sam 17 Mar - 10:25

Mon état ne faisait qu'empirer. je décidais donc d'aller en bas pour me remettre un peu de tout ce vent. Ce n'est pas juste pourquoi je n'arrive pas à guérir. J'emportais le chat avec moi. Au cas où je manquerai de compagnie ce jour là. Je me sentais de plus en plus. je commençais à me lever du toit mais j'eus en énorme mal de tête. Mes jambes tremblèrent puis je tombais. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé après. je sais juste que je dois tomber normalement et que je vais peut-être m'écraser et me faire très mal. Ce fus juste un grand trou noir. Peut-être que finalement je vais faire un chute mortelle et mourir toute seule. D'un coté je ne peux rien faire... Si je me contrôlais il y aurait bien longtemps que je serai sur l'arbre d'en face. Le dernier bruit que j'entendis était un miaulement. J'ai peut-être tué le chat en même temps...
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Toit

Revenir en haut Aller en bas

Le Toit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

+

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
House Fukkou :: Ect.. :: Ce qu'il reste-